ARCHIVÉE Rapport annuel 2006-2007

Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Tendances de la recherche sur l'opinion publique au gouvernement du Canada en 2006-2007

Nombre total de projets coordonnés par la Direction de la recherche en opinion publique

La valeur en dollars de la recherche sur l'opinion publique (ROP) coordonnée par l'entremise de la Direction de la recherche en opinion publique en 2006-2007 totalisait 31,4 millions de dollars, ce qui représente une augmentation par rapport aux 26,8 millions de dollars de l'année précédente. L'activité de 2006-2007, qui correspond à 562 projets, est également supérieure à celle de l'année précédente, alors que certains projets n'avaient pas été entrepris en raison de la suspension des activités de recherche durant la période électorale fédérale.

Notes

Les projets donnés à contrat durant un exercice financier s'étendent parfois sur plus d'un exercice.

Les chiffres présentés dans le graphique pour les années précédant l'exercice actuel ont été redressés pour tenir compte des changements mineurs apportés après la publication du rapport 2005-2006.

Principaux ministères et organismes pour la recherche sur l'opinion publique coordonnée par la Direction de la recherche en opinion publique

Top Departments and Agencies for Public Opinion Research Coordinated by the Public Opinion Research Directorate
Ministère ou organisme Valeur du marché Nombre de projets
Santé Canada (y compris l'Agence de santé publique du Canada)* 7 093 101
Ressources humaines et Développement social Canada (y compris Service Canada)** 3 789 67
Environnement Canada 2 044 30
Bureau du Conseil privé 1 480 12
Agriculture et Agroalimentaire Canada 1 461 16
Ressources naturelles Canada 1 397 36
Industrie Canada 1 384 25
Ministère de la Défense nationale 1 276 21
Agence du revenu du Canada 1 032 25
Affaires étrangères et Commerce international Canada 1 029 22

Santé Canada s'est classé en tête de tous les ministères qui font usage de recherche sur l'opinion publique depuis plusieurs années, ce qui montre bien que les soins de santé sont toujours une priorité de premier rang pour la population canadienne et le gouvernement du Canada. Cette tendance s'est poursuivie en 2006-2007. La valeur des marchés attribués au nom de Santé Canada représentait 23 % de la valeur totale des marchés et 18 % du nombre total de projets du gouvernement du Canada en 2006-2007; cela comprend les 26 projets entrepris par l'Agence de santé publique du Canada, avec une valeur du marché de 2,3 millions de dollars. Ressources humaines et Développement social Canada (y compris Service Canada) se classait au deuxième rang pour ce qui est de la valeur des marchés, comme il l'avait fait l'année précédente. La valeur de ses 67 projets de ROP totalisait presque 3,8 millions de dollars. Huit ministères et organismes avaient mené des projets de recherche de l'ordre de un à deux millions de dollars en 2006-2007, comparativement à sept l'année précédente.

Pour les points saillants de la recherche entreprise par les plus grands utilisateurs de recherche sur l'opinion publique, veuillez consulter le chapitre 4 : Points saillants des principaux projets de recherche sur l'opinion publique.

Notes

* Après le 31 mars 2007, la Direction de l'approvisionnement en communications a émis trois modifications au contrat pour des projets annulés; elles sont comprises dans ce montant pour mieux représenter les valeurs réelles du contrat.

** Ressources humaines et Développement social Canada a été créé le 6 février 2006 par la fusion de l'ancien ministère des Ressources humaines et du Développement des compétences et le ministère du Développement social. En 2006-2007, ses marchés de ROP ont été attribués sous les noms encore officiels de ses deux ministères prédécesseurs.

Recherche personnalisée et recherche multiclients

La recherche personnalisée sur l'opinion publique est du travail exécuté sur commande pour un ministère ou un organisme spécifique. L'organisme qui commande une étude détient les droits de propriété intellectuelle des rapports et des autres documents découlant du projet. Il met ces produits à la disposition des autres organismes fédéraux et du public par l'entremise de Bibliothèque et Archives Canada, et des parlementaires et des médias grâce à la Bibliothèque du Parlement. La recherche personnalisée représente la plus grande part du travail de ROP entrepris par le gouvernement.

Les études de recherche multiclients sont élaborées par des sociétés de recherche en marketing qui les mettent à la disposition d'abonnés des secteurs privé et public. Ces produits d'emploi courant contiennent souvent de l'information sur les tendances relatives à divers sujets. Les sociétés demeurent propriétaires du droit d'auteur et assument la responsabilité exclusive de la gestion du contenu des études. Les abonnés n'ont normalement pas le droit de distribuer l'information à des parties qui ne s'y abonnent pas. La recherche multiclients est parfois le choix le plus économique pour répondre aux besoins de recherche des ministères parce que les abonnés partagent les coûts de la recherche.

En 2006-2007, Affaires étrangères et Commerce international Canada s'est classé en tête des acheteurs à prix forfaitaire de Looking Towards Canada, une étude multiclients sur les conditions d'investissement au Canada et sur la scène internationale. Les partenaires d'achat étaient d'autres ministères du gouvernement fédéral et les gouvernements du Québec et de l'Ontario. L'étude a été publiée en avril 2007.

En 2006-2007, le gouvernement du Canada a passé des marchés évalués à 27,5 millions de dollars pour réaliser 422 projets de recherche personnalisée; ils représentaient environ 88 % de la valeur totale du marché de toute la recherche sur l'opinion publique pour la durée de l'exercice. Les marchés d'études multiclients totalisaient 3,9 millions de dollars et comportaient 140 projets.

Tendances de la recherche personnalisée selon le type de recherche effectué de 2004 à 2007

L'élaboration de politiques et l'évaluation de programmes composaient le plus grand segment de toute la recherche personnalisée au gouvernement du Canada en 2006-2007, avec 40 % de la valeur totale du marché. Cela ressemblait à la situation de 2005-2006, alors que la recherche effectuée à ce titre représentait 38 % de toute la recherche personnalisée. Les projets publicitaires (englobant le suivi de la publicité et les tests ainsi que l'essai de produits) représentaient 23 % du marché, et la recherche en marketing et en communications se maintenait à 21 % en 2006-2007 par comparaison à 14 % l'année précédente.

La recherche donnée à contrat pour évaluer l'efficacité d'Internet a chuté à 5 % alors qu'elle atteignait 9 % l'année précédente. La recherche donnée à contrat pour mesurer la qualité du service a également diminué légèrement, passant de 11 % en 2005-2006 à 9 % en 2006-2007. Les parts des différents types de recherche varient d'année en année selon les besoins changeants des institutions. L'autre recherche, qui comprend la conception et l'analyse de questionnaires, représentait 2 % du total, c'est-à-dire une baisse en comparaison avec les 7 % observés l'année précédente.

Pourcentage et valeur totale du marché des projets basés sur la méthodologie de la recherche pour la recherche personnalisée en 2006-2007

La recherche quantitative se rapporte à la cueillette d'information auprès de certains membres d'une population grâce à des techniques structurées (sondages), en vue de tirer des conclusions applicables à la totalité de cette population cible. En général, les sondages sont basés sur un échantillonnage au hasard. On a généralement recours à une approche quantitative quand on a besoin de résultats statistiques. Quarante-six pour cent de la recherche entreprise durant l'exercice appartenait à la catégorie de la recherche quantitative, en comparaison à 45 % en 2005-2006.

La recherche qualitative est la cueillette d'information auprès de certains membres d'une population à l'aide de techniques non structurées ou semi-structurées, notamment des groupes de discussion ou des interviews. On emploie normalement une approche qualitative en cas de recherche exploratoire, de recherche en profondeur ou de recherche portant sur des questions très complexes. Cette approche favorise des discussions plus libres. Dans de tels cas, cela sera plus efficace pour atteindre les objectifs de la recherche que ne le serait un questionnaire inflexible comportant des catégories de réponses rigides à chacune des questions. Comme la recherche est exploratoire, les résultats ne s'appliquent pas à la population en général. Trente-deux pour cent de la recherche personnalisée faite en 2006-2007 appartenait à cette catégorie, en comparaison à 43 % l'année précédente.

Les projets consistant en une combinaison de recherche quantitative et qualitative représentaient les 22 % restants des projets entrepris durant l'exercice financier.

Navigation pour Document « ARCHIVÉE Rapport annuel 2006-2007 »