Section 2 : Bilan de l'année – Rapport annuel 2014-2015 sur la vision et le plan à long terme

Sur cette page

2.1 Contexte – Travaux antérieurs

La vision et le plan à long terme (VPLT), qui se veut un guide concernant les changements à apporter à la Cité parlementaire, confirme que la restauration de la triade parlementaire (l'édifice de l'Ouest, l'édifice du Centre, l'édifice de l'Est) constitue la priorité absolue. Depuis 2001, la VPLT a nécessité la planification et la réalisation d'une séquence complexe de divers projets interreliés les uns aux autres et de déménagements dans l'ensemble de la Cité parlementaire. Il a fallu enchaîner les projets et les déménagements pour libérer l'édifice du Centre.

La VPLT a fait l'objet d'une mise à jour en 2007, et des progrès importants ont été enregistrés, notamment l'achèvement de 20 projets clés, dont bon nombre ont permis de réaliser des économies de temps et d'argent. Par exemple, les membres du Parlement qui exerçaient leurs activités dans l'édifice de l'Ouest ont été réinstallés dans l'édifice de La Bravoure, qui avait été rénové précédemment. Cette rénovation avait elle-même nécessité de déplacer les personnes qui travaillaient dans cet édifice. Le nouveau centre de production alimentaire a été construit à un coût de 20 % inférieur au budget prévu et l'édifice situé au 1, rue Wellington a été transformé en salles de comités, ce qui a permis de libérer totalement l'édifice de l'Ouest en 2011, soit quatre ans plus tôt que prévu.

La figure 2.03 montre l'échéancier de la VPLT et les principaux jalons des projets, tandis que la figure 2.04 présente des détails plus précis sur les projets couverts par la VPLT qui sont maintenant terminés, les priorités actuelles et les projets envisagés.

Figure 2.01 – Tableau du flux de trésorerie de la Vision et du plan à long terme pour les projets approuvés

(en millions de dollars)
  Dépenses réelles Dépenses prévues
Années antérieures Exercice 2013-2014 Exercice 2014-2015 Exercice 2015-2016 Exercice 2016-2017 Exercice 2017-2018 et années subséquentes Total
Dépenses 1 139,52 $ 283,70 $ 355,91 $ 408,71 $ 415,36 $ 483,70 $ 3 086,90 $
Pourcentage des fonds dépensés 36,9 % 46,1 % 57,6 % 70,9 % 84,3 % 100 % 100 %

Remarque : Toutes les prévisions visent des projets actuellement approuvés et peuvent faire l'objet de modifications.

Figure 2.02 – Flux de trésorerie de la Vision et du plan à long terme
(en millions de dollars)

Figure 2.02 – Flux de trésorerie de la Vision et du plan à long terme (en millions de dollars) - Voir la description du graphique dans le tableau ci-dessous.

Remarque : Toutes les prévisions visent des projets actuellement approuvés et peuvent faire l'objet de modifications.

Tableau équivalent de la figure 2.02 – Flux de trésorerie de la Vision et du plan à long terme (en millions de dollars)
Année Montant Pourcentage Pourcentage des dépenses à ce jour
Années antérieures 1 423,22 $ 46,1 % 57,6 %
Exercice  2014-2015 355,91 $ 11,5 %
Exercice  2015-2016 408,71 $ 13,2 % s.o.
Exercice 2016-2017 415,36 $ 13,5 % s.o.
Exercice 2017-2018 et années subséquentes 483,70 $ 15,7 % s.o.

Figure 2.03 – Échéancier pour l'achèvement des travaux de construction

Figure 2.03 – Échéancier pour l’achèvement des travaux de construction - Voir la description du graphique dans le tableau ci-dessous.

Remarque : Toutes les dates ultérieures constituent des prévisions et peuvent faire l'objet de modifications.

Tableau équivalent de la figure 2.03 – Échéancier pour l'achèvement des travaux de construction
Année Jalons
2010
  • Fin des travaux à l'édifice de la Bravoure
  • Fin des travaux au Centre de production alimentaire
  • Fin des travaux dans les salles de réunion de l'édifice du canal Rideau
2015
  • Fin des travaux à l'édifice Sir-John-A-Macdonald
2016
  • Fin des travaux à l'édifice Wellington
2017
  • Fin des travaux à l'édifice de l'Ouest
  • Fin des travaux au Centre d'accueil des visiteurs – phase 1
2018
  • Fin des travaux  au Centre de conférences du gouvernement
2022
  • Fin des travaux sur les murs extérieurs de l'aile de 1867 de l'édifice de l'Est
2028
  • Fin des travaux  à l'édifice du Centre
  • Fin des travaux  au Centre d'accueil des visiteurs  – phases 2 et 3
2032
  • Fin des travaux  à l'édifice de l'Est

Figure 2.04 – Principaux projets de la Vision et du plan à long terme
(en millions de dollars)

Figure 2.04 – Principaux projets de la Vision et du plan à long terme - Voir la description de l'image ci-dessous.

Description de l'image

Cette figure présente les principaux projets de la VPLT situés à l'intérieur des limites de la Cité Parlementaire classés selon leur statut (soit, terminé, priorité actuelle, priorités futures). Les détails sont fournis dans le texte qui accompagne la figure. L’échelle est en mètres.

Travaux liés à la vision et le plan à long terme qui sont maintenant terminés
  1. Services souterrains de l'édifice du Centre : Construction d'une installation souterraine, où seront installés les transformateurs électriques haute tension et les générateurs de secours, et où seront aménagés des locaux destinés à des systèmes informatiques et de communication avancés, des locaux d'entreposage et des installations de réception des livraisons.
  2. Tour de la Paix : Restauration de la maçonnerie extérieure afin de prévenir la détérioration.
  3. Bibliothèque du Parlement : Restauration entière de l'intérieur et de l'extérieur de l'édifice patrimonial et ajout d'un nouvel espace souterrain.
  4. Installation de production alimentaire : Réinstallation et construction d'une installation de production alimentaire à l'extérieur du site afin de fournir une nouvelle installation de pointe et de permettre l'aménagement de l'ancien site.
  5. Édifice de La Bravoure (anciennement appelé « édifice La Promenade ») : Construction de bureaux pour la réinstallation provisoire des parlementaires et de locaux pour aménager trois salles de comités.
  6. 1, rue Wellington (salles de réunion de l'édifice du canal Rideau) : Construction de quatre nouvelles salles de comités.
  7. Édifice Sir-John-A.-Macdonald : Effectuer les travaux de construction nécessaires à la réinstallation permanente de la salle de la Confédération (salle 200) de l'édifice de l'Ouest.
Priorités actuelles : Programme des grands projets d'immobilisations
  1. Rénovation de l'édifice de la rue Wellington : Construction de bureaux pour le déménagement provisoire des parlementaires (70 locaux provisoires et 10 salles de comités).
  2. Phase 1 du Centre d'accueil des visiteurs : Construction de systèmes de sécurité matérielle améliorés et de locaux pour répondre aux besoins des visiteurs qui participent à des travaux parlementaires; création d'un accès intérieur afin de permettre la manipulation des matériaux; établissement d'un centre d'accueil des visiteurs moderne pour faire connaître les activités et l'histoire du Parlement du Canada. Le Centre sera utilisé comme point d'accès à la Chambre des communes dans l'édifice de l'Ouest pendant les travaux de réhabilitation de l'édifice du Centre.
  3. Réhabilitation de l'édifice de l'Ouest : Réhabilitation de l'intérieur et de l'extérieur de l'édifice du patrimoine pour l'aménagement de bureaux et de salles de comités modernes pour les parlementaires. Construction d'un bâtiment intercalaire pour loger la Chambre des communes pendant la réhabilitation de l'édifice du Centre.
  4. Centre de conférences du gouvernement : Construction d'une chambre et de bureaux pour le Sénat pour la réinstallation provisoire des sénateurs pendant les travaux de réhabilitation de l'édifice du Centre.
Priorités futures : Programme des grands projets d'immobilisations
  1. Réhabilitation de l'édifice du Centre : Réhabilitation de l'intérieur et de l'extérieur de l'édifice du patrimoine pour les bureaux et les salles de comités modernes pour les parlementaires.
  2. Phases 2 et 3 du Centre d'accueil des visiteurs : Achèvement du Centre d'accueil des visiteurs pour le relier à la phase 1 du Centre d'accueil des visiteurs du secteur ouest, et construction d'une structure de service souterrain dans le secteur Est pour la manipulation des matériaux destinés aux édifices du Centre et de l'Est.
  3. Réhabilitation de l'édifice de l'Est : Réhabilitation de l'intérieur et de l'extérieur de l'édifice du patrimoine afin d'y installer des bureaux modernes pour les sénateurs.
  4. Réhabilitation de l'édifice de la Confédération : Réhabilitation de l'intérieur et de l'extérieur de cet édifice du patrimoine pour offrir des bureaux et des salles de comités modernes aux parlementaires.
  5. Réhabilitation du 100, rue Wellington : Réhabilitation de l'intérieur et de l'extérieur de cet édifice du patrimoine.

2.2 Programme de la vision et du plan à long terme - Exercice 2014-2015

Des progrès considérables ont été accomplis au cours du dernier exercice en prévision de la VPLT, et la planification des futurs projets de la VPLT va bon train.

La réhabilitation de l'édifice Sir-John-A.-Macdonald a été terminée au cours du présent exercice et celle de l'édifice de l'Ouest – le premier des trois édifices parlementaires à être réhabilité – le sera au cours des deux prochaines années, de même que celle de l'édifice Wellington. La réhabilitation du Centre de conférences du gouvernement sera terminée en 2018. D'ici là, des locaux temporaires seront installés dans les trois édifices. Les travaux importants de préplanification pour l'édifice du Centre sont terminés, de sorte que tout est en place pour préparer le programme de travaux majeurs requis dans le cadre de ce projet. Les travaux visant à préserver et à maintenir la sécurité et la fonctionnalité de tous les édifices parlementaires se poursuivent dans l'ensemble de la Cité parlementaire.

Dans l'ensemble, le programme de la VPLT, et ses projets individuels ont progressé et ont été achevés comme prévu, dans le respect des délais. La seule exception vise la réfection des fenêtres extérieures de l'édifice de la Confédération qui a été brièvement retardée en raison des rigueurs de l'hiver.

Le total des dépenses de la VPLT au cours de 2014-2015 s'élève à 355,9 M $, ce qui porte le total des dépenses du programme à 1 779,1 M $ au 31 mars 2015, comme le montre la figure 2.06. Cette tendance continue à la hausse a débuté en 2010, lorsque les travaux de grande envergure prévus dans la VPLT ont débuté. L'augmentation de 25 % dans les dépenses totales au cours de 2013-2014 reflète la maturité du programme de la VPLT et la concentration de grands travaux de réhabilitation et de construction en cours dans la Cité parlementaire. Pour plusieurs de ces projets, nous en sommes au plus fort des travaux.

Au cours de 2014-2015, l'ensemble des dépenses liées à la VPLT correspondait aux budgets et aux prévisions mensuels et les dépenses réelles en fin d'exercice représentaient 99,4 % des dépenses prévues. (Figure 2.05)

Figure 2.05 – Situation financière mensuelle de la Vision et du plan à long terme – exercice 2014-2015
(en millions de dollars)

Légende :

  •  : Budget
  •  : Dépenses
  •  : Prévisions
Figure 2.05 – Situation financière mensuelle de la Vision et du plan à long terme – exercice 2014-2015 (en millions de dollars) - Voir la description du graphique dans le tableau ci-dessous.
Tableau équivalent de la figure 2.05 – Situation financière mensuelle de la Vision et du plan à long terme – exercice 2014-2015 (en millions de dollars)
Mois Budget Dépenses Prévisions
avril 329,4 $ 2,5 $ 355,2 $
mai 327,5 $ 5,8 $ 345,1 $
juin 329,4 $ 41,4 $ 345,5 $
juillet 329,4 $ 6,2 $ 349,9 $
août 329,4 $ 91,7 $ 359,2 $
septembre 355,7 $ 117,3 $ 360,7 $
octobre 355,7 $ 135,4 $ 366,2 $
novembre 358,0 $ 166,4 $ 361,4 $
décembre 358,0 $ 208,4 $ 356,5 $
janvier 358,0 $ 240,5 $ 356,6 $
février 358,0 $ 277,6 $ 356,8 $
mars 358,0 $ 355,9 $ 358,1 $

Figure 2.06 – Dépenses cumulées et prévisions visant la Vision et le plan à long terme - exercice 2014-2015
(en millions de dollars)

Légende :

  •  : Dépenses totals
  •  : Prévisions totales
Figure 2.06 – Dépenses cumulées et prévisions visant la Vision et le plan à long terme  - exercice 2014-2015 (en millions de dollars)- Voir la description du graphique dans le tableau ci-dessous.

Remarque : Toutes les prévisions visent des projets actuellement approuvés et peuvent faire l'objet de modifications.

Tableau équivalent de la figure 2.06 – Dépenses cumulées et prévisions visant la Vision et le plan à long terme - exercice 2014-2015 (en millions de dollars)
Années Dépenses totales Prévisions totales
Années antérieures 34,8 $ s.o.
2001-2002 67,3 $ s.o.
2002-2003 115,0 $ s.o.
2003-2004 189,3 $ s.o.
2004-2005 249,5 $ s.o.
2005-2006 307,8 $ s.o.
2006-2007 391,6 $ s.o.
2007-2008 459,1 $ s.o.
2008-2009 532,7 $ s.o.
2009-2010 658,6 $ s.o.
2010-2011 788,1 $ s.o.
2011-2012 934,5 $ s.o.
2012-2013 1 139,5 $ s.o.
2013-2014 1 423,2 $ s.o.
2014-2015 1 779,1 $ s.o.
2015-2016 s.o. 2 187,8 $
2016-2017 s.o. 2 603,2 $
2017-2018 s.o. 2 972,8 $

2.3 Éléments de réalisation du programme de la vision et du plan à long terme

La VPLT englobe quatre programmes : grands projets d'immobilisations, réfection, équipement et éléments de connectivité des édifices (EECE) et planification. La figure 2.07 montre les dépenses pour chaque programme. Pour 2014-2015, le programme des grands projets d'immobilisations a représenté 86,2 % de toutes les dépenses; viennent ensuite le programme de l'EECE (5,5 %), le programme de réfection  (5,3 %) et le programme de planification (3,0 %).

L'analyse de toutes les dépenses liées à la VPLT, par catégorie de coûts, pour l'exercice 2014-2015 indique, comme le montre la figure 2.08, que les plus importantes sources de coûts pour la VPLT sont la construction (65,9 % des dépenses totales) et les honoraires professionnels (17 %). Les honoraires professionnels incluent les dépenses de tiers dans les domaines de l'analyse opérationnelle, de l'établissement des coûts, de l'établissement des échéanciers, des éléments patrimoniaux, de la gestion des projets, de la gestion de la construction ainsi que de l'architecture et de l'ingénierie, lesquels exigent tous des ensembles de compétences spécialisées de façon que les personnes possédant les bonnes compétences soient affectées aux projets au bon moment.

On s'attend à ce que l'ensemble des dépenses liées à la VPLT augmente au cours des prochaines années, lorsque les projets visant l'édifice de l'Ouest, l'édifice Wellington et le Centre de conférences du gouvernement seront terminés, lorsque débutera la construction prévue dans le cadre du projet de réhabilitation de l'édifice du Centre et lorsque sera mis en œuvre le prochain programme de travaux. La planification et la mise en œuvre du programme de la VPLT concernaient les célébrations du 150e anniversaire du Canada à venir (2017), et la Direction générale de la Cité parlementaire (DGCP) s'est engagée à assurer un milieu propice à ces célébrations sur la Colline du Parlement.

Figure 2.07 – Total des dépenses liées à la Vision et au plan à long terme par programme–exercice 2014-2015
(en millions de dollars)

Figure 2.07 – Total des dépenses liées à la Vision et au plan à long terme par programme– exercice 2014-2015 (en millions de dollars) -	Voir la description du graphique dans le tableau ci-dessous.
Tableau équivalent de la figure 2.07 – Total des dépenses liées à la Vision et au plan à long terme par programme–exercice 2014-2015 (en millions de dollars)
Programme Dépenses Pourcentage
Programme de l'équipement et des éléments de connectivité des édifices 19,44 $ 5,5 %
Programme de réfection 18,81 $ 5,3 %
Programme de planification 10,72 $ 3,0 %
Programme des grands projets d'immobilisations 306,94 $ 86,2 %

Figure 2.08 – Total des dépenses liées à la Vision et au plan à long terme par catégorie – exercice 2014-2015
(en millions de dollars)

Figure 2.08 – Total des dépenses liées à la Vision et au plan à long terme par catégorie – exercice 2014-2015 (en millions de dollars) - Voir la description du graphique dans le tableau ci-dessous.

Remarque :

  • Le montant des dépenses en EECE comprend les dépenses à l'échelle du complexe et les dépenses par projet.
  • Le pourcentage total équivaut à 99.9 % en raison de l'arrondissement.
Tableau équivalent de la figure 2.08 – Total des dépenses liées à la Vision et au plan à long terme par catégorie – exercice 2014-2015 (en millions de dollars)
Catégorie Dépenses Pourcentage
Construction 234,63 $ 65,9  %
Équipement et éléments de connectivité des édifices 26,95 $ 7,6 %
Honoraires professionnels 60,56 $ 17,0 %
Autres coûts 3,02 $ 0,8 %
Baux 30,75 $ 8,6 %

Paramètres de rendement

Dans le Rapport sur les plans et les priorités 2014-2015, on a établi des objectifs selon lesquels tous les projets de réhabilitation et de construction de plus d'un million de dollars dans la Cité parlementaire devaient respecter à 90 % leurs objectifs de respect des délais, de la portée et du budget pour l'exercice 2014-2015.

Comme il est illustré à la figure 2.09, tous les projets des programmes des grands projets d'immobilisations, de réfection et de l'EECE ont atteint leurs objectifs pour l'exercice en cours, ce qui témoigne de la forte capacité de gestion de projets de la DGCP et de sa réussite continue dans la réalisation de projets d'immobilisations. (Remarque : le programme de planification n'est pas compris dans cette évaluation, car il ne comporte aucun projet d'immobilisations.)

L'analyse de ces résultats indique que le rendement du programme de travaux de la VPLT au cours de l'exercice 2014-2015 a dépassé les objectifs.

Figure 2.09 – Cadre de mesure du rendement de la Vision et du plan à long terme – objectif atteint – exercice 2014-2015

Figure 2.09 – Cadre de mesure du rendement de la Vision et du plan à long terme – objectif atteint – exercice 2014-2015 - Voir la description du graphique dans le tableau ci-dessous.
Indicateur pour le Cadre de mesure du rendement de la Vision et du plan à long terme – objectif atteint – exercice 2014-2015
Indicateur Objectif Résultat
Pourcentage des projets de construction du programme des grands projets d'immobilisations d'une valeur supérieur à 1 million de dollars respectant le calendrier, la portée et le budget établis Supérieur ou égal à 90 % 100 %
Pourcentage des projets de construction du programme de réfection d'une valeur supérieur à 1 million de dollars respectant le calendrier, la portée et le budget établis Supérieur ou égal à 90 % 94 %
Pourcentage des projets de l'Équipement et des éléments de connectivités des édifices d'une valeur supérieur à 1 million de dollars respectant le calendrier, la portée et le budget établis Supérieur ou égal à 90 % 100 %
Tableau équivalent de la figure 2.09 – Cadre de mesure du rendement de la Vision et du plan à long terme – objectif atteint – exercice 2014-2015
Programme Pourcentage – trimestre 1 Pourcentage – trimestre 2 Pourcentage – trimestre 3 Pourcentage – trimestre 4
Programme des grands projets d'immobilisations 100 % 100 % 100 % 100 %
Programme de réfection 100 % 88 % 86 % 100 %
Programme de l'équipement et des éléments de connectivité des édifices 100 % 100 % 100 % 100 %

Programme des grands projets d'immobilisations

Au cours de l'exercice 2014-2015, les dépenses du programme des grands projets d'immobilisations s'élevaient à 306,9 M $, soit une augmentation de 24 % par rapport à l'exercice précédent, ce qui s'explique par une augmentation des activités de construction. (Figure 2.10)

Figure 2.10 – Dépensées cumulées et prévisions visant le programme des grands projets d'immobilisations de la Vision et du plan à long terme – exercice 2014-2015
(en millions de dollars)

Légende :

  •  : Dépenses
  •  : Prévisions
Figure 2.10 – Dépensées cumulées et prévisions visant le programme des grands projets d’immobilisations de la Vision et du plan à long terme – exercice 2014-2015 (en millions de dollars) - Voir la description du graphique dans le tableau ci-dessous.

Remarque :

  • Toutes les prévisions visent des projets actuellement approuvés et peuvent faire l'objet de modifications. 
  • Les prévisions englobent le projet de réhabilitation de l'édifice du Centre devant commencer durant l'exercice 2016-2017.
Tableau équivalent de la figure 2.10 – Dépensées cumulées et prévisions visant le programme des grands projets d'immobilisations de la Vision et du plan à long terme – exercice 2014-2015 (en millions de dollars)
Année Dépenses Prévisions
Années antérieures 28,4 $ s.o.
2001-2002 44,1 $ s.o.
2002-2003 70,6 $ s.o.
2003-2004 109,4 $ s.o.
2004-2005 153,8 $ s.o.
2005-2006 198,1 $ s.o.
2006-2007 265,5 $ s.o.
2007-2008 323,8 $ s.o.
2008-2009 390,1 $ s.o.
2009-2010 510,8 $ s.o.
2010-2011 623,7 $ s.o.
2011-2012 749,2 $ s.o.
2012-2013 929,6 $ s.o.
2013-2014 1 176,4 $ s.o.
2014-2015 1 483,3 $ s.o.
2015-2016 s.o. 1 833,2 $
2016-2017 s.o. 2 208,6 $
2017-2018 s.o. 2 568,3 $

Au cours de l'exercice 2014-2015, tous les projets du programme des grands projets d'immobilisations ont été réalisés dans le respect des délais, de la portée et du budget.

On s'attend à ce que les dépenses annuelles totales du programme augmentent au cours des prochaines années, car des projets de construction sont actuellement réalisés en prévision du projet de réhabilitation de l'édifice du Centre et la mise en œuvre du prochain programme de travaux « continus » est  prévu.

Réalisations au cours de 2014-2015

Objectifs pour 2015-2016

Programme de réfection

Au cours de l'exercice 2014-2015, les dépenses liées au programme de réfection étaient de 18,8 M $, soit une augmentation de 19 % par rapport à l'exercice précédent, ce qui s'explique par une augmentation des activités de construction. (Figure 2.11)

Figure 2.11 – Dépenses cumulées et prévisions du programme de réfection de la Vision et du plan à long terme – exercice 2014-2015
(en millions de dollars)

Légende :

  •  : Dépenses
  •  : Prévisions
Figure 2.11 – Dépenses cumulées et prévisions du programme de réfection de la Vision et du plan à long terme – exercice 2014-2015 (en millions de dollars) - Voir la description du graphique dans le tableau ci-dessous.

Remarque : Toutes les prévisions visent des projets actuellement approuvés et peuvent faire l'objet de modifications.

Tableau équivalent de la figure 2.11 – Dépenses cumulées et prévisions du programme de réfection de la Vision et du plan à long terme – exercice 2014-2015 (en millions de dollars)
Année Dépenses Prévisions
Années antérieures 1,6 $ s.o.
2001-2002 11,0 $ s.o.
2002-2003 25,4 $ s.o.
2003-2004 51,0 $ s.o.
2004-2005 57,7 $ s.o.
2005-2006 61,4 $ s.o.
2006-2007 64,6 $ s.o.
2007-2008 70,0 $ s.o.
2008-2009 73,5 $ s.o.
2009-2010 75,9 $ s.o.
2010-2011 83,3 $ s.o.
2011-2012 96,8 $ s.o.
2012-2013 112,7 $ s.o.
2013-2014 128,5 $ s.o.
2014-2015 147,3 $ s.o.
2015-2016 s.o. 173,3 $
2016-2017 s.o. 190,9 $
2017-2018 s.o. 193,7 $

Au cours de l'exercice 2014-2015, tous les projets de réfection ont été réalisés dans le respect des délais, de la portée et du budget, à l'exception d'un projet touchant les fenêtres extérieures qui a été retardé en raison des rigueurs de l'hiver.

Le total des dépenses annuelles du programme de réfection devrait demeurer stable au cours des prochaines années : les projets en cours tireront à leur fin et le prochain programme de travaux sera mis en œuvre.

Réalisations au cours de 2014-2015

Objectifs pour 2015-2016

Équipement et éléments de connectivité des édifices

Au cours de 2014-2015, les dépenses du projet de l'EECE ont été de 19,4 M $, soit une hausse de 30 % par rapport à l'exercice précédent, ce qui témoigne d'une multiplication des travaux dans les grands projets d'immobilisations. (Figure 2.12)

Figure 2.12 – Dépenses cumulées et prévisions du programme de l'équipement et des éléments de connectivités des édifices de la Vision et du plan à long terme – exercice 2014-2015
(en millions de dollars)

Légende :

  •  : Dépenses
  •  : Prévisions
Figure 2.12 – Dépenses cumulées et prévisions du programme de l’équipement et des éléments de connectivités des édifices de la Vision et du plan à long terme – exercice 2014-2015 (en millions de dollars) - Voir la description du graphique dans le tableau ci-dessous.

Remarque : Toutes les prévisions visent des projets actuellement approuvés et peuvent faire l'objet de modifications.

Tableau équivalent de la figure 2.12 – Dépenses cumulées et prévisions du programme de l'équipement et des éléments de connectivités des édifices de la Vision et du plan à long terme – exercice 2014-2015 (en millions de dollars)
Année Dépenses Prévisions
Années antérieures 0,0 $ s.o.
2001-2002 6,3 $ s.o.
2002-2003 11,5 $ s.o.
2003-2004 19,1 $ s.o.
2004-2005 26,1 $ s.o.
2005-2006 33,9 $ s.o.
2006-2007 45,9 $ s.o.
2007-2008 49,4 $ s.o.
2008-2009 51,6 $ s.o.
2009-2010 52,6 $ s.o.
2010-2011 58,1 $ s.o.
2011-2012 61,5 $ s.o.
2012-2013 66,5 $ s.o.
2013-2014 81,5 4 s.o.
2014-2015 100,9 $ s.o.
2015-2016 s.o. 117,3 $
2016-2017 s.o. 131,2 $
2017-2018 s.o. 131,7 $

Durant 2014-2015, tous les projets relatifs à l'EECE ont été réalisés dans le respect des délais, de la portée et du budget.

Le total des dépenses annuelles du programme de l'EECE devrait augmenter au cours des prochaines années : les projets en cours tireront à leur fin et le prochain programme de travaux sera mis en œuvre, ce qui comprend des projets en appui à la fermeture de l'édifice du Centre.

Réalisations au cours de 2014-2015

Objectifs pour 2015-2016

Programme de planification

Au cours de l'exercice 2014-2015, les dépenses de planification ont été de 10,7 M $, soit une hausse de 76 % par rapport à l'exercice précédent, comme l'indique la figure 2.13. À l'origine de cette hausse considérable se trouve, en grande partie, la préparation de la réhabilitation de l'édifice du Centre, qui a précédé la planification.

Figure 2.13 – Dépenses cumulées et prévisions visant la planification de la Vision et du plan à long terme – exercice 2014-2015
(en millions de dollars)

Légende :

  •  : Dépenses
  •  : Prévisions
Figure 2.13 – Dépenses cumulées et prévisions visant la planification de la Vision et du plan à long terme – exercice 2014-2015 (en millions de dollars) - Voir la description du graphique dans le tableau ci-dessous.

Remarque :

  • Toutes les prévisions visent des projets actuellement approuvés et peuvent faire l'objet de modifications.
  • Les prévisions englobent le projet de réhabilitation de l'édifice du Centre jusqu'à l'exercice 2015-2016 inclus.
Tableau équivalent de la figure 2.13 – Dépenses cumulées et prévisions visant la planification de la Vision et du plan à long terme – exercice 2014-2015 (en millions de dollars
Années Dépenses Prévisions
Années antérieures 4,8 $ s.o.
2001-2002 5,8 $ s.o.
2002-2003 7,5 $ s.o.
2003-2004 9,8 $ s.o.
2004-2005 11,8 $ s.o.
2005-2006 14,4 $ s.o.
2006-2007 15,6 $ s.o.
2007-2008 16,0 $ s.o.
2008-2009 17,5 $ s.o.
2009-2010 19,3 $ s.o.
2010-2011 23,0 $ s.o.
2011-2012 26,9 $ s.o.
2012-2013 30,8 $ s.o.
2013-2014 36,9 $ s.o.
2014-2015 47,6 $ s.o.
2015-2016 s.o. 64,0 $
2016-2017 s.o. 72,4 $
2017-2018 s.o. 79,0 4

Réalisations au cours de 2014-2015

Objectifs pour 2015-2016

Avantages des programmes

Création d'emplois – On prévoit que les six grands projets de l'État (édifice de l'Est, Centre de conférences du gouvernement, édifice Sir-John-A.-Macdonald, édifice Wellington, édifice de l'Ouest et Phase 1 du Centre d'accueil des visiteurs) génèreront plus de 25 000 emplois, directs et indirects, dans le secteur privé pendant la période des travaux. Ces emplois seront créés dans le cadre de contrats conclus avec de petites, de moyennes et de grandes entreprises.

Réacheminement des déchets – Limiter le nombre de matériaux de démolition déchargés dans les sites d'enfouissement constitue un objectif clé pour tous les grands projets de l'État. Par exemple, pour l'édifice Sir-John-A.-Macdonald, l'édifice Wellington et l'édifice de l'Ouest, on a atteint des taux de plus de 90 %, ce qui dépasse largement l'objectif de 80 %.

Efficacité énergétique – Les édifices de la Cité parlementaire seront beaucoup plus éconergétiques une fois la réhabilitation effectuée. Pour tous les édifices patrimoniaux, on vise à atteindre 70 % des exigences de la norme Green Globes (équivalent de la cote Argent de la norme; Leadership in Energy and Environmental Design (LEED)). Les mesures d'économie d'énergie intégrées aux édifices comprennent des moteurs à haut rendement, des systèmes de récupération de chaleur, des toits verts, des panneaux chauffants à eau chaude et de nouvelles fenêtres éconergétiques.

Élimination des déchets dangereux – Tous les projets de réhabilitation de la VPLT comprennent l'élimination des déchets dangereux des immeubles. Par exemple, plus de 5 800 tonnes de matériaux dangereux et de matériaux de construction contaminés (plâtre, brique de terre cuite, matériaux isolants, cloisons sèches, etc.) ont été retirées de l'édifice Sir-John-A.-Macdonald, de l'édifice Wellington et l'édifice de l'Ouest.

Étude de cas : Édifice Sir-John-A.-Macdonald

L'achèvement de la réhabilitation de l'édifice Sir-John-A.-Macdonald a été une importante réalisation de la VPLT au cours du présent exercice. La restauration de cet édifice patrimonial primé et la construction d'une annexe moderne illustrent bien ce que la vision et les principes directeurs de la VPLT visent à accomplir : préservation et réaménagement respectueux du patrimoine, réutilisation adaptée des biens, pratiques durables et novatrices et gérance responsable des ressources.

Construit dans les années 1930 par la Banque de Montréal et situé directement en face de la Colline du Parlement, cet imposant édifice patrimonial remplacera de façon permanente la salle de la Confédération (salle 200) de l'édifice de l'Ouest. Il fournit des locaux dignes et fonctionnels pour les cérémonies et les fonctions parlementaires, ainsi que des installations de conférence et de réunion à la fine pointe. La transformation de cette banque en une installation parlementaire multifonctionnelle et multimédia répondant aux exigences fonctionnelles, technologiques ainsi qu'aux besoins changeants de la sécurité du 21e siècle fut un réel défi. Elle a en effet nécessité l'élimination de matières dangereuses, l'amélioration de la structure et le renforcement de la protection contre les tremblements de terre, le remplacement de tous les systèmes mécaniques et électriques ainsi que des systèmes de plomberie et de protection de la sécurité des personnes, et l'ajout de dispositifs de sécurité améliorés. Une équipe de projet compétente a élaboré des façons novatrices de veiller à ce que les interventions d'envergure aient le moins de répercussions possible sur le caractère patrimonial de l'édifice.

Comme il est prévu dans les principes directeurs de la VPLT, la nouvelle annexe de l'édifice constitue un ajout inspiré au Parcours d'honneur de la capitale nationale, respectant l'édifice patrimonial et s'y agençant harmonieusement. Bien que les deux éléments soient unis de par le recours à des matériaux communs et de par leur taille complémentaire, l'annexe se distingue de l'édifice patrimonial par sa conception asymétrique et l'ajout d'un espace tampon en verre de deux étages, qui offre une transition transparente entre l'ancien et le nouvel édifice. À l'instar de l'enveloppe extérieure, l'intérieur de l'annexe témoigne du même savoir-faire et du même souci du détail que l'édifice, et la qualité des matériaux est digne de ce dernier.

Durant tout le projet, la DGCP s'est engagée à intégrer des pratiques de construction durables à la conception, à la construction et aux opérations continues de l'édifice. La nouvelle annexe comprend un toit vert, qui offre des avantages environnementaux accrus et réduit la consommation énergétique de l'édifice. Une panoplie d'éléments éconergétiques, comme des moteurs à haut rendement, des détecteurs de présence pour l'éclairage, des systèmes économiseurs d'eau et de nouvelles fenêtres éconergétiques ont été intégrés dans l'ensemble de l'édifice. Tous ces éléments ont contribué à l'atteinte de 70 % des exigences de la norme Green Globes (équivalent de la cote Argent de la norme LEED).

L'adoption de pratiques de construction réfléchies a également permis de détourner plus de 90 % des matériaux de démolition des sites d'enfouissement. Des blocs de calcaire récupérés dans la démolition de l'ancienne annexe ont été réutilisés dans la restauration; le granite des comptoirs des caissiers a été réutilisé dans l'escalier principal de la nouvelle annexe; les magnifiques lustres art déco du hall principal ont été restaurés et munis de lampes diode électroluminescente (DEL) éconergétiques. Non seulement ces mesures sont-elles éconergétiques, mais elles démontrent une sensibilité et un respect à l'égard du caractère patrimonial de l'édifice, des artisans ayant œuvré à la construction d'origine et de la qualité des matériaux.

Tous les aspects du projet de l'édifice Sir-John-A.-Macdonald reflètent les valeurs et l'esprit de la vision et des principes directeurs de la VPLT, c'est-à-dire apporter des changements à la Cité de façon équilibrée, assurer une gérance responsable des ressources par l'adoption de pratiques durables et mener le projet à terme dans le respect des délais et du budget. Il s'agit pour le renouvellement de la Cité parlementaire d'un modèle inspirant qui place la barre haut pour les projets à venir.

Étude de cas : Édifice du Centre

Pièce maîtresse de la Colline du Parlement, l'édifice du Centre est l'image emblématique du Parlement pour la population canadienne. Il héberge le Sénat du Canada, la Chambre des communes et la Bibliothèque du Parlement, c'est-à-dire le cœur de la démocratie canadienne.

La construction d'un édifice néo-gothique, richement orné, au beau milieu d'une ville qui florissait grâce au bois, en disait long sur l'identité nationale du Canada et son avenir. Après l'incendie catastrophique de 1916, l'édifice du Centre a été entièrement rebâti pendant la Première Guerre mondiale. Plus grand, et plus richement orné de maçonnerie en pierres, de vitraux et de sculptures, il était profondément chargé de symboles nationaux.

Cette renaissance de l'édifice du Centre constituait aussi un message sur le Canada, son histoire, ses sacrifices, ses réalisations et ses rêves. Mais le temps est à nouveau venu de rajeunir ce trésor national. Ses équipements désuets et leurs défaillances répétées imposent des réparations d'urgence et une réhabilitation entière de l'édifice.

La réhabilitation de l'édifice du Centre est le projet le plus grand et le plus complexe de la VPLT. Vu la complexité de ce projet, son coût, et son importance pour le pays, il est crucial de le planifier de manière systématique, judicieuse et rigoureuse pour qu'il soit une réussite. Durant la planification préliminaire, des décisions fondamentales sont prises sur la nature des travaux, leur portée et la manière de les exécuter. Les difficultés sont répertoriées, les marges de manœuvre explorées, et les solutions analysées à la lumière des coûts, du calendrier, de la qualité et du risque qu'elles comportent.

Le projet de l'édifice du Centre a atteint un jalon important durant l'exercice 2014-2015, puisqu'un plan exhaustif comportant un vaste ensemble d'études techniques et d'études d'habilitation a été élaboré. Ce plan a posé l'ensemble du projet sur des bases solides, l'a préparé à son transfert au Programme des grands projets d'immobilisations, et a ouvert la voie à la réhabilitation entière de l'édifice, laquelle devrait commencer dès que l'édifice aura été libéré, en 2018.

Guidée par les valeurs fondamentales de la VPLT et ses principes directeurs, une équipe de projet intégrée (comprenant des représentants de Planification et Intégration, Grands projets d'immobilisations, les partenaires parlementaires, l'Institut canadien de conservation, la Direction de la conservation du patrimoine ainsi que d'autres intervenants) a supervisé un solide programme de travaux.

Études techniques

L'équipe a rédigé un important rapport d'expertise fondé sur des recherches exhaustives dans les documents, les photos historiques et les données actuelles de l'édifice du Centre. On a aussi effectué des études archéologiques, géotechniques et sismiques.

Objets d'art et artéfacts

 En collaboration avec les partenaires parlementaires, plus de 5 000 objets d'art, artéfacts et biens à valeur patrimoniale ont été répertoriés dans l'édifice du Centre. On connaît à présent la taille et l'état des objets qu'il faut déplacer ou protéger sur place. La planification de la mise hors service de l'édifice du Centre et du déménagement a été amorcée.

Modernisation des installations techniques du bâtiment

La détermination des aménagements nécessaires dans l'édifice du Centre a permis de préciser les mises à jour à effectuer concernant les systèmes mécaniques, électriques et de sécurité des personnes, les structures, la conservation du patrimoine et l'EECE. Ces précisions ont enrichi la portée des travaux, qui comprend désormais la réhabilitation totale de l'édifice du Centre (y compris la tour de la Paix), et la construction d'un centre souterrain pour l'accueil des visiteurs. Ce dernier sera situé en face de l'édifice du Centre; ils seront étroitement liés, mais distincts. En plus d'héberger le centre d'interprétation pour les visiteurs, ce nouveau centre souterrain permettra de réaliser des contrôles de sécurité ponctuels, d'améliorer la capacité de gestion du matériel et de bonifier les services de soutien aux immeubles dans son ensemble.

Gestion du projet

Conformément au SNGP de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC), l'équipe a établi un plan ambitieux qui prévoit d'élaborer l'énoncé des exigences du projet de réhabilitation de l'édifice du Centre, le Rapport de faisabilité, le Rapport d'analyse des investissements, le plan préliminaire et l'arrêté de projet. En mars 2015, l'équipe a entamé le processus d'approvisionnement intelligent dans les domaines de l'architecture, du génie et des services de gestion de la construction. Cette mobilisation précoce du secteur industriel permet au gouvernement de mettre à profit l'expérience et le savoir-faire du secteur privé en vue de faciliter la prise de décisions tout au long du projet, et donc d'obtenir un bon rapport qualité-prix.

Tout est maintenant en place pour préparer ce grand projet de réhabilitation. Les locaux provisoires étant presque achevés et la planification préliminaire exhaustive ayant tracé une voie claire pour les travaux à venir, l'édifice du Centre est prêt à retrouver sa jeunesse d'antan.

Rajeuni, l'édifice du Centre fera honneur à son histoire, offrira à ses hôtes un espace moderne et fonctionnel, et aux visiteurs une expérience riche et instructive. Il en dira long sur le Canada moderne, sa place au XXIe siècle et sa vision pour les 100 prochaines années.

Navigation pour le Document « Vision et plan à long terme – Rapport annuel 2014-2015 »

Date de modification :