Normes de télécommunications

1. Introduction

Avant 1990, il n'existait aucune norme sur l'infrastructure du câblage de télécommunications, exception faite de quelques normes particulières adoptées par différentes entreprises. Par conséquent, les concepteurs d'équipement de télécommunications utilisant des systèmes de câblage de télécommunications connaissaient peu l'environnement dans lequel leur équipement fonctionnerait à l'intérieur d'un immeuble donné. Au début des années 1990, des organismes de normalisation ont publié des normes de télécommunications définissant cette infrastructure. Ces normes établissent des exigences de rendement ainsi que des lignes directrices visant la conception et l'installation de l'infrastructure des télécommunications.

2. Espaces et canalisations de télécommunication

Des exigences relatives aux espaces et canalisations de télécommunications se retrouvent dans la norme TIA/EIA-569-B, « Commercial Building Standard for Telecommunications Pathways and Spaces » (569-B) et ses addenda. Cette norme américaine est en constante révision depuis sa première publication, sous le titre ANSI/EIA/TIA, en 1990. Bien qu'elle fournisse des lignes directrices de conception et qu'elle ne soit pas imposée par un code, c'est un document important qui doit être respecté. Des représentants canadiens ayant contribué à son élaboration, il est peu probable que des modifications s'imposent à la suite de différences entre les codes des États-Unis et du Canada. De plus amples renseignements se trouvent à l'adresse suivante sur le site Web de Telecommunications Industry Association L'icône WWW indique un lien menant à l'extérieur de l'environnement commun Web du gouvernement fédéral. (disponible en anglais seulement).

Depuis le début des années 1990, l'Association canadienne de normalisation (CSA) a également publié des normes équivalentes pour le Canada. Sa plus récente norme équivalente, publiée en 1999, est la norme CAN/CSA-T530-99, « Commercial Building Standard for Telecommunications Pathways and Spaces » (T530). Bien que la première édition de la norme T530 ait été unique (malgré son équivalence technique avec la norme américaine homologue), cette norme de la CSA constitue maintenant une réédition de la norme américaine équivalente d'alors TIA/EIA-569-A (qui précédait la norme 569-B indiquée ci-dessus) avec quelques modifications mineures pour le Canada. La norme T530, maintenant obsolète, a donc été retirée par la CSA. Il faut donc utiliser la norme américaine (TIA/EIA-569-B avec les addenda).

3. Câblage de télécommunications

Les exigences relatives au câblage de télécommunications se trouvent dans la série de normes américaines pertinentes TIA/EIA-568-B, « Commercial Building Telecommunications Cabling Standard » (568-B). Cette norme est maintenant d'une taille si considérable qu'il a fallu la publier en trois parties et joindre des addenda à chacune de ces parties. La partie 1 expose les exigences générales, la partie 2 énonce d'autres exigences visant les câbles à paires torsadées non blindés (UTP) et les composants connexes et la partie 3 stipule des exigences supplémentaires touchant les câbles à fibres optiques et les composants connexes. De plus amples renseignements se trouvent à l'adresse suivante : Telecommunications Industry Association L'icône WWW indique un lien menant à l'extérieur de l'environnement commun Web du gouvernement fédéral. (disponible en anglais seulement).

Au Canada, la CSA a publié la norme CAN/CSA-T529-95, « Telecommunications Cabling Systems in Commercial Buildings » (T529). Encore une fois, cette norme de la CSA constitue une réédition de la norme ANSI/TIA/EIA-568-A, version antérieure de la norme américaine équivalente 568-B qui est mentionnée ci-dessus. Cependant, la norme de la CSA n'a pas été mise à jour depuis 1995, et la CSA l'a retirée. Par conséquent, on doit maintenant s'en remettre à la norme TIA/EIA-568-B. Encore une fois, des adaptations devraient être effectuées pour satisfaire aux exigences des normes canadiennes, mais il est fort peu probable que ces adaptations deviennent nécessaires.

Cette norme s'applique tant aux composants (comme les câbles et prises) qu'aux méthodes d'installation puisque des composants mal installés ne peuvent pas offrir la capacité attendue. Les normes prescrivent également une topologie « en étoile », les mêmes salles de télécommunications étant utilisées pour tous les services de télécommunications (y compris la transmission voix et données) tout en imposant des limites aux longueurs maximales des câbles.

La série de normes 568-B et leurs addenda sont remplacées par la série 568-C.

4. Mise à la terre et métallisation des circuits de télécommunications

Les exigences de mise à la terre et de métallisation des circuits de télécommunications se trouvent dans la norme conjointe ANSI-J-STD-607-A-2002 (607-A), intitulée « Commercial Building Grounding (Earthing) and Bonding Requirements For Telecommunications ». Cette publication américaine remplace la norme ANSI/TIA/EIA-607. Elle fournit des lignes directrices de conception et, bien qu'elle ne soit pas imposée par un règlement, elle doit être respectée. Des représentants canadiens ont contribué à son élaboration, et il est peu probable que des modifications s'imposent suite à des différences entre les normes des États-Unis et du Canada. De plus amples renseignements (notamment des détails sur la façon de commander) se trouvent à l'adresse suivante : Telecommunications Industry Association L'icône WWW indique un lien menant à l'extérieur de l'environnement commun Web du gouvernement fédéral. (disponible en anglais seulement).

5. Norme NCTTI 6.9 du Conseil du Trésor

Le Conseil du Trésor a publié la norme NCTTI 6.9 : Profil du Réseau de câblage de télécommunications des immeubles dont le gouvernement est propriétaire ou locataire - Spécifications techniques. Bien que les travaux relatifs à la troisième édition de cette norme aient pris fin au printemps de 2003, le Conseil du Trésor ne l'a jamais publiée, et la version de 1997 est toujours affichée sur le site Web du CT. La norme NCTTI 6.9 reprend les normes EIA/TIA indiquées ci-dessus et les adapte aux fins d'application par le gouvernement du Canada. Elle renferme en outre des explications ainsi que des lignes directrices en matière d'approvisionnement. Bien que cette norme soit techniquement obsolète, bon nombre de ses approches et concepts restent valables.

6. Utilisation des expressions de recommandation

Dans ces normes, les exigences obligatoires sont indiquées par les expressions « shall », « doit » et « doivent », alors que les exigences recommandées le sont par les expressions « should », « may  », « desirable  », « devrait », « devraient », « peut », « peuvent » et « souhaitable », utilisées de façon interchangeable dans la langue appropriée. Toutefois, l'emploi d'expressions de recommandation ne signifie pas que l'on peut ignorer une exigence. Les expressions de recommandation indiquent une exigence, tout en laissant au concepteur d'expérience une latitude raisonnable quant à la façon dont il doit y satisfaire.