Projet de remplacement du barrage Big Chaudière

De : Services publics et Approvisionnement Canada

Apprenez-en davantage sur le nouveau barrage Big Chaudière qui a été construit pour remplacer l'ancien barrage.

Sur cette page

Aperçu du projet

Emplacement
Dokis (Ontario)
Trouver le barrage Big Chaudière Dam sur une carte
Type de projet
Remplacement du barrage Big Chaudière
Ministère responsable
Services publics et Approvisionnement Canada
Entreprises de construction
  • Hatch, de Niagara Falls, en Ontario (contrat de conception technique)
  • EBC Inc., de Brossard, au Québec (contrat de construction)
Le gouvernement du Canada a recours à un processus d'appels d'offres équitable, ouvert et transparent dans l'attribution de contrats.
Valeur
21,9 millions de dollars
État du projet
Le projet s'est achevé en octobre 2016

Description du projet

Le barrage Big Chaudière, construit entre 1910 et 1916 sur les côtes du lac Nipissing et la rivière des Français, fait partie des 3 barrages qui contrôlent le débit sortant du lac Nipissing à la rivière des Français. Le barrage est composé d'un barrage du chenal sud et d'un barrage du chenal nord.

Dans le cadre du projet, de nouveaux barrages ont été construits en aval des barrages originaux Big Chaudière; ces barrages ont ensuite été enlevés.

Conformément aux Recommandations de sécurité des barrages publiées par l'Association canadienne des barrages, les nouveaux barrages comptent :

Voir image de la Barrage Big Chaudière, avec les chenaux sud et nord à la droite, et le barrage Portage à la gauche

Étapes importantes

Le projet de construction a été entamé en 2012 et s'est achevé en octobre 2016.

Avantages pour les Canadiens

Le projet de remplacement du barrage Big Chaudière témoigne de l'engagement du gouvernement du Canada à atteindre ses priorités. Cette infrastructure publique moderne contribue à améliorer l'environnement, à rendre les collectivités plus sécuritaires et à renforcer l'économie.

Pendant la construction, l'entrepreneur général a embauché 15 ouvriers de la Première nation de Dokis et 10 autres travailleurs locaux. De plus, l'exploitation du barrage permet à 2 membres de la Première nation de Dokis de conserver un emploi permanent à temps plein.

Les barrages de la rivière des Français contrôlent le débit sortant du lac Nipissing et sont essentiels au maintien des niveaux d'eau du lac. Ils permettent aussi de régulariser le débit d'eau dans la rivière des Français, d'une longueur de 105 kilomètres. Grâce aux nouveaux barrages, l'industrie touristique florissante dans la région de la rivière des Français continuera d'attirer des gens de partout au Canada.

Dernières nouvelles concernant ce projet

Contexte du projet

Apprenez-en davantage sur les techniques et les méthodes utilisées dans le cadre du projet de remplacement du barrage Big Chaudière.

Portée générale du projet de construction

Le remplacement du barrage Big Chaudière permettra d'assurer une gestion continue, sécuritaire et fiable de l'eau. Le nouveau barrage a été construit conformément aux lignes directrices de l'Association canadienne des barrages.

La portée générale de ce projet de construction était de construire de nouveaux barrages nord et sud, près de ceux présentement en place, et d'enlever les anciens barrages.

Voir l'image de l'installation des poutrelles d'arrêt du nouveau barrage Big Chaudière
Voir l'image de la construction du nouveau barrage Big Chaudière

Préoccupations environnementales

Avant d'entamer le projet, nous avons effectué une évaluation environnementale avec l'intention de réduire au minimum l'incidence sur la faune dans la région.

Dans son rapport de fin d'évaluation environnementale, EBC Inc. indique que les mesures d'atténuation conçues pour réduire au minimum les risques liés à la construction du barrage par rapport aux espèces à risque ont été mises en œuvre avec succès.

Exploitation du complexe des barrages de la rivière des Français pendant la construction

Les niveaux d'eau du lac Nipissing et de la rivière des Français sont régularisés à l'aide de 3 barrages appartenant au gouvernement du Canada, soit :

Au tout début de la construction sur le barrage Big Chaudière sud, seul le barrage nord permettait d'assurer la gestion des eaux.

Le barrage Little Chaudière a permis de compenser la réduction de l'évacuation des eaux pendant la construction. Habituellement, le barrage Little Chaudière ne fonctionne que dans des circonstances exceptionnelles, comme lorsque les niveaux d'eau sont plus élevés que la normale, en cas de rabattement du lac Nipissing (qui a habituellement lieu entre octobre et mars) ou l'écoulement des crues printanières (qui a habituellement lieu entre mars et mai).

Une stratégie semblable a été employée pour la prochaine phase de construction. Une fois la construction entamée sur le barrage nord, les barrages Portage et Little Chaudière ont permis de compenser cette réduction de l'évacuation des eaux.

Liens connexes

Renseignements supplémentaires

Date de modification :