Message ministériel – Stratégie nationale de construction navale : rapport annuel 2016

Navigation pour le Document « Stratégie nationale de construction navale »

En ma qualité de ministre des Services publics et de l’Approvisionnement et d’une des ministres responsables de la mise en œuvre de la Stratégie nationale de construction navale, c’est avec fierté que je présente ce premier rapport annuel portant sur les progrès réalisés dans le cadre de la stratégie du 1er janvier au 31 décembre 2016.

Le gouvernement s’est engagé à procurer aux hommes et aux femmes de la Marine royale canadienne et de la Garde côtière canadienne l’équipement dont ils ont besoin pour servir et protéger la population canadienne.

En vue de tenir cet engagement, notre gouvernement a amélioré la Stratégie nationale de construction navale à plusieurs égards, notamment en simplifiant les processus, en accroissant la transparence, en maximisant les retombées économiques et en obtenant le meilleur rapport qualité-prix pour les contribuables canadiens. La stratégie a toujours été très prometteuse pour le Canada. Il est maintenant possible de la réaliser complètement.

En 2016, des progrès considérables ont été réalisés dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale, sous la direction rigoureuse de la ministre Judy M. Foote. La construction de petits navires a été entamée pour les navires de recherche et de sauvetage à deux chantiers navals et un marché a été attribué pour la construction de deux navires de levé et de sondage de chenal. Pour les grands navires, des progrès importants ont été réalisés dans la construction du premier navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique, et l’acier a été coupé pour le deuxième navire. Les travaux de construction ont été entamés pour le deuxième navire hauturier de science halieutique. Des progrès ont également été accomplis pour ce qui est des efforts de préparation, notamment les travaux de conception, et nous pourrons entreprendre prochainement la construction des navires de soutien interarmées, du navire hauturier de science océanographique, du brise-glace polaire et du navire de combat canadien.

Nos deux principaux chantiers navals, le chantier naval de Seaspan à Vancouver et le chantier naval d’Irving Shipbuilding à Halifax, représentent une occasion pour les Autochtones, les femmes et les minorités visibles de contribuer au renouvellement des flottes du gouvernement du Canada.

La stratégie contribue à la croissance de la classe moyenne canadienne par la création et le maintien d’emplois de qualité pour les Canadiens. D’un océan à l’autre, des entreprises appuient la stratégie en fournissant des technologies de pointe, des pièces et de l’équipement spécialisés et des services professionnels. Les marchés attribués dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale sont une source de travail pour des petites et moyennes entreprises de partout au Canada. De plus, la participation active des entreprises canadiennes continue non seulement d’appuyer le développement et la démonstration des capacités et compétences requises pour les projets découlant de la stratégie, mais permet également à ces entreprises de tirer parti d’occasions d’affaires internationales.

On estime que les marchés attribués à ce jour dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale contribueront à près de 7,7 milliards de dollars du produit intérieur brut (PIB)Note de bas de page 1. De plus, près de 7 350 emplois en moyenne seront créés ou maintenus chaque année entre 2012 et 2022. Cette incidence continuera de se faire sentir au fur et à mesure que de nouveaux marchés seront attribués par le gouvernement du Canada pour ce qui est des deux chantiers navals participant à la Stratégie nationale de construction navale.

La stratégie est bénéfique pour le Canada, et nous avons tout intérêt à en tirer le maximum. Les améliorations que nous apportons nous permettront de profiter de toutes les retombées découlant de la stratégie. La construction des navires entraîne la création d’emplois importants pour la classe moyenne et renforce les industries essentielles. Le gouvernement du Canada s’est engagé à tenir la population canadienne pleinement informée des progrès réalisés dans le cadre de ce programme de renouvellement historique de la flotte.

L’honorable Carla Qualtrough
Ministre des Services publics et de l’Approvisionnement

Navigation pour le Document « Stratégie nationale de construction navale »