Infrastructure de télécommunications dans les immeubles

Une infrastructure efficace de télécommunications est un élément essentiel de tout immeuble à bureaux. Elle permet l'échange rapide d'information entre les personnes se trouvant dans l'immeuble et connecte celles-ci à d'autres personnes se trouvant n'importe où dans le monde. Un immeuble à bureaux type a des centaines de kilomètres de câbles de télécommunications qui doivent être installés correctement et être gérés de façon appropriée pour assurer les communications essentielles.

L'infrastructure de télécommunications d'un immeuble comprend deux systèmes :

Comme les espaces et canalisations de télécommunications sont habituellement non conformes dans les immeubles existants et correspondent souvent à une réflexion après coup dans la conception de nouveaux immeubles, il faudrait faire appel à la compétence de spécialistes dès les étapes initiales d'un projet. La conception de l'infrastructure de télécommunications devrait être basée sur une approche globale et considérer l'immeuble comme une seule entité, tout en considérant les différents ministères et organismes comme faisant partie de cette seule entité.

Normes et lignes directrices

Des normes de télécommunications visant ces deux systèmes ont été élaborées par la Telecommunications Industry Association/Electronic Industries Alliance (TIA/EIA). Bien que ces normes ne soient pas prescrites par le code, elles doivent être respectées. La norme NCTTI 6.9 du Conseil du Trésor rend ces normes obligatoires pour les nouveaux immeubles et les rénovations majeures. Bien que la version publiée de cette norme (1997) soit désuète, ses principes fondamentaux restent valables.

Documents techniques

En 2003, la Direction générale des biens immobiliers a publié trois documents connexes. Le premier document, intitulé Installation et gestion d'infrastructure de télécommunications - Lignes directrices provisoires, vise à assurer une approche uniforme de l'installation et de la gestion de l'infrastructure de télécommunications dans des immeubles appartenant à l'État ou obtenus par bail-achat par ce dernier sous la garde et la surveillance de SPAC, ainsi que dans toute installation louée à bail lorsque le bail le permet.

Le deuxième document, intitulé Installation et gestion de l'infrastructure de télécommunications, Solutions : Opérations immobilières, Bulletin Technique 2003-001, fournit de l'information technique. Il appuie le besoin d'une approche globale à l'égard de la conception et de la mise en oeuvre de l'infrastructure de télécommunications dans un immeuble. L'annexe de ce document contient des renseignements de base semblables à ce qui se trouve sur ces pages Web. Cependant, comme ce document est plus âgé, c'est le présent site Web qui fera foi en cas de divergence.

Le troisième document connexe s'intitule Incidences sécuritaires de l'infrastructure intégrée des télécommunications, Solutions : Opérations immobilières, Bulletin Technique 2003-002. Il aborde certaines des questions en rapport avec le partage de l'infrastructure de télécommunications par différents ministères et organismes, ce qui est nécessaire lorsqu'on adopte une approche globale.

Les nouvelles Normes d'aménagement en milieu de travail du Gouvernment du Canada et les Normes fédérales pour l'immeuble de base (à paraître sous peu) considèrent les espaces et canalisations de télécommunications comme des éléments de l'immeuble de base. De plus, elles exigent que le système d'espaces et de canalisations des télécommunications soit conforme aux normes TIA/EIA susmentionnées. Par conséquent, les baux doivent les spécifier, à tout le moins dans le cas des immeubles où l'État détient des intérêts à long terme dans tous les espaces à bureaux.

On s'attend à ce que les gestionnaires des biens aient effectué un examen de l'infrastructure de télécommunications des immeubles dont ils sont responsables.

Demandes de renseignements

Pour obtenir de plus amples informations, veuillez contacter tpsgc.sngp-npms.pwgsc@tpsgc-pwgsc.gc.ca.

Documents connexes

Date de modification :