Explorez les îlots urbains au sud de la rue Wellington

Sur cette page :

À propos des îlots urbains au sud de la rue Wellington

Les trois îlots urbains situés du côté sud de la rue Wellington (devant la Colline du Parlement, entre les rues Elgin et Bank) font partie de la Cité parlementaire. Le gouvernement fédéral les a expropriés en 1973 afin de fournir l’espace nécessaire aux activités parlementaires.

Ci-dessous une carte montrant les trois îlots urbains situés directement au sud de la Colline du Parlement. Les trois îlots urbains sont délimités au nord par la rue Wellington et au sud par la rue Sparks. L’îlot 1 est délimité par la rue Elgin à l’est et par la rue Metcalfe à l’ouest. L’îlot 2 est délimité par la rue Metcalfe à l’est et par la rue O’Connor à l’ouest. L’îlot 3 est délimité par la rue O’Connor à l’est et la rue Bank à l’ouest.

Voir image agrandie des trois îlots urbains connus sous les noms d’îlots 1, 2 et 3 font partie du complexe de la 
    Cité parlementaire.

Rue Wellington

La rue Wellington fait face à la Colline du Parlement et constitue un emplacement de premier choix à Ottawa.

Voir image agrandie du secteur de la rue Wellington entre les rues Bank et Elgin fait partie du complexe de la Cité parlementaire du Canada. Cette vue vers l’est de la rue est prise depuis l’édifice de l’Ouest de la Colline du Parlement.

Histoire et architecture

À la fin du 19ème siècle, le côté sud de la rue Wellington était connu sous le nom de Banker’s Row. On y trouvait des banques, des clubs et des institutions financières de style victorien.

Dans les années 1920 et 1930, bon nombre des édifices de l’ancien Banker’s Row ont été remplacés par des édifices de style Beaux-Arts plus grands.

L’édifice Wellington (180, rue Wellington, avec une façade sur la rue Sparks) a été construit pour la Métropolitaine, Compagnie d’Assurance-Vie, en 1927. Nous avons terminé la restauration et la modernisation de l’édifice Wellington en 2016. Il abrite maintenant des bureaux et des salles de comité pour le Parlement.

L’édifice Sir-John-A.-Macdonald (144, rue Wellington, avec une façade sur la rue Sparks) a été construit en 1932. Nous avons terminé sa restauration et sa modernisation en 2015.

Rue Sparks

La rue Sparks est parallèle à la rue Wellington, soit à une rue au sud de celle-ci. Le côté nord de la rue fait partie du complexe de la Cité parlementaire.

Voir image agrandie la rue Sparks est une rue piétonnière qui abrite des bureaux, des restaurants et des magasins. Le gouvernement du Canada est propriétaire des immeubles situés du côté nord de la rue entre les rues Bank et Elgin.

Histoire et architecture

La rue Sparks était une plaque tournante commerciale animée à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème siècle. On y trouvait des banques, des sociétés d’exploitation forestière et des magasins, dont le bureau de poste principal d’Ottawa. Les tramways ont circulé sur cette rue jusqu’en 1959.

Voir image agrandie de la rue Sparks en 1936. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

En 1960, peu après l’abandon du service de tramway, une section de la rue Sparks a été fermée à la circulation afin de créer la première rue piétonnière d’Ottawa. Des plantations d’arbres et d’arbustes, du mobilier urbain, des œuvres d’art, des jardinières, des abris et des bancs ont été ajoutés.

Aujourd’hui, le gouvernement du Canada possède et entretient les édifices du côté nord de la rue. Nous rénovons ces édifices afin d’offrir un espace sécuritaire, moderne et accessible au Parlement et aux locataires commerciaux. Nous améliorons également le paysage de rue.

Au cours des dernières années, nous avons procédé à la réhabilitation de :

Nous travaillons également avec la Ville d’Ottawa et la Commission de la capitale nationale pour revitaliser la rue Sparks dans le cadre du plan du domaine public de la rue Sparks.

Concours de conception architecturale pour l’îlot 2

Nous lancerons un concours de conception architecturale pour renouveler l’îlot 2.

Renseignements supplémentaires

Date de modification :