Navire de combat

La conception du futur navire de combat canadien sera fondée sur le navire de guerre Modèle 26 de BAE Systems.

Vue d’ensemble

Le projet de Navires de combat canadiens (NCC), dont l’acquisition s’inscrit dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale, remplacera les destroyers de la classe Iroquois et les frégates de patrouille polyvalentes de la classe Halifax avec une seule classe de navires qui pourra combattre diverses menaces en haute mer et dans un milieu côtier hautement complexe. Jamais le Canada n’a entrepris un projet de construction navale aussi vaste et aussi complexe depuis la Seconde Guerre mondiale.

Les NCC pourront exécuter, dans le cadre de divers scénarios, toute une gamme de tâches, dont les suivantes :

Le projet de NCC appuie la mise en œuvre par le ministère de la Défense nationale en ce qui a trait à la politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engagement. Il répond également à d’autres priorités importantes de la Stratégie nationale de construction navale, comme celle de procurer des avantages socioéconomiques au Canada par l’entremise de sa Politique des retombées industrielles et technologiques.

Le projet en bref

Chantier naval
Irving Shipbuilding Inc. (Halifax, Nouvelle-Écosse)
État du projet
Étape de la conception
Nombre de navires à construire
15
Budget du projet
56 à 60 milliards de dollars
Début de la construction
2024

État du projet

L’étape de la conception a été entamée. L’équipe de conception de Lockheed Martin Canada a été choisie au terme d’un processus concurrentiel afin d’assurer les services de conception des futurs navires de combat canadiens, dont le concept s’inspirera de la frégate Modèle 26 de BAE Systems. De concert avec Irving Shipbuilding, l’équipe de conception continuera d’élaborer le concept définitif.

L’année à venir

Avancement du projet

Nouvelles

Liens connexes

Date de modification :