IM 15116 — 2006 Systèmes de conditionnement d'air des salles d'ordinateurs

Chapitre 5 - Prise de mesures pendant la mise en service

5.1 Généralités

Les capteurs d'humidité et de température courants montés au mur sont en général inadéquats pour assurer le refroidissement des salles d'ordinateurs. Cela est ainsi parce que le matériel électronique fonctionne correctement seulement quand les conditions environnementales requises sont maintenues à l'entrée de la baie du matériel. Maintenir simplement la température de la salle à la valeur requise ne permet pas d'assurer un refroidissement approprié, en particulier avec la haute concentration actuelle d'ordinateurs dans les baies.

Par exemple, si le fabricant des ordinateurs recommande une température de 21°C à l'entrée de la baie pour le fonctionnement normal du matériel, une température de l'air d'alimentation de 21 °C peut entraîner une défaillance du matériel, en raison des surchauffes ponctuelles. Un niveau d'humidité ponctuel anormal peut aussi entraîner des problèmes, même si le capteur mural indique une bonne valeur. Par conséquent, il est nécessaire de prendre des mesures de la température et de l'humidité à divers endroits de la salle d'ordinateurs pour en assurer l'exploitation normale.

Trois types d'essais et de prises de mesures devraient être employés :

  1. Essais de vérification et de l'état de l'installation.
  2. Essais de vérification de l'installation du matériel.
  3. Essais de dépannage du matériel.

L'utilisateur devrait effectuer le type d'essai le plus approprié pour l'application, selon les procédures recommandées dans le document « Thermal Guidelines for Data Processing Environments », publié par l'ASHRAE - dernière édition.

5.2 Essais de vérification et de l'état de l'installation

5.2.1 But

Ces essais servent à déterminer de façon proactive l'état de l'installation, afin d'éviter toute défaillance éventuelle du matériel. Ils devraient être effectués régulièrement.

5.2.2 Endroits de prise des mesures

Les endroits de prise des mesures de la température et de l'humidité devraient être déterminés dans chaque couloir où il y a des entrées d'air au matériel, en appliquant les lignes directrices suivantes :

  1. Déterminer au moins un point de prise des mesures pour chaque tranche de couloir de 3 m à 9 m.
  2. Situer les points de prise des mesures à mi-chemin dans le couloir, à un point central entre les rangées de matériel.
  3. Les points de prise des mesures devraient être situés à la hauteur appropriée en fonction du type de matériel électronique et des recommandations du fabricant. Une hauteur typique pourrait être de 1,5 m.
  4. Quand on utilise la configuration couloir chaud/couloir froid, les points de prise des mesures sont seulement nécessaires du côté du couloir froid.

5.2.3 Fonctionnement de l'appareil de CVCA

Consigner l'état de fonctionnement de l'appareil de CVCA (y compris celui du ventilateur), la vitesse du ventilateur, la température et le degré d'humidité de l'air d'alimentation, ainsi que la température et le degré d'humidité de l'air de reprise.

5.2.4 Évaluation des résultats

Tous les taux de température ou d'humidité en dehors de la plage de fonctionnement recommandée devraient être relevés, documentés et examinés. On devrait éventuellement prendre des mesures correctives dont l'équilibrage de l'air ou la modification du système de refroidissement.

Les taux de température et d'humidité au niveau l'appareil de CVCA devraient être dans les limites de la plage de calcul. Si la température de l'air de reprise est nettement inférieure à la température ambiante, on devrait examiner la possibilité d'un court-circuit de l'air d'alimentation et prendre des mesures correctives.

5.3 Essais de vérification de l'installation de l'équipement

5.3.1 But

Ces essais servent à vérifier si l'équipement est correctement installé, et si les conditions globales de température et d'humidité à l'entrée de la baie de l'équipement se trouvent dans des limites acceptables.

5.3.2 Endroits de prise des mesures

  1. Situer les points de prise des mesures aux centres géométriques des entrées d'air des serveurs installés en haut, en bas et au milieu de la baie, dans chaque ensemble de baie, lorsqu'il y a trois serveurs et plus.
  2. Situer les points de prise des mesures aux centres géométriques des serveurs installés en haut et en bas de la baie, lorsqu'il y a seulement deux serveurs.
  3. S'assurer que les points de prise des mesures sont à 50 mm de la baie.

5.3.3 Évaluation des résultats

  1. S'assurer que toutes les lectures de température et d'humidité sont comprises dans les limites ambiantes acceptables indiquées à la section 2.
  2. Si l'une ou l'autre des lectures est à l'extérieur de ces limites, prendre des mesures correctives comme l'équilibrage de l'air ou la modification du système de refroidissement.
  3. S'il n'est pas facile de prendre des mesures correctives, évaluer les risques en collaboration avec le fabricant du matériel.

5.4 Essais de dépannage du matériel

5.4.1 But

Des essais de dépannage doivent être effectués après une défaillance du matériel pour déterminer si le problème est dû à des conditions environnemen-tales inadéquates, comme une température excessive aux entrées d'air vers le matériel.

5.4.2 Endroits de prise des mesures

  1. Déterminer au moins trois (3) points de mesure en travers de toute l'entrée d'air vers le matériel à une distance de 50 mm de la baie du serveur.
  2. Utiliser un plus grand nombre de points de mesure pour des serveurs plus grands, le but étant de couvrir toute l'entrée d'air.

5.4.3 Évaluation des résultats

  1. Si toutes les mesures se situent dans des limites environnemen-tales acceptables, il est fort probable que le problème ne soit pas dû à un système de CVCA inadéquat, et il sera peut-être nécessaire de consulter le fabricant du matériel pour déterminer la cause de la défaillance.
  2. Si certaines lectures se situent à l'extérieur des limites environ-nementales acceptables, il sera peut-être nécessaire d'apporter des modifications au système de CVCA

Navigation pour Document « TPSGC/SPAC Lignes directrices d'ingénierie mécanique »