Chapitre 3 : Tours de refroidissement et condenseurs évaporatifs

Navigation pour le document « Ingénierie mécanique 15161 – 2013 lutte contre la Legionella dans les systèmes mécaniques »

3.1 Généralités

3.2 Conception

3.3 Démarrage, arrêt et mise en service

3.4 Exploitation et entretien

Inspection

Nettoyage

Décontamination

Plan de traitement de l'eau

3.5 Exigences minimales relatives aux analyses bactériennes

Emplacements pour la prise d'échantillons d'eau

Résultats des analyses bactériennes

Exigences et fréquences minimales pour les analyses bactériennes (exploitation normale)

Exigences minimales relatives aux analyses bactériennes (en situation d'urgence)

Limites d'action et mesures à prendre relativement aux analyses par culture sur lame gélosée

Limites d’action et mesures à prendre relativement aux cultures bactériennes pour détecter la Legionella

Limites d’action et mesures à prendre relativement aux analyses de quantitatif de réaction en chaîne de polymérase

3.6 Calendrier d'exploitation, d'entretien et d'essai

Tableau 3.1 : Sommaire de l'exploitation et d’entretien et de l'essai des tours de refroidissement
Activité Tâche Fréquence minimale
Exploitation et entretien Inspection
  • Procédure de démarrage
  • Hebdomadairement
  • Mensuellement
  • Annuellement
Nettoyage
  • Procédure de démarrage
  • Annuellement
Décontamination
  • Procédure de démarrage
  • Lorsque requis en fonction des résultats des analyses bactériennes
Essais Analyse par lame gélosée
  • Chaque semaine quand la tour de refroidissement est en marche
Analyse de culture bactérienne pour détecter la Legionella
  • Lorsque la température de l’eau du condenseur est supérieure à 18 °C et que l’analyse par lame gélosée indique une NB > 100 000 UFC
  • Lorsqu’un essai de qPCR indique un taux de Legionella pneumophila  100 GE/ml
  • Chaque mois quand la tour de refroidissement est en marche
Essai de qPCR
  • Une fois par semaine en situation d'urgence
  • 24 heures après l’achèvement du nettoyage et de la décontamination du démarrage
  • Lorsque les résultats d’une analyse de culture bactérienne pour détecter la Legionella indiquent que LPTOT  10 UFC/ml
  • Lorsque les résultats d’un essai de qPCR indiquent que Legionella Pneumophila > 100 GE/ml

Navigation pour le document « Ingénierie mécanique 15161 – 2013 lutte contre la Legionella dans les systèmes mécaniques »

Date de modification :