Réhabilitation de l’édifice Lester-B.-Pearson

De : Services publics et Approvisionnement Canada

Apprenez-en plus sur la réhabilitation de l’édifice Lester-B.-Pearson.

Sur cette page

Aperçu du projet

Emplacement
125, Promenade Sussex
Ottawa (Ontario)
Type de projet
Réhabilitation
Ministère responsable
Services publics et Approvisionnement Canada
Vue de l’édifice Lester-B.-Pearson depuis la rue. (Cliquer sur l'image pour l'agrandir.)

Description du projet

En septembre 2017, Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) a annoncé qu'il allait réhabiliter l'édifice Lester-B.-Pearson (ELBP). Le projet, qui a été initié par l'occupant, Affaires mondiales Canada et SPAC, est axé sur le mieux-être des employés, l'accessibilité universelle et la durabilité de l’environnement.

Le budget total de la réhabilitation de l’ELBP s’élève approximativement à plus de 700 millions de dollars. Le projet vise principalement à planifier et à exécuter la rénovation complète de l’édifice, ce qui comprend l’immeuble de base, l’aménagement des lieux et les besoins en technologie de l’information. Le projet offre la possibilité de moderniser des éléments du bâtiment tels que la plomberie, l'électricité et les systèmes de chauffage et de refroidissement, et d’améliorer ainsi la performance environnementale de l’édifice.

Tout en conservant le caractère patrimonial de l’ELBP, le projet permettra de créer un milieu de travail moderne qui adhérera aux plus récentes normes d’aménagement du Milieu de travail GC et qui sera certifié Or selon le programme Leadership in Energy and Environmental Design (LEED). Le Milieu de travail GC est une approche novatrice axée sur l’avenir qui vise à moderniser les lieux de travail pour qu’ils mettent davantage à profit la technologie et favorisent la collaboration, l’innovation et la souplesse. Les lieux de travail seront pleinement accessibles, car ils comprendront des solutions comme :

Travaux extérieurs

Les travaux extérieurs du projet incluent :

Travaux intérieurs

Les travaux intérieurs du projet incluent :

Avantages pour la population canadienne

La réhabilitation de l’ELBP aura d’importantes retombées sur les économies locale et nationale grâce aux possibilités de contrats qui en découleront dans l'industrie de la construction et les secteurs connexes, tels que les matériaux de construction, la fabrication et les services professionnels.

Alors que le gouvernement du Canada procède à la conception et à la construction de l’édifice, il entend préserver l'importance et le caractère historiques de l’ELBP et y introduire des éléments durables et efficaces sur le plan énergétique.

Contexte du projet

L’ELBP abrite l’administration centrale d’Affaires mondiales Canada et environ 3300 employés.

L’édifice n’a jamais subi de réhabilitation majeure depuis sa construction en 1973, il y a plus de 45 ans. Ce projet permettra d’offrir aux employés un milieu de travail sûr et moderne, en plus de prolonger la durée de vie de l’édifice.

SPAC dirige la planification et la gestion globales du projet de réhabilitation de l’ELBP afin de s’assurer qu’il soit exécuté en respectant les délais et le budget prévus, et qu’il réponde aux besoins des occupants actuels de l’édifice.

L’équipe du projet comprend EllisDon, gestionnaire du volet construction, DIALOG et McRobie Architects and Interiors, experts-conseils principaux, et Brookfield Global Integrated Solutions, gestionnaire du projet.

Histoire de l’édifice

La construction de l’ELBP a commencé en mai 1970 et a duré presque trois ans. Elle coïncide avec une période d’urbanisation intensive, qui s’est accélérée dans les années 1950 et 1960, qui s’est poursuivie dans les années 1970, et qui a fait d’Ottawa une véritable capitale nationale. L’édifice a été baptisé en l’honneur du 14e premier ministre du Canada.

Achevé en 1973, l’édifice a été construit selon les plans de Webb Zerafa Menkes (maintenant WZMH), le cabinet d’architectes à qui l’on doit également la conception d’immeubles emblématiques comme la Tour du CN à Toronto.

En 2012, l’ELBP a été désigné édifice fédéral du patrimoine. Les immeubles du gouvernement fédéral, comme ceux qui abritent les administrations centrales des ministères, sont souvent construits avec des matériaux solides qui prennent de la valeur avec l’âge. Éventuellement, des agents du Bureau d'examen des édifices fédéraux du patrimoine les évaluent afin de déterminer s’ils présentent une valeur patrimoniale qui justifie une reconnaissance officielle. Lorsque c’est le cas, la désignation Classé ou Reconnu leur est attribuée selon la note obtenue. L’ELBP est un édifice fédéral du patrimoine classé, soit la désignation la plus élevée attribuée par le Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine. Une désignation implique une certaine mesure de protection sous la forme d’une surveillance et de conseils supplémentaires à l’égard des interventions.

L’ELBP est situé sur des terres autochtones. Comme SPAC procède actuellement à la réhabilitation de l’édifice, il étudie les façons possibles d’y inclure en permanence une reconnaissance des droits territoriaux ainsi que de l’art autochtone à la conception de l’aménagement (intérieur et extérieur).

L’édifice est un grand complexe de bureaux de plusieurs étages et de forme irrégulière qui a été construit pour abriter l’administration centrale du ministère des Affaires extérieures, qui est devenu par la suite le ministère des Affaires étrangères et du Commerce international, puis aujourd’hui Affaires mondiales Canada. Il occupe un emplacement central au bord de la rivière des Outaouais, qui est visible depuis le pont Macdonald-Cartier et les routes adjacentes.

Galerie de photos

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Rendu du nouveau pavillon de sécurité et de la clôture périmétrique.
Rendu du nouveau pavillon de sécurité et de la clôture périmétrique (sur la Promenade Sussex).
Rendu de l’aménagement intérieur de la tour D - cuisine de style « lounge ».
Rendu de l’aménagement intérieur de la tour D - toilettes.
Rendu de l’aménagement intérieur de la tour D - postes de travail et aire ouverte.
:
Rendu de l’aménagement intérieur de la tour D - Salle de réunion (grande)
Rendering of the interior fit-up of Tower D - Medium meeting room

Dernières nouvelles sur le projet

Les activités de planification et de conception du projet de réhabilitation de l’ELBP ont débuté en 2017. Les travaux de réhabilitation ont commencé au cours de l’été 2019 dans la tour D. La rénovation d'une seule tour (il y en a quatre au total) prendra deux ans; ainsi, la rénovation de tout l’édifice devrait prendre fin en 2028.

Le projet compte quatre phases.

Projets parallèles

Un projet visant le garage de l’ELBP doit prendre fin en Avril 2021. Il comporte des améliorations structurelles, de nouveaux revêtements de sol, des améliorations mécaniques et électriques, des améliorations de la protection contre les incendies et des dispositifs de contrôle de la circulation.

Un projet de mise à niveau de la sécurité de l’ELBP doit prendre fin au printemps 2021. Il a pour objectif d'améliorer la sécurité des occupants et de la conduite des opérations grâce à la mise en œuvre des mesures suivantes :

Renseignements supplémentaires

Communiquer avec les Biens immobiliers

Date de modification :