Un premier édifice fédéral carboneutre au Canada

Le projet de réhabilitation du 25, av. St. Clair donnera lieu sous peu à l'un des premiers édifices fédéraux neutres en carbone au Canada. Cette initiative s'inscrit dans le cadre de l'engagement du gouvernement envers l'écologisation de ses activités, et sert de modèle pour la mobilisation du gouvernement pour l'atteinte d'un bilan net-zéro d'émissions de gaz à effet de serre (GES) d'ici 2050.

Dans le sillage d'une étude de faisabilité réalisée en 2015, le Conseil du bâtiment durable du Canada avait demandé à Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) d'envisager la réalisation d'un projet pilote zéro carbone. Compte tenu des changements conceptuels aussi importants, l'équipe du projet était enthousiaste à l'idée de rendre le projet aussi écoénergétique que possible en produisant ou en réutilisant de l'énergie à même le bâtiment.

Plan urbain à partir du toit d'un immeuble où l'on aperçoit des panneaux solaires.

Le bâtiment a été conçu de manière à réduire les émissions de GES de près de 80 %, ce qui permettra d'éviter la production de plus de 700 tonnes d'émissions de dioxyde de carbone annuellement, soit l'équivalent de ce que consomment 124 maisons en électricité sur une base annuelle. Pour réaliser cet objectif ambitieux, l'équipe a choisi de miser sur l'électricité solaire, si bien que 850 panneaux photovoltaïques seront installés sur le toit pour générer de l'énergie renouvelable. Ces panneaux solaires alimenteront le bâtiment et permettront de réduire d'environ 15 % la consommation énergétique.

Pour réduire le recours aux sites d'enfouissement de même que la consommation énergétique, les principaux éléments structurels existants du bâtiment (les dalles de plancher, le toit et les colonnes) seront conservés dans le cadre de la rénovation. Des commandes numériques réparties dans l'ensemble de l'édifice permettront une meilleure régulation de l'éclairage et des systèmes (chauffage, ventilation et climatisation, plomberie et électricité) afin d'améliorer le confort des occupants et d'optimiser le rendement énergétique.

Plan rapproché de panneaux solaires sur le toit d'un immeuble.

Un système géothermique sera également installé sous le garage existant pour compenser les charges de chauffage et de refroidissement. Les systèmes géothermiques représentent la solution la plus écologique et la plus efficace au monde sur le plan énergétique, car ils réduisent jusqu'à 70 % les coûts de chauffage, de refroidissement et d'eau chaude.

Et l'entreprise a été couronnée de succès : grâce à l'intégration de tous ces éléments, le projet a reçu la désignation « conception carboneutre » du Conseil du bâtiment durable du Canada, en 2022. Cette certification signifie que le bâtiment n'émettra aucune émission de GES ou que toutes les émissions générées seront compensées.

Écologique à l'intérieur comme à l'extérieur

L'économie d'énergie et la réduction des émissions de GES sont des sujets de premier ordre, mais ce projet tient compte de tous les aspects environnementaux, comme la protection de la faune et la réduction de la consommation d'eau.

Le recours à des vitrages adaptés aux oiseaux à l'aide d'un motif distinctif contribuera à réduire les collisions souvent fatales des oiseaux contre le bâtiment. L'eau de pluie du toit sera collectée pour être réutilisée dans les systèmes mécaniques du bâtiment.

Le transport joue également un rôle clé dans cet effort d'écologisation. Ainsi, une quarantaine de bornes de recharge pour véhicules électriques seront installées ainsi que des espaces intérieurs de rangement pour vélos, des douches et des casiers pour favoriser les moyens de transport verts. Les occupants auront également un accès facile aux transports en commun grâce à des connexions avec le métro et les tramways de la Commission de transport de Toronto.

Enfin, le projet respectera les normes du gouvernement du Canada en matière de lieux de travail (Milieu de travail du GC), ce qui devrait occasionner des gains d'espace totalisant 9 000 mètres carrés. À terme, l'immeuble accueillera plusieurs ministères et organismes gouvernementaux. Les principaux volets de la durabilité de ce projet feront écho à l'engagement du gouvernement du Canada envers l'écologisation de ses activités. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site Web de la Stratégie ministérielle de développement durable de SPAC.

Du reste, le 25, av. St. Clair sera non seulement à l'avant-garde sur le plan écologique, mais aussi en termes d'accessibilité. Pour en savoir plus sur les autres aspects de ce projet, consultez l'article Le 25 St. Clair à Toronto : Accessibilité 3.0.

Date de modification :