La nouvelle flotte de bateaux de recherche et de sauvetage de la Garde côtière canadienne

Dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale (SNCN), Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) a attribué un contrat à Hike Metal Products pour la construction de 10 bateaux de recherche et de sauvetage destinés à la Garde côtière canadienne (GCC).

SPAC collabore avec ses partenaires du gouvernement et de l'industrie afin de renouveler les flottes de navires du gouvernement et de renforcer l'industrie maritime canadienne. La Stratégie génère des retombées économiques à long terme dans tout le pays, entre autres des emplois stables et bien rémunérés.

Hike Metal Products a exécuté la moitié de son contrat de 79 millions de dollars. L'entreprise a terminé la construction du bateau La Poile Bay, qui a navigué vers la côte atlantique pour être remis à la GCC. Le bateau sera basé à Louisbourg, en Nouvelle‑Écosse. Il sera affecté aux missions de recherche et de sauvetage, et il répondra aux appels de détresse en mer.

La proue d'un bateau de sauvetage
Une grue sort un bateau de sauvetage de l'atelier
Une grue sort un bateau de sauvetage de l'atelier

Ayant terminé 5 navires, le constructeur de Wheatley, en Ontario, est en bonne voie de livrer les 5 autres d'ici 2024, selon le président de Hike Metal Products, Steve Ingram.

« Nous avons livré notre cinquième. Notre sixième est en chantier en ce moment même, et nous prévoyons le livrer dans les prochains mois. Notre septième est aussi en chantier dans un autre atelier, et tous les matériaux pour notre huitième vont bientôt arriver », affirme M. Ingram.

Depuis longtemps, l'entreprise construit et répare des bateaux de pêche. Elle tient sa renommée de plusieurs bateaux bien connus, comme le Maid of the Mist (le bateau d’excursion qui navigue dans les rapides des chutes Niagara), le traversier de l'Aérogare-de-l’Île-de-Toronto, ainsi qu’un certain nombre de bateaux patrouilleurs.

Selon M. Ingram, la SNCN a contribué à revitaliser l’industrie des petits et moyens constructeurs et leurs collectivités, qui sont en mesure d'en faire plus à l'égard des petits navires des flottes fédérales.

« Cela a eu un effet immédiat sur une industrie alors mourante au Canada », dit-il.

En 2015, SPAC a attribué à Hike Metal Products un premier contrat d'une valeur de 43 millions de dollars pour la construction de 6 nouveaux bateaux de sauvetage. En 2018, SPAC a prolongé le contrat par la commande de 4 autres navires pour un montant de 36 millions de dollars. Ce contrat a donné un second souffle au constructeur de bateaux sur mesure grâce à la création de 10 nouveaux emplois et au maintien des 25 emplois existants. Aujourd'hui, les bateaux de la GCC représentent environ les deux tiers de la production de l'entreprise.

Pour plus de renseignements, visitez le site Web de la Stratégie nationale de construction navale.

Le cadre inférieur d'un bateau de sauvetage dans l'atelier
Le cadre complet d'un bateau de sauvetage dans l'atelier

Le saviez-vous

  • Hike Metal Products est l'une des deux entreprises retenues dans le cadre d'un programme de 180 millions de dollars qui vise à faire construire 20 bateaux de recherche et de sauvetage pour la GCC d'ici 2024
  • Les bateaux de recherche et de sauvetage seront basés un peu partout dans le pays et chacun d'eux porte le nom d'une baie canadienne
  • Les bateaux mesurent 19 mètres de long, pèsent 75 tonnes et ont une portée côtière de 100 milles marins
  • Au cours d'une journée normale, la GCC peut coordonner 19 interventions de recherche et de sauvetage, sauver 13 vies et porter assistance à 43 personnes
  • Dans le cadre de la SNCN, SPAC a attribué des contrats totalisant une valeur d'environ 976 millions de dollars à des petites et moyennes entreprises qui comptent moins de 250 employés à temps plein
  • Les contrats attribués aux petites et moyennes entreprises dans le cadre de la SNCN, au cours de la période allant de 2012 à 2022, vont permettre de créer ou de maintenir 16 930 emplois par an
Date de modification :