Chapitre 1 : Généralités

Navigation pour le document « Ingénierie mécanique 15161 – 2013 lutte contre la Legionella dans les systèmes mécaniques »

1.1 Objet

L'objectif de ce document est de fournir les exigences minimales en ce qui a trait à la conception, à l'exploitation, à l'entretien et à l'essai de systèmes dans lesquels l'on retrouve de l'eau dans les bâtiments fédéraux pour prévenir une éclosion de maladie du légionnaire.

1.2 Portée

Le présent document vise les gestionnaires immobiliers, les gestionnaires de projet, les concepteurs, le personnel d'entretien et les propriétaires immobiliers.

Cette norme s'applique à tous les biens immobiliers appartenant à l'État, sauf pour les logements résidentiels éloignés, qui sont gérés par Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) ou ses fournisseurs de service.

Dans le présent document, le mot « doit » sert à exprimer une exigence que l'utilisateur est obligé de satisfaire afin de respecter la norme. Le mot « devrait » sert à exprimer une recommandation qui est suggérée, mais qui ne constitue pas une exigence de conformité à la présente norme.

Sauf indication contraire dans le présent document, les systèmes mécaniques des immeubles de bureaux fédéraux doivent être conçus, construits et exploités en conformité avec les normes et pratiques exemplaires de l’industrie en ce qui a trait à la prévention et à la lutte contre la bactérie Legionella. Celles-ci comprennent les exigences des versions les plus récentes du Code national du bâtiment du Canada, de la Guideline 12: Minimizing the Risk of Legionellosis Associated with Building Water Systems de l’American Society of Heating, Refrigerating and Air-Conditioning Engineers (ASHRAE), le document Guidelines WTB-148: Best Practices for Control of Legionella du Cooling Technology Institute (CTI), la réglementation du Québec relative aux tours de refroidissement, la Norme 188 de l’ASHRAE, Legionellosis: Risk Management for Building Water Systems et la norme de l’American Industrial Hygiene Association (AIHA) Recognition, Evaluation and Control of Legionella in Building Water Systems.

Le matériel comme les tours de refroidissement doit être inscrit dans tous les registres provinciaux et municipaux applicables pour le matériel.

En cas de conflit entre la présente norme et les exigences des lois ou règlements applicables, les exigences les plus strictes prévaudront.

La présente norme énonce les exigences minimales devant faire partie du Programme de gestion de la lutte contre la bactérie Legionella (PGLL) de l'installation.

Des listes de vérification et des formulaires doivent être utilisés pour assurer la mise en œuvre du PGLL de l'installation et la production de rapports de façon cohérente.

Le personnel doit prendre toutes les précautions nécessaires relativement à la santé et la sécurité, y compris l'utilisation d'équipement de protection individuelle, lors de la prise d'échantillons pour l'analyse bactérienne, ainsi que lors du nettoyage et de la décontamination des systèmes.

1.3 Définitions

Limite d'action
Pour les résultats d'essais, le niveau à partir duquel des mesures correctives sont nécessaires.
Aérosol
Suspension, dans un milieu gazeux, de particules solides, de particules liquides ou de particules à la fois solides et liquides présentant une vitesse de chute négligeable. Les particules d'eau en suspension dans l'air ont un diamètre habituellement inférieur à 5 microns et peuvent être inhalées dans les parties inférieures des poumons.
Algue
Plante de petites dimensions, habituellement aquatique, dont la croissance nécessite de la lumière. On trouve souvent des algues sur les surfaces et sur les bords apparents des tours de refroidissement, et dans les réservoirs d'eau à l'air libre.
Amplification
Croissance de la bactérie Legionella, d'une concentration faible à élevée, habituellement dans des sites d'amplification.
Bactéries
Pluriel de bactérie; voir ci-après.
Bactérie
Organisme monocellulaire microscopique, à croissance autonome.
Biocide
Produit qui détruit les microorganismes.
Biofilm
Concentration de nutriments et de microorganismes sur l'interface entre un liquide et un solide. Le biofilm peut recevoir rapidement la bactérie Legionella.
Purge
Prélèvement d'eau du réseau d'une tour de refroidissement afin de réguler la concentration de sels et d'autres impuretés dans l'eau du circuit. La purge est habituellement exprimée en pourcentage de la quantité d'eau qui circule.
Nettoyage
L'enlèvement des sédiments, des boues et des débris à l'aide de moyens physiques.
Chloration
Ajout de chlore (souvent sous la forme d'hypochlorite de sodium) dans l'eau.
Tour de refroidissement
Appareil ou système évacuant de l'eau chaude dans un flux d'air. L'évaporation qui en résulte refroidit l'eau.
Gouttelettes entraînées de tour de refroidissement
L'entraînement de gouttelettes d'eau provenant d'une tour de refroidissement.
Inhibiteur de corrosion
Produit chimique conçu pour prévenir ou ralentir la corrosion du métal, généralement dans les tuyauteries.
Tronçon mort
Partie du tuyau contenant de l'eau, bloquée de façon temporaire ou permanente à une extrémité.
Détergent
Agent de nettoyage pouvant pénétrer les biofilms, la boue et les sédiments, et possédant la capacité d'émulsionner les huiles et de garder les matières en suspension.
Lame gélosée
Lame en verre ou en plastique enduite d'un milieu de culture pouvant causer la croissance de microorganismes et servant également à l'estimation de ces derniers.
Décontamination
Réduction d'une population de microorganismes à l'aide de moyens chimiques ou physiques. N'est pas nécessairement synonyme de stérilisation.
Dispersant
Produit chimique habituellement additionné à d'autres produits de traitement afin de détacher les matières organiques adhérées aux surfaces et de prévenir l'accumulation de boues.
Dissémination
Mécanisme de transfert de la bactérie Legionella, de son réservoir au lieu d'exposition aux personnes.
Gouttelettes entraînées
Fines particules d'eau entraînées dans le flux d'air d'une tour de refroidissement. N'est pas synonyme de « panache ».
Séparateur de gouttelettes
Équipement constitué d'un arrangement de chicanes destinées à retenir les gouttelettes d'eau.
Refroidisseur évaporatif
Dispositif assurant un refroidissement par évaporation de l'eau dans un flux d'air.
Condenseur évaporatif
Dispositif à circulation forcée d'air sur un serpentin de condenseur pour évacuer par évaporation la chaleur de l'eau contenue dans le serpentin.
Encrassement
Présence, sur les surfaces d'échange thermique, de croissance organique ou d'autres dépôts qui réduisent l'efficacité du transfert.
Chlore libre
Le chlore libre est la forme active de chlore disponible, qui peut décontaminer; il est le contraire de la forme combinée du chlore, non disponible pour la décontamination. Par exemple, l'eau salée ne présente pas de chlore libre, ce dernier étant entièrement combiné au chlorure de sodium. Le chlore libre désigne habituellement l'acide hypochloreux et les ions hypochlorites dans les solutions aqueuses. Il se mesure en partie par million (ppm).
Halogène
Nom générique pour le chlore, le brome et l'iode, donné en fonction de leur position dans le tableau périodique des éléments.
Danger
Toute source pouvant causer des dommages, des blessures ou des effets néfastes pour la santé.
Humidificateur (sans vapeur)
Appareil qui ne convertit pas l’eau en vapeur pour humidifier l’air en exposant l’eau à une température élevée. Les humidificateurs sans vapeur peuvent contenir des puisards qui recueillent l’eau vaporisée en excès afin de la recirculer au besoin. Ces humidificateurs comprennent les laveurs d’air, les brumisateurs et les milieux humides.
Humidificateur (à vapeur)
Appareil qui convertit l’eau en vapeur pour humidifier l’air en exposant l’eau à une température élevée. Le procédé d’humidification ne génère pas de gouttelettes d’eau.
Legionella
Genre de bactérie causant la maladie du légionnaire, aussi appelée légionellose.
Programme de gestion de la lutte contre la Legionella (PGLL)
Programme propre à chaque bâtiment, comprenant un processus d'évaluation et d'analyse des risques propres à chacun des systèmes susceptibles d'être contaminés par la Legionella, comprenant un programme d'entretien et de tests basé sur les documents et les lignes directrices de l'ASHRAE ou du CTI.
Maladie du légionnaire
Affection caractérisée par une pneumonie, causée par une infection à bactérie Legionella, par exemple la Legionella pneumophila.
Systèmes susceptibles d'être contaminés par la Legionella (SSCL)
Réseaux de distribution d'eau posant un risque d'amplification de la bactérie Legionella.
Légionellose
Autre appellation de la maladie du légionnaire.
MERV
Acronyme désignant la valeur de référence d'efficacité minimale (minimum efficiency reporting value). La valeur MERV est la méthode normale utilisée pour comparer l'efficacité des filtres à air. Plus la valeur MERV est élevée, plus le filtre est efficace pour enlever les particules de l'air.
Oxydant
Une substance chimique qui possède des propriétés oxydantes, comme le chlore.
Éclosion
Deux cas ou plus d'une maladie, liés par une cause commune.
pH
Indice exprimant la concentration d'ions hydrogène dans une solution aqueuse. L'eau pure a un pH de 7. Si le pH est inférieur à 7, la solution est acide; s'il est supérieur à 7, elle est alcaline. La plage de valeurs de pH est comprise entre 0 et 14.
Panache
Brouillard de vapeur d'eau émergeant d'une tour de refroidissement. N'est pas synonyme de « gouttelettes entraînées ».
Fièvre de Pontiac
Fièvre résolutive de courte durée, non mortelle, causée par la bactérie Legionella. La période d'incubation est de cinq (5) heures à soixante-six (66) heures, et le taux d'attaque peut atteindre 95 %. Ses symptômes comprennent notamment les frissons, les maux de tête, les douleurs musculaires et les autres symptômes associés à une grippe.
Eau potable
Eau jugée propre à la consommation humaine, pour les occupants de l'immeuble.
Matériel principal de traitement de l’air
Matériel qui conditionne l'air extérieur et/ou l'air mélangé (une combinaison d'air extérieur et d'air de recirculation) et qui alimente les locaux et/ou le matériel du bâtiment en air conditionné. Il peut être installé à un endroit où il est à l'abri des intempéries ou à un endroit où il y est exposé. Par exemple, ce matériel peut comprendre les catégories d'appareils suivantes : monobloc, préfabriqué, fait sur mesure et à éléments séparés (construit sur place).
Risque
La probabilité qu'une personne soit blessée ou qu'elle subisse un effet néfaste pour la santé lorsqu'elle est exposée a un danger.
Décontamination opérationnelle
Augmentation rapide du niveau de biocide dans le système pour tuer la bactérie présente sans arrêter ni nettoyer le système ni drainer l’eau. Le niveau de biocide requis et la quantité de biocide supplémentaire doivent être déterminés par un spécialiste du traitement de l’eau
Inhibiteur de tartre
Produit chimique ajouté à l'eau pour bloquer ou ralentir la formation de tartre.
Muqueuse
Matière produite par le métabolisme d'un organisme, qui adhère aux surfaces et sert de couche protectrice.
Boue
Terme générique pour désigner les dépôts mous vaseux sur les surfaces d'échange thermique ou sur des tronçons importants d'un système de refroidissement.
Hypochlorite de sodium
Produit chimique contenant du chlore, soluble dans l'eau, utilisé pour la décontamination.
Surfactant
Agent soluble réduisant la tension superficielle de l'eau.
Eau stagnante
Eau qui a peu ou pas de mouvement ou d’activité.
Stérilisation
Destruction, dans une pièce d'équipement, de tous les organismes susceptibles de causer une maladie. La stérilisation n'est pas nécessairement synonyme de décontamination.
Numération bactérienne
Estimation du nombre d'unités viables de bactéries par millilitre d'eau dans les conditions de l'essai.
Matériel terminal de traitement de l’air
Matériel qui conditionne l'air de recirculation et/ou l'air provenant du matériel principal de traitement de l'air. Par exemple, ce matériel peut comprendre les catégories d'appareils suivantes : ventiloconvecteurs, thermopompes, éjectoconvecteurs, conditionneurs d'air de salle d'ordinateurs.
Réseau d'alimentation en eau
Système de distribution d'eau qui fournit de l'eau non destinée à la consommation humaine.
Validation
L'étape de la vérification visant la collecte et l'évaluation de renseignements scientifiques et techniques dans le but de déterminer si le programme de gestion, lorsque mis en œuvre adéquatement, permettra d'atténuer efficacement les risques. Obtenir des preuves que les éléments du Programme de gestion de la lutte contre la Legionella sont efficaces.
Vérification
Les activités, outre la surveillance, qui déterminent la validité du programme de gestion et l'opération du système conformément au plan. La mise en œuvre de méthodes, procédures, tests et autres évaluations, en plus de la surveillance, pour établir la conformité au Programme de gestion de la lutte contre la Legionella.
Perte par entraînement vésiculaire due au vent
Perte d'eau à la base d'une tour de refroidissement, provoquée par le passage d'un vent inhabituel à travers la tour.

1.4 Acronymes

CPSP
Conseils et pratiques (Services professionnels)
ASHRAE
American Society of Heating, Refrigerating and Air-Conditioning Engineers
UFC
Unité formant colonie
CTI
Cooling Technology Institute
EPA
Environmental Protection Agency
GE/ml
Équivalents génomiques par millilitre
PGLL
Programme de gestion de la lutte contre la Legionella
LPSG1
Sérogroupe 1 de Legionella pneumophila.
LPTOT
Legionella pneumophila comprenant tous les sérotypes.
MERV
Minimum Efficiency Reporting Value
mg/L
Milligrammes par litre
SCN
Secteur de la capitale nationale
LALP
Legionella autre que Legionella pneumophila, bactérie rarement impliquée dans les cas d'infection à la Legionella.
E et E
Exploitation et entretien
OSHA
Occupational Safety and Health Administration
Essai de PCR
L'essai de réaction en chaîne de polymérase (PCR); voir aussi l'essai de qPCR
GSPT
Gestion des services professionnels et techniques
ppm
Partie par million
Essai de qPCR
Essai quantitatif de réaction en chaîne de polymérase (PCR); les unités de calcul sont en GE/ml
NB
Numération bactérienne

1.5 Rôles et responsabilités

Tableau 1.1 : Rôles et responsabilités

Directeur général, Gestion des services professionnels et techniques

Directeurs généraux régionaux et directeur général des Opérations de la capitale nationale

Gestionnaire de l'installation ou gestionnaire de l'installation pour les fournisseurs de services

1.6 Programme de gestion de la lutte contre la Legionella

1.7 Équipement de protection individuelle

Le personnel doit prendre toutes les précautions nécessaires relativement à la santé et la sécurité, y compris l'utilisation d'équipement de protection individuelle, lors de la prise d'échantillons pour l'analyse bactérienne, ainsi que lors du nettoyage et de la décontamination des systèmes.

Navigation pour le document « Ingénierie mécanique 15161 – 2013 lutte contre la Legionella dans les systèmes mécaniques »

Date de modification :