Sommaire – Rapport annuel 2014-2015 sur la vision et le plan à long terme

La Colline du Parlement est un lieu d'importance nationale pour les Canadiens. Son cadre enchanteur et ses édifices patrimoniaux emblématiques en font le symbole de l'histoire du pays et de l'identité collective. Elle représente en outre le futur de la nation grâce à la poursuite des travaux du Parlement canadien. Permettant des rassemblements lors de célébrations nationales, ses espaces publics sont l'expression de la démocratie. Par conséquent, il est nécessaire que les édifices et les terrains de la Cité parlementaire soient préservés et améliorés en vue d'appuyer les travaux en cours du pays et pour les prochaines générations de Canadiens et de Canadiennes à qui ils profiteront.

La vision et le plan à long terme

Dans la Cité parlementaire, la planification est une activité permanente qui permet d'examiner les conditions du site et des édifices tout en évaluant la meilleure façon de répondre aux besoins changeants des parlementaires. En 2007, la vision et le plan à long terme (VPLT) ont été mis à jour, ce qui confirmait la vision et les principes directeurs d'une gérance prudente de la Cité parlementaire, mais aussi que la réhabilitation des trois principaux édifices du Parlement, la triade parlementaire composée des édifices de l'Ouest, du Centre et de l'Est, est la priorité absolue.

Réaliser la vision et le plan à long terme

Grâce au travail effectué en collaboration avec ses partenaires parlementaires (le Sénat du Canada, la Chambre des communes et la Bibliothèque du Parlement) et avec d'autres intervenants clés, la Direction générale de la Cité parlementaire (DGCP) a fait ses preuves en ce qui concerne sa capacité à fournir des locaux et des services uniformes et de grande qualité pour les activités du Parlement. Elle a également bâti un héritage, pour l'ensemble de la population canadienne, par la préservation et par la modernisation des édifices du Parlement du Canada. Pour appuyer cet engagement, la DGCP est constamment à l'affût de façons de renforcer l'organisation et sa gouvernance afin de réaliser la VPLT de manière efficace et efficiente, grâce à une gestion responsable et à une bonne supervision. De plus, l'intégration des pratiques exemplaires de l'industrie, les partenariats avec les universités, l'influence des leçons apprises et un programme actif de rayonnement auprès des gouvernements étrangers garantissent que nous pourrons mener à bien des programmes de travaux complexes et difficiles.

La VPLT est mise en œuvre dans le cadre de programmes de travaux quinquennaux. Afin d'assurer la coordination, l'intégration et l'harmonisation avec l'ensemble de la vision et des principes directeurs de la VPLT, la DGCP réalise les projets dans le cadre des quatre programmes ci-après.

Trouver un équilibre entre la nécessité d'offrir un milieu de travail sain et sécuritaire pour les parlementaires tout en veillant à ce que le Parlement demeure ouvert et accessible pour les opérations et les visites devient de plus en plus difficile dans un contexte où les mesures de sécurité sont en pleine évolution à travers le monde et où le Canada doit faire face à de nouveaux enjeux en matière de sécurité. L'évolution rapide des exigences en matière de sécurité influence les changements technologiques et opérationnels et les modifications aux infrastructures. L'étendue de ces exigences est si vaste que la sécurité est devenue un important volet du programme de la VPLT.

Réalisations de la vision et du plan à long terme au cours de l'exercice 2014-2015

L'exercice 2014-2015 a été exceptionnel en matière de réalisation de projet. Tous les programmes ont dépassé leurs objectifs pour l'exercice; les programmes des grands projets d'immobilisations et de l'équipement et des éléments de connectivité des édifices (EECE) ont obtenu une note parfaite pour ce qui est du respect des délais, du budget et de la portée, et ce, pour les quatre trimestres, tandis que le programme de réfection a obtenu 94 % pour l'exercice. Tous les projets ont atteint ou dépassé leurs objectifs de rendement, à l'exception d'un seul projet qui a été retardé en raison de conditions météorologiques hivernales difficiles.

Les dépenses totales de la VPLT pour 2014-2015 s'élèvent à 355,9 millions de dollars, soit une augmentation de 25 % par rapport à 2013-2014. Cette tendance à la hausse, qui a commencé en 2010, reflète la maturité du programme de la VPLT et la concentration de grands travaux de réhabilitation et de construction en cours dans la Cité parlementaire. Pour plusieurs de ces projets, nous en sommes au plus fort des travaux. Les dépenses relatives aux grands projets d'immobilisations comptent pour 86,2 % du total des dépenses de la VPLT; encore une fois, elles sont le reflet de la portée et de la concentration des grands projets. L'exercice 2014-2015 comportait deux jalons importants : l'achèvement de la réhabilitation de l'édifice Sir-John-A.-Macdonald et l'avancement du projet de réhabilitation de l'édifice du Centre.

Réalisée dans le respect des délais et du budget, la restauration patrimoniale de l'édifice Sir-John-A.-Macdonald est exceptionnelle; les caractéristiques du patrimoine y côtoient la modernité. Cette installation, qui remplace la salle de la Confédération (salle 200 de l'édifice de l'Ouest), est une partie impressionnante du Parcours d'honneur de la capitale nationale. Elle illustre bien le potentiel de la DGCP quant à la gestion de projets et à la capacité d'assurer une saine gérance.

Pour garantir que le projet de réhabilitation de l'édifice du Centre sera bel et bien lancé en 2018, la DGCP a effectué, au cours de l'exercice 2014-2015, un programme détaillé de planification préliminaire des travaux. Cela comprend plusieurs études techniques, un répertoire complet de la grande collection d'œuvres d'art et d'artéfacts et des travaux préparatoires nécessaires à l'établissement de l'équipe multidisciplinaire qui sera chargé de la conception et de la réalisation du projet.

L'édifice du Centre doit être libéré avant de pouvoir y commencer les travaux de réhabilitation majeurs. Il faut donc que tous les locaux provisoires soient disponibles avant 2018. Au cours de 2014-2015, les travaux touchant l'édifice Wellington ont progressé au-delà des prévisions; ils sont achevés à 75 %. Ce projet sera achevé en 2016, puis ceux de l'édifice de l'Ouest et de la phase 1 du Centre d'accueil des visiteurs le seront en 2017. Le projet du Centre de conférences du gouvernement sera, quant à lui, achevé en 2018. À ce moment, l'édifice du Centre pourra être libéré.

Au cours de l'exercice 2014-2015, les projets du programme de réfection étaient principalement axés sur les travaux de réparation et de réfection des édifices de la Confédération et du Centre, y compris les préparatifs visant à loger 30 députés supplémentaires à la Chambre des communes après l'élection générale de l'automne 2015. Le programme de l'EECE a fait progresser plusieurs projets de modernisation de la TI de la Cité parlementaire, lesquels projets seront mis en œuvre au cours des années à venir dans plus d'une trentaine d'immeubles de la Cité parlementaire. Le programme de planification s'est continué avec l'évaluation des besoins élargis et à long terme des infrastructures de la Cité parlementaire et la détermination des problèmes de planification et de développement du secteur ouest de la Cité parlementaire et du côté sud de la rue Wellington.

Figure 0.01 – Dépenses liées à la Vision et au plan à long terme pour l'exercice 2014-2015

(en millions de dollars)
Dépenses prévues pour l'exercice 2014-2015 (en millions de dollars) 358,00 $
Dépenses réelles pour l'exercice 2014-2015 (en millions de dollars) 355,91 $
Pourcentage consacré 99,4 %

Figure 0.02 – Les dépenses liées à la Vision et au plan à long terme pour l'exercice 2014-2015 (en millions de dollars)

Figure 0.02 – Les dépenses liées à la Vision et au plan à long terme pour l’exercice 2014-2015 (en millions de dollars) - Voir la description du graphique dans le tableau ci-dessous.
Tableau équivalent de la figure 0.02 – Les dépenses liées à la Vision et au plan à long terme pour l'exercice 2014-2015 (en millions de dollars)
Programme Dépenses
Programme de planification 10,72 $
Programme des grands projets d'immobilisations 306,94 $
Programme de réfection 18,81 $
Programme de l'équipement et des éléments de connectivité des édifices 19,44 $

Regard vers l'avenir

La priorité, soit de réhabiliter les trois principaux édifices du Parlement, n'est plus seulement un objectif lointain. En effet, les travaux dans l'édifice de l'Ouest seront terminés d'ici deux ans, les travaux préliminaires ont commencé dans l'édifice de l'Est et tous les éléments sont en place pour que la réhabilitation entière de l'édifice du Centre débute en 2018.

En arriver à ce point a exigé la planification et la réalisation, au cœur de la Cité parlementaire, d'une grande série de projets complexes et interdépendants, échelonnés sur de nombreuses années. À chaque étape, la DGCP a travaillé avec ses partenaires parlementaires afin d'élaborer des stratégies pour accélérer le programme de travaux et pour réaliser les projets de façon efficace et rentable.

Il reste encore beaucoup à faire et la DGCP s'est engagée à tenir compte de ses réussites et des leçons apprises à ce jour pour ainsi veiller à ce que le Parlement ait les locaux nécessaires pour remplir son rôle et que la Cité parlementaire demeure un fier symbole des valeurs que chérissent et défendent l'ensemble des Canadiens et des Canadiennes.

Navigation pour le Document « Vision et plan à long terme – Rapport annuel 2014-2015 »

Date de modification :