Services publics et Approvisionnement Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Classifications – Groupe 5

Services professionnels

Sous-groupe 5a - Finances

Vérificateur

Les vérificateurs possèdent un large éventail d’aptitudes auquel s’ajoutent différents niveaux de formation et d’expérience se rapportant directement à des tâches de vérification financière, de gouvernance de programmes, de gestion de l’information et des technologies de l’information (GI/TI). Le vérificateur doit être en mesure de manipuler des données de nature délicate et de respecter des échéances serrées, posséder les compétences appropriées en comptabilité et être capable de communiquer et d’interagir avec tous les échelons d’une organisation. Un engagement inébranlable envers la qualité, les gens, les méthodes, les politiques et la confidentialité est également exigé.

Les tâches de vérification concernent les opérations internes quotidiennes des ministères et organismes du gouvernement. Ces tâches requièrent de l’expérience de l’utilisation des outils et des méthodes de vérification, une grande acuité en comptabilité, et peuvent exiger des connaissances sur les pratiques et les procédures de vérification du gouvernement.

Subalterne

Le titulaire doit accomplir des tâches de vérification routinières et peu complexes qui s’appuient sur un nombre limité de procédures et de consignes clairement définies. Les tâches peuvent comprendre l’utilisation de méthodes et de procédures normalisées.

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Offrir un soutien au personnel de vérification de niveau supérieur.
  • Extraire et compiler des données.
  • Examiner des opérations comptables et de gestion financière.
  • Extraire des renseignements des systèmes financiers.
  • Analyser les processus de vérification.
  • Contribuer aux préparatifs et au respect des conditions nécessaires à l’exécution des tâches et des fonctions liées à la vérification et à l’examen des programmes.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Doit être en voie d’obtenir un diplôme dans un domaine pertinent.

Expérience

  • Au moins six mois d’expérience de la réalisation de vérifications financières.
Intermédiaire

Le titulaire doit accomplir des tâches routinières et modérément complexes qui s’appuient sur un nombre de procédures et de consignes clairement définies.

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Offrir, dans une large mesure, des services de soutien et d’analyse des fonctions de vérification.
  • Récupérer et compiler des données, et en assurer l’intégrité.
  • S’acquitter de fonctions de production de rapports, d’approvisionnement et d’analyse.
  • Livrer des plans de vérification préliminaires.
  • Effectuer des vérifications financières.
  • Interagir avec les systèmes financiers, manipuler et analyser les données.
  • Effectuer des recherches et recueillir des données afin de contribuer aux tâches et aux fonctions liées à la vérification et à l’examen des programmes.
  • Fournir une analyse stratégique du processus de vérification et des conseils sur la restructuration.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme dans un domaine pertinent OU titre professionnel dans le domaine de la comptabilité ou de la vérification, comme comptable accrédité (CA), comptable en management accrédité (CMA), comptable général accrédité (CGA), vérificateur interne autorisé (CIA), comptable professionnel agréé (CPA) ou examinateur agréé en matière de fraudes (CFE).

Expérience

  • Au moins trois années d'expérience à effectuer des vérifications financières.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre qui suit :

  • Formuler des conseils et des directives aux clients portant sur les initiatives de vérification (incluant les principes de vérification, les objectifs et la portée), et les politiques pertinentes en matière de vérification.
  • Mener des recherches et des consultations auprès des intervenants pour cerner les attentes.
  • Préparer et réviser des documents de travail appuyant les observations.
  • Établir des processus pour la gestion des affaires, des séances d’information et du matériel des comités de vérification.
  • Fournir des conseils concernant la responsabilisation en matière de projets dans le contexte d’un exercice de vérification.
  • Fournir des conseils portant sur les pratiques efficaces relatives à la gestion et à la vérification.
  • Effectuer des vérifications financières complexes ou coordonner des activités de vérification.
  • Évaluer la pertinence des pratiques de contrôle financier du ministère et présenter des rapports à cet égard.
  • Exécuter des tâches et des fonctions liées à la vérification et à l’examen des programmes.
  • Exécuter des tâches de vérification de la gouvernance de la gestion de l’information ou des technologies de l’information (GI/TI).

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme dans un domaine pertinent OU titre professionnel dans le domaine de la comptabilité ou de la vérification, comme comptable accrédité (CA), comptable en management accrédité (CMA), comptable général accrédité (CGA), vérificateur interne autorisé (CIA) Comptable professionnel agrée (CPA) ou examinateur agréé en matière de fraudes (CFE).

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience de la réalisation de vérifications financières.

Qualifications constituant un atout

  • Une expérience de la vérification au gouvernement fédéral peut être exigée.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Fournir aux clients des conseils et des directives portant sur les initiatives de vérification (incluant les principes de vérification, les objectifs et la portée), et les politiques pertinentes en matière de vérification.
  • Mener des recherches et des consultations auprès des intervenants pour cerner les attentes.
  • Préparer et réviser des documents de travail appuyant des observations.
  • Établir des processus pour la gestion des affaires, des séances d’information et du matériel des comités de vérification.
  • Fournir des conseils concernant la responsabilisation en matière de projets dans le contexte des exercices de vérification.
  • Fournir des conseils portant sur les pratiques efficaces relatives à la gestion et à la vérification.
  • Effectuer des vérifications financières complexes ou coordonner les activités de vérification.
  • Évaluer la pertinence des pratiques de contrôle financier du ministère et présenter des rapports à cet égard.
  • Exécuter des tâches et des fonctions liées à la vérification et à l’examen des programmes, donner des conseils et contribuer à l’établissement d’autres capacités en matière de rapports (CRG, RPP, RMR, etc.).
  • Exécuter des tâches de vérification portant sur la gouvernance de la GI/TI.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Titre professionnel dans le domaine de la comptabilité ou de la vérification, comme comptable accrédité (CA), comptable en management accrédité (CMA), comptable général accrédité (CGA), vérificateur interne autorisé (CIA), Comptable professionnel agréé (CPA) ou examinateur agréé en matière de fraudes (CFE).

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience de la réalisation de vérifications financières.

Qualifications constituant un atout

  • Une expérience de la vérification au gouvernement fédéral peut être exigée.

Analyste en évaluation

Les analystes en évaluation procèdent à l’évaluation (formative, sommative, etc.) des programmes et des services fédéraux de façon méthodique. Ce processus peut comprendre l’établissement de plans et de méthodes d’évaluation, la planification d’évaluations individuelles et la coordination ou le soutien des évaluations en cours.

Subalterne

Le titulaire doit, notamment, aider à la réalisation d’évaluations au sein d’une organisation par l’exécution d’un large éventail de tâches de soutien sous la supervision d’un analyste de niveau supérieur. Il est également appelé à participer à l’élaboration de plans et de méthodes d’évaluation, à examiner des renseignements, à préparer des modèles et à exécuter d’autres tâches préparatoires au sein de groupes d’évaluation ministériels.

Les tâches typiques peuvent inclure ce qui suit :

  • Contribuer à l’évaluation de l’état de préparation à l’évaluation des programmes.
  • Chercher, recueillir et analyser des données.
  • Préparer des ébauches de documents connexes.
  • Participer aux discussions en équipe.  

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, diplôme ou grade de premier cycle dans un domaine pertinent (économie, sociologie ou statistique) décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Diplôme universitaire ou équivalent.

Expérience

  • De six mois à deux ans d’expérience pertinente de l’évaluation de programmes.

Intermédiaire

Le titulaire peut contribuer à la réalisation d’évaluations au sein d’une organisation, notamment en analysant des documents, en réalisant des entrevues et en faisant partie de groupes de discussion. Il peut également collaborer à l’élaboration de plans et de méthodes d’évaluation au sein d’un groupe d’évaluation (examen et analyse de renseignements, entrevues avec des responsables de programme et des représentants des services).

Les tâches typiques peuvent inclure ce qui suit :

  • Rassembler des données (examens et analyses documentaires).
  • Appliquer des techniques appropriées de collecte et d’analyse de données.
  • Résumer les données recueillies et préparer des analyses des données.
  • Préparer des ébauches de documents connexes.
  • Cerner, rassembler et utiliser efficacement des renseignements provenant de nombreuses sources.
  • Analyser de façon rigoureuse les renseignements et soutirer les éléments critiques.
  • Participer aux discussions en équipe.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Certificat, diplôme ou grade décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Diplôme universitaire ou équivalent.

Expérience

  • De trois à cinq années d’expérience pertinente de l’évaluation de programmes.
Supérieur

Le titulaire doit connaître en profondeur et bien comprendre toutes les étapes d’une évaluation et être en mesure d’exécuter la plupart des tâches sans supervision. Il comprend les restrictions et problèmes contextuels externes touchant une évaluation.

Les tâches typiques peuvent inclure ce qui suit :

  • Rassembler des données tirées d’analyses et d’examen documentaires et d’entrevues.
  • Analyser les résultats des évaluations, extraire les principaux éléments et tirer les conclusions qui s’imposent.
  • Participer aux réunions, aux travaux en équipe, aux programmes et aux travaux des entrepreneurs.
  • Concevoir des évaluations (questions et méthodes) en vue du cadre d’évaluation.
  • Évaluer l’état de préparation à l’évaluation des programmes.
  • Établir des mesures et des indicateurs de rendement.
  • Donner des directives sur la gestion des risques, cerner et évaluer les risques et établir des stratégies d’atténuation des risques.
  • Formuler des conseils au sujet des stratégies de mesure du rendement.
  • Établir et appliquer des méthodes éprouvées permettant d’évaluer correctement l’efficacité des programmes et des politiques.
  • Reconnaître l’utilisation stratégique des méthodes d’évaluation, prévoir les problèmes et apporter les modifications nécessaires.
  • Préparer des documents connexes.
  • Utiliser des logiciels statistiques.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’une université reconnue avec spécialisation acceptable en économie, sociologie, sciences du comportement ou statistique.
  • Maîtrise ou doctorat d’une université reconnue avec une spécialisation acceptable en sciences sociales

Expérience

  • De cinq à huit années d’expérience appréciable de l’élaboration et de la réalisation d’évaluations de programmes ou de cadres de mesure du rendement.
Avancé

Le titulaire doit connaître en profondeur et bien comprendre toutes les étapes d’une évaluation afin de planifier, de concevoir et de modifier des évaluations avec un minimum d’orientation.

Les tâches typiques peuvent inclure ce qui suit :

  • Donner des directives au cours de l’étude d’évaluation.
  • Surveiller l’étude d’évaluation tout au long de l’évaluation et du cycle de vie du marché.
  • Établir des modèles logiques, des plans et des cadres d’évaluation ainsi que des stratégies de mesure du rendement.
  • Préparer des documents connexes.
  • Évaluer de façon critique la qualité des études d’évaluation et donner des conseils stratégiques fondés sur cette évaluation.
  • Présenter les résultats des évaluations.
  • Formuler des recommandations stratégiques.
  • Donner des directives sur la gestion des risques, cerner et évaluer les risques et établir des stratégies d’atténuation des risques.
  • Participer à l’exécution et à l’évaluation des activités de recherche, d’évaluation ou de mesure du rendement.
  • Analyser les études de recherche et d’évaluation à l’aide de méthodes de recherche quantitatives et qualitatives.
  • Conseiller les gestionnaires dans le cadre des activités d’évaluation, de mesure du rendement, de surveillance, de reddition de comptes et d’établissement de rapports du ministère.
Qualifications

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’une université reconnue avec spécialisation acceptable en économie, en sociologie, en sciences du comportement ou en statistique.
  • Diplôme d’études supérieures ou titre professionnel en évaluation ou en mesure du rendement décerné par une institution reconnue.

Expérience

  • Au moins huit ans d’expérience appréciable de l’élaboration et de la réalisation d’évaluations de programmes ou de cadres de mesure du rendement.

Qualifications constituant un atout :

  • Maîtrise ou diplôme d’études supérieures d’une université reconnue dans un domaine pertinent au poste, comme l’évaluation des programmes, l’administration publique, l’économie, la sociologie, la statistique ou une autre discipline connexe.
  • Attestation professionnelle dans l’un des domaines suivants ou attestation délivrée par l’une des associations suivantes :
    • Société canadienne d’évaluation
    • Association canadienne des conseillers en management
    • Certification PMP (Project Management Professional)
    • Gestion des risques au Canada

Gestion financière

Le personnel en gestion financière s’occupe principalement de la planification, de l’élaboration, de l’analyse, de la mise en œuvre ou de la gestion de politiques financières internes, de programmes, de services ou d’autres activités connexes.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Réaliser des projets touchant les opérations comptables d’un programme, d’une direction, d’une région ou d’un ministère.
  • Recueillir des données sur les coûts et préparer des rapports courants ou spéciaux portant sur le recouvrement des coûts et le prix des produits.
  • Mettre sur pied et tenir à jour des systèmes de comptabilité analytique de la direction ou du ministère.
  • Aider à la conception et à la mise en œuvre de politiques financières, de procédures ou de systèmes, nouveaux ou modifiés
  • Aider à la réalisation d’études pour améliorer des systèmes de rapports financiers des ministères et organismes clients.
  • Réaliser des recherches pour corriger des erreurs dans les systèmes de données, signalées par les ministères et organismes clients.
  • Rédiger des rapports et compiler des statistiques sur les engagements budgétaires, les dépenses, les revenus et les prévisions.
  • Déterminer et analyser des renseignements justificatifs pour le budget principal et le budget supplémentaire des dépenses.
  • Compiler des propositions reçues des différentes directions dans le cadre des examens printaniers et automnaux des plans de fonctionnement et du budget
  • Tenir à jour des systèmes de comptabilité financière et des procédures de l’administration centrale ou des bureaux régionaux des ministères.
  • Fournir de l’information à la direction du ministère sur les questions relatives aux finances et à la comptabilité.
  • Préparer des rapports financiers ministériels à l’intention du Conseil du Trésor et d’autres organismes centraux, incluant ceux exigés pour les comptes publics.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, diplôme ou grade en comptabilité, en finances, en sciences commerciales ou dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins six mois d’expérience pertinente
Intermédiaire

Les tâches comprennent la planification, l’analyse et les services de contrôle en matière de finances.

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Concevoir et mettre en œuvre des systèmes de comptabilité analytique.
  • Analyser l’établissement des coûts en vue des négociations avec des tiers et pour la résolution de problèmes.
  • Planifier des dépenses et l’utilisation des ressources.
  • Analyser la variance, les prévisions des dépenses et les rapports spéciaux sur les coûts de projet.
  • Effectuer des analyses financières des données fournies par l’institution fédérale en matière de plans opérationnels pluriannuels, de budgets principaux des dépenses et de comptes publics.
  • Coordonner le rapprochement des comptes réciproques dans les systèmes centraux et ministériels.
  • Recommander l’approbation des notes de crédit des clients et le paiement des créanciers.
  • Administrer les politiques, les systèmes et les procédures ministériels de comptabilité et de contrôle des recettes et des remboursements.
  • Mettre en œuvre les procédures et les politiques du ministère pour la préparation du budget, les prévisions budgétaires, la planification, le contrôle et la comptabilité financière.
  • Évaluer l’efficacité des systèmes de rapports financiers.
  • Élaborer des systèmes de rapports répondant aux besoins des gestionnaires en matière de dépenses budgétaires de fonctionnement et en capital, de renseignements sur les années-personnes et autres exigences.
  • Réaliser des études portant sur la mise en œuvre de politiques, de procédures et de systèmes financiers.
  • Préparer des états financiers de fin d’exercice.
  • Utiliser et tenir à jour des systèmes d’information financière, matérielle et sur les années-personnes.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, diplôme ou grade en comptabilité, en finances, en sciences commerciales ou dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Démonstration de progrès continus en vue d’obtenir un titre de comptable agréé (CA), de comptable général licencié (CGA), Comptable professionnel agréé (CPA) ou de comptable en management accrédité (CMA).

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Fournir des conseils portant sur l'incidence financière des changements apportés aux programmes et aux activités.
  • Fournir au personnel de gestion des conseils et des directives ayant trait aux questions de comptabilité, de rapports et de contrôle financiers.
  • Fournir des services consultatifs visant la compréhension, l’acceptation, la mise en application uniforme et l’efficacité des politiques nouvelles ou modifiées en matière de finances et de gestion opérationnelle.
  • Favoriser l’acceptation de pratiques, de systèmes et de procédés comptables.
  • Proposer de nouveaux règlements et de nouvelles politiques et directives du gouvernement portant sur les pratiques en matière de finances et de gestion opérationnelle et sur les systèmes afférents.
  • Apporter des modifications aux règlements, aux politiques et aux directives du gouvernement portant sur les pratiques en matière de finances et de gestion opérationnelle et sur les systèmes afférents.
  • Coordonner la mise en application, le maintien, l’évaluation et l’utilisation des politiques, des systèmes et des procédures du ministère ayant trait aux questions de comptabilité, de rapports et de contrôle financiers.
  • Coordonner les réponses ministérielles aux rapports du vérificateur général et à d’autres rapports.
  • Faire le suivi des ententes en matière de subventions et de contributions afin de garantir le respect de toutes les modalités et de formuler des recommandations en vue du paiement.
  • Coordonner la conception, la mise en œuvre et la gestion d’un système informatique complet pour la classification opérationnelle des comptes.
  • Coordonner le rapprochement des comptes réciproques dans les systèmes centraux et ministériels.
  • Diriger la préparation de rapports portant sur la gestion financière et de rapports comptables.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Démonstration de progrès continus en vue d’obtenir un titre de comptable agréé (CA), de comptable général licencié (CGA) ou de comptable en management accrédité (CMA).

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.

Qualification constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un certificat, un diplôme ou un grade de deuxième cycle universitaire en comptabilité, en finances, en sciences commerciales ou dans un domaine connexe dans un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Une expérience en finances ou de la gestion financière au gouvernement fédéral peut être exigée.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Fournir des conseils portant sur l’incidence financière des changements apportés aux programmes et aux activités.
  • Fournir des conseils et des directives au personnel de gestion ayant trait aux questions de comptabilité, de rapports et de contrôle financiers.
  • Fournir des services consultatifs visant la compréhension, l’acceptation, la mise en application uniforme et l’efficacité des politiques nouvelles ou modifiées en matière de finances et de gestion opérationnelle.
  • Favoriser l’acceptation de pratiques, de systèmes et de procédés comptables.
  • Proposer de nouveaux règlements et de nouvelles politiques et directives du gouvernement portant sur les pratiques en matière de finances et de gestion opérationnelle et sur les systèmes afférents.
  • Apporter des modifications aux règlements, aux politiques et aux directives du gouvernement portant sur les pratiques en matière de finances et de gestion opérationnelle et sur les systèmes afférents.
  • Coordonner la mise en application, le maintien, l’évaluation et l’utilisation des politiques, des systèmes et des procédures du ministère ayant trait aux questions de comptabilité, de rapports et de contrôle financiers.
  • Coordonner les réponses ministérielles aux rapports du vérificateur général et à d’autres rapports.
  • Faire le suivi des ententes en matière de subventions et de contributions afin de garantir le respect des modalités et de formuler des recommandations en vue du paiement.
  • Coordonner la conception, la mise en œuvre et la gestion d’un système informatique complet pour la classification opérationnelle des comptes.
  • Coordonner le rapprochement des comptes réciproques dans les systèmes centraux et ministériels.
  • Diriger la préparation de rapports portant sur la gestion financière et de rapports comptables.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, diplôme ou grade en comptabilité, en finances, en sciences commerciales ou dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Certificat à jour et valide de CA, CGA, CPA ou CMA.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un certificat, un diplôme ou un grade de deuxième cycle universitaire en comptabilité, en finances, en sciences commerciales ou dans un domaine connexe dans un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Une expérience en finances ou de la gestion financière au gouvernement fédéral peut être exigée.

Sous-groupe 5b – Approvisionnement

Gestion du matériel

La gestion du matériel concerne la gestion du cycle de vie des biens meubles, dans des domaines comme la gestion de la chaîne d’approvisionnement (contrôle des stocks, acquisition, entreposage et distribution), le soutien du matériel (entretien, réparation et révision) et l'aliénation des biens meubles excédentaires.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Aider à l’élaboration des énoncés des travaux (EDT).
  • Surveiller les niveaux de stock des biens.
  • Faire des demandes pour renouveler le stock des articles de base.
  • Aider à la distribution des biens.
  • Aider à l’aliénation des biens excédentaires.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, diplôme ou grade dans un domaine pertinent décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins six mois d’expérience en gestion du matériel.

Qualifications constituant un atout

  • Un certificat à jour et valide de l’Association canadienne de gestion des achats (ACGA) est considéré comme un atout.
  • Une expérience de la gestion du matériel au gouvernement fédéral peut être exigée.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Préparer des énoncés des travaux (EDT).
  • Élaborer ou gérer l’élaboration des exigences techniques des biens à acquérir.
  • Surveiller les niveaux de stock des biens.
  • Faire les demandes pour renouveler les stocks d’articles plus complexes.
  • Communiquer avec le personnel chargé des achats pour toute question et à n’importe quelle étape du processus d’approvisionnement, incluant les étapes postérieures à la durée du contrat.
  • Gérer la distribution des biens.
  • Gérer l'aliénation des biens excédentaires.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, diplôme ou grade dans un domaine pertinent décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d'études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience en gestion du matériel.

Qualifications constituant un atout

  • Un certificat à jour et valide de l’Association canadienne de gestion des achats (ACGA) est considéré comme un atout.
  • On pourrait exiger que le titulaire possède au moins deux années d’expérience de la gestion du matériel au gouvernement fédéral.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Coordonner l’élaboration des spécifications du matériel, de l’équipement ou des produits.
  • Préparation d'énoncés des travaux complexes (EDT).
  • Coordonner la surveillance de la quantité des biens du répertoire.
  • Coordonner les demandes pour renouveler les stocks d’articles plus complexes.
  • Communiquer avec le personnel chargé des achats pour toute question et à n’importe quelle étape du processus d’approvisionnement, incluant les étapes postérieures à l’achèvement du contrat.
  • Coordonner ou gérer la distribution de biens complexes.
  • Coordonner ou gérer l'aliénation des biens excédentaires complexes.
  • Offrir une orientation au personnel de gestion du matériel pour les questions de stratégies du cycle de vie du matériel, de l’aliénation des biens, etc.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, diplôme ou grade dans un domaine pertinent décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d'études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience de la gestion du matériel.

Qualifications constituant un atout

  • Un certificat à jour et valide de l’Association canadienne de gestion des achats (ACGA) est considéré comme un atout.
  • On pourrait exiger que le titulaire possède au moins trois années d’expérience de la gestion du matériel au gouvernement fédéral.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Coordonner l'élaboration des spécifications du matériel, de l'équipement ou des produits.
  • Préparer des énoncés des travaux complexes (EDT).
  • Coordonner la surveillance des niveaux de stock des biens.
  • Coordonner les demandes pour renouveler les stocks d’articles plus complexes.
  • Communiquer avec le personnel chargé des achats pour toute question et à n’importe quelle étape du processus d'approvisionnement, incluant les étapes postérieures à l’achèvement du contrat.
  • Coordonner ou gérer la distribution de biens complexes.
  • Coordonner ou gérer l'aliénation des biens excédentaires complexes.
  • Offrir un encadrement au personnel de gestion du matériel pour les questions de stratégies du cycle de vie du matériel, de l’aliénation des biens, etc.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, diplôme ou grade dans un domaine pertinent décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience de la gestion du matériel.

Qualifications constituant un atout

  • Un certificat à jour et valide de l’Association canadienne de gestion des achats (ACGA) est considéré comme un atout.
  • On pourrait exiger que le titulaire possède au moins cinq années d’expérience de la gestion du matériel au gouvernement fédéral.

Approvisionnement

Les agents d'approvisionnement font l’acquisition d’équipement général et spécialisé, de matériel et de services aux fins d'utilisation ou d'un traitement ultérieur.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Aider à la préparation de dossiers de soumission complexes, comprenant les arrangements en matière d'approvisionnement (AMA), les demandes d’offre à commandes (DOC), les demandes de proposition (DP), et demande de prix.
  • Préparer des documents d’invitation de base, comprenant les appels d’offres et les demandes de prix.
  • Effectuer les achats au moyen du programme d’approvisionnement SAP (Systèmes, Applications et Produits).
  • Négocier les prix et la livraison.
  • Conseiller le personnel supérieur sur les questions de rendement.
  • Aider à la négociation de solutions auprès des entrepreneurs aux fins de conformité.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, diplôme ou grade dans un domaine pertinent décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins six mois d’expérience en approvisionnement.

Qualifications constituant un atout

  • Un certificat à jour et valide de l’Association canadienne de gestion des achats (ACGA) est considéré comme un atout.
  • On pourrait exiger que le titulaire possède une expérience de la gestion des achats au gouvernement fédéral.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Préparer des dossiers de soumission plus complexes, comprenant les arrangements en matière d’approvisionnement, les demandes d’offre à commandes, les demandes de propositions.
  • Évaluer des énoncés des travaux pour en assurer la complétude et la conformité aux règlements en matière d’approvisionnement.
  • Élaborer des critères pour l’évaluation des soumissions.
  • Évaluer des soumissions en fonction des exigences obligatoires.
  • Négocier des prix et des modalités de livraison avant l’attribution du contrat.
  • Recommander l’attribution ou l’émission de contrats ou d’offres à commandes ou d’arrangements en matière d’approvisionnement.
  • Faire le suivi des contrats, par exemple prendre des mesures fondées en droit comme la résiliation d’un contrat.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, diplôme ou grade dans un domaine pertinent décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience de l’approvisionnement.

Qualités constituant un atout

  • Un certificat à jour et valide de l’Association canadienne de gestion des achats (ACGA) est considéré comme un atout.
  • On pourrait exiger que le titulaire possède au moins deux années d’expérience de l’approvisionnement au gouvernement fédéral.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Préparer des dossiers de soumission complexes, comprenant les arrangements en matière d’approvisionnement, les demandes d’offre à commandes, les demandes de propositions.
  • Évaluer des énoncés des travaux pour en assurer la complétude et la conformité aux règlements en matière d’approvisionnement.
  • Élaborer des critères pour l’évaluation des soumissions.
  • Évaluer des soumissions en fonction des exigences obligatoires.
  • Négocier des prix et des modalités de livraison avant l’attribution de contrats.
  • Recommander l’attribution ou l’émission de contrats ou d’offres à commandes ou d’arrangements en matière d’approvisionnement.
  • Faire le suivi des contrats, par exemple prendre des mesures fondées en droit comme lors d’une résiliation de contrat
  • Aider à l’élaboration de politiques et de procédures en matière d’approvisionnement.
  • Offrir une orientation au personnel chargé des achats concernant des stratégies potentielles liées aux achats et les questions postérieures à la passation de marchés.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, diplôme ou grade dans un domaine pertinent décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience de l’approvisionnement.

Qualifications constituant un atout

  • Un certificat à jour et valide de l’Association canadienne de gestion des achats (ACGA) est considéré comme un atout.
  • On pourrait exiger que le titulaire possède au moins trois années d’expérience de l’approvisionnement au gouvernement fédéral.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Préparer des dossiers de soumission complexes, comprenant les arrangements en matière d’approvisionnement, les demandes d’offre à commandes, les demandes de propositions.
  • Évaluer des énoncés des travaux (EDT) pour en assurer la complétude et la conformité aux règlements en matière d’approvisionnement.
  • Élaborer des critères pour l’évaluation des soumissions.
  • Évaluer des soumissions en fonction des exigences obligatoires.
  • Négocier des prix et des modalités de livraison avant l’attribution de contrats.
  • Recommander l’attribution ou l’émission de contrats ou d’offres à commandes ou d’arrangements en matière d’approvisionnement.
  • Faire le suivi des contrats, par exemple prendre des mesures fondées en droit comme lors d’une résiliation de contrat.
  • Aider à l’élaboration de politiques et de procédures en matière d’approvisionnement.
  • Offrir une orientation au personnel chargé des achats concernant des stratégies potentielles liées aux achats et les questions postérieures à la passation de marchés.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, diplôme ou grade dans un domaine pertinent décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience en l’approvisionnement.

Qualifications constituant un atout

  • Un certificat à jour et valide de l’Association canadienne de gestion des achats (ACGA) est considéré comme un atout.
  • On pourrait exiger que le titulaire possède au moins cinq années d’expérience de l’approvisionnement au gouvernement fédéral.

Sous-groupe 5c – Services de communication

Communications

Les agents de communications analysent, élaborent, recommandent, livrent et évaluent les plans et les activités de communication portant sur l'explication, la promotion et la publication des programmes, des politiques et des services du gouvernement fédéral.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer la recherche requise pour l’élaboration de l’ébauche du contenu destiné aux divers moyens de communication.
  • Collaborer à l’entretien du contenu des pages Internet et intranet.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.

Expérience

  • Au moins six mois d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un certificat, un diplôme ou un grade dans un domaine connexe dans un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu, ou qu’il cumule une combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer la recherche requise pour l’élaboration de l’ébauche du contenu destiné aux divers moyens de communication.
  • Rédiger le contenu préliminaire à l’intention de destinataires internes et externes, notamment le contenu de brochures, de discours, de rapports, de présentations, de communiqués, de sites Internet et intranet.
  • Collaborer à la préparation et à la présentation des programmes d’éducation ou de publicité.
  • Collaborer à la tenue à jour du contenu des pages Internet et intranet.
  • Préparer des entrevues.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout.

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un certificat, un diplôme ou un grade dans un domaine connexe dans un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu, ou qu’il cumule une combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Réviser le contenu des dépliants, des discours, des rapports, des présentations, des communiqués, des sites Internet et intranet pour en assurer l’exactitude et l’uniformisation.
  • Élaborer et réviser le contenu et le style des sites Internet et intranet.
  • Coordonner l’organisation de réunions, de cérémonies et d’autres événements destinés à un public interne et externe.
  • Collaborer à la planification et à la mise en œuvre des plans de communication stratégiques.
  • Préparer et présenter des programmes d’éducation et de publicité.
  • Préparer des entrevues et des conférences de presse.
  • Agir à titre de porte-parole et répondre aux demandes écrites et orales.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, diplôme ou grade dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Coordonner la planification et la mise en œuvre de plans de communication stratégiques.
  • Coordonner les fonctions de communications.
  • Coordonner les efforts de l’équipe des communications.
  • Coordonner la préparation et la présentation des programmes d’éducation ou de publicité.
  • Coordonner l’élaboration et la révision du contenu et du style des sites Internet et intranet.
  • Coordonner des événements spéciaux de publicité et de promotion à l’intention d’un public interne et externe.
  • Coordonner des entrevues et des conférences de presse.
  • Agir à titre de porte-parole et répondre aux demandes écrites et orales.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, diplôme ou grade dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • Un diplôme d'études supérieures dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu peut être exigé.

Rédacteur en chef

Les rédacteurs en chef révisent, évaluent et mettent en forme des manuscrits, des articles, des bulletins, des guides, des sites Web qui seront publiés, diffusés ou utilisés sous forme de média électronique.

Subalterne

Le titulaire doit exécuter ses tâches sous étroite supervision, et se charger, notamment de la compilation de matériel, de la correction d’épreuves en vue de déceler toute erreur de grammaire, d’orthographe et de ponctuation et d’assurer l’exactitude du contenu.

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Assigner un code de projet adéquat ou toute autre information de contrôle de documents.
  • Lire et réviser du matériel simple devant être publié ou diffusé pour déceler les fautes d’orthographe, de grammaire et de syntaxe et les corriger.
  • Collaborer à la planification et à la préparation de la mise en page, ainsi qu’à la disposition des articles, des photographies ou des illustrations.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, diplôme ou grade en études anglaises, en rédaction, en journalisme ou dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d'études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins six mois d'expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches à exécuter comprennent la rédaction de correspondance, la correction d’épreuves du matériel pour en assurer l’exactitude, la compilation de matériel aux fins de publication, etc.

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Planifier et préparer la mise en page, ainsi que la disposition des articles, des photographies ou autres illustrations.
  • Lire et réviser du matériel plus complexe devant être publié ou diffusé pour déceler et corriger les fautes d'orthographe, de grammaire et de syntaxe.
  • Abréger ou allonger le texte selon l’espace ou le temps alloués.
  • Consulter les auteurs, les rédacteurs et d’autres personnes au sujet des révisions.
  • Vérifier les faits, les dates et les statistiques en ayant recours aux sources de référence normalisées.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, diplôme ou grade en études anglaises, en rédaction, en journalisme ou dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Lire et réviser le matériel complexe ou de nature délicate devant être publié ou diffusé pour déceler et corriger les fautes d’orthographe, de grammaire et de syntaxe.
  • Abréger ou allonger le texte selon l’espace ou le temps alloués ou selon la pertinence.
  • Consulter les auteurs, les rédacteurs attitrés, les rédacteurs-reporters et d’autres personnes au sujet des révisions.
  • Vérifier les faits, les dates et les statistiques en ayant recours aux sources de référence normalisées.
  • Appliquer et vérifier l’application des normes du gouvernement fédéral au matériel.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, diplôme ou grade en études anglaises, en rédaction, en journalisme ou dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience :

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Lire et évaluer les manuscrits ou autres matériels devant être publiés et consulter les rédacteurs en chef subalternes à propos des modifications.
  • Planifier et respecter les calendriers de production des publications.
  • Réviser et approuver les ébauches soumises par la salle de composition.
  • Amorcer ou approuver la révision des articles, des guides, des manuels, et les productions de contenu de sites Web.
  • Coordonner les activités d’autres rédacteurs en chef.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, diplôme ou grade en études anglaises, en rédaction, en journalisme ou dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un diplôme d'études supérieures en études anglaises, en rédaction, en journalisme ou dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Marketing

Les professionnels du marketing planifient, organisent, représentent, dirigent, contrôlent et évaluent les produits et les activités des ministères et des organismes participant aux programmes de ventes commerciales, industrielles, professionnelles, électroniques et de ventes en gros.

Subalterne

Le titulaire doit accomplir des tâches routinières et répétitives qui s’appuient sur un certain nombre de procédures et de consignes clairement définies. Son travail est généralement révisé en cours d’exécution.

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Aider à la direction d’une campagne média.
  • Collaborer aux présentations de produits.
  • Participer à des foires commerciales.
  • Assurer le soutien à la clientèle.
  • Effectuer des évaluations sommaires du marché, de la sollicitation à froid, et un suivi auprès des clients.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires ou combinaison acceptable d'études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins six mois d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un certificat, un diplôme ou un grade en marketing, en administration des affaires ou dans un domaine connexe dans un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu, ou qu’il cumule une combinaison acceptable d'études, de formation et d’expérience.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Diriger une campagne média organisée.
  • Participer à des foires commerciales.
  • Effectuer des présentations de produit aux clients, seul ou en équipe.
  • Tenir des séances d’orientation ou de formation destinées aux clients.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires ou combinaison acceptable d'études, de formation et d’expérience.
  • Certificat, diplôme ou grade en marketing, en administration des affaires ou dans un domaine connexe dans un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Collaborer à la coordination des ventes institutionnelles.
  • Coordonner une équipe de ressources en marketing.
  • Créer des campagnes de relations publiques
  • Soumettre l'évaluation des coûts des stratégies de marketing.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires ou combinaison acceptable d'études, de formation et d’expérience.
  • Certificat, diplôme ou grade en marketing, en administration des affaires ou dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Coordonner les ventes institutionnelles.
  • Coordonner les campagnes de relations publiques
  • Coordonner les stratégies de marketing.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, diplôme ou grade en marketing, en administration des affaires ou dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente.

Agent de suivi des médias

Les agents de suivi des médias doivent principalement surveiller, dépouiller et résumer l’information communiquée dans les médias.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Recueillir des coupures de journaux et de magazines locaux, régionaux et nationaux sur une variété de sujets.
  • Effectuer des recherches entourant un sujet ou une information.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en communication, en journalisme ou dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience 

  • Au moins six mois d’expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Résumer l’information recueillie dans les coupures de journaux et de magazines portant sur des événements locaux, régionaux et nationaux.
  • Surveiller et résumer la couverture médiatique des événements locaux, régionaux et nationaux tirés des bulletins de nouvelles, des sites Web, des groupes de discussion, des affichages sur Usenet, des sites Internet, etc.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en communication, en journalisme ou dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.
Supérieur

Le titulaire supervise les procédés et procédures de l’équipe de contrôle des médias et produit des résumés et des rapports à l’intention des cadres supérieurs. Ce poste peut exiger l’interprétation de sujets médiatisés plus complexes et la capacité de résumer des reportages. Une expérience de la synthèse de correspondance ou de rapport et de la distribution d’information à l’intention de destinataires internes ou externes est exigée.

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Résumer l'information recueillie dans des coupures de journaux et de magazines portant sur des événements locaux, régionaux et nationaux de nature complexe ou délicate.
  • Surveiller et résumer la couverture médiatique des événements locaux, régionaux et nationaux tirés des bulletins de nouvelles, des sites Web, des groupes de discussion, des affichages sur Usenet, des sites Internet, etc.
  • Produire des résumés et des rapports déterminant les tendances clés.
  • Interpréter l’information de divers médias sur les politiques et les initiatives courantes.
  • Préparer des notes et des réponses pour les porte-parole avant des entrevues médiatiques.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en communication, en journalisme ou dans un domaine connexe dans un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience 

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • Un diplôme d’études supérieures en communication, en journalisme ou dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu est considéré un atout.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Analyser les résumés de publication des agents de suivi des médias subalternes.
  • Produire des résumés de médias soulignant les tendances clés et les rapports pertinents à l’intention des hauts fonctionnaires.
  • Travailler en collaboration avec les hauts fonctionnaires ou les cadres supérieurs pour assurer une réponse rapide et efficace à toutes les demandes des médias.
  • Coordonner la préparation des notes et des réponses servant à préparer les porte-parole aux entrevues médiatiques.
  • Coordonner les activités des agents de suivi des médias subalternes.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en communication, en journalisme ou dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • Un diplôme d’études supérieures en communication, en journalisme ou dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu est considéré un atout.

Rédacteur

Après avoir fait la planification et les recherches nécessaires, les rédacteurs rédigent des discours, des manuels, des bulletins d’information, du contenu Web, des rapports ainsi que des publications non techniques et non journalistiques qui seront publiés ou présentés.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des recherches préliminaires.
  • Utiliser des méthodes de rédaction établies pour créer des ébauches de bulletins, des notes de service et d’autres correspondances ministérielles.
  • Apporter des modifications aux documents selon les demandes des rédacteurs en chef ou des rédacteurs de niveau supérieur.
  • Vérifier les citations et les références.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en études anglaises ou françaises ou les deux, en rédaction, en littérature, en journalisme ou dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins six mois d’expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des recherches préliminaires plus approfondies.
  • Utiliser des méthodes de rédaction établies pour créer les premières ébauches de publications plus complexes.
  • Apporter des modifications nécessaires aux documents selon les révisions apportées par les rédacteurs en chef ou les rédacteurs de niveau supérieur.
  • Vérifier les citations et les références.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en études anglaises ou françaises ou les deux, en rédaction, en littérature, en journalisme ou dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.
Supérieur

Il s’agit d’un niveau de travail ou d’un niveau de spécialiste. Le titulaire planifie, organise et mène un projet de rédaction complet. Il peut rédiger des documents de haut niveau, par exemple des communiqués, des discours, des notes de service au cabinet et des présentations au Conseil du Trésor, à l’intention de divers destinataires.

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Planifier, organiser et mener un projet de rédaction complet, y compris la sélection des sources d'information.
  • Créer des publications complexes comme des communiqués, des discours, des notes de service au cabinet, etc.
  • Apporter des modifications aux documents selon les révisions apportées par les rédacteurs en chef.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en études anglaises ou françaises ou les deux, en rédaction, en littérature, en journalisme ou dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • Une expérience pertinente de la rédaction pour le gouvernement fédéral peut être exigée.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Coordonner des projets de rédaction, par exemple définir la portée des projets, élaborer des plans et des stratégies.
  • Déceler les enjeux, l’information de nature délicate, la nature de l’information à diffuser, etc.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en études anglaises ou françaises ou les deux, en rédaction, en littérature, en journalisme ou dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout :

  • Une expérience pertinente de la rédaction pour le gouvernement fédéral peut être exigée.
  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un diplôme d’études supérieures en études anglaises ou françaises ou les deux, en rédaction, en littérature, en journalisme ou dans un domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Rédacteur technique

Les fonctions principales des rédacteurs techniques comprennent l’analyse des documents, tels que des devis, des notes techniques et des dessins, et la rédaction de manuels, de guides ou autres qui expliquent avec clarté et concision l’installation, le fonctionnement et l’entretien de logiciels, de matériel électronique, mécanique et d’autre matériel

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Revoir des devis, des notes techniques et des dessins.
  • Effectuer des recherches supplémentaires.
  • Participer aux entrevues avec les parties intéressées.
  • Créer des ébauches de manuels de base, de guides d’utilisation ou d’autres documents.
  • Apporter des modifications aux documents selon les révisions apportées par les rédacteurs en chef ou les rédacteurs techniques de niveau supérieur.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme dans le domaine de spécialisation décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins six mois d’expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Interroger et rencontrer des parties intéressées pour recueillir de l’information ou clarifier certains éléments.
  • Revoir et analyser des devis, des notes techniques, des dessins et d’autres ressources techniques.
  • Créer des ébauches de manuels, de guides d’utilisation ou d’autres documents plus complexes.
  • Apporter des modifications aux documents selon les révisions apportées par les rédacteurs en chef ou les rédacteurs techniques de niveau supérieur.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme dans le domaine de spécialisation décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Interroger et rencontrer des parties intéressées pour recueillir de l’information ou clarifier certains éléments.
  • Revoir et analyser des devis, des notes techniques, des dessins et d’autres ressources techniques.
  • Créer des manuels, des guides d’utilisation ou d’autres documents complexes.
  • Apporter des modifications aux documents selon les révisions apportées par les rédacteurs en chef.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme dans le domaine de spécialisation décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • Une expérience pertinente de la rédaction pour le gouvernement fédéral pourrait être exigée.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Coordonner des projets de rédaction, y compris définir la portée des projets, élaborer des plans et des stratégies.
  • Déceler les enjeux, l’information de nature délicate, la nature de l’information à diffuser, etc.
  • Assurer l’orientation des rédacteurs techniques subalternes.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme dans le domaine de spécialisation décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins dix années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • Une expérience pertinente de la rédaction pour le gouvernement fédéral pourrait être exigée.
  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un certificat d’études supérieures dans le domaine de spécialisation décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Sous-groupe 5d – Services de bibliothèque

Bibliothécaire/Archiviste

Les bibliothécaires choisissent, constituent, organisent et conservent les collections d’une bibliothèque et fournissent des services consultatifs aux clients.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Collaborer à la planification et à l’exécution des études liées aux services, aux opérations, au matériel et aux programmes de bibliothèque.
  • Collaborer à l’élaboration de politiques, de procédures, de collections et de demandes de la bibliothèque.
  • Donner de l’information sur les normes d’archivage à l’aide des outils de référence spécialisés et des systèmes automatisés de recherche de l’information.
  • Disposer, décrire et cataloguer des fonds et des collections du patrimoine documentaire.
  • Collaborer à l’élaboration des systèmes d’accès aux collections de la bibliothèque.
  • Fournir des services de référence.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en archivistique, en bibliothéconomie ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins six mois d'expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • Un diplôme d’études supérieures dans un programme de bibliothéconomie et science de l’information ou de bibliothéconomie reconnu par l’American Library Association (ALA) est considéré un atout.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Collaborer à la planification et à l'exécution des études liées aux services, aux opérations, au matériel et aux programmes de bibliothèque.
  • Collaborer à l’élaboration de politiques, de procédures, de collections et de demandes de la bibliothèque.
  • Donner de l’information sur les normes d’archivage à l’aide des outils de référence spécialisés et des systèmes automatisés de recherche de l’information.
  • Disposer, décrire et cataloguer des fonds et des collections du patrimoine documentaire.
  • Préparer des bibliographies, des index, des listes de livres recommandés, des guides et autres instruments de repérage.
  • Collaborer à l’élaboration des systèmes d’accès aux collections de la bibliothèque.
  • Fournir des services de référence.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en archivistique, en bibliothéconomie ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins trois années d'expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • Un diplôme d’études supérieures dans un programme de bibliothéconomie et science de l’information ou de bibliothéconomie reconnu par l’American Library Association (ALA) est considéré un atout.
Supérieur

Le titulaire doit posséder des connaissances sur les divers dossiers de référence bibliographiques automatisés ainsi qu'une connaissance de base des procédures de circulation et de gestion de pile. Le travail du titulaire fera l’objet d’un examen, le titulaire relèvera du bibliothécaire, directeur des services techniques ou d'un membre du personnel professionnel.

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Planifier et exécuter des études liées aux services, aux opérations, au matériel et aux programmes de bibliothèque.
  • Élaborer des applications de bibliothèque.
  • Élaborer des systèmes d’accès aux collections de la bibliothèque.
  • Exécuter des analyses des systèmes de bibliothèque informatisés
  • Élaborer des ressources en ligne.
  • Collaborer à l'élaboration et à la conservation des collections de bibliothèques.
  • Recommander des publications aux fins d'acquisition.
  • Obtenir les traductions des ouvrages en langue étrangère.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en archivistique, en bibliothéconomie ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • Un diplôme d'études supérieures dans un programme de bibliothéconomie et science de l’information ou de bibliothéconomie reconnu par l’American Library Association (ALA) pourrait être exigé.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Coordonner les études liées aux services, aux opérations, au matériel et aux programmes de bibliothèque.
  • Coordonner l'élaboration et l'utilisation des applications de bibliothèque.
  • Coordonner l'élaboration et la conservation des collections de bibliothèques.
  • Coordonner l'élaboration et le maintien d'un système de circulation.
  • Établir et entretenir la communication avec des bibliothèques et des fournisseurs de services d’information.
  • Formuler des conseils au sujet du catalogage et de questions relatives aux systèmes de catalogage.
  • Coordonner la conception, la mise en œuvre et l’expansion des services de bibliothèque.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en archivistique, en bibliothéconomie ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente

Qualifications constituant un atout

  • Un diplôme d'études supérieures dans un programme de bibliothéconomie et science de l'information ou de bibliothéconomie reconnu par l’American Library Association (ALA) pourrait être exigé.

Bibliotechnicien

Les tâches principales des bibliotechniciens consistent à collaborer à l'acquisition, à la préparation et à l'organisation du matériel, et à aider les utilisateurs dans leur recherche d'information.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Offrir des services de soutien aux utilisateurs des systèmes de bibliothèque.
  • Aider les clients à localiser et à utiliser les ressources.
  • Donner de l’information à l’aide des outils de référence spécialisés et des systèmes automatisés de recherche de l’information.
  • Cataloguer du matériel.
  • Vérifier l’information bibliographique.
  • Mettre les documents à archiver sur microfilm.
  • Appliquer les normes et les politiques d'entreposage de documents archivés.
  • Appliquer la classification de la Library of Congress ou la classification décimale de Dewey.
  • Participer à l'entretien des systèmes spécifiques de bibliothèque.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en archivistique, en bibliothéconomie ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins six mois d'expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Offrir des services de soutien aux utilisateurs des systèmes de bibliothèque.
  • Aider les clients à localiser et à utiliser les ressources.
  • Donner de l'information à l'aide des outils de référence spécialisés et des systèmes automatisés de recherche de l'information.
  • Cataloguer du matériel.
  • Vérifier l'information bibliographique.
  • Mettre les documents à archiver sur microfilm.
  • Appliquer les normes et les politiques d'entreposage de documents archivés.
  • Rechercher et extraire des documents d’archives.
  • Appliquer la classification de la Library of Congress ou la classification décimale de Dewey.
  • Participer à l'entretien des systèmes spécifiques de bibliothèque.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en archivistique, en bibliothéconomie ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d'études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Retirer les documents qui ne sont plus pertinents.
  • Coder et classer les documents archivés.
  • Mettre en œuvre et mettre à jour les plans d’élimination.
  • Transférer les documents de l’état actuel à semi-actuel ou les transférer en entreposage permanent.
  • Soumettre les prêts entre bibliothèques.
  • Assigner les sujets et les mots-clés aux documents.
  • Analyser et indexer les documents.
  • Cataloguer, classifier les documents et assigner des vedettes-matières.
  • Mettre en œuvre et mettre à jour les classifications.
  • Traiter les acquisitions de documents.
  • Collaborer à l'élaboration des stocks, des formulaires et des instruments de repérage.
  • Aider les utilisateurs à accéder aux livres, films, photographies, cartes, documents, documents électroniques et autres documents de bibliothèque.
  • Exécuter des recherches manuelles et en ligne et effectuer les prêts entre bibliothèques pour les utilisateurs.
  • Participer à la mise en œuvre et à l’entretien des systèmes spécifiques de bibliothèque.
  • Offrir des services spécialisés en systèmes bibliothéconomiques aux bibliothèques ministérielles.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en archivistique, en bibliothéconomie ou dans un autre domaine connexe, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des recherches dans des systèmes de traitement de l'information et de données électroniques pour appuyer la planification, la conception, l'élaboration et l'entretien des systèmes et des services de bibliothèque.
  • Collaborer à l’analyse des systèmes de bibliothèque informatisés.
  • Effectuer des recherches sur les télécommunications et la technologie de l'information pertinentes à la prestation des services de bibliothèque.
  • Collaborer à l'élaboration de collections de bibliothèques.
  • Collaborer à l'élaboration de ressources en ligne.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en archivistique, en bibliothéconomie ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins 10 années d'expérience pertinente.

Sous-groupe 5e – Gestion des ressources humaines

Ressources humaines, classification

Les principales tâches d'un agent de classification consistent à évaluer les tâches, fonctions et responsabilités liées à un poste en particulier afin de classer celui-ci dans la bonne catégorie et de lui attribuer la description de travail qui en découle pour déterminer la paie et les avantages sociaux qui s’y rattachent. L’agent de classification doit bien connaître les systèmes de notation de référence, les catégories de classification, les mesures d'évaluation des compétences et les divers systèmes de classification, par exemple la méthode Hay, la Norme générale de classification (NGC), etc.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des recherches préliminaires au sujet des descriptions et classifications antérieures et actuelles.
  • Organiser des entrevues avec des employés, des superviseurs, etc.
  • Élaborer des organigrammes pour déterminer la valeur relative des postes.
  • Saisir des données dans des feuilles de calcul, des bases de données et le SGRH.
  • Aider à l'élaboration, à la distribution et à la collecte des questionnaires-échantillons.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d'études, de formation et d’expérience.

 

Expérience :

  • Au moins six mois d'expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des recherches préliminaires au sujet des descriptions et des classifications antérieures et actuelles.
  • Répondre aux questions des employés en matière de classification ou les référer à la personne compétente.
  • Organiser des entrevues avec des employés, des superviseurs, etc.
  • Élaborer des organigrammes pour déterminer la valeur relative des postes.
  • Saisir et traiter des données dans des feuilles de calcul, des bases de données et le SGRH.
  • Aider à l’élaboration, à la distribution et à la collecte des questionnaires-échantillons.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Participer à la coordination des comités de classification.
  • Consulter des superviseurs du poste faisant l’objet d’une reclassification pour déterminer l’exactitude de la description de travail proposée.
  • Aider à l’examen des décisions de référence.
  • Communiquer des conseils ou des renseignements aux employés sur la progression des mesures de classification.
  • Reformuler des descriptions repères pour tenir compte de l’actualisation des activités organisationnelles.
  • Offrir de la formation sur les politiques et les priorités en matière de classification.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • La démonstration d’un progrès continu vers l’obtention du titre de conseiller en ressources humaines agréé ou de l’accréditation de la Commission de la fonction publique (CFP) à ce titre peut être exigée
  • Certificat, grade ou diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Examiner des décisions de référence et formuler des conseils aux cadres supérieurs quant aux répercussions sur les décisions de classification.
  • Communiquer des conseils ou des renseignements aux employés sur l’état des mesures de classification de nature délicate.
  • Coordonner des stratégies ministérielles de classification.
  • Coordonner des comités de classification.
  • Formuler des conseils aux cadres supérieurs sur les activités de classification.
  • Coordonner des activités de formation sur les politiques et les priorités en matière de classification.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.

Expérience

  • Au moins 10 années d'expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • Un certificat, un grade ou un diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu est considéré comme un atout.
  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu le titre de conseiller en ressources humaines agréé ou l’accréditation de la Commission de la fonction publique (CFP) à ce titre.

Ressources humaines, rémunération

Les principales tâches d'un agent de rémunération consistent à appliquer et à gérer les éléments financiers et non financiers de la rémunération, notamment les divers avantages sociaux, pensions et autres indemnités et remboursements entre ministères.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Aider à l’analyse, à la recherche et aux examens préliminaires.
  • Assurer la prestation de services de recherche et de documentation.
  • Tenir et mettre à jour des dossiers du personnel.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins six mois d'expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Aider à l’analyse, à la recherche et aux examens préliminaires, rédiger des rapports et des documents pertinents.
  • Assurer la prestation de services de recherche et de documentation.
  • Créer, mettre et tenir à jour des dossiers du personnel.
  • Mener des recherches ou des examens préliminaires à l’égard des ententes de rémunération et des programmes d’avantages sociaux.

Qualifications minimales obligatoires :

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins trois années d'expérience pertinente.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Fournir des conseils de recherche sur les questions, tendances et orientations stratégiques en matière de rémunération aux clients, aux syndicats, aux organismes centraux et à d'autres intervenants.
  • Effectuer des recherches et des analyses ou des examens préliminaires des ententes de rémunération, des programmes d’avantages sociaux ou des conventions collectives.
  • Rédiger des rapports résumant les conclusions des recherches ou des examens.
  • Examiner des questions soulevées par les employés et les gestionnaires.
  • Réviser des programmes d’avantages sociaux des employés.
  • Expliquer des régimes de rémunération aux nouveaux employés et aux employés promus.
  • Évaluer et modifier des politiques relatives aux avantages sociaux pour s’assurer que les programmes sont actuels, concurrentiels et conformes aux dispositions de la loi.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le candidat démontre un progrès continu vers l'obtention du titre de conseiller en ressources humaines agréé, de conseiller en rémunération agréé ou de conseiller en avantages sociaux agréé ou encore de l’accréditation de la Commission de la fonction publique (CFP) à un de ces titres.
  • Un certificat, un grade ou un diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu est considéré comme un atout.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Formuler des conseils sur les questions, tendances et orientations stratégiques en matière de rémunération aux clients, aux syndicats, aux organismes centraux et à d’autres intervenants.
  • Coordonner le traitement des questions soulevées par les employés et les gestionnaires
  • Administrer et réviser des programmes d’avantages sociaux des employés.
  • Recommander des modifications à apporter aux politiques, systèmes ou procédures en vigueur ou élaborer de nouvelles politiques et procédures ou de nouveaux systèmes.
  • Expliquer des régimes de rémunération aux employés qui quittent leur emploi.
  • Concevoir et coordonner l’évaluation et la modification des politiques relatives aux avantages sociaux pour s’assurer que les programmes sont actuels, concurrentiels et conformes aux dispositions de la loi.
  • Promouvoir une vision stratégique en matière de rémunération des RH.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • Un certificat, un grade ou un diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu est considéré comme un atout.
  • On pourrait exiger du titulaire qu’il ait obtenu un titre de conseiller en ressources humaines agréé, de conseiller en rémunération agréé ou de conseiller en avantages sociaux agréé ou encore l’accréditation de la Commission de la fonction publique (CFP) à un de ces titres.

Ressources humaines, équité en matière d'emploi

La principale tâche d’un agent d’équité en matière d’emploi consiste à offrir aux clients des services de soutien en gestion et en ressources humaines pour toute question ayant trait à la Loi sur l’équité en matière d’emploi. Ces services de soutien consistent notamment à examiner les systèmes d’emploi pour déceler et supprimer tout obstacle à l’égalité des chances des membres des groupes désignés au sein de l’effectif d’un employeur, ainsi qu’à surveiller les progrès vers une représentation égale. Les quatre groupes désignés par la Loi sur l’équité en matière d’emploi sont les Autochtones, les personnes handicapées, les membres de minorités visibles et les femmes.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Mettre et tenir à jour un système de gestion des ressources humaines.
  • Sélectionner, valider et saisir des données.
  • Aider à la recherche sur les questions liées à l’équité en matière d’emploi.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins six mois d’expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Examiner des questions liées à l'équité en matière d'emploi.
  • Mettre et tenir à jour un système de gestion des ressources humaines.
  • Sélectionner, valider et saisir des données.
  • Préparer divers tableaux et rapports statistiques concernant les programmes d’équité en matière d’emploi.
  • Aider à l’examen des questions liées à l’équité en matière d’emploi.
  • Aider à l’organisation de séances de sensibilisation à l’équité en matière d’emploi.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Mener des recherches sur des questions liées à l’équité en matière d’emploi.
  • Participer à l’élaboration et à l’exécution d’une formation formelle sur l’équité en matière d’emploi.
  • Participer aux vérifications de la conformité à l’équité en matière d’emploi conformément à la Loi canadienne sur les droits de la personne.
  • Diriger des équipes de projet à court terme sur les plans et les activités liés à l’équité en matière d’emploi.
  • Examiner et élaborer des solutions aux questions et aux plaintes liées à l’emploi.
  • Participer à l’examen des plaintes liées à l’équité en matière d’emploi.
  • Mettre à jour les plans d’équité en matière d’emploi à moyen et long terme, et faire le suivi des progrès.
  • Organiser des séances de sensibilisation à l’équité en matière d’emploi.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire démontre un progrès continu vers l'obtention du titre de conseiller en ressources humaines agréé ou de l’accréditation de la Commission de la fonction publique (CFP) à ce titre.
  • Un certificat, un grade ou un diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu est considéré un atout.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Interpréter des politiques, des lignes directrices, des directives et des normes à l’intention des gestionnaires.
  • Coordonner l’élaboration et l’exécution d’une formation formelle sur l’équité en matière d’emploi.
  • Participer aux vérifications de la conformité à l’équité en matière d’emploi conformément à la Loi canadienne sur les droits de la personne et faciliter ces vérifications.
  • Garantir que des politiques sont en place et qu’elles sont efficaces, fonctionnelles et à jour.
  • Coordonner l’examen des plaintes liées à l’équité en matière d’emploi.
  • Suivre l’évolution des plans d’équité en matière d’emploi à moyen et long terme.
  • Établir l’orientation des politiques et des procédures liées aux objectifs de l'équité en matière d'emploi.
  • Prévoir des questions, tendances, stratégies et orientations en ce qui concerne l’équité en matière d’emploi.
  • Offrir aux gestionnaires des conseils et interprétations concernant les politiques, lignes directrices, directives et normes connexes.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • Un certificat, un grade ou un diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu est considéré un atout.
  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un titre de conseiller en ressources humaines agréé ou l’accréditation de la Commission de la fonction publique (CFP) à ce titre.

Ressources humaines, général

La principale tâche d'un agent généraliste des ressources humaines consiste à planifier, à exécuter et à contrôler les fonctions du personnel en général au sein des ministères fédéraux et des organismes centraux.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Mettre et tenir à jour des dossiers du personnel.
  • Aider à l'élaboration de solutions aux problèmes.
  • Examiner diverses questions liées aux ressources humaines.
  • Aider à l'élaboration et à l'exécution des programmes de formation.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Réussite d'autres cours en ressources humaines, en administration publique, en administration des affaires ou dans un autre domaine connexe ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins six mois d'expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Créer, mettre et tenir à jour des dossiers du personnel.
  • Déterminer les enjeux et élaborer des solutions.
  • Aider à l'analyse et à la formulation de stratégies de développement organisationnel.
  • Donner des conseils et des directives de base ou générales aux gestionnaires et aux employés en matière de ressources humaines, d'application des politiques, de processus et d'exigences.
  • Analyser les exigences et élaborer des stratégies et des options pour atteindre les objectifs.
  • Offrir des programmes de formation au personnel.
  • Effectuer des recherches sur diverses questions de ressources humaines.
  • Aider à l’élaboration, la coordination et la mise en application des politiques, des procédures, des directives et des systèmes de gestion de l’information en matière de ressources humaines.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Formuler des conseils fonctionnels sur les questions, les tendances, etc., en matière de ressources humaines à l’intention des clients, des syndicats, des organismes centraux et d’autres intervenants.
  • Élaborer, coordonner et mettre en œuvre des politiques, des procédures, des lignes directrices et des systèmes de gestion de l’information en matière de RH.
  • Promouvoir des stratégies de ressources humaines et assurer la prestation de services aux clients.
  • Consulter des clients pour élaborer et recommander des stratégies en ressources humaines.
  • Recommander des modifications à apporter aux politiques, aux systèmes et aux procédures en vigueur ou élaborer de nouvelles politiques et procédures ou de nouveaux systèmes.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins cinq années d'expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire démontre un progrès continu vers l’obtention du titre de conseiller en ressources humaines agréé ou de l’accréditation de la Commission de la fonction publique (CFP) à ce titre.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Présenter des exposés sur les enjeux stratégiques en matière de RH.
  • Coordonner la planification, de l'élaboration et la mise en œuvre des cadres de suivi et de prestation des services en RH.
  • Consulter des clients pour cerner les enjeux stratégiques en RH.
  • Négocier des niveaux de service requis.
  • Coordonner des équipes de projet et des groupes de travail participant à l’analyse et à l’élaboration de stratégies, de plans et de politiques ministériels en RH.
  • Superviser l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et des programmes de RH.
  • Assurer le suivi et l’évaluation de l’efficacité des programmes, services et initiatives en RH.
  • Aider à l’élaboration des politiques ministérielles et des orientations stratégiques en RH.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.

Expérience

  • Au moins 10 années d'expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • Un certificat, un grade ou un diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu est considéré un atout.
  • On pourrait exiger que le titulaire démontre un progrès continu vers l’obtention du titre de conseiller en ressources humaines agréé ou de l’accréditation de la Commission de la fonction publique (CFP) à ce titre.

Ressources humaines, relations de travail

La principale tâche d'un agent des relations de travail consiste à offrir aux clients, notamment les gestionnaires, les cadres supérieurs et les employés, des services de soutien en gestion et en ressources humaines sur les questions liées aux relations de travail. Ainsi, il doit planifier, élaborer et évaluer des stratégies liées aux relations de travail et aux relations avec les employés, interpréter des politiques et des conventions collectives, ainsi qu’organiser la négociation des conventions collectives, le règlement extrajudiciaire des différends, l’arbitrage et l’administration des griefs, ou y prendre part.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Examiner des questions liées aux relations de travail.
  • Recueillir des formulaires et traiter des documents de manière efficace et en temps opportun pour assurer le règlement rapide des griefs, des mesures disciplinaires, des plaintes, etc.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins six mois d’expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Examiner des questions liées aux relations de travail.
  • Recueillir des formulaires et assurer le traitement efficace et opportun des documents pour garantir le règlement rapide des griefs, des mesures disciplinaires, des plaintes, etc.
  • Organiser des réunions avec les représentants syndicaux et patronaux.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Aider à la gestion des procédures de règlement des griefs.
  • Consulter des représentants syndicaux et patronaux locaux ou nationaux sur les questions liées aux employés (p. ex., conditions de travail, questions disciplinaires et résolution de problèmes).
  • Aider à la rédaction de rapports en vue de l’élaboration de politiques et des négociations collectives.
  • Formuler des conseils sur l’interprétation des politiques et des conventions collectives pour des questions simples.
  • Participer à la formation en relations de travail.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • Un certificat, un grade ou un diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu est considéré un atout.
  • On pourrait exiger que le titulaire démontre un progrès continu vers l’obtention du titre de conseiller en ressources humaines agréé ou de l’accréditation de la Commission de la fonction publique (CFP) à ce titre.
Avancé :

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Participer à l'élaboration des politiques et aux négociations collectives.
  • Coordonner la mise en œuvre des conventions collectives, des politiques nationales et des directives conformément aux objectifs organisationnels.
  • Coordonner des consultations avec des représentants syndicaux et patronaux sur les questions liées aux employés (p. ex., conditions de travail, questions disciplinaires et résolution de différends).
  • Formuler des conseils concernant les griefs et les cas portés à la conciliation ou à l’arbitrage.
  • Formuler des conseils sur l'interprétation des politiques et des conventions collectives pour des questions complexes.
  • Voir aux préparatifs en vue des audiences d'arbitrage et participer à celles-ci.
  • Coordonner la formation en relations de travail.

Qualifications minimales obligatoires :

Études

  • Diplôme d'études secondaires.

Expérience

  • Au moins 10 années d'expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • Un certificat, un grade ou un diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu est considéré comme un atout.
  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un titre de conseiller en ressources humaines agréé ou l’accréditation de la Commission de la fonction publique (CFP) à ce titre.

Ressources humaines, dotation

Les principales tâches d’un agent de dotation consistent à localiser, à évaluer et à placer les candidats.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

    • Rédiger des documents, tels des avis d'emploi vacant et des descriptions de travail.
    • Participer à des salons de l'emploi, à des conférences et à des activités de réseautage.
    • Communiquer des résultats aux candidats et leur expliquer la possibilité d’une discussion informelle.
    • Participer à la présélection des candidats à l’emploi : vérifier les références et les renseignements contenus dans les curriculum vitæ, obtenir d’autres renseignements pertinents, définir les irrégularités dans les renseignements colligés.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d'études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins six mois d'expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Rédiger des documents, tels des avis d'emploi vacant et des descriptions de travail, et vérifier ces documents avant leur envoi aux services de traduction ou à la Commission de la fonction publique en vue d’un affichage sur le Web.
  • Participer à des salons de l'emploi, à des conférences et à des activités de réseautage.
  • Participer à des entrevues avec des candidats et utiliser des guides de cotation.
  • Communiquer aux candidats leurs résultats et leur expliquer la possibilité d’une discussion informelle.
  • Participer à la présélection des candidats à l’emploi : vérifier les références et les renseignements contenus dans les curriculum vitæ, obtenir d’autres renseignements pertinents, définir les irrégularités dans les renseignements colligés.
  • Aider à la définition des besoins actuels et à venir en matière de dotation.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d'études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins trois années d'expérience pertinente.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Consulter des clients pour déterminer les besoins actuels et à venir en matière de dotation.
  • Mener des entrevues à l’aide des techniques d’évaluation du comportement et des compétences.
  • Coordonner la publication des avis et coordonner des activités avec les agences de publicité.
  • Aider à l’administration des priorités par l’entremise de la Commission de la fonction publique.
  • Effectuer et évaluer la vérification des références, obtenir d’autres renseignements pertinents ou examiner les renseignements contenus dans les curriculum vitæ, définir les irrégularités dans les renseignements colligés.
  • Aider à l’application des politiques de RH.
  • Participer à l’intégration des nouveaux employés.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • Un certificat, un grade ou un diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu est considéré comme un atout.
  • On pourrait exiger que le titulaire démontre un progrès continu vers l’obtention du titre de conseiller en ressources humaines agréé ou de l’accréditation de la Commission de la fonction publique (CFP) à ce titre.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Formuler des recommandations au sujet des politiques en matière de présélection, de recrutement, d’embauche et de cessation d’emploi.
  • Examiner les sujets de préoccupations, comme le maintien de l’effectif, la sous-représentation et les pénuries.
  • Offrir une orientation et un soutien relativement aux initiatives de recrutement pour trouver des sources créatives de candidats.
  • Formuler des conseils aux employés et à la direction au sujet des politiques en RH.
  • Élaborer ou réviser des politiques en matière de présélection, de recrutement et d’embauche.
  • Coordonner des campagnes de recrutement.
  • Mettre en œuvre des stratégies créatives pour trouver des candidats en vue de pourvoir des postes difficiles à doter.
  • Sensibiliser des gestionnaires aux incidences juridiques de l’embauche.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.

Expérience

  • Au moins 10 années d'expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu le titre de conseiller en ressources humaines agréé ou l’accréditation de la Commission de la fonction publique (CFP) à ce titre.
  • Un certificat, un grade ou un diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu est considéré comme un atout.

Ressources humaines, planification de la relève

Les principales tâches d’un planificateur de la relève consistent à planifier, à exécuter et à contrôler les fonctions du personnel en ce qui concerne la relève au sein des ministères fédéraux et des organismes centraux. La planification et la gestion de la relève nécessitent l'adoption d'une approche méthodique et intégrée afin de trouver, de développer et de retenir des candidats talentueux dans des postes et secteurs clés, conformément aux objectifs ministériels actuels et prévus.

Subalterne

Le titulaire travaille dans un contexte organisationnel d'envergure réduite ou limitée. Il remplit les tâches assignées et demande des conseils auprès du personnel de niveau supérieur ou avancé.

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Définir et surveiller la durée d’emploi des employés.
  • Tenir à jour une base de données contenant un répertoire des compétences.
  • Produire des rapports simples à partir des bases de données.
  • Recevoir des évaluations de rendement des employés et des documents connexes de la part des gestionnaires et des superviseurs et leur envoyer ces documents.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins six mois d’expérience pertinente.
Intermédiaire

Le titulaire travaille dans un contexte organisationnel d’envergure réduite ou limitée. Il remplit les tâches assignées et demande des conseils au personnel de niveau supérieur ou avancé.

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Définir et surveiller la durée d’emploi des employés.
  • Tenir à jour une base de données contenant un répertoire des compétences.
  • Produire des rapports simples à partir des bases de données.
  • Examiner des possibilités de formation et de perfectionnement
  • Recevoir des évaluations de rendement des employés et des documents connexes de la part des gestionnaires et des superviseurs et leur envoyer ces documents.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Aider à l'élaboration d'un autre cheminement de carrière pour les employés appropriés.
  • Déterminer les secteurs disposant et ne disposant pas de solides candidats à la relève.
  • Fournir aux gestionnaires responsables de la formation des renseignements au sujet des plans de relève et des répertoires de compétences.
  • Modifier des programmes de relève.
  • Créer et tenir à jour une base de données contenant un répertoire des compétences.
  • Élaborer des profils et des répertoires de compétences pour les comparer aux candidats possibles.
  • Assurer une coordination avec le personnel de la formation, du perfectionnement et du cheminement de carrière pour donner de la formation aux employés prometteurs dans les secteurs à améliorer.
  • Aider à l'organisation et à la coordination des possibilités de formation et de perfectionnement.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • Un certificat, un grade ou un diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu est considéré comme un atout.
  • On pourrait exiger que le titulaire démontre un progrès continu vers l'obtention du titre de conseiller en ressources humaines agréé ou de l’accréditation de la Commission de la fonction publique à ce titre.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Diriger des réunions et des discussions avec les gestionnaires concernant les plans de relève et les répertoires de compétences.
  • Recommander des modifications à apporter aux politiques, aux systèmes et aux procédures en vigueur ou élaborer de nouvelles politiques et procédures et de nouveaux programmes.
  • Coordonner l’élaboration des bases de données contenant les profils et les répertoires de compétences.
  • Consulter des clients pour cerner les questions stratégiques en matière de relève.
  • Surveiller et évaluer l’efficacité des programmes de relève et coordonner les modifications à y apporter.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.

Expérience

  • Au moins 10 années d'expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu le titre de conseiller en ressources humaines agréé ou de l’accréditation de la Commission de la fonction publique à ce titre.
  • Un certificat, un grade ou un diplôme en ressources humaines, en comportement organisationnel, en sciences sociales ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu est considéré comme un atout.

Conception organisationnelle

La conception organisationnelle nécessite la mise en œuvre des changements organisationnels, la planification, l'élaboration et la structuration des politiques et des procédures organisationnelles. Les personnes nommées à un poste doivent définir les modifications à apporter aux processus automatisés et consigner le déroulement du travail.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Consigner le déroulement du travail.
  • Aider à l'examen des méthodes de travail et des structures de l’organisation existantes.
  • Aider à mettre en œuvre des changements organisationnels.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires
  • Certificat, grade ou diplôme en comportement organisationnel, en aménagement organisationnel ou dans un autre domaine obtenu auprès d’un établissement d’enseignement postsecondaire ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins six mois d'expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Consigner le déroulement du travail.
  • Faire des analyses de base sur les exigences fonctionnelles et opérationnelles en vue de cerner le cheminement de l’information, des procédures et des décisions.
  • Aider à faire l'examen des méthodes de travail et des structures de l'organisation existantes.
  • Aider à mettre en œuvre des changements organisationnels.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en comportement organisationnel, en aménagement organisationnel ou dans un autre domaine pertinent, obtenu auprès d’un établissement d’enseignement postsecondaire ou combinaison acceptable d'études, de formation et d'expérience.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Compiler, évaluer et diffuser l’analyse de la conception organisationnelle.
  • Examiner les méthodes de travail et les structures organisationnelles existantes, et évaluer leur efficacité et leur efficience.
  • Diffuser l’information sur les politiques et procédures organisationnelles.
  • Aider à la formulation de solutions possibles.
  • Aider à la mise en œuvre des changements organisationnels.
  • Aider à l'élaboration des politiques et des procédures nécessaires à la conception organisationnelle.
  • Définir les modifications à apporter aux processus.
  • Proposer des solutions possibles et analyser les coûts, les risques connexes et les options possibles qui s’y rattachent.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d'études secondaires.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un diplôme d'études supérieures en comportement organisationnel, en conception organisationnelle ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  •  un grade ou un diplôme en comportement organisationnel, en conception organisationnelle ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu est considéré comme un atout.

     

Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Fournir aux cadres supérieurs des conseils et une orientation sur l’élaboration et l’intégration de nouveaux modèles organisationnels ou sur la modification des modèles actuels.
  • Coordonner la mise en œuvre des changements organisationnels.
  • Élaborer des politiques et des procédures nécessaires à la conception organisationnelle.
  • Analyse des coûts, des risques connexes et des options possibles.
  • Coordonner la formulation de solutions possibles.
  • Coordonner l’élaboration et la structuration des politiques et des procédures nécessaires à la conception organisationnelle.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un diplôme d’études supérieures ou un doctorat en comportement organisationnel, en conception organisationnelle ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Un certificat, un grade ou un diplôme en comportement organisationnel, en conception organisationnelle ou dans un autre domaine connexe décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu est considéré comme un atout.

Sous-groupe 5f - Politique et services consultatifs

Accès à l'information et protection des renseignements personnels (AIPRP)

Les agents de l'accès à l'information et de la protection des renseignements personnels (AIPRP) administrent les politiques et les pratiques concernant la divulgation de dossiers afin de donner suite aux demandes d’accès faites en vertu des lois fédérales sur l'accès à l'information et sur la protection de la vie privée.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Collaborer à l'analyse et à l'examen des demandes d'accès simples, faites en vertu de la Loi sur l’accès à l’information ainsi qu'à l'élaboration des réponses à ces demandes.
  • Collaborer à l'analyse et à l'examen des demandes d'accès simples, faites en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels ainsi qu’à l’élaboration des réponses à ces demandes.
  • Participer au traitement des plaintes déposées en vertu de la Loi sur l’accès à l’information ou de la Loi sur la protection des renseignements personnels.
  • Préparer des rapports nécessitant la compilation de données.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d'expérience dans un domaine connexe.

Expérience

  • Au moins six mois d'expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer l'analyse et l'examen des demandes d'accès simples, faites en vertu de la Loi sur l’accès à l’information; préparer les réponses à ces demandes.
  • Effectuer l’analyse et l'examen des demandes d'accès simples, faites en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnel et préparer les réponses à ces demandes.
  • Traiter les plaintes déposées en vertu de la Loi sur l’accès à l’information ou de la Loi sur la protection des renseignements personnels.
  • Collaborer à la préparation des évaluations des facteurs relatifs à la vie privée.
  • Contribuer à la prestation de conseils relatifs à la gestion et au contrôle de l’accès à l'information et de la protection des renseignements personnels, et assurer la liaison avec le bureau de première responsabilité (BPR).

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience dans un domaine connexe.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.
Supérieur

Le titulaire doit très bien comprendre l’interprétation et l’application des lois, des politiques et des règlements connexes.

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Préparer des évaluations des facteurs relatifs à la vie privée.
  • Analyser, traiter, rechercher et préparer des réponses aux demandes de natures délicates traitant de l’Accès à l’information et protection des renseignements personnels.
  • Formuler des recommandations concernant l'exemption et l'exclusion de l'information à diffuser.
  • Examiner des dossiers de nature délicate ou complexe, y compris des plaintes de harcèlement par des employés et des dossiers de mesures disciplinaires.
  • Aider à défendre les décisions prises en ce qui a trait aux plaintes soumises au Commissaire à l'information du Canada et au Commissaire à la protection de la vie privée.
  • Mettre à jour les contributions du ministère à Info Source.
  • Aider à examiner des dossiers de nature délicate ou complexe.
  • Tenir des séances d'information pour les employés.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience dans un domaine connexe.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.
Avancé

Le titulaire doit avoir une compréhension approfondie de l’interprétation et de l’application des lois, des politiques et des règlements connexes.

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Coordonner les activités des membres de l’équipe de l’accès à l’information et la protection des renseignements personnels.
  • Coordonner la préparation d'évaluations des facteurs relatifs à la vie privée de nature délicate ou complexe.
  • Coordonner la mise à jour des contributions du ministère à Info Source.
  • Offrir des recommandations en ce qui a trait à l'exemption ou à l'exclusion de renseignements de nature délicate.
  • Tenir, coordonner et gérer des consultations avec différents ministères et organismes fédéraux.
  • Coordonner la justification des décisions ou des plaintes soumises au Commissaire à l’information du Canada et au Commissaire à la protection de la vie privée.
  • Fournir des conseils aux cadres supérieurs, aux représentants des ministères et des organismes.
  • Effectuer un contrôle de qualité pointu sur une grande variété de documents produits par les équipes de l'accès à l'information et la protection des renseignements personnels, y compris les demandes, les divulgations informelles, les lignes directrices et les outils de travail.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en comptabilité, en finance, en commerce ou dans un autre domaine pertinent décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience dans un domaine connexe.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente.

Économie

Les économistes effectuent des recherches, surveillent des données, analysent de l’information et préparent des plans et des rapports dans le but de résoudre les problèmes économiques et commerciaux. Ils élaborent également des modèles afin d’analyser, d’expliquer et de prévoir les phénomènes et les tendances économiques.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des recherches fondamentales visant à expliquer et à prévoir les phénomènes et les tendances économiques.
  • Collaborer à la préparation des prévisions concernant les revenus et les dépenses, les taux d'intérêt, les taux de change, la production, la consommation, etc.
  • Participer à la préparation de rapports.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en économie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins six mois d’expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des recherches de base pour expliquer et prédire certains comportements et certaines tendances économiques.
  • Effectuer l’analyse fondamentale des facteurs qui influencent la croissance économique, l'emploi, les salaires, etc.
  • Contribuer à l'établissement des prévisions concernant les revenus et les dépenses, les taux d'intérêt, les taux de change, la production, la consommation, etc.
  • Participer à la préparation de rapports.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en économie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des recherches plus complexes visant à expliquer et à prévoir les phénomènes et les tendances économiques.
  • Analyser les facteurs qui influencent la croissance économique, l’emploi, les salaires, etc.
  • Contribuer à l'établissement des prévisions concernant les revenus et les dépenses, les taux d'intérêt, les taux de change, la production, la consommation, etc.
  • Collaborer à l'élaboration des modèles servant à analyser, à expliquer et à prévoir les phénomènes et les tendances économiques.
  • Surveiller les données économiques afin d'évaluer l'efficacité des politiques monétaires et fiscales.
  • Préparer des rapports.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en économie ou dans un autre domaine pertinent décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un diplôme d'études supérieures en économie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Établir les prévisions concernant les revenus et les dépenses, les taux d’intérêt, les taux de change, la production, la consommation, etc.
  • Élaborer des modèles servant à analyser, à expliquer et à prévoir les phénomènes et les tendances économiques.
  • Conseiller les hauts fonctionnaires sur les politiques favorisant la croissance économique.
  • Conseiller les hauts fonctionnaires sur l'efficacité des politiques monétaires et fiscales.
  • Conseiller les hauts fonctionnaires sur les échanges internationaux de biens et de services.
  • Prévoir la production et la consommation de ressources renouvelables.
  • Prévoir l'approvisionnement, la consommation et la diminution des ressources non renouvelables.
  • Fournir un encadrement et de l'information aux gestionnaires sur l'élaboration et la préparation des Cadres de gestion et de responsabilisation axés sur les résultats (CGRR), des Cadres de vérification axés sur les risques (CVAR), des Rapports ministériels sur le rendement (RMR) et des Rapports sur les plans et les priorités (RPP).

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en économie ou dans un domaine pertinent décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Diplôme d’études supérieures en économie ou dans un autre domaine pertinent décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un doctorat en économie ou dans un autre domaine pertinent décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Langues officielles

L’agent responsable des langues officielles administre les politiques et les pratiques relatives aux demandes et aux plaintes déposées en vertu des lois et des politiques fédérales sur les langues officielles.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Compiler des données.
  • Traiter les demandes et les plaintes relatives aux langues officielles.
  • Collaborer à la présentation de séances de formation sur la Loi sur les langues officielles.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.

Expérience

  • Au moins six mois d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un certificat, un grade ou un diplôme en français, en anglais, en gestion des politiques ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer l'examen des demandes et des plaintes relatives aux langues officielles; collaborer à la préparation des réponses à ces demandes et à ces plaintes.
  • Préparer les documents accompagnant les réponses aux demandes et aux plaintes relatives aux langues officielles.
  • Collaborer à la présentation de séances de formation sur la Loi sur les langues officielles.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un certificat, un grade ou un diplôme en français, en anglais, en gestion des politiques ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Analyser et examiner les demandes et les plaintes relatives aux langues officielles, et y répondre.
  • Soutenir les décisions prises concernant les plaintes.
  • Animer des séances de formation sur la Loi sur les langues officielles à l’intention des employés.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en français, en anglais, en gestion des politiques ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.
Avancé

Le titulaire doit posséder une très grande capacité de comprendre, d’interpréter et d’appliquer la législation et les politiques sur les langues officielles.

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Fournir des conseils et des recommandations aux hauts fonctionnaires.
  • Participer aux activités des comités de planification sur les questions relatives aux langues officielles et conseiller ces comités.
  • Mener, coordonner et gérer les consultations avec divers ministères et organismes du gouvernement fédéral.
  • Coordonner les séances de formation sur la Loi sur les langues officielles à l’intention des employés.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en français, en anglais, en gestion des politiques ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente.

Politiques

Les agents des politiques planifient, élaborent, analysent et gèrent les politiques gouvernementales et d’autres activités similaires s’adressant au public ou à la fonction publique.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des recherches et rassembler des documents afin de contribuer à la préparation du contenu des politiques.
  • Préparer des notes à partir des recherches effectuées.
  • Contribuer au suivi, à la surveillance et à la documentation des questions liées à des politiques particulières.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins six mois d’expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Participer à la préparation de documents relatifs aux questions d’actualité, y compris les documents d’information, les déclarations de principes, les points à faire valoir, les recherches stratégiques, etc.
  • Suivre, surveiller et consigner les questions liées à des politiques particulières.
  • Analyser les données et les initiatives stratégiques en cours.
  • Collaborer à l’examen des politiques.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Préparer les documents relatifs aux questions d’actualité, y compris les documents d’information, les déclarations de principes, les points à faire valoir, les recherches stratégiques, etc.
  • Suivre et surveiller les questions liées à des politiques particulières.
  • Déterminer les exigences en matière de renseignements et de données afin de cerner les effets des politiques proposées et élaborées sur les activités d’un ministère ou d’un organisme particulier.
  • Analyser l’effet des stratégies politiques et des prises de position sur les initiatives.
  • Contribuer à l’élaboration de positions de principe ou d’options stratégiques et fournir des conseils sur ces questions.
  • Participer aux réunions d’information et aux consultations interministérielles sur les politiques.
  • Participer au suivi et à l’analyse à long terme des politiques.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un diplôme d’études supérieures dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Donner aux hauts fonctionnaires des conseils sur la planification et la mise en œuvre des politiques stratégiques.
  • Examiner les documents relatifs aux questions d’actualité, y compris les documents d’information, les déclarations de principes, les points à faire valoir, les recherches stratégiques, etc., afin qu’ils soient cohérents avec les prises de position du ministère.
  • Analyser et interpréter les options stratégiques.
  • Surveiller l’élaboration de positions de principe ou y participer.
  • Représenter les hauts fonctionnaires lors des réunions d’information et des consultations interministérielles.
  • Coordonner les activités des membres de l’équipe chargée des politiques.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Diplôme d’études supérieures dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente..

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un doctorat dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Administration des programmes

Les tâches principales d’un administrateur des programmes consistent à planifier, à exécuter et à contrôler les programmes fédéraux destinés au public.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des recherches préliminaires et recueillir l'information.
  • Contribuer à la préparation de réunions d'information, de rapports et de présentations.
  • Participer aux activités d’équipes ou de groupes de travail, dont la mission est d’analyser, d’élaborer et de coordonner les stratégies et les initiatives axées sur les programmes.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable , de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins six mois d'expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des recherches préliminaires et recueillir l’information.
  • Contribuer à la préparation de réunions d’information, de rapports et de présentations.
  • Participer aux activités d’équipes ou de groupes de travail, dont la mission est d’analyser, d’élaborer et de coordonner les stratégies et les initiatives axées sur les programmes.
  • Surveiller les volets des programmes.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu ou combinaison acceptable d’études, de formation et d’expérience.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Planifier, élaborer, gérer et exécuter des programmes, des projets ou des services particuliers axés sur un public bien défini.
  • Établir et maintenir des liens avec les représentants d’autres ministères, d’autres ordres de gouvernement, de l’industrie, des organismes ou d’associations du secteur public, des groupes d’intérêt et du public
  • Analyser les tendances et le déroulement des projets de grande importance.
  • Surveiller les activités des programmes par rapport aux exigences des lois et des politiques afin d’en assurer la conformité.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un diplôme d’études supérieures dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Collaborer avec les hauts fonctionnaires à l’élaboration de plans d’affaires, de plans opérationnels et de plans stratégiques.
  • Coordonner l'élaboration et la mise en œuvre des programmes et des services.
  • Contribuer à la formulation de priorités et d’objectifs stratégiques pour le ministère ou l'organisme.
  • Procéder à des consultations régulières avec les clients internes ou externes dans le but de discuter de questions stratégiques.
  • Prévoir les tendances et le déroulement des projets de grande importance.
  • Conseiller les clients internes ou externes sur les orientations stratégiques, les tendances et les questions liées au programme.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience :

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un diplôme d’études supérieures dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Gestion des risques

Le personnel chargé de la gestion des risques adopte une approche méthodique visant à prendre les meilleures décisions possible dans des conditions incertaines. Pour ce faire, il cerne et évalue les risques, élabore des stratégies de gestion et de réduction des risques et diffuse l’information pertinente.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Collaborer à l'évaluation de la situation actuelle d'une organisation en matière de gestion des risques.
  • Collaborer à l'évaluation des défis, des possibilités, de la capacité, des pratiques et de la culture qui existent au sein d’une organisation.
  • Collaborer à l'élaboration de stratégies de gestion des risques applicables à l’ensemble du ministère.
  • Collaborer à la définition du profil de risque d’un ministère, y compris les principaux secteurs de risque, la tolérance au risque, l'habileté et la capacité de réduire les risques et les besoins de formation.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme de premier cycle dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins six mois d’expérience pertinente en gestion des risques.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Discerner les menaces et les possibilités en évaluant et en analysant de manière continue les environnements interne et externe ainsi qu’en s’adaptant à ces environnements
  • Évaluer la situation d'une organisation en matière de gestion des risques.
  • Évaluer les défis, les possibilités, la capacité, les pratiques et la culture d’une organisation.
  • Contribuer à l’élaboration de stratégies de gestion des risques pour un ministère et fournir un soutien à cet égard.
  • Collaborer à la définition du profil de risque d’un ministère, y compris les principaux secteurs de risque, la tolérance au risque, l'habileté et la capacité de réduire les risques et les besoins de formation.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme de premier cycle dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente en gestion des risques.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Analyser et interpréter les données relatives aux menaces et aux possibilités cernées, en évaluant et en analysant de manière continue les environnements interne et externe ainsi qu’en s’adaptant à ces environnements.
  • Analyser les risques et les écarts.
  • Donner des conseils concernant l'élaboration et la mise en œuvre de mesures rentables visant à prévenir, à réduire ou à éviter les risques.
  • Effectuer des recherches et des analyses sur les activités de gestion des risques, comme l’élaboration de méthodes améliorées de gestion des risques.
  • Conseiller les cadres supérieurs sur les façons de réduire les pertes ou les dommages éventuels occasionnés aux biens du gouvernement ainsi que les risques liés à des entités non gouvernementales en matière d'assurance responsabilité des participants et d’assurance responsabilité civile.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme de premier cycle dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente en gestion des risques.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un diplôme d'études supérieures ou un doctorat dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Une reconnaissance en règle comme professionnel en gestion des risques opérationnels peut être exigée.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Fournir aux hauts fonctionnaires de l’aide et des conseils stratégiques en matière de gestion des risques.
  • Analyser les risques et les écarts.
  • Produire des rapports sur la gestion des risques et les profils de risque.
  • Préparer et animer des présentations sur ces sujets.
  • Fournir une orientation relativement à la mise en œuvre de stratégies de gestion des risques afin d’aider les gestionnaires ministériels à intégrer efficacement les méthodes de réduction des risques à la conception et la mise en œuvre de programmes, de politiques et d'initiatives.
  • Préparer des séances d'information sur des questions de nature très délicate ou très médiatisées liées aux risques au sein du gouvernement, d’un ministère ou d’un organisme, ou d’un portefeuille.
  • Donner des conseils concernant les risques latents.
  • Concevoir, planifier et gérer en même temps plusieurs projets complexes de gestion des risques.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme de premier cycle dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente en gestion des risques.

Qualifications constituant un atout

  • Une expérience pertinente de la gestion des risques au sein du gouvernement fédéral peut être exigée.
  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un diplôme d'études supérieures ou un doctorat dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Une reconnaissance en règle comme professionnel en gestion des risques opérationnels peut être exigée.

Domaine socioéconomique

Le personnel du domaine socioéconomique analyse à la fois les conséquences sociales des activités économiques et les conséquences économiques des activités sociales, bien que généralement il se consacre surtout aux conséquences sociales de certains changements à caractère économique, comme la fermeture d’usine, la manipulation du marché, la signature d’accords de commerce internationaux, une nouvelle réglementation sur le gaz naturel, etc. L’importance des conséquences sociales peut varier, selon qu’elles concernent une petite communauté locale ou touchent toute la société.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Participer à des recherches fondamentales pour expliquer et prévoir les conséquences des changements économiques sur le comportement social.
  • Participer à des recherches fondamentales pour expliquer et prévoir les conséquences économiques des changements sur le plan du comportement social.
  • Participer à la préparation de rapports.
  • Participer à l’analyse de données.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en socio-économie, en sociologie, en économie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins six mois d'expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des recherches fondamentales pour expliquer et prévoir les conséquences des changements économiques sur le comportement social.
  • Effectuer des recherches fondamentales pour expliquer et prévoir les conséquences économiques des changements sur le plan du comportement social.
  • Participer à la préparation de rapports.
  • Participer à l'analyse de données.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en socio-économie, en sociologie, en économie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des recherches pour évaluer les conséquences des programmes, des politiques, des initiatives et des services ministériels ou interministériels.
  • Effectuer des recherches sur les conséquences éventuelles des nouveaux programmes ou des nouvelles politiques ou initiatives.
  • Effectuer des recherches sur les conséquences éventuelles d’accords importants, nouveaux ou modifiés.
  • Mener des études socioéconomiques liées au secteur de programmes à l’intention des clients.
  • Analyser les données des recherches.
  • Préparer des rapports sur les résultats des recherches.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en socio-économie, en sociologie, en économie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un diplôme d’études supérieures en socio-économie, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Présenter aux hauts fonctionnaires l'analyse des recherches visant à évaluer la pertinence, le succès et la rentabilité des programmes, des politiques, des initiatives et des services ministériels ou interministériels.
  • Effectuer des recherches sur les conséquences éventuelles de nouveaux programmes ou de nouvelles politiques ou initiatives et analyser leurs résultats.
  • Effectuer des recherches sur les conséquences éventuelles d’accords importants, nouveaux ou modifiés et analyser leurs résultats.
  • Préparer des rapports sur les résultats des recherches.
  • Évaluer les résultats d’études complexes.
  • Présenter aux hauts fonctionnaires les résultats des recherches effectuées.
  • Conseiller les hauts fonctionnaires sur les conséquences éventuelles, d’un point de vue socioéconomique, des nouveaux programmes ou accords commerciaux, des nouvelles politiques ou initiatives, etc.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en socio-économie, en sociologie, en économie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Diplôme d’études supérieures en socio-économie, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un doctorat en socio-économie, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Sociologie

Les sociologues étudient le développement, la structure et l'interdépendance de la société humaine ainsi que les modèles sociaux.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effecteur des recherches fondamentales, compris la compilation d'information.
  • Collaborer aux entrevues visant à obtenir des données.
  • Collaborer à la préparation des rapports.
  • Collaborer à l’analyse de données

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat ou diplôme en sociologie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience :

  • Au moins six mois d’expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des recherches fondamentales, y compris la compilation d'information.
  • Collaborer aux entrevues visant à obtenir des données.
  • Collaborer à la préparation de rapports.
  • Collaborer à l'analyse de données.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en sociologie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effecteur des recherches pour évaluer la pertinence, le succès et la rentabilité des programmes, des politiques, des initiatives et des services ministériels ou interministériels.
  • Effecteur des recherches sur les conséquences éventuelles des nouveaux programmes ou des nouvelles politiques ou initiatives.
  • Mener des entrevues dans le cadre d'un projet de recherche.
  • Analyser les données résultant d'entrevues ou d'autres recherches.
  • Préparer des rapports sur les résultats des recherches.
  • Mener des études sociologiques liées au secteur de programmes à l’intention des clients.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en sociologie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un diplôme d’études supérieures en sociologie ou dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Présenter aux hauts fonctionnaires les résultats des recherches visant à évaluer la pertinence, le succès et la rentabilité des programmes, des politiques, des initiatives et des services ministériels ou interministériels.
  • Évaluer les résultats d'études complexes.
  • Conseiller les hauts fonctionnaires sur les conséquences éventuelles, d’un point de vue sociologique, des nouveaux programmes, des nouvelles politiques ou initiatives.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en sociologie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Diplôme d’études supérieures en sociologie ou dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un doctorat en sociologie ou dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Conseiller spécial

Les tâches principales du conseiller spécial consistent à fournir une expertise dans un domaine particulier, y compris donner aux hauts fonctionnaires des conseils et un encadrement concernant les initiatives d'importance tant stratégique qu'opérationnelle. De façon générale, le conseiller spécial apportera son aide aux cadres supérieurs en vue de faire la promotion de la réalisation efficace du mandat et des responsabilités du ministère.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Collaborer à la détermination et à la recherche de politiques et de pratiques qui renforceront les opérations du ministère.
  • Surveiller, évaluer et fournir une aide pratique tant dans les secteurs stratégiques à long terme que pour les activités quotidiennes du ministère.
  • Examiner des documents sur les questions d'actualité, y compris les documents d’information, les déclarations de principes, les points à faire valoir, les recherches stratégiques, les rapports ministériels, les protocoles, l’information pour les médias et les présentations, en vue d’assurer leur cohérence avec les prises de position du ministère ou d’autres ministères.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme de premier cycle dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins six mois d’expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Définir et chercher des politiques et des pratiques qui renforceront les opérations du ministère, élaborer leur mise en œuvre et formuler des recommandations.
  • Contribuer aux activités de surveillance et d’évaluation menées dans des secteurs stratégiques à long terme et aux activités quotidiennes du ministère.
  • Examiner des documents sur les questions d’actualité, y compris les documents d’information, les déclarations de principes, les points à faire valoir, les recherches stratégiques, les rapports ministériels, les protocoles, l’information pour les médias et les présentations, en vue d’assurer leur cohérence avec les prises de position du ministère ou d’autres ministères.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme de premier cycle dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • Une bonne connaissance éprouvée des structures de gouvernance, des politiques du Conseil du Trésor (CT) et des questions concernant le domaine concerné peut être exigée.
  • On pourrait exiger que le titulaire ait acquis au moins deux années d’expérience au sein du gouvernement fédéral.
Supérieur

Pour exécuter ses fonctions, le conseiller spécial de niveau supérieur doit posséder des habiletés de communication supérieures, en particulier l’habileté de communiquer efficacement avec des interlocuteurs de tous les niveaux de scolarité, d’expérience ou de compétences. Les ressources pourraient être appelées à agir comme coordonnateurs ou facilitateurs dans le cadre de consultations.

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Cerner, chercher et élaborer des politiques et des pratiques qui renforceront les opérations du ministère, et formuler des recommandations sur leur mise en œuvre.
  • Surveiller, évaluer et fournir une aide pratique à l’égard des secteurs stratégiques à long terme et des activités quotidiennes du ministère.
  • Examiner la législation et les lignes directrices sur la gouvernance, les rapports de rendement et la gestion des risques; proposer des modifications.
  • Examiner l’orientation, la planification et le rendement d’un organisme public; donner des conseils sur ces questions.
  • Examiner des documents sur les questions d’actualité, y compris les documents d’information, les déclarations de principes, les points à faire valoir, les recherches stratégiques, les rapports ministériels, les protocoles, l’information pour les médias et les présentations, en vue d’assurer leur cohérence avec les prises de position du ministère ou d’autres ministères.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme de premier cycle dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente dans le domaine concerné.
  • Au moins trois années d’expérience au sein du gouvernement fédéral.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger une bonne connaissance éprouvée des structures de gouvernance, des politiques du Conseil du Trésor et des questions concernant le domaine concerné peut être exigée.
  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un diplôme d’études supérieures ou un doctorat dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
Avancé

Pour exécuter ses fonctions, le conseiller spécial de niveau avancé doit posséder des habiletés de communication supérieures, en particulier l’habileté de communiquer efficacement avec des interlocuteurs de tous les niveaux de scolarité, d’expérience ou de compétences. Les ressources du SAT pourraient être appelées à agir comme coordonnateurs ou facilitateurs dans le cadre de consultations.

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Cerner, chercher et élaborer des politiques et des pratiques qui renforceront les opérations du ministère, et formuler des recommandations sur leur mise en œuvre.
  • Surveiller, évaluer et fournir une aide pratique à l’égard des secteurs stratégiques à long terme et des activités quotidiennes du ministère.
  • Examiner la législation et les lignes directrices sur la gouvernance, les rapports de rendement et la gestion des risques; proposer des modifications.
  • Examiner l’orientation, la planification et le rendement d’un organisme public; donner des conseils sur ces questions.
  • Examiner des documents sur les questions d’actualité, y compris les documents d’information, les déclarations de principes, les points à faire valoir, les recherches stratégiques, les rapports ministériels, les protocoles, l’information pour les médias et les présentations, en vue d’assurer leur cohérence avec les prises de position du ministère ou d’autres ministères.
  • Fournir un encadrement et de l'information aux gestionnaires sur l’élaboration et la préparation du Cadre de gestion et de responsabilisation axés sur les résultats (CGRR), du Cadre de vérification axés sur les risques (CVAR), du Rapport ministériel sur le rendement (RMR) et du Rapport sur les plans et les priorités (RPP).

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme de premier cycle dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente dans le domaine concerné.
  • Au moins cinq années d’expérience au sein du gouvernement fédéral.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger une bonne connaissance éprouvée des structures de gouvernance, des politiques du Conseil du Trésor et des questions concernant le domaine concerné est exigée.
  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un diplôme d’études supérieures ou un doctorat dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Statistique

Les statisticiens élaborent des théories statistiques, conçoivent et appliquent des techniques statistiques afin de résoudre des problèmes.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des recherches fondamentales.
  • Appliquer les théories statistiques fondamentales aux données.
  • Préparer des sommaires.
  • Collaborer à l'élaboration de modèles théoriques.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en statistique ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins six mois d’expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des recherches fondamentales.
  • Appliquer les théories statistiques fondamentales aux données.
  • Préparer des sommaires.
  • Collaborer à l’élaboration de modèles théoriques.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en statistique ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des recherches complexes.
  • Appliquer les théories statistiques complexes aux données.
  • Préparer des rapports.
  • Élaborer des modèles statistiques pour expliquer des phénomènes particuliers.
  • Appliquer les méthodes et les théories statistiques.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en statistique ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un diplôme d'études supérieures en statistique, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Élaborer des modèles statistiques complexes.
  • Mener des recherches en utilisant des modèles statistiques complexes.
  • Appliquer aux données les théories et méthodes statistiques complexes.
  • Conseiller les hauts fonctionnaires sur les conséquences des recherches et des modèles statistiques sur les programmes et les politiques.
  • Conseiller les hauts fonctionnaires sur l’application pratique des données statistiques.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en statistique ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un diplôme d'études supérieures en statistique, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un doctorat en statistique ou dans un autre domaine pertinent décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Stratège

La tâche principale des stratèges consiste à conseiller les hauts fonctionnaires et les autres décideurs sur la formulation, la mise en œuvre et l'évaluation des décisions.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des recherches et rassembler des documents.
  • Surveiller la couverture médiatique et l’opinion publique relativement à des questions et des initiatives.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en administration des affaires, en commerce, en sociologie, en sciences politiques, en communication ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins six mois d'expérience pertinente
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des recherches, rassembler des documents et préparer des rapports fondés sur ces recherches.
  • Surveiller la couverture médiatique et l'opinion publique relativement à des questions et des initiatives.
  • Collaborer au processus de planification stratégique, à son élaboration, à sa coordination et à sa diffusion.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en administration des affaires, en commerce, en sociologie, en sciences politiques, en communication ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des recherches et préparer des rapports et des évaluations dans le but de conseiller les hauts fonctionnaires.
  • Surveiller la couverture médiatique et l'opinion publique relativement à des questions et des initiatives.
  • Examiner les rapports et les documents pertinents; mener des entrevues et des consultations avec les décideurs sur des questions et des initiatives particulières.
  • Élaborer des stratégies concernant des questions et des initiatives de nature délicate.
  • Collaborer à l'élaboration de stratégies concernant des questions et des initiatives de nature délicate.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en administration des affaires, en commerce, en sociologie, en sciences politiques, en communication ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • Un diplôme d’études supérieures dans un domaine pertinent décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu peut être exigé.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Présenter des rapports et des évaluations dans le but de conseiller les hauts fonctionnaires.
  • Analyser et interpréter des renseignements stratégiques.
  • Coordonner l’élaboration de stratégies liées à des questions et à des initiatives de nature délicate.
  • Élaborer des stratégies concernant des questions et des initiatives de nature délicate.
  • Donner des conseils et coordonner l’élaboration, la diffusion et la mise en œuvre des processus de planification stratégique.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme en administration des affaires, en commerce, en sociologie, en sciences politiques, en communication ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un diplôme d'études supérieures dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Sous-groupe 5g – Santé et scientifique

Sciences de la santé, épidémiologiste

Les épidémiologistes étudient les facteurs qui influent sur la santé des populations, y compris la définition des facteurs de risque liés aux maladies et la détermination des méthodes de traitement optimales en clinique. Leur travail comprend, entre autres, la réalisation d'enquêtes sur l'éclosion des maladies, la conception d'études, la collecte et l'analyse de données, l'élaboration de modèles statistiques pour la vérification des hypothèses et la publication des résultats de leurs recherches dans des revues afin qu'ils soient examinés par leurs pairs.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Étudier les données des projets de recherche en cours.
  • Effectuer des recherches pour mettre à jour les projets de recherche en cours.
  • Effectuer des recherches fondamentales sur des sujets ou projets de recherche particuliers.
  • Faire des tests afin de vérifier les données des projets de recherche
  • Dresser des tableaux à partir de données tirées d'études et de projets de recherche.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Diplôme de premier cycle en épidémiologie, en biologie, en chimie, en biochimie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins six mois d'expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Faire l'analyse statistique des données tirées d’études, de projets de recherche, etc.
  • Collaborer à des études, à des projets de recherche, etc.
  • Collaborer à l'évaluation de la conception des programmes de surveillance des maladies affectant les êtres humains.
  • Collaborer à l'évaluation de la conception des programmes d'inspection et d'échantillonnage des produits de santé et des aliments.
  • Collaborer à l'évaluation de la conception, de la portée et de l'ampleur des études.
  • Collaborer aux enquêtes lors d'éclosion de maladies.
  • Collaborer à l'élaboration de modèles statistiques visant à vérifier les hypothèses.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Diplôme de premier cycle en épidémiologie, en biologie, en chimie, en biochimie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un diplôme d'études supérieures en épidémiologie, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Évaluer la conception des programmes de surveillance des maladies affectant les êtres humains.
  • Évaluer la conception des programmes d'inspection et d'échantillonnage des produits de santé et des aliments.
  • Évaluer la conception, la portée et l’ampleur des études.
  • Diriger l'évaluation de données quantitatives et qualitatives; s’assurer de la pertinence statistique de ces données.
  • Coordonner les activités d'une étude, d’un projet de recherche, etc.
  • Mener des enquêtes lors d'éclosion de maladies.
  • Élaborer des modèles statistiques visant à vérifier des hypothèses particulières.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Diplôme de premier cycle en épidémiologie, en biologie, en chimie, en biochimie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Diplôme d’études supérieures en épidémiologie, en santé publique ou en sciences, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente

Qualifications constituant un atout

  • Un diplôme en médecine, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu, peut être exigé.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Coordonner les activités de plusieurs études, projets de recherche, etc.
  • Effectuer la planification stratégique et l'élaboration d'études, de projets de recherche, etc.
  • Conseiller les hauts fonctionnaires au sujet des conséquences éventuelles des études, des projets de recherche, etc. sur les politiques et les programmes existants.
  • Conseiller les hauts fonctionnaires concernant les résultats d'enquête sur l’éclosion de maladies et les conséquences éventuelles de cette éclosion.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Diplôme de premier cycle en épidémiologie, en biologie, en chimie, en biochimie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Diplôme d’études supérieures en épidémiologie, en santé publique ou en sciences

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • Un diplôme en médecine, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu, peut être exigé.
  • Un doctorat en épidémiologie, en santé publique ou en sciences peut être exigé.

Biologiste

Les biologistes examinent la structure, la fonction, la croissance, l’origine, l’évolution et la distribution des êtres vivants autrefois et de nos jours. Ils classifient et décrivent les organismes. Ils définissent le mode de fonctionnement des divers organismes, l'apparition des espèces ainsi que leurs rapports entre elles et avec leur environnement naturel.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des tests de base pour appuyer les études, les expériences ou les projets de recherche.
  • Collaborer à des études sur le terrain.
  • Effectuer des recherches fondamentales.
  • Compiler les données résultant d’études, d’expériences ou de projets de recherche.
  • Collaborer à la classification de spécimens de plantes et d’animaux.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Diplôme de premier cycle en biologie, en microbiologie, en botanique, en zoologie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins six mois d'expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des tests plus complexes pour appuyer les études, les expériences ou les projets de recherche.
  • Effectuer des recherches plus complexes.
  • Réaliser des études sur le terrain.
  • Collaborer à la planification et à la réalisation d’études, d’expériences et de projets de recherche.
  • Participer à l’analyse des données résultant d’études, d’expériences ou de projets de recherche ainsi qu’à la préparation des rapports.
  • Classifier des spécimens de plantes et d’animaux.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Certificat, grade ou diplôme de premier cycle en biologie, en microbiologie, en botanique, en zoologie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un diplôme d'études supérieures en biologie, en microbiologie, en botanique, en zoologie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des tests complexes pour appuyer les études, les expériences ou les projets de recherche.
  • Effectuer des recherches complexes.
  • Réaliser des études sur le terrain.
  • Planifier et diriger des études, des expériences ou des projets de recherche précis.
  • Analyser les données résultant d’études, d’expériences ou de projets de recherche précis.
  • Étudier et classifier des spécimens de plantes et d’animaux.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Diplôme de premier cycle en biologie, en microbiologie, en botanique, en zoologie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Diplôme d’études supérieures en biologie, en microbiologie, en botanique, en zoologie ou dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Planifier et diriger des études, des expériences ou des projets de recherche précis.
  • Coordonner la réalisation d'études, d'expériences et de projets de recherche précis faisant partie d’un projet plus vaste.
  • Coordonner des études sur le terrain.
  • Coordonner les activités menées dans le cadre de diverses études, expériences ou recherches.
  • Effectuer la planification stratégique et l’élaboration d’études, d’expériences et de projets de recherche.
  • Conseiller les hauts fonctionnaires concernant les conséquences éventuelles des études, des expériences ou des projets de recherche sur les politiques et les programmes en place ou proposés.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Diplôme de premier cycle en biologie, en microbiologie, en botanique, en zoologie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Diplôme d’études supérieures en biologie, en microbiologie, en botanique, en zoologie ou dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un doctorat en biologie, en microbiologie, en botanique, en zoologie ou dans un autre domaine pertinent.

Chimiste

Les chimistes étudient les réactions, les transformations, les combinaisons de particules de matière ainsi que les changements qui accompagnent ces processus. Ils étudient également les propriétés chimiques et physiques des substances.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des tests de base pour appuyer des études, des expériences ou des projets de recherche.
  • Collaborer à la cueillette de données et d’échantillons environnementaux.
  • Effectuer des recherches fondamentales.
  • Compiler les données résultant d’études, d’expériences ou de projets de recherche

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Diplôme de premier cycle en chimie, en biochimie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins six mois d’expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des tests plus complexes pour appuyer des études, des expériences ou des projets de recherche.
  • Effectuer des recherches plus complexes.
  • Effectuer la cueillette de données et d’échantillons environnementaux.
  • Participer aux analyses nécessaires pour cerner et quantifier les agents toxiques dans un environnement.
  • Collaborer à la planification et à la réalisation d’études, d’expériences et de projets de recherche.
  • Participer à l’analyse des données résultant d’études, d’expériences ou de projets de recherche ainsi qu’à la préparation des rapports.
  • Participer à l’analyse des programmes de contrôle de la qualité des matières premières, des produits intermédiaires, etc.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Diplôme de premier cycle en chimie, en biochimie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins trois années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un diplôme d'études supérieures en chimie, en biochimie ou dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer les tests complexes requis dans le cadre d’études, d’expériences ou de projets de recherche.
  • Coordonner la cueillette de données et d’échantillons environnementaux.
  • Effectuer les analyses nécessaires pour cerner et quantifier les agents toxiques dans un environnement.
  • Diriger des recherches fondamentales et des recherches appliquées.
  • Planifier et diriger des études, des expériences ou des projets de recherche précis.
  • Analyser les données résultant d’études, d’expériences ou de projets de recherche précis.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Diplôme de premier cycle en chimie, en biochimie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Diplôme d’études supérieures en chimie, en biochimie ou dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Planifier et diriger des études, des expériences ou des projets de recherche précis.
  • Coordonner la réalisation d’études, d’expériences et de projets de recherche précis faisant partie d’un projet plus vaste.
  • Coordonner les activités nécessaires pour cerner et quantifier les agents toxiques dans un environnement.
  • Coordonner les activités de diverses études et expériences ou de divers projets de recherche.
  • Effectuer la planification stratégique et l’élaboration d’études, d’expériences et de projets de recherche.
  • Conseiller les hauts fonctionnaires concernant les conséquences éventuelles des études, des expériences ou des projets de recherche sur les politiques et les programmes en place ou proposés.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Diplôme de premier cycle en chimie, en biochimie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Diplôme d’études supérieures en chimie, en biochimie ou dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience :

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un doctorat en chimie, en biochimie ou dans un autre domaine pertinent.

Toxicologue

Les toxicologues étudient les relations entre les doses et leurs effets sur les organismes vivants, y compris les symptômes, les mécanismes, les traitements et la détection d’une intoxication.

Subalterne

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des tests de base pour appuyer des études, des expériences ou des projets de recherche.
  • Collaborer à la cueillette de données et d’échantillons environnementaux.
  • Effectuer des recherches fondamentales.
  • Compiler les données résultant d’études, d’expériences ou de projets de recherche.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Diplôme de premier cycle en sciences de la vie, soit en biologie, en biochimie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins six mois d’expérience pertinente.
Intermédiaire

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des tests plus complexes pour appuyer des études, des expériences ou des projets de recherche.
  • Effectuer des recherches plus complexes.
  • Diriger la cueillette d’échantillons et de données environnementaux.
  • Participer aux analyses nécessaires pour cerner et quantifier des agents toxiques.
  • Collaborer à la planification et à la réalisation d’études, d’expériences et de projets de recherche.
  • Participer à l’analyse des données résultant d’études, d’expériences ou de projets de recherche ainsi qu’à la préparation des rapports.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Diplôme de premier cycle en sciences de la vie, soit en biologie, en biochimie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience :

  • Un minimum de trois années d'expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • On pourrait exiger que le titulaire ait obtenu un diplôme d’études supérieures en toxicologie, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
Supérieur

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Effectuer des tests complexes pour appuyer des études, des expériences ou des projets de recherche.
  • Coordonner la cueillette de données et d’échantillons environnementaux.
  • Effectuer les analyses nécessaires pour cerner et quantifier les agents toxiques.
  • Mener des recherches fondamentales et des recherches appliquées.
  • Planifier et diriger des études, des expériences ou des projets de recherche précis.
  • Analyser les données résultant d’études, d’expériences ou de projets de recherche précis.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Diplôme de premier cycle en sciences de la vie, soit en biologie, en biochimie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Diplôme d’études supérieures en toxicologie, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience

  • Au moins cinq années d’expérience pertinente.
Avancé

Les tâches typiques peuvent comprendre ce qui suit :

  • Planifier et diriger des études, des expériences ou des projets de recherche précis.
  • Coordonner la réalisation d’études, d’expériences et de projets de recherche précis faisant partie d’un projet plus vaste.
  • Coordonner les activités nécessaires pour cerner et quantifier les agents toxiques.
  • Coordonner les activités de diverses études et expériences ou projets de recherche.
  • Effectuer la planification stratégique et l’élaboration d’études, d’expériences et de projets de recherche.
  • Conseiller les hauts fonctionnaires au sujet des conséquences éventuelles des études, des expériences ou des projets de recherche sur les politiques et les programmes en place ou proposés.

Qualifications minimales obligatoires

Études

  • Diplôme d’études secondaires.
  • Un diplôme de premier cycle en sciences de la vie, soit en biologie, en biochimie ou dans un autre domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Diplôme d’études supérieures en toxicologie, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.
  • Un diplôme d’études supérieures en toxicologie ou dans un domaine pertinent, décerné par un établissement d’enseignement postsecondaire reconnu.

Expérience :

  • Au moins 10 années d’expérience pertinente.

Qualifications constituant un atout

  • Un doctorat en toxicologie ou dans un autre domaine pertinent peut être exigé.