Message de la ministre de Services publics et Approvisionnement Canada

De Services publics et Approvisionnement Canada

Chers membres de la fonction publique fédérale,

En tant que ministre des Services publics et Approvisionnement Canada, j’ai pour principale préoccupation de m’assurer que vous recevez la paye qui vous est due à temps. En poste depuis bientôt trois mois, je tiens à réaffirmer mon engagement auprès de tous les employés du gouvernement du Canada, à savoir celui de résoudre vos problèmes de paye et de faire le point sur cette situation frustrante.

Il s’agit du dossier le plus important qui se trouve sur mon bureau, et je vous présente mes excuses, à vous et à votre famille, pour les problèmes de paye auxquels vous faites face. Les dures épreuves causées par les mouvements en retard que vous signalez m’empêchent de dormir la nuit. En tant qu’ancienne fonctionnaire, je saisis pleinement l’énorme travail réalisé par les membres dévoués de notre fonction publique, et je vous remercie de vos efforts inlassables.

Je collabore avec des responsables dévoués et le groupe de travail des ministres pour faire en sorte que notre gouvernement demeure ouvert et transparent, et que nous prenions des mesures concrètes pour résoudre les problèmes de paye qui ont des conséquences bien réelles sur votre vie de tous les jours.

Nous faisons des progrès, mais pas aussi vite que nous le devrions.

Nous agissons sur plusieurs fronts afin de régler cette situation, et nous cherchons constamment de meilleurs moyens de vous fournir l’information dont vous avez besoin.

Notre équipe travaille très fort pour traiter les paiements qui découlent des conventions collectives. À ce jour, 184 000 employés ont reçu quelque 615 millions de dollars à cet égard. Cependant, il reste encore plus de 20 000 mouvements à traiter par rapport aux conventions collectives, et nous nous attendons à ce que ce nombre augmente au cours des prochaines semaines.

Selon notre plus récent tableau de bord, 119 000 mouvements financiers ont été traités au cours de deux périodes de paye, et 265 000 mouvements qui sont en attente de traitement et ont des répercussions financières dépassent notre charge de travail normale.

Chaque mois, le Centre des services de paye reçoit d’autres demandes qui n’ont pas de répercussions financières, comme des demandes de changements administratifs ou des demandes de renseignements généraux. Comme exemple de changement administratif, mentionnons un employé qui demande d’ajouter des renseignements sur le dépôt direct ou de modifier la province de travail dans son dossier. Pour ce qui est des demandes de renseignements généraux, la plupart portent sur l’état de dossiers en cours ou sur de l’information générale recherchée.

Au total, si l’on tient compte des demandes qui ont des répercussions financières, de celles qui n’en ont pas et des mouvements découlant des conventions collectives, il y a environ 520 000 mouvements en attente de traitement au Centre des services de paye.

C’est inacceptable.

Nous avons manifestement du pain sur la planche.

N’oubliez pas qu’en attendant, toute personne qui est privée de sa paye ou qui éprouve des difficultés financières peut demander une avance de salaire d’urgence ou des paiements prioritaires.

Je crois vraiment que pour aller de l’avant, Services publics et Approvisionnement Canada doit maintenir un dialogue ouvert et permanent avec les fonctionnaires touchés. Nous continuerons de publier une mise à jour mensuelle dans notre tableau de bord et le Bulletin sur la paye, et ce, dans un souci constant de transparence et de responsabilité. De plus, nous commencerons bientôt à faire le point régulièrement et plus en détails sur les mesures que nous prenons pour résoudre les problèmes de paye et stabiliser le système de paye, dans le but de vous tenir mieux informés.

Je suis sincèrement désolée que plus de la moitié des fonctionnaires éprouvent un problème de paye. Vous êtes trop nombreux à attendre votre paye depuis trop longtemps.

Pour l’instant, il n’y a aucun problème plus sérieux au sein de la fonction publique, et il s’agit de la priorité absolue du gouvernement – votre employeur. Je peux vous assurer que je m'engage pleinement à faire tout ce qu’il faut pour que vous receviez une paye fiable et exacte.

Merci de vos services et de votre dévouement.

Salutations distinguées,

L'honorable Carla Qualtrough
Ministre des Services publics et Approvisionnement Canada

Date de modification :