Résultat stratégique et description des Programmes

Navigation de haut de page du volume II du manuel du receveur général

Ministère

Résultat stratégique 1

Les gens – Bien‑être des personnes, des familles et des collectivités des Premières Nations et des Inuits.

Programme 1.1 — Éducation

Le programme Éducation contribue à l'atteinte du résultat stratégique Les gens en aidant les élèves inuits et des Premières Nations à obtenir des résultats scolaires comparables à ceux des autres Canadiens. C'est à Affaires Autochtones et Développement du Nord Canada (AADNC) que revient le rôle principal relativement à l'éducation primaire et secondaire des élèves des Premières Nations qui résident habituellement dans une réserve. Le programme Éducation procure également de l'aide financière aux élèves inuits et des Premières Nations admissibles qui désirent faire des études postsecondaires. L’objectif primordial du programme Éducation d’AADNC est d’offrir aux élèves inuits et des Premières Nations admissibles une éducation de qualité et, fondamentalement, la possibilité d’acquérir les compétences nécessaires pour entrer sur le marché du travail et participer pleinement à une économie canadienne dynamique.

Programme 1.2 — Développement social

Le programme Développement social contribue au résultat stratégique Les gens en finançant cinq programmes sociaux qui aident les membres des Premières Nations et leurs collectivités à devenir plus autonomes, à protéger les personnes et les familles susceptibles d'être victimes de violence, à fournir du soutien à la prévention afin de permettre aux personnes et aux familles de mieux prendre soin de leurs enfants, et à soutenir une participation accrue au marché du travail. Ce programme aide les hommes, les femmes et les enfants des collectivités des Premières Nations partout au Canada à acquérir une plus grande indépendance et une plus grande autonomie, en octroyant des fonds aux Premières Nations et à leurs organisations, aux provinces et à d'autres bénéficiaires qui fournissent aux résidants des réserves (et aux résidants des Premières Nations du Yukon) des services individuels et familiaux. Ces services aident les collectivités des Premières Nations à répondre à des besoins essentiels et spéciaux, à soutenir l'employabilité et la participation au marché du travail, de mêmequ'à favoriser la sécurité des personnes et des familles. Grâce à ces cinq programmes sociaux, les Premières Nations peuvent mieux assurer leur propre développement, saisir les possibilités et contribuer activement à l'économie et à la société canadiennes.

Programme 1.3 — Résolution des questions des pensionnats

Le programme Résolution des questions des pensionnats contribue au résultat stratégique Les gens en soutenant une résolution juste et durable en lien avec les séquelles laissées par les pensionnats indiens et en faisant la promotion de la réconciliation avec les anciens élèves, leurs familles et leurs collectivités et l'ensemble de la population canadienne. AADNC s'assure de l'application de la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens (CRRPI), un règlement négocié multipartite, qui est mis en œuvre sous la surveillance des tribunaux, en administrant le Paiement d'expérience commune et la stratégie des crédits personnels, en réglant les demandes d'indemnisation pour sévices dans le cadre du Processus d'évaluation indépendant et en s'acquittant des obligations du gouvernement du Canada envers la Commission de témoignage et de réconciliation. Outre les obligations juridiques que lui confère la CRRPI, AADNC est tenu d’assurer le financement et la surveillance du programme d’information publique et de défendre les intérêts ainsi que d’encourager la réconciliation entre le gouvernement du Canada et les Autochtones, de même qu’entre les Autochtones et les non‑Autochtones, au moyen d’initiatives de réconciliation spécifiques. La résolution équitable des questions liées aux pensionnats indiens contribue à améliorer les relations entre les Autochtones et l’ensemble des Canadiens et renforce les collectivités autochtones.

Programme 1.4 — Affaires individuelles des Premières Nations

Le programme Affaires individuelles des Premières Nations contribue à assurer l’administration des responsabilités législatives et administratives du gouvernement fédéral liées à l’inscription, à l’appartenance, aux certificats de statut et aux successions. Les résultats, qui sont obtenus au moyen de services directs auprès des clients et de partenariats avec les Premières Nations, consistent à déterminer l’admissibilité à l’inscription sous le régime de la Loi sur les Indiens, à délivrer les preuves d’inscription, commele certificat sécurisé de statut indien (CSSI), et à administrer les successions sous le régime de la Loi sur les Indiens. Grâce à l’excellence de la prestation de services centrée sur le client, la bonne administration des affaires individuelles contribue au bien-être des particuliers, des familles et des collectivités des Premières Nations.

Résultat stratégique 2

Le gouvernement – Soutenir une bonne gouvernance, les droits et les intérêts des peuples Autochtones.

Programme 2.1 — Droits et intérêts des Autochtones

Le programme Droits et intérêts des Autochtones contribue à l’atteinte du résultat stratégique Le gouvernement. Il vise à renforcer la collaboration entre les gouvernements et les groupes autochtones en favorisant le respect mutuel, la confiance, la compréhension, le partage des responsabilités, la responsabilisation, le dialogue et la négociation relativement aux droits et aux intérêts des peuples autochtones. Des partenariats seront engagés pour favoriser le renforcement du bien-être social, économique et culturel des collectivités autochtones et établir ainsi des conditions favorables à la participation active à la société canadienne. Le programme vise également le respect des obligations constitutionnelles et historiques et de la politique publique par les moyens suivants : négocier des accords qui permettent de clarifier les pouvoirs en matière d’adoption de règlement et en ce qui concerne la propriété, l’utilisation et le contrôle des terres et des ressources; l’examen des revendications particulières; la mise en place de processus à partenaires multiples dans les domaines précisés conjointement par les groupes autochtones et le gouvernement fédéral; et le soutien de la consultation efficace et fructueuse des groupes autochtones et de leur représentation dans l’élaboration des politiques et des programmes fédéraux.

Programme 2.2 — Gestion et mise en œuvre des ententes et des traités

Le programme Gestion et mise en œuvre des ententes et des traités contribue à l’atteinte du résultat stratégique Le gouvernement. Ce programme vise à instaurer et à maintenir des partenariats à l’appui des traités historiques et des traités modernes, par lesquels le Canada s’acquitte de ses obligations légales tout en tenant compte des droits et des intérêts des Autochtones. Il permet d’aider les collectivités autochtones à préciser leurs intérêts, à participer aux activités économiques, à gérer et à mettre en valeur les terres et les ressources, le cas échéant, et à démontrer l’importance des traités et des partenariats connexes entre l’État et les peuples autochtones. Cela consiste à respecter les obligations du Canada énoncées dans les accords de règlement et à améliorer la collaboration entre le Canada et les Autochtones ainsi qu’entre le Canada et les groupes autochtones ayant conclu un traité historique ou un traité moderne. L’instauration et le maintien de partenariats honorant les traités historiques et modernes contribuent à l’essor de collectivités autochtones saines, autonomes et viables et favorisent du même coup l’offre de programmes et de services indispensables à la santé et à l’évolution des citoyens autochtones et des collectivités autonomes. Ce programme a recourt au financement des paiements de transfert suivants : (L) Rentes versées aux Indiens — Paiements en vertu de traités; (L) Subventions aux organismes autochtones identifiés pout recevoir des paiements à l’égard des revendications en vertu des lois sur le règlement des revendications territoriales globales; (L) Subvention au gouvernement du Nunatsiavut pour la mise en œuvre de l’Accord sur les revendications territoriales des Inuits du Labrador en vertu de la Loi sur l’Accord sur les revendications territoriales des Inuits du Labrador; Subventions pour la mise en œuvre des ententes sur les revendications territoriales globales et l’autonomie gouvernementale; Subventions aux Premières nations participants et à l’Autorité scolaire des premières nations en vertu de la Loi sur la compétence des Premières nations en matière d’éducation en Colombie-Britannique; Contributions pour appuyer la négociation et la mise en œuvre d’ententes ou d’initiatives de traités, de revendications et d’autonomie gouvernementale; Contributions au titre des consultations et de l’élaboration des politiques; et Contributions pour favoriser l’essor de régime d’éducation primaire et secondaire des Premières Nations.

Programme 2.3 — Gouvernance et institutions gouvernementales

Le programme Gouvernance et institutions gouvernementales contribue au résultat stratégique Le gouvernement. Ce programme permet d’appuyer les gouvernements des Premières Nations ainsi que les institutions et les organisations de gouvernance autochtone. Ce soutien a pour but de favoriser le renforcement des capacités de la fonction publique autochtone, des élus et des entités qui administrent des services regroupés pour le compte des gouvernements et des collectivités des Premières Nations ou qui leur procurent ces services. Les gouvernements des Premières Nations transparents et responsables attirent les investissements, créent des possibilités et offrent un soutien efficace à leurs citoyens. Les institutions et les organisations transparentes et responsables renforcent la structure des gouvernements autochtones partout au Canada, aident les collectivités autochtones et leur gouvernement à attirer des investissements, et contribuent à encourager la participation des Autochtones à l’économie du Canada. En définitive, l’adoption de bonnes pratiques de gouvernance est essentielle à la participation active des Autochtones à la société et l’économie du Canada.

Résultat stratégique 3

Les terres et l’économie – Participation entière des personnes et des collectivités des Premières Nations, des Métis, des Indiens non inscrits et des Inuits à l’économie.

Programme 3.1 — Infrastructure et capacité

Ce programme contribue au résultat stratégique Les terres et l’économie en aidant les collectivités des Premières Nations à acquérir, à construire, à posséder, à exploiter et à entretenir une infrastructure de base qui protège leur santé et leur sécurité et leur permet de s’intégrer à l’économie. Le sous-programme Aide à la gestion des urgences soutient les quatre piliers de la gestion des urgences dans les réserves : atténuation, préparation, intervention et rétablissement. Le sous-programme Immobilisations et entretien prévoit des fonds et des conseils pour les besoins du logement et du développement des capacités, ainsi que pour les infrastructures communautaires, dont les systèmes d’approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées, les installations d’enseignement, les routes et les ponts, l’électrification et les bâtiments communautaires. En fin de compte, ce programme permet aux Premières Nations de participer plus pleinement à l’économie canadienne, par l’établissement d’un ensemble d’infrastructures sûres et conformes aux normes établies, d’une infrastructure de logement et infrastructures répondant aux besoins des collectivités des Premières Nations, outre le soutien des quatre piliers de la gestion des urgences.

Programme 3.2 — Développement communautaire

Le soutien du développement communautaire favorise la participation à l’économie et la prospérité économique des Autochtones du Canada. Inspiré par le Cadre fédéral pour le développement économique des Autochtones et sa vision de l’amélioration de la valeur des actifs autochtones, le sous-programme Développement communautaire, par l’entremise de ses composantes, contribue au résultat stratégique Les terres et l’économie en appuyant les activités qui jettent les bases du développement économique. Cet important rôle de soutien du sous-programme Développement communautaire est exercé pour favoriser l’autonomie et la participation à l’économie nationale ainsi que le bien-être des collectivités.

Programme 3.3 — Entrepreneuriat autochtone

Le soutien accordé aux entrepreneurs autochtones favorise la participation à l’économie et la prospérité économique des Autochtones du Canada. Inspiré par le Cadre fédéral pour le développement économique des Autochtones et sa vision du renforcement de l’entrepreneuriat autochtone, le programme Entrepreneuriat autochtone d’AADNC contribue au résultat stratégique Les terres et l’économie. Les sous-programmes de ce programme œuvrent ensemble pour soutenir la création et la croissance d’entreprises Autochtones viables, en leur procurant accès au capital, à des services de soutien et à des occasions d’affaires, ce qui favorise la mise sur pied d’entreprises autochtones et leur croissance. Cet important rôle de soutien du programme Entrepreneuriat autochtone est exercé pour influer sur la viabilité à long terme des entreprises autochtones et ainsi améliorer la prospérité économique des Autochtones du Canada.

Programme 3.4 — Participation des Autochtones vivant en milieu urbain

Le programme Participation des Autochtones vivant en milieu urbain contribue au résultat stratégique Les terres et l’économie et favorise la participation des Autochtones vivant en milieu urbain et des collectivités autochtones urbaines à l’économie. Par le biais de divers programmes, notamment la Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain, le programme des centres d’amitié autochtone, Connexions culturelles pour la jeunesse autochtone et Jeunesse Canada au travail, il constitue un outil de collaboration entre le gouvernement fédéral et les autres gouvernements, la collectivité autochtone urbaine et les autres intervenants, qui s’efforcent d’atténuer ou de supprimer les obstacles et d’améliorer les connaissances et les compétences pratiques des Autochtones vivant en milieu urbain et des collectivités autochtones urbaines de façon à leur permettre de tirer profit des possibilités économiques. Le programme permet au gouvernement fédéral de faciliter l’établissement de partenariats avec tous les ordres de gouvernement pour harmoniser les dépenses visant directement les Autochtones vivant en milieu urbain et aux collectivités autochtones urbaines des grands centres et ainsi obtenir de meilleurs résultats en misant sur la force du nombre. Le programme permettra d’élargir le bassin de main-d’œuvre locale et, du coup, de favoriser le développement économique, et d’aider les collectivités autochtones urbaines à devenir plus autonomes et à moins dépendre du gouvernement, ce qui renforcera l’économie canadienne toute entière. Ce programme a recourt au financement des paiements de transfert suivants : Stratégie pout les Autochtones vivant en milieu urbain; Contributions à l’appui du Programme des Autochtones; et Contribution au titre de services de consultation fournis aux Inuits dans le Sud.

Programme 3.5 — Partenariats stratégiques

L’Initiative sur les partenariats stratégiques (IPS) est un programme horizontal novateur qui a pour objectif d’harmoniser les efforts fédéraux visant à encourager la participation des Autochtones à des projets économiques complexes, surtout des grands projets régionaux et des grands travaux d’exploitation des ressources. Étant donné la nature de ces travaux, divers ministères et organismes fédéraux ont un intérêt dans leur planification et leur réalisation ainsi qu’un rôle à jouer à cet égard. Il y a plus de 20 ministères et organismes fédéraux qui administrent des programmes et des services à l’appui du développement économique des Autochtones. Pour obtenir de l’aide, les collectivités doivent donc travailler avec plusieurs partenaires fédéraux qui ont chacun leurs programmes particuliers, leurs exigences et leurs processus d’approbation des demandes, ce qui nuit à l’adoption d’une approche coordonnée, opportune et stratégique pour assurer la participation des Autochtones. Compte tenu de la nécessité de soutenir la participation des collectivités dès le début des travaux, le programme prévoit un mécanisme grâce auquel les partenaires fédéraux peuvent ensemble préciser les occasions qui surviennent, cibler les décisions en matière d’investissement et simplifier les modes de présentation et d’approbation des demandes d’aide. Ainsi, l’IPS contribue en outre à resserrer les liens avec les partenaires non fédéraux, notamment les gouvernements provinciaux et territoriaux, le secteur privé et les collectivités autochtones. L’IPS du Cadre fédéral pour le développement économique des Autochtones contribue au résultat stratégique Les terres et l’économie en harmonisant les efforts fédéraux, en suscitant des investissements de la part d’autres ordres de gouvernement et du secteur privé, et en remédiant aux lacunes des programmes pour veiller à ce que les Autochtones du Canada puissent saisir les possibilités liées aux priorités régionales et participer aux grands travaux d’exploitation des ressources et en profiter. Ce programme a recourt au financement des paiements de transfert suivants : Contributions à l’appui de l’Initiative sur les partenariats stratégiques pour le développement économique des Autochtones.

Résultat stratégique 4

Le Nord — Autonomie, prospérité et bien‑être des gens et des collectivités du Nord.

Programme 4.1 — Gouvernance et gens du Nord

Le programme Gouvernance et gens du Nord appuie le résultat stratégique Le Nord. Ce programme renforce les communautés et les gens du Nord par le transfert aux gouvernements des territoires de responsabilités de type provincial à l’égard des terres et des ressources naturelles; par la promotion de relations intergouvernementales efficaces avec les gouvernements des territoires et par le soutien apporté aux commissaires des territoires; par la subvention des coûts des aliments nutritifs périssables et des autres biens essentiels dans les collectivités isolées du Nord; par le versement de subventions pour les services hospitaliers et les services de médecins au Nunavut et dans les Territoires du Nord-Ouest; en travaillant avec les collectivités du Nord en vue de cerner les risques et les défis que posent les changements climatiques et par la promotion des intérêts des Canadiens et des résidants du Nord auprès des forums circumpolaires. Les Canadiens et les résidants du Nord bénéficieront du fait que les gouvernements territoriaux en viendront à exercer davantage de contrôle sur leurs propres affaires.

Programme 4.2 — Gestion des terres, des ressources et de l’environnement du Nord

Le programme de Gestion des terres, des ressources et de l’environnement du Nord soutient le résultat stratégique Le Nord. Il met l’accent sur la gestion, le développement durable et la surveillance réglementaires des terres, des eaux, des ressources naturelles et de l’environnement du Nord, sur l’exercice du rôle qui incombe au Ministère à titre de gestionnaire des ressources naturelles du gouvernement du Canada au Nunavut et dans les zones extracôtières ainsi que sur les responsabilités transférées aux Territoires du Nord-Ouest et au Yukon. Ce programme consiste notamment à gérer la mise en valeur de ressources pétrolières et gazières; à soutenir la gestion durable de l’exploration et de la mise en valeur active des ressources minérales; à soutenir la saine gestion des sites contaminés ainsi que des terres et des eaux au Nunavut et de celles, peu nombreuses, toujours gérées par AADNC dans le Nord; assurer la planification de l’utilisation des terres territoriales, y compris de zones prévues aux fins de conservation et de mise en valeur et pour d’autres utilisations. Les résidants du Nord et les Canadiens profiteront des perspectives économiques et du développement durable.

Programme 4.3 — Science et technologies du Nord

Le programme de Science et technologies du Nord contribue au résultat stratégique Le Nord. Il vise à soutenir la recherche scientifique et la technologie dans le Nord en donnant aux chercheurs et aux scientifiques un accès accru aux programmes et à l'infrastructure leur permettant d'approfondir les recherches, les sciences et les technologies. Ce programme met l'accent sur l'étude et la surveillance des contaminants et de leurs répercussions sur l'écosystème, dans le cadre du Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord; le soutien d'initiatives de création, de gestion et de diffusion des données et des résultats scientifiques contribuant à éclairer l'élaboration de politiques publiques; le soutien au travail de mise sur pied de la Station de recherche du Canada dans l'Extrême Arctique (SRCEA). Les résidants du Nord et l'ensemble des Canadiens profiteront d'une base de connaissances propre à soutenir la santé et le développement durable, et le positionnement du Canada en tant que leader international dans le domaine des sciences et des technologies de l'Arctique.

Résultat stratégique 5

Le programme suivant appuie tous les résultats stratégiques de cette organisation.

Programme 5.1 — Services internes

Le programme des services internes appuie tous les résultats stratégiques et est commun dans l'ensemble des ministères. Les services internes sont des groupes d'activités et de ressources connexes qui sont gérés de façon à répondre aux besoins des programmes et des autres obligations générales d'une organisation. Ces groupes sont les suivants : services de gestion et de surveillance, services des communications, services juridiques, services de gestion des ressources humaines, services de gestion des finances, services de gestion de l'information, services des technologies de l'information, services de gestion des biens, services de gestion du matériel, services de gestion des acquisitions et services de gestion des voyages et autres services administratifs. Les services internes comprennent uniquement les activités et les ressources destinées à l'ensemble d'une organisation et non celles fournies à un programme particulier.

Commission canadienne des affaires polaires

Résultat stratégique 1

Accroissement des connaissances sur les régions polaires du Canada.

Programme 1.1 — Facilitation de la recherche et communications

Facilitation de la recherche et communications.

Résultat stratégique 2

Le programme suivant appuie tous les résultats stratégiques de cette organisation.

Programme 2.1 — Services internes

Le programme des services internes appuie tous les résultats stratégiques et est commun dans l'ensemble des ministères. Les services internes sont des groupes d'activités et de ressources connexes qui sont gérés de façon à répondre aux besoins des programmes et des autres obligations générales d'une organisation. Ces groupes sont les suivants : services de gestion et de surveillance, services des communications, services juridiques, services de gestion des ressources humaines, services de gestion des finances, services de gestion de l'information, services des technologies de l'information, services de gestion des biens, services de gestion du matériel, services de gestion des acquisitions et services de gestion des voyages et autres services administratifs. Les services internes comprennent uniquement les activités et les ressources destinées à l'ensemble d'une organisation et non celles fournies à un programme particulier.

Commission de vérité et de réconciliation relative aux pensionnats indiens

Résultat stratégique 1

Divulguer et reconnaître la vérité concernant les pensionnats indiens afin de favoriser la guérison et la réconciliation parmi les personnes et les communautés touchées.

Programme 1.1 — Vérité et réconciliation

Le programme appuie les activités de recherche, de vérité, de guérison et de commémoration entreprises par la Commission de vérité et de réconciliation. Le programme, qui compte parmi les obligations du Canada en vertu de la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens, comprendra la constitution d'un dossier historique portant sur le système et les séquelles des pensionnats indiens, la consignation de déclarations ainsi que des activités de guérison et de commémoration. Le programme dispose d'un financement réparti sur cinq ans, après quoi il mettra fin à ses activités.

Résultat stratégique 2

Le programme suivant appuie tous les résultats stratégiques de cette organisation.

Programme 2.1 — Services internes

Le programme des services internes appuie tous les résultats stratégiques et est commun dans l'ensemble des ministères. Les services internes sont des groupes d'activités et de ressources connexes qui sont gérés de façon à répondre aux besoins des programmes et des autres obligations générales d'une organisation. Ces groupes sont les suivants : services de gestion et de surveillance, services des communications, services juridiques, services de gestion des ressources humaines, services de gestion des finances, services de gestion de l'information, services des technologies de l'information, services de gestion des biens, services de gestion du matériel, services de gestion des acquisitions et services de gestion des voyages et autres services administratifs. Les services internes comprennent uniquement les activités et les ressources destinées à l'ensemble d'une organisation et non celles fournies à un programme particulier.

Greffe du Tribunal des revendications particulières

Résultat stratégique 1

Administration efficace du Tribunal des revendications particulières.

Programme 1.1 — Services de greffe

Faciliter l'accès en temps opportun au Tribunal des revendications particulières au moyen du service à la clientèle, de la qualité des avis, du traitement efficace et rapide des revendications, et de la prestation de services impartiaux.

Résultat stratégique 2

Le programme suivant appuie tous les résultats stratégiques de cette organisation.

Programme 2.1 — Services internes

Le programme des services internes appuie tous les résultats stratégiques et est commun dans l'ensemble des ministères. Les services internes sont des groupes d'activités et de ressources connexes qui sont gérés de façon à répondre aux besoins des programmes et des autres obligations générales d'une organisation. Ces groupes sont les suivants : services de gestion et de surveillance, services des communications, services juridiques, services de gestion des ressources humaines, services de gestion des finances, services de gestion de l'information, services des technologies de l'information, services de gestion des biens, services de gestion du matériel, services de gestion des acquisitions et services de gestion des voyages et autres services administratifs. Les services internes comprennent uniquement les activités et les ressources destinées à l'ensemble d'une organisation et non celles fournies à un programme particulier.

Navigation en bas de page du volume II du manuel du receveur général