Definitions

Arrêté de projet :
Dans le cadre du SNGP, un arrêté de projet représente une entente globale conclue entre le ministère client et SPAC en vue d'établir le cadre de mise en œuvre d'un projet immobilier. L'arrêté de projet a pour but d'obtenir l'accord du client et de SPAC sur les principaux paramètres du projet (portée, délais et coûts) et de confirmer l'engagement du client à dépenser les fonds et d'affecter les ressources de SPAC pour développer ou réaliser le projet défini.
Cadre d'amélioration continue :
Ce cadre fournit le processus et la structure de gouvernance nécessaires à l'approbation et à la promulgation de nouveaux documents ou de documents modifiés relatifs au SNGP.
Chef de projet (client) :
Le chef de projet est chargé de déterminer les exigences du projet (portée) et d'assurer le financement et le leadership général du projet. Il est le principal point de liaison entre le ministère client et l'équipe de projet. Du point de vue du financement, l'autre ministère demeure le chef de projet pendant toute la durée du projet, comme il le stipule la politique du Secrétariat du Conseil du Trésor.
Convention particulière de services (CPS) :
Une CPS est une entente entre la Direction générale des biens immobiliers (DGBI) et un organisme client qui définit la portée des travaux à réaliser, les modalités de prestation de services et la formule de facturation/paiement. La CPS est négociée par le représentant de l'autre ministère et le fournisseur de services de la DGBI qui sont mandatés à cet effet.
Domaines de connaissances :
Documents de synthèse décrivant les dix domaines de connaissances en tenant compte de la façon dont la DGSIT exerce ses activités.
Équipe chargée de l'amélioration continue :
Cette équipe est un élément du cadre d'amélioration continue du SNGP. Elle a pour rôle de s'assurer de l'assurance de la qualité dans le cadre de l'examen, de l'évaluation, de la modification et de l'amélioration continue de la documentation nationale. L'équipe est constituée de représentants de l'Administration centrale et de chaque région.
Feuilles de route :
Documents généraux d'orientation portant sur certaines stratégies de projet et comprenant les activités et les tâches décrites dans les étapes et les phases du projet.
Feuilles de route du SNGP :
Documents généraux d'orientation qui identifient les activités et les tâches de chacune des étapes et des phases du projet. Ces feuilles de route visent à fournir la souplesse nécessaire à la définition d'exigences relatives à différents types de projet, en vue de répondre à des besoins précis.
Gestion de la portée :
Elle comprend les processus permettant de garantir que les travaux nécessaires, et seulement les travaux nécessaires, seront exécutés pour mener à bien le projet. Elle vise principalement à définir et à gérer ce qui doit être inclus ou non dans le projet. La portée du projet devrait être gérée de sorte que les changements proposés qui pourraient augmenter les coûts ou prolonger l'échéancier soient déterminés assez tôt afin d'obtenir des fonds supplémentaires ou des prolongations pour assurer l'achèvement du projet.
Gestion de la qualité :
Elle détermine les processus d'assurance de la qualité et de contrôle devant être exécutés pour garantir que le produit final du projet répond aux besoins pour lesquels il a été lancé.
Gestion de la sécurité (liée aux travaux de construction) :
Elle détermine les facteurs liés à la santé et à la sécurité particuliers au projet et à son emplacement et décrit la stratégie visant à intégrer et à gérer les exigences en matière de sécurité dans les activités de planification, de conception et de construction (y compris la surveillance de la sécurité).
Gestion des approvisionnements :
Elle détermine les différents types de services à obtenir par voie contractuelle (services professionnels et techniques, services d'architecture et de génie et services de construction) et les types de composants requis pour réaliser le produit final du projet. Elle comprend aussi une description de la stratégie visant à demander, à acquérir et à coordonner ces services et ces composants qui permettront d'atteindre les objectifs du projet.
Gestion des communications :
Elle détermine les besoins et les contraintes liés au projet en matière de communication. Elle décrit aussi la stratégie et les outils requis pour mettre en place le réseau de communications approprié et pour gérer la collecte et la diffusion de renseignements, l'établissement de rapports sur l'état d'avancement et la tenue des dossiers.
Gestion des coûts :
Elle comprend les processus relatifs à la planification, à l'estimation, au budget et à la gestion des coûts, qui doivent être exécutés pour que le projet puisse être réalisé selon le budget approuvé au départ ou par la suite modifié.
Gestion des ressources humaines :
Elle détermine les rôles, les responsabilités, les obligations, les compétences et les pouvoirs des intervenants, et fournit une description de la stratégie relative aux initiatives de constitution d'équipes et aux partenariats.
Gestion des risques :
Elle comprend les processus de planification, de définition, d'analyse, d'interventions, de surveillance et d'établissement de la marge de sécurité relatifs à la gestion des risques d'un projet. Il est important de tenir compte des répercussions des risques sur les coûts afin de développer la marge de sécurité comme un outil permettant d'achever le projet dans les limites du budget approuvé ou modifié.
Gestion du temps :
Elle détermine la durée, les jalons et les activités du projet et décrit la stratégie visant à gérer les échéanciers dans le respect des paramètres du projet.
Gestion financière :
Elle détermine les possibilités en matière d'investissement, de financement de projet et décrit la stratégie de gestion financière du projet en fonction des paramètres du financement approuvé (dont les questions relatives aux coûts du cycle de vie, les contraintes du flux de trésorerie et les exigences en matière d'approbation).
Gestionnaire de projet (SPAC) :
Le gestionnaire de projet rend compte au client de la gestion de toutes les activités se rapportant à la réalisation du projet, dans le respect des exigences et des budgets établis pour le projet. Le terme « gestionnaire de projet » est utilisé pour renvoyer à la fonction exercée par SPAC dans le cadre du projet, même lorsque SPAC choisit de nommer un chef de projet, ou un autre employé, pour appuyer la prestation du service de SPAC au ministère client.
Guides de référence du SNGP :
Les guides ont été rédigés pour permettre aux utilisateurs du SNGP d'imprimer des zones clés du site Web du Système, comme le modèle du SNGP, le plan de projet, la structure d'amélioration continue et les feuilles de route. Certains modèles se trouvent dans le guide, mais sont tous disponibles sur le site Web.
Matrice du SNGP :
Cadre général définissant les intrants, les activités et les extrants prévus à chaque phase du SNGP pour dix domaines de connaissances précis, notamment ceux énoncés dans le Guide du corpus des connaissances en management de projet (Guide PMBOK®) du Project Management Institute (PMI).
Modèle du SNGP :
Le modèle du SNGP définit des points de vérification distincts liés aux processus d'approbation des projets de SPAC et établit les produits livrables requis à chaque phase du projet.
Parrain-chef de projet :
Le parrain-chef de projet représente le propriétaire investisseur dans les projets financés par SPAC. Il doit définir les exigences du projet (portée) et assurer le financement et le leadership général du projet. Il assure essentiellement la liaison entre le ministère client et l'équipe du projet. Pour les projets non financés par SPAC (p. ex., les projets financés par les ministères clients), le client intervient à titre de parrain du projet.
Plan de projet :
Le plan de projet (utilisé conjointement avec l'arrêté de projet) est le mécanisme principal dont se servent les gestionnaires de projet pour établir officiellement les objectifs du projet et pour documenter, à toutes les phases du projet, les principaux paramètres fonctionnels, techniques et administratifs de celui-ci dans le SNGP.
Planification intégrée des investissements (PII) :
Le processus de planification intégrée des investissements (PII) du Conseil du Trésor, en vigueur depuis juin 2007, appuie les priorités ministérielles, horizontales et pangouvernementales, tient compte des risques clés, contribue à l'atteinte des résultats des programmes et favorise un développement durable.
Processus d'amélioration continue et équipe chargée de l'amélioration continue :
Mis sur pied afin de promouvoir les leçons apprises et de réunir les commentaires des utilisateurs en vue d'améliorer continuellement la méthode du SNGP et la qualité des documents connexes.
Projet :
Réalisation définie ayant un début et une fin et qui vise l'obtention d'un produit ou d'un résultat unique.
Projets opérationnels appuyés par les TI :
Ils désignent les initiatives qui élaborent des solutions aptes à réaliser et à maintenir des processus opérationnels efficaces et une prestation des services fondés sur les technologies de l'information. Il arrive parfois que certains projets transforment les pratiques opérationnelles.
Règles opérationnelles :
Définition d'un ensemble de processus ministériels obligatoires, nécessaires pour évaluer, contrôler, consigner et financer les projets, ainsi que pour établir des rapports à ce sujet.
Site Web du SNGP :
Il fournit un accès en ligne aux exigences du SNGP, y compris le modèle du SNGP, les feuilles de route, les modèles de produits livrables et l'orientation technique.
Système national de gestion de projet (SNGP) :
Le SNGP prescrit les exigences minimales de SPAC à respecter au cours du cycle de vie d'un projet. Il est appuyé par un site Web complet qui fait état des pratiques et procédures connexes et fournit des modèles, des orientations techniques et des documents de référence.
Date de modification :