Annexe D : Protocoles de détection de la Legionella

Navigation pour le document « Ingénierie mécanique 15161 – 2013 lutte contre la Legionella dans les systèmes mécaniques »

Définitions

LALP :
Legionella autre que Legionella pneumophila
NB :
Numération bactérienne
UFC :
Unité formantrice de colonies
LPTOT :
Legionella pneumophila de tous les sérotypes
LPSG1 :
Sérogroupe 1 de Legionella pneumophila
Analyse par culture :
Culture bactérienne pour détecter la Legionella conforme à la norme ISO/TS 11731
UFC/ml :
Unité formantrice colonies par mililitre

Figure 1 : Protocole de détection de bactéries dans les tours de refroidissement, exploitation normale

Figure 1 : Protocole de détection de bactéries dans les tours de refroidissement, exploitation normale – Description de l’image en dessous.

Description de l'image

Figure 1 décrit les exigences et fréquences minimales pour les analyses bactériennes pour les tours de refroidissement en exploitation normale et les actions nécessaires vis-à-vis les résultats des tests. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter les clauses 3.5.5, 3.5.6 et 3.5.7.

Nota :

  1. Nettoyer et décontaminer le système dans les 7 jours qui suivent
    1. Option 1 : Fermer le système dans les 48 h qui suivent pour nettoyer et décontaminer.
    2. Option 2 : Procéder à la décontamination opérationnelle dans les 48 h qui suivent. Fermer le système dans les 7 jours pour nettoyer et décontaminer.
  2. Effectuer d’autres analyses par culture bactérienne si la température de l’eau du condenseur dépasse 18 °C. Si elle est inférieure ou égale à 18 °C, aucune autre analyse par culture bactérienne n’est requise.
  3. Avec les procédures d’E et E et le programme de traitement de l’eau ajustés.
  4. Dans le cas de flore interférente, reportez-vous à IM 15161 paragraphe 3.5.14.

1.4 Acronymes

Figure 2 : Protocole de détection de bactéries dans les systèmes à eau libre, exploitation normale

Figure 2 : Protocole de détection de bactéries dans les systèmes à eau libre, exploitation normale – Description de l’image en dessous.

Description de l'image

Figure 2 décrit les exigences et fréquences minimales pour les analyses bactériennes pour les systèmes à eau libre en exploitation normale et les actions nécessaires vis-à-vis les résultats des tests. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter les clauses 4.4.5, 4.4.6 et 4.4.

Nota :

  1. Nettoyer et décontaminer le système dans les 7 jours qui suivent
    1. Option 1 : Fermer le système dans les 48 h qui suivent pour nettoyer et décontaminer.
    2. Option 2 : Effectuer une décontamination opérationnelle dans les 48 h qui suivent. Fermer le système dans les 7 jours pour nettoyer et décontaminer.
  2. Avec les procédures d’E et E et le programme de traitement de l’eau ajustés.
  3. Dans le cas de flore interférente, reportez-vous à IM 15161 paragraphe 4.4.14.

1.4 Acronymes

Figure 3 : Protocole de détection de bactéries dans les humidificateurs, exploitation normale

Figure 3 : Protocole de détection  de bactéries dans les humidificateurs, exploitation normale – Description de l’image en dessous.

Description de l'image

Figure 3 décrit les exigences et fréquences minimales pour les analyses bactériennes pour les humidificateurs en exploitation normale et les actions nécessaires vis-à-vis les résultats des tests. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter les clauses 5.3.8 et 5.3.9.

Nota :

  1. Nettoyer et décontaminer le système dans les 48 heures.
  2. Avec procédures d’E et E ajustées.
  3. Dans le cas de flore interférente, reportez-vous à IM 15161 paragraphe 5.3.16.

1.4 Acronymes

Figure 4 : Protocole de détection de bactéries dans les réseaux d'eau chaude domestique, exploitation normale

Figure 4 : Protocole de détection de bactéries dans les réseaux d'eau chaude domestique, exploitation normale – Description de l’image en dessous

Description de l'image

Figure 4 décrit les exigences et fréquences minimales pour les analyses bactériennes pour les réseaux d’alimentation en eau chaude domestique en exploitation normale et les actions nécessaires vis-à-vis les résultats des tests. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter les clauses 6.4.19 et 6.4.20.

Nota :

  1. Décontaminer le système et purger le réservoir dans les 48 heures qui suivent. Maintenir la température du réservoir à un minimum de 50 °C jusqu’à l’achèvement du purge du réservoir et la décontamination du système.
  2. Si la température du réservoir de stockage < 60 °C, alors il faut la régler à 60 °C dans les cas où le système est muni de dispositifs de protection évitant les brûlures.
  3. Avec les procédures d’E et E et la température du réservoir de stockage ajustées.
  4. La plupart des dispositifs éloignés, dans le cas des systèmes ayant une température de stockage < 50 °C et qui desservent plusieurs zones dans un immeuble mais qui ne desservent pas de douches.
  5. Consulter la clause 6.4.27 de la norme IM 15161 lorsque les résultats d’analyse indiquent des interférences causées par la flore.
  6. Nettoyer le réservoir de stockage conformément aux recommandations du fabricant et décontaminer le système.

1.4 Acronymes

Navigation pour le document « Ingénierie mécanique 15161 – 2013 lutte contre la Legionella dans les systèmes mécaniques »

Date de modification :