Archivé – Section II : Aperçu des dépenses – Rapport ministériel sur le rendement 2015 à 2016

Informations archivées

La Norme sur la facilité d'emploi des sites Web remplace ce contenu. Cette page Web a été archivée parce que les Normes sur la normalisation des sites Internet 2.0 ont étés annulées.

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Navigation pour document "Section II : Aperçu des dépenses Résultat stratégique"

Dépenses réelles

Ressources financières budgétaires (en dollars – les chiffres étant arrondis, ils peuvent ne pas correspondre au total indiqué)
Budget principal des dépenses de 2015 à 2016 Dépenses prévues de 2015 à 2016 Autorisations totales à ce jour en 2015 à 2016Note de bas de page 1 Dépenses réelles de 2015 à 2016 (autorisations utilisées) Différence (dépenses réelles moins dépenses prévues)
2 871 525 596 2 871 525 596 3 215 618 591 2 833 315 710 (38 209 886)
Ressources humaines (équivalents temps plein [ETP])
ETP prévus pour 
2015 à 2016
ETP réels pour 
2015 à 2016
Différence pour 2015 à 2016
(ETP réels moins ETP prévus)
12 103,58 Note de bas de page 2 11 745,15 (358,43)

Sommaire du rendement budgétaire

Sommaire du rendement budgétaire pour les programmes et les services internes (en dollars)

Résultat stratégique : Des services et des programmes centraux de grande qualité qui assurent une saine intendance au nom de la population canadienne et qui répondent aux besoins des institutions fédérales en matière de programmes.

Programmes et services internes Budget principal des dépenses de 2015 à 2016 Dépenses prévues 2015 à 2016 Dépenses prévues 2016 à 2017 Dépenses prévues 2017 à 2018 Autorisations totales à ce jour en 2015 à 2016 Note de bas de page 3 Dépenses réelles (autorisations utilisées) 2015 à 2016 Dépenses réelles (autorisations utilisées) 2014 à 2015 Dépenses réelles (autorisations utilisées) 2013 à 2014
Approvisionnements 151 339 610 151 339 610 148 255 037 155 238 902 155 042 770 151 557 532 144 689 522 152 781 604
Services de gestion des locaux et des biens immobiliers 2 175 548 102 2 175 548 102 2 192 828 508 2 070 671 770 2 441 749 987 2 112 305 111 2 032 720 120 2 111 237 753
Receveur général du Canada 99 157 873 99 157 873 106 647 604 106 227 619 110 793 370 109 908 581 116 448 841 120 686 479
Programmes et services d'intégrité 15 505 622 15 505 622 15 184 073 15 184 073 21 448 262 20 273 364 22 035 911 0
Administration de la paye et des pensions fédérales 114 163 435 114 163 435 81 761 681 83 952 459 137 618 499 128 954 893 115 698 499 101 211 263
Gestion linguistique et services connexes 60 913 368 60 913 368 60 707 474 60 530 122 60 754 093 51 299 267 57 727 344 61 627 911
Programmes et services spécialisés 29 617 191 29 617 191 29 454 041 30 059 862 31 228 075 24 537 710 47 133 036 56 443 733
Ombudsman de l'approvisionnement 4 111 325 4 111 325 4 118 152 4 118 152 4 101 959 3 830 009 3 889 948 4 075 023
Total partiel 2 650 356 526 2 650 356 526 2 638 956 570 2 525 982 959 2 962 737 015 2 602 666 467 2 540 343 220 2 608 063 764
Total partiel : Services internes 221 169 070 221 169 070 231 502 828 231 902 320 252 881 576 230 649 243 226 820 291 239 060 369
Total 2 871 525 596 2 871 525 596 2 870 459 398 2 757 885 279 3 215 618 591 2 833 315 710 2 767 163 511 2 847 124 134

Par l'intermédiaire du présent rapport ministériel sur le rendement, Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) informe les parlementaires et la population canadienne du rendement budgétaire obtenu pour 2015 à 2016. Ce rendement est évalué par rapport aux dépenses prévues établies dans le Rapport sur les plans et les priorités (RPP) 2015 à 2016 de SPAC.

À la suite de la présentation des dépenses prévues dans le Budget principal des dépenses 2015 à 2016, SPAC a obtenu de nouveaux fonds pour diverses initiatives comme le Programme accéléré d'infrastructures (Budget 2015) et la réhabilitation de la Cité parlementaire.

L'écart de 38 millions de dollars entre les dépenses réelles et les dépenses prévues découle principalement :

Pour obtenir des renseignements supplémentaires sur :

Tendances relatives aux dépenses du Ministère

Tendances relatives aux dépenses du Ministère - Version textuelle en dessous du graphique

Version textuelle

Ce graphique à barres démontre les tendances en matière de dépenses de Services publics et Approvisionnement Canada pour les exercices financiers 2013 à 2014, 2014 à 2015, 2015 à 2016, 2016 à 2017, 2017 à 2018 et 2018 à 2019. Les données financières sont indiquées en dollars, sur l'axe des y (vertical), commençant par 0 $ pour atteindre une valeur maximale de 3,5 milliards de dollars. Elles augmentent par tranche de 500 millions de dollars. Ces données sont représentées en fonction des exercices financiers 2013 à 2014 à 2018 à 2019, qui se trouvent sur l'axe des x (horizontal).

Chaque exercice financier comprend trois éléments : programmes temporaires anticipés, dépenses législatives et dépenses votées.

En 2013 à 2014, les dépenses réelles étaient de 0 $ pour les programmes temporaires anticipés, 106 992 770 $ pour les postes législatifs et 2 740 131 364 $ pour les crédits votés.

En 2014 à 2015, les dépenses réelles étaient de 0 $ pour les programmes temporaires anticipés, 128 371 428 $ pour les postes législatifs et 2 638 792 083 $ pour les crédits votés.

En 2015 à 2016, les dépenses réelles étaient de 0 $ pour les programmes temporaires anticipés, 91 013 809 $ pour les postes législatifs et 2 742 301 901 $ pour les crédits votés.

En 2016 à 2017, les dépenses prévues sont de 86 088 312 $ pour les programmes temporaires anticipés, 123 369 269 $ pour les postes législatifs et 2 747 090 129 $ pour les crédits votés.

En 2017 à 2018, les dépenses prévues sont de 107 126 112 $ pour les programmes temporaires anticipés, 122 591 897 $ pour les postes législatifs et 2 635 293 382 $ pour les crédits votés.

En 2018 à 2019, les dépenses prévues sont de 0 $ pour les programmes temporaires anticipés, 122 771 622 $ pour les postes législatifs et 2 062 173 474 $ pour les crédits votés.

Le total des dépenses est de 2 847 124 134 $ pour 2013-2014, de 2 767 163 511 $ pour 2014 à 2015 et de 2 833 315 710 $ pour 2015 à 2016. Les dépenses totales prévues sont de 2 956 547 710 $ pour 2016 à 2017, de 2 865 011 391 $ pour 2017 à 2018 et de 2 184 945 096 $ pour 2018 à 2019.

Les écarts dans les programmes temporaires s'expliquent de la façon suivante :

De 2015 à 2016 à 2016 à 2017, les éléments suivants seront achevés.

De 2016 à 2017 à 2017 à 2018, les programmes suivants seront achevés :

La baisse constatée entre 2017 à 2018 et 2018 à 2019 est attribuable aux réductions prévues dans les mouvements de trésorerie des diverses initiatives, comme la réhabilitation de la Cité parlementaire. De plus, ce graphique ne tient pas compte des éléments du Budget 2016 qui ont été approuvés après le RPP 2016 à 2017

Dépenses par crédit voté

Pour obtenir des renseignements sur les dépenses législatives et votées de SPAC, consultez les Comptes publics du Canada.

Harmonisation des dépenses avec le cadre pangouvernemental

Résultat stratégique : Programmes et services centraux de grande qualité qui assurent une saine intendance au profit de la population canadienne et qui répondent aux besoins des institutions fédérales en matière de programmes.

Harmonisation des dépenses réelles de 2015 à 2016 avec le cadre pangouvernemental (en dollars)
Programme Secteur de dépenses Résultat du gouvernement du Canada Dépenses réelles de 2015 à 2016
1.1  Approvisionnements Affaires gouvernementales Des activités gouvernementales bien gérées et efficaces 151 557 532
1.2 Services de gestion des locaux et des biens immobiliers Affaires gouvernementales Des activités gouvernementales bien gérées et efficaces 2 112 305 111
1.3 Receveur général du Canada Affaires gouvernementales Des activités gouvernementales bien gérées et efficaces 109 908 581
1.4 Programmes et services d'intégrité Affaires gouvernementales Des activités gouvernementales bien gérées et efficaces 20 273 364
1.5 Administration de la paye et des pensions fédérales Affaires gouvernementales Des activités gouvernementales bien gérées et efficaces 128 954 893
1.6 Gestion linguistique et services connexes Affaires gouvernementales Des activités gouvernementales bien gérées et efficaces 51 299 267
1.7 Programmes et services spécialisés Affaires gouvernementales Des activités gouvernementales bien gérées et efficaces 24 537 710
1.8 Ombudsman de l'approvisionnement Affaires gouvernementales Gouvernement fédéral transparent, responsable et réceptif 3 830 009
Dépenses totales par secteur de dépenses (en dollars)
Secteur de dépenses Total des dépenses prévues Dépenses réelles totales
Affaires économiques 0 0
Affaires sociales 0 0
Affaires internationales 0 0
Affaires gouvernementales 2 638 956 570 2 602 666 467

États financiers et leurs points saillants

Points saillants des états financiers

Les points saillants présentés dans cette sous-section visent à donner un aperçu général des résultats financiers de SPAC. Les états financiers condensés ci-après sont préparés selon la méthode de la comptabilité d'exercice, qui établit une relation entre la consommation des ressources et les services fournis, au lieu de faire état de l'utilisation des autorisations, comme le font les sous-sections précédentes. La remarque 3 : Autorisations parlementaires, des états financés ministériels consolidés effectue le rapprochement de ces deux méthodes de comptabilité.

Services publics et Approvisionnement Canada état condensé et consolidé des résultats d'exploitation et de la situation financière nette du Ministère (non vérifié) pour l'exercice s'étant terminé le 31 mars 2016 (en millions de dollars)
Renseignements financiers Résultats prévus pour 2015 à 2016 Résultats réels pour 2015 à 2016 Résultats réels pour 2014 à 2015 Différence (résultats réels pour 2015 à 2016 moins résultats prévus pour 2015 à 2016) Différence (résultats réels pour 2015 à 2016 moins résultats réels pour 2014 à 2015)
Dépenses totales 5 112,2 5 312,1 5 239,1 199,9 73,0
Recettes totales (2 578,7) (2 754,7) (2 578,7) (176,0) (176,0)
Coût de fonctionnement net avant les transferts et le financement du gouvernement 2 533,5 2 557,4 2 660,3 23,9 (103,0)

Dans l'ensemble, le coût de fonctionnement net réel (2 557,4 milliard de dollars) a diminué de 103 millions de dollars par rapport à l'exercice précédent (2 660,4 milliard de dollars). Les principaux écarts observés entre les dépenses et les recettes sont expliqués ci-dessous.

Dépenses

Dépenses réelles par rapport aux dépenses prévues

Les dépenses pour 2015 à 2016 ont été de 199,9 millions de dollars plus élevées que prévu (dépenses prévues : 5 112,2 milliard de dollars; dépenses réelles : 5 312,1 milliard de dollars). Cette hausse est principalement attribuable au programme Gestion des locaux et des biens immobiliers, et découle de l'augmentation du volume d'activités liées aux travaux de construction et de réparation sur l'infrastructure fédérale nouvelle et existante exécutés pour d'autres ministères dans l'ensemble du Canada.

Dépenses réelles d'un exercice à l'autre

La hausse des dépenses de 73 millions de dollars (2015 à 2016 : 5 312,1 milliard de dollars; 2014 à 2015 : 5 239,1 milliard de dollars) est principalement attribuable au programme Gestion des locaux et des biens immobiliers, et découle :

Cette augmentation est compensée par :

Recettes

Recettes réelles par rapport aux dépenses prévues

Les recettes pour 2015 à 2016 ont été de 176,0 millions de dollars plus élevées que prévu (recettes prévues : 2 578,7 milliard de dollars; dépenses réelles : 2 754,7 milliard de dollars). Cette hausse est principalement attribuable au programme Gestion des locaux et des biens immobiliers, et découle de l'augmentation du volume d'activités liées aux travaux de construction et de réparation sur l'infrastructure fédérale nouvelle et existante exécutés pour d'autres ministères dans l'ensemble du Canada.

Recettes réelles d'un exercice à l'autre

Cette hausse des recettes de 176,0 millions de dollars (2015 à 2016 : 2 754,7 milliard de dollars; 2014 à 2015 : 2 578,7 milliard de dollars) est principalement attribuable au programme Gestion des locaux et des biens immobiliers, et découle de l'augmentation du volume d'activités liées aux travaux de construction et de réparation sur l'infrastructure fédérale nouvelle et existante exécutés pour d'autres ministères dans l'ensemble du Canada.

Services publics et Approvisionnement Canada état condensé et consolidé de la situation financière (non vérifié) En date du 31 mars 2016 (en millions de dollars)
Renseignements financiers 2015 à 2016 2014 à 2015 Différence (2015 à 2016 moins 2014 à 2015)
Passif net total 3 880,9 3 922,2 (41,3)
Total net des actifs financiers (993,7) (833,9) (159,8)
Dette nette du MinistèreNote de bas de page 4 2 887,2 3 088,3 (201,1)
Total des actifs non financiers 6 463,9 6 343,6 120,3
Situation financière nette du Ministère 3 576,7 3 255,3 321,4

La situation nette du Ministère, qui correspond à la différence entre la dette nette du Ministère et le total des actifs non financiers, a augmenté de 321,4 millions de dollars (2015 à 2016 : 3 576,7 milliard de dollars; 2014 à 2015 : 3 255,3 milliard de dollars). Cette hausse s'explique par ce qui suit :

La baisse du passif de 41,3 millions de dollars, principalement attribuable à :

Cette augmentation est compensée par :

Une hausse du total net des actifs financiers de 159,8 millions de dollars, principalement attribuable à :

Une hausse des actifs non financiers de 120,3 millions de dollars. (Les actifs non financiers sont des actifs non monétaires, comme des biens corporels, qui ont été achetés, construits ou loués). Cette augmentation est principalement attribuable à :

Cette augmentation est compensée par :

États financiers

Consultez les états financiers ministériels consolidés pour l'exercice s'étant terminé le 31 mars 2016 de SPAC.

Navigation pour document "Section II : Aperçu des dépenses Résultat stratégique"

Date de modification :