Des biens à donner : un programme fédéral de dons au profit des groupes communautaires

Quel est le dénominateur commun d'une école des Premières Nations en Colombie Britannique, d'un organisme communautaire au Québec et d'un centre d'éducation offrant des cours aux jeunes défavorisés à Ottawa?

Rangée de cahiers

Ils ont tous reçu récemment des dons de biens excédentaires du gouvernement du Canada.

Trouver preneurs pour des biens excédentaires

Le gouvernement du Canada achète un vaste éventail de biens pour appuyer la prestation de programmes et de services aux Canadiens. Lorsque ces biens ne sont plus nécessaires, ils sont cédés en utilisant les méthodes les plus judicieuses sur le plan financier et environnemental.

Les ministères et organismes fédéraux sont tenus de vendre leurs biens excédentaires ou de les transférer à un autre ministères fédéral afin qu'ils soient réutilisés. Les articles non réclamés peuvent alors être donnés à des groupes admissibles, notamment :

  • des organismes de bienfaisance
  • des organismes sans but lucratif
  • des collectivités autochtones
  • d'autres ordres de gouvernement

Depuis des années, Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) propose un système centralisé pour faciliter la vente et le transfert des biens excédentaires fédéraux. Les dons aux groupes admissibles étaient auparavant laissés à la discrétion de chaque ministère. Toutefois, en 2020, SPAC a bonifié ses services de déssaisissement en ajoutant la plateforme GCDons.

GCDons a beaucoup à offrir (au sens propre et figuré)

GCDons propose aux ministères fédéraux un moyen efficace et les services spécialisés de l'équipe de SPAC pour faciliter les dons qu'ils souhaitent faire. Du même coup, les groupes admissibles bénéficient d'un guichet unique pour obtenir des biens fédéraux qui sont offerts gratuitement.

Pupitre de salle de classe

Par conséquent, un plus grand nombre d'articles sont disponibles pour un don, et il est plus facile pour les groupes admissibles de les obtenir. « GCDons contribue à prolonger la durée de vie de ces biens, qui sont tous prêts à l'emploi, et c'est en fin de compte positif pour les collectivités ainsi que pour l'environnement », explique Josée Doucet, directrice principale de notre plateforme principale de déssaisissement, GCSurplus

GCDons procure un autre avantage en lien avec le principe d'équité. « Puisque nous avons ainsi les moyens d'assurer un suivi centralisé et d'avoir une vue d'ensemble des dons dans l'ensemble du gouvernement du Canada, nous sommes en mesure de garantir la distribution la plus équitable possible au bénéfice de groupes qui en ont besoin et, par ricochet, au bénéfice des personnes auxquelles ceux-ci viennent en aide », explique Mme Doucet.

Les articles disponibles sont très variés, qu'il s'agisse de mobilier et de classeurs ou encore d'équipement de protection individuelle ou de produits spécialisés (comme ces fluoromètres dont un groupe de l'Ouest canadien avait besoin pour analyser l'eau des lacs).

Les groupes admissibles peuvent s'inscrire pour pouvoir consulter les articles offerts sur GCDons, et activer des avis automatisés annonçant des articles ajoutés dans leurs catégories favorites. Tous les biens sont remis aux bénéficiaires à l'échelle locale, de concert avec le ministère qui les attribue.

L'expérience des bénéficiaires de ces dons suscite des réactions très positives. « Nous avons été impressionnés par l'état des tables que nous avons reçues, et par la rapidité et l'efficacité dont a fait preuve le personnel de GCDons au fil de ses communications et de sa collaboration avec nous », admet un représentant d'une école de la Première Nation Tla'amin au sujet de son expérience.

L'un des membres du personnel de l'Assemblée chrétienne Île de Patmos souligne d'ailleurs que, grâce à ces dons, « nous avons épaulé les familles qui n'avaient ni masques ni produits nettoyants. Nos efforts n'auraient pas été si fructueux sans votre soutien. C'est grâce à des programmes comme GCDons que nous pouvons continuer de réaliser notre mission ».

Francisca Mbambi, directrice générale de l'initiative STEM World Educational Services, abonde dans le même sens : « GCDons nous a aidés à plusieurs égards. Nous ne les remercierons jamais assez pour leurs efforts et leur travail acharné. »

Un meilleur avenir pour les Canadiens et les biens fédéraux

Selon Mme Doucet, GCDons s'améliore et poursuit sa croissance. « SPAC établit des réseaux avec d'autres ministères et échange de l'information sur la façon de donner des articles. Le Ministère s'intéresse aussi aux moyens de soutenir les groupes qui en ont le plus besoin, et continue de favoriser une économie plus verte », dit-elle.

Consultez GCDons pour en savoir davantage à propos de ce nouvel outil qui contribue aux objectifs environnementaux et socioéconomiques du gouvernement fédéral. Parallèlement, le site de GCSurplus contient de l'information à propos de tous les services de SPAC en lien avec le déssaisissement de biens excédentaires fédéraux. Vous pouvez aussi consulter la page Nos histoires pour y lire d'autres articles à propos des gens et des projets de SPAC qui contribuent à changer les choses pour les Canadiens.

Date de modification :