Message du sous-ministre adjoint – Rapport annuel 2014-2015 sur la vision et le plan à long terme

Rob Wright
sous-ministre adjoint
Direction générale de la Cité parlementaire

À titre de sous-ministre adjoint de la Direction générale de la Cité parlementaire (DGCP), c'est avec fierté que je présente le rapport annuel sur la vision et le plan à long terme pour l'exercice 2014-2015.

En 2007, la vision et le plan à long terme (VPLT) ont été mis à jour afin de répondre aux besoins à long terme en locaux des parlementaires et de tenir compte de l'état de détérioration des édifices et des terrains qu'ils occupent. Ainsi, la VPLT continue de résoudre les questions prioritaires, de répondre aux besoins en locaux et d'améliorer la sécurité de façon constante. Depuis sa création, la DGCP a toujours démontré son expertise en ce qui concerne la préservation et la réhabilitation des biens patrimoniaux, en plus d'offrir d'excellents services.

Au cours du dernier exercice, la DGCP a travaillé de façon diligente avec nos partenaires parlementaires (le Sénat, la Chambre des communes et la Bibliothèque du Parlement) pour réaliser d'importants progrès relativement à la réalisation des projets et à l'avancement des travaux consistant à préserver et à moderniser les édifices du Parlement du Canada. Un élément de plus en plus important de la VPLT demeure la nécessité de gérer et d'intégrer les exigences de sécurité changeantes ainsi que de renforcer la sécurité tout en conservant un équilibre entre cet aspect, l'accès par la population canadienne et la préservation du patrimoine.

Le présent exercice a vu l'achèvement d'un grand projet de réhabilitation de la VPLT. L'édifice patrimonial Sir-John-A.-Macdonald a été entièrement restauré de sorte qu'il peut maintenant être utilisé à des fins parlementaires. Cet édifice primé qui est situé en face de la Colline du Parlement, remplacera de façon permanente la salle de la Confédération de l'édifice de l'Ouest (salle 200) et fournira des locaux dignes et fonctionnels pour les cérémonies et les fonctions parlementaires ainsi que des installations à la fine pointe de la technologie pour la tenue de conférences et de réunions.

Résultat d'une bonne planification, d'une saine intendance, d'une habile gestion, d'approches novatrices et d'une surveillance attentive de l'équipe de projet, la réhabilitation de l'édifice Sir‑John-A.-Macdonald a été achevée dans le respect des délais, de la portée et du budget du projet. La DGCP continue d'adopter des pratiques, des normes et des processus assurant la planification et la mise en œuvre, de manière efficiente et efficace, des projets actuels et à venir de la VPLT. Qu'il s'agisse de mettre à profit des leçons apprises, d'établir des partenariats avec des universités ou de collaborer avec l'industrie, notre objectif est de maintenir et d'améliorer notre rendement antérieur quant à l'exécution de projets. Cette année ne faisait pas exception, au cours du présent exercice, tous les grands projets de la VPLT ont respecté leurs délais, leur portée et leur budget.

Sur le plan financier, les avantages de la VPLT sont évidents. Les six grands projets d’immobilisations (l'édifice de l'Est, le Centre de conférences du gouvernement, l'édifice Sir-John-A.-Macdonald, l'édifice Wellington, l'édifice de l'Ouest et la phase 1 du Centre d'accueil des visiteurs) devraient permettre de créer plus de 25 000 emplois, directs et indirects, dans le secteur privé. Ces emplois seront créés dans le cadre de contrats conclus avec de petites, de moyennes et de grandes entreprises. Et, étant donné leur statut de destination touristique nationale importante, la réhabilitation entière des édifices du Parlement, ainsi que les améliorations aux installations destinées aux visiteurs, stimulera sans doute le tourisme dans la capitale nationale.

Au cours des dix dernières années, permettre la préservation, la réhabilitation et la modernisation de la plus grande concentration d'édifices fédéraux à valeur patrimoniale du pays, tout en veillant à ce que le Parlement continue de fonctionner, sans interruption, a nécessité un important programme de travaux et un ordonnancement des grands projets complexes. Ces projets réussis, et la vaste expertise acquise par la DGCP pendant le processus, se sont gagnés une reconnaissance internationale, notamment, celle des organisations cherchant à apprendre de nos expériences lorsqu'ils planifient la réhabilitation à grande échelle de leurs propres immeubles gouvernementaux faisant partie de leur patrimoine. La DGCP renforce ces relations en échangeant de l'information, les leçons qu'elle a apprises et les pratiques exemplaires qu'elle a appliquées dans l'exécution de ce travail spécialisé.

Le présent rapport annuel établit les réalisations de la VPLT à ce jour, plus particulièrement au cours du dernier exercice. Bon nombre des premiers projets entrepris dans le cadre de la VPLT ont été achevés ou sont sur le point de l'être. Ces projets, qui visaient à créer des locaux provisoires et permanents, devaient être réalisés avant le lancement des grands travaux de réhabilitation des principaux édifices patrimoniaux. Compte tenu de la fin des travaux dans l'édifice Sir-John-A.-Macdonald (maintenant prêt à être utilisé par les parlementaires) et de l'achèvement de l'édifice de l'Ouest, de l'édifice Wellington et du Centre de conférences du gouvernement au cours des trois prochaines années, la DGCP peut maintenant se consacrer au projet de réhabilitation de l'édifice du Centre. Ce dernier étant au cœur même de la Cité parlementaire et la pierre angulaire de la VPLT, sa réhabilitation est le projet le plus complexe et le plus important entrepris jusqu'ici.

La saine intendance de la DGCP quant au patrimoine immobilier de notre pays, aux ressources financières et à l'environnement naturel signifie que, pour le prochain siècle, la population canadienne pourra profiter de ces trésors nationaux emblématiques, car ils auront été bien préservés, conservés et modernisés et que les exigences de sécurité auront été respectées.

Nous sommes très fiers des réalisations de la DGCP et de l'excellence de son service au cours du dernier exercice. De la planification et de la construction à la prestation de services et aux opérations continues, tous les membres de l'équipe de la DGCP s'efforcent de fournir au Parlement les installations nécessaires au service de la population canadienne. C'est avec enthousiasme et dévouement que nous envisageons les travaux à effectuer.

Rob Wright
sous-ministre adjoint
Direction générale de la Cité parlementaire

Navigation pour le Document « Vision et plan à long terme – Rapport annuel 2014-2015 »

Date de modification :