Bilan de l'année – La vision et le plan à long terme rapport annuel exercise 2017 à 2018

Navigation pour le Document « La vision et le plan à long terme rapport annuel exercise 2017 à 2018 »

Rendement financier du programme

Au cours de l'exercice financier 2017 à 2018, la VPLT et la planification des futurs projets ont bien avancé

Les dépenses totales au titre de la VPLT s'élevaient à 469,2 millions de dollars, ce qui porte les dépenses globales du programme à 3 000,4 millions de dollars en date du 31 mars 2018 (Figure 4).

Figure 4 : Dépenses cumulatives totales et prévisions de la vision et le plan à long terme – exercice 2017 à 2018 (en millions de dollars)

Figure 4: Dépenses cumulatives totales et prévisions de la vision et le plan à long terme – exercice 2017 à 2018  (en millions de dollars) - Description ci-dessous.
Tableau équivalent de la figure 4 : Dépenses cumulatives totales et prévisions de la vision et le plan à long terme – exercice 2017 à 2018 (en millions de dollars)
Exercice Budget total Dépenses totales Prévisions totales
Exercices précédents 69,1 $ 67,2 $ s/o
2002 à 2003 119,5 $ 115,0 $ s/o
2003 à 2004 178,4 $ 189,3 $ s/o
2004 à 2005 234,7 $ 249,4 $ s/o
2005 à 2006 313,4 $ 307,8 $ s/o
2006 à 2007 395,1 $ 391,6 $ s/o
2007 à 2008 463,3 $ 459,1 $ s/o
2008 à 2009 532,6 $ 532,7 $ s/o
2009 à 2010 659,1 $ 658,6 $ s/o
2010 à 2011 785,6 $ 788,1 $ s/o
2011 à 2012 933,7 $ 934,5 $ s/o
2012 à 2013 1 161,5 $ 1 139,5 $ s/o
2013 à 2014 1 444,1 $ 1 423,2 $ s/o
2014 à 2015 1 802,1 $ 1 779,1 $ s/o
2015 à 2016 2 210,1 $ 2 167,0 $ s/o
2016 à 2017 2 592,1 $ 2 531,2 $ s/o
2017 à 2018 3 078,4 $ 3 000,4 $ 3 000,4 $
2018 à 2019 s/o s/o 3 441,4 $
2019 à 2020 s/o s/o 3 686,2 $

Remarque

Toutes les prévisions concernent les projets approuvés actuellement et peuvent faire l'objet de modifications.

Dans l'ensemble, les dépenses de programmes ont légèrement augmenté par rapport à l'exercice précédent, en raison de l'avancement considérable de la phase 1 du Centre d'accueil des visiteurs et du Centre de conférences du gouvernement, de la modernisation de l'infrastructure de sécurité et du début des projets habilitants et des travaux d'enquête sur l'édifice du Centre. Les dépenses et le budget globaux liés à la VPLT sont illustrés à la figure 5.

Figure 5 : Flux de trésorerie de la vision et le plan à long terme (en millions de dollars)

Figure 5 : Flux de trésorerie de la vision et le plan à long terme (en millions de dollars) - Description ci-dessous.
Tableau équivalent de la Figure 5 : Flux de trésorerie de la vision et le plan à long terme (en millions de dollars)
Exercice Montant Pourcentage Pourcentage dépensé à ce jour
Exercices précédents 2 531,2 $ 53,8% 63,8%
2017 à 2018 469,2 $ 10,0%
2018 à 2019 441,0 $ 9,4% s/o
2019 à 2020 et exercices à venir 1 261,5 $ 26,8% s/o

Remarque

Toutes les prévisions concernent les projets approuvés actuellement et peuvent faire l'objet de modifications.

Figure 6 : Situation financière de la vision et du plan à long terme – exercice 2017 à 2018 (en millions de dollars)

Figure 6 : Situation financière de la vision et du plan à long terme – exercice 2017 à 2018 (en millions de dollars) - Description ci-dessous.
Tableau équivalent de la figure 6 Situation financière de la vision et du plan à long terme – exercice 2017 à 2018 (en millions de dollars)
Mois Budget Dépenses Prévisions
Avril 530,3 $ 0,0 $ 490,6 $
Mai 530,3 $ 2,5 $ 455,8 $
Juin 530,3 $ 19,1 $ 431,1 $
Juillet 530,3 $ 47,5 $ 430,5 $
Août 530,3 $ 85,6 $ 425,6 $
Septembre 530,3 $ 116,3 $ 429,1 $
Octobre 530,3 $ 139,7 $ 422,1 $
Novembre 486,2 $ 180,3 $ 421,0 $
Décembre 486,2 $ 214,2 $ 420,9 $
Janvier 486,2 $ 265,6 $ 453,7 $
Février 486,2 $ 318,0 $ 456,5 $
Mars 486,2 $ 469,2 $ 456,5 $

Remarque

Toutes les prévisions concernent les projets approuvés actuellement et peuvent faire l'objet de modifications.

Les dépenses liées à chacun des cinq programmes sont indiquées à la figure 7. Cette répartition des dépenses de programme est légèrement différente de celle de l'exercice précédent, en partie en raison de l'importance accrue du Programme d'infrastructure de sécurité. Au cours de l'exercice financier 2017 à 2018, le programme des grands projets d'immobilisations (GPI) représentait 70 % de toutes les dépenses de VPLT, suivi du Programme d'infrastructure de sécurité (20 %), du Programme de réfection (5 %), du programme de l'équipement et des éléments de connectivité des édifices (PEECE) (3 %) et du Programme de planification (3 %). La figure 8 a été incluse pour permettre de comparer le budget et les dépenses des programmes.

Figure 7 : Dépenses totales de la vision et du plan à long terme par programme – exercice 2017 à 2018 (en millions de dollars)

Figure 7 : Dépenses totales de la vision et du plan à long terme par programme – exercice 2017 à 2018 (en millions de dollars) - Description ci-dessous.
Table equivalent à Figure 7 : Dépenses totales de la vision et du plan à long terme par programme – exercice 2017 à 2018 (en millions de dollars)
Programme Expenditures Percentage
Major Capital Program 329,9 $ 70 %
Recapitalization Program 23,4 $ 5 %
Building Components and Connectivity Program 14,7 $ 3 %
Security Infrastructure Program 91,4 $ 20 %
Planning Program 9,8 $ 2 %

Figure 8 : Budget total de la vision et du plan à long terme par programme – exercice 2017 à 2018 (en millions de dollars)

Figure 8 : Budget total de la vision et du plan à long terme par programme – exercice 2017 à 2018 (en millions de dollars) - Description ci-dessous.
Table equivalent à Figure 8 : Budget total de la vision et du plan à long terme par programme – exercice 2017 à 2018 (en millions de dollars)
Programme Budget Pourcentage
Programme des grands projets d'immobilisations 342,8 $ 70 %
Programme de réfection 24,7 $ 5 %
Programme de l'équipement et des éléments de connectivité des édifices 17,6 $ 4 %
Programme d'infrastructure de la sécurité 91,4 $ 19 %
Programme de planification 9,8 $ 2 %

L'analyse de toutes les dépenses liées à la VPLT, par catégorie de coûts, pour l'exercice financier 2017 à 2018 indique, comme le montre la figure 9, que les plus importantes sources de coûts pour la VPLT sont la construction, à 65 % des dépenses totales, et les honoraires professionnels, à 20 %. Les honoraires professionnels comprennent les dépenses des tiers dans les domaines de l'architecture et du génie, de la gestion de la construction, de la gestion de projets, de l'analyse fonctionnelle, de l'établissement des coûts, de l'établissement des échéanciers et de la conservation/préservation du patrimoine.

On s'attend à ce que les dépenses globales liées à la VPLT augmentent au cours des prochaines années, lorsque sera mis en œuvre le prochain programme de travaux continus.

Figure 9 : Dépenses totales de la vision et le plan à long terme par catégorie – exercice 2017 à 2018 (en millions de dollars)

Figure 9 : Dépenses totales de la vision et le plan à long terme par catégorie – exercice 2017 à 2018 (en millions de dollars) - Description ci-dessous.
Table equivalent à Figure 9 Dépenses totales de la vision et le plan à long terme par catégorie – exercice 2017 à 2018 (en millions de dollars)
Catégorie Dépenses Pourcentage
Construction 304,14 $ 65 %
Équipement et éléments de connectivité des édifices 38,8 $ 8 %
Honoraires professionnels 94,0 $ 20 %
Autres coûts 4,48 $ $ 1 %
Locations 28,0 $ 6 %

Étapes clés du programme

Programme des grands projets d'immobilisations

Le programme des grands projets d'immobilisation (GPI) englobe les travaux principaux de construction des nouveaux projets et des projets de rénovation nécessaires pour respecter l'ordre de priorité concernant la restauration des principaux édifices patrimoniaux – édifices de l'Ouest, du Centre et de l'Est. Il porte également sur la réhabilitation, la construction et l'aménagement de tous les édifices de la Cité parlementaire, et ce, pour les locaux provisoires, les locaux permanents et les installations situées à l'extérieur de la Cité parlementaire qui accueillent des fonctions de soutien au Parlement.

  • Au cours de l'exercice financier 2017 à 2018, les dépenses liées au programme des GPI se sont élevées à 329,9 millions de dollars et sont donc en hausse par rapport aux dépenses de l'exercice financier précédent (figure 10). Cette augmentation reflète l'avancement considérable de la phase 1 du Centre d'accueil des visiteurs et du Centre de conférences du gouvernement, ainsi que le début des projets habilitants et des travaux d'enquête sur l'édifice du Centre.
  • Tous les projets du programme des GPI ont respecté les délais, la portée et le budget prévus pour l'exercice financier 2017 à 2018.
  • On s'attend à ce que les dépenses annuelles totales du programme des GPI augmentent légèrement au cours du prochain exercice, puis diminuent l'année suivante, à mesure que les grands projets seront achevés avant la mise en œuvre du prochain programme de travail continu (y compris l'édifice du Centre).

Figure 10 : Dépenses cumulatives, prévisions et budgets du programme des grands projets d'immobilisation de la vision et le plan à long terme – exercice 2017 à 2018

Figure 10 : Dépenses cumulatives, prévisions et budgets du programme des grands projets d'immobilisation de la vision et le plan à long terme – exercice 2017 à 2018 - Description ci-dessous.
Tableau équivalent de la figure 10 : Dépenses cumulatives, prévisions et budgets du programme des grands projets d'immobilisation de la vision et le plan à long terme – exercice 2017 à 2018
Exercice Budget annuel Dépenses annuelles Prévisions des dépenses annuelles
Exercices précédents 46,0 $ 44,1 $ s/o
2002 à 2003 75,1 $ 70,6 $ s/o
2003 à 2004 98,5 $ 109,4 $ s/o
2004 à 2005 139,1 $ 153,8 $ s/o
2005 à 2006 203,7 $ 198,1 $ s/o
2006 à 2007 269,0 $ 265,5 $ s/o
2007 à 2008 327,9 $ 323,8 $ s/o
2008-2009 390,0 $ 390,1 $ s/o
2009 à 2010 511,3 $ 510,8 $ s/o
2010 à 2011 621,0 $ 623,7 $ s/o
2011 à 2012 747,1 $ 749,2 $ s/o
2012 à 2013 949,9 $ 929,6 $ s/o
2013 à 2014 1,196,5 $ 1,176,4 $ s/o
2014 à 2015 1,497,9 $ 1,483,3 $ s/o
2015 à 2016 1,844,5 $ 1,811,4 $ s/o
2016 à 2017 2,134,2 $ 2,104,5 $ s/o
2017 à 2018 342,8 $ 329,9 $ s/o
2018 à 2019 s/o s/o 354,9 $
2019 à 2020 s/o s/o 158,2 $
Remarque

Toutes les prévisions concernent les projets approuvés actuellement et peuvent faire l'objet de modifications.

Édifice de l'Ouest

Conçu à l'origine pour être utilisé par la fonction publique fédérale, l'édifice de l'Ouest est l'un des plus anciens édifices parlementaires. La structure porteuse en maçonnerie a été construite en trois périodes, commençant avant la Confédération en 1859, avec une tour et des ailes ajoutées en 1878, et la dernière aile terminée en 1909.

Le projet de restauration de l'édifice de l'Ouest vise à répondre aux besoins actuels et futurs des députés, tout en respectant son caractère patrimonial. Une fois les travaux terminés, l'édifice de l'Ouest accueillera la Chambre des communes pendant la réhabilitation de l'édifice du Centre, et abritera notamment quatre salles de comités ainsi que les bureaux du premier ministre, des hauts fonctionnaires, des officiels, des chefs des partis et des whips des partis. Le bâtiment intercalaire permanent dans la cour servira de Chambre des communes. Les travaux de réhabilitation ont débuté en 2011.

2017 à 2018 avancées

En 2017 à 2018, le projet de réhabilitation de l'édifice de l'Ouest a progressé jusqu'à sa phase finale, et l'édifice est maintenant presque prêt à accueillir ses nouveaux locataires. Au 3 mars 2018, le projet était terminé à 95 %, dans le respect des délais et du budget. En 2017 à 2018 , DGCP a :

  • terminé l'installation du toit de verre au-dessus de la Chambre des communes provisoire;
  • achevé la construction de la Chambre des communes provisoire et de deux salles de comités;
  • terminé la construction de nombreux secteurs clés, ce qui a permis de commencer la livraison des meubles;
  • mis en œuvre de nouveaux systèmes de chauffage et de refroidissement à la vapeur et à l'eau glacée ainsi que des systèmes d'alimentation primaire et d'urgence.

À venir

En 2018 à 2019, l'accent sera mis sur les touche finale à la réfection de l'édifice et à travailler avec la Chambre des communes en vue de la transition de ses activités vers l'édifice. Voici quelques-unes des tâches qui restent à accomplir :

  • brancher et tester les nouvelles technologies de l'information et les équipements multimédias;
  • terminer l'infrastructure de sécurité;
  • achever les finitions intérieures telles que la menuiserie;
  • travailler avec les partenaires parlementaires en vue du déménagement des députés et de leur personnel dans leurs nouveaux bureaux.
Symbole de  durabilité

Une fois que les travaux de réfection de l'édifice du Centre seront terminés et que les parlementaires auront réintégré l'édifice, l'édifice de l'Ouest accueillera à nouveau diverses fonctions de la Chambre des communes et offrira beaucoup plus d'espace utilisable.

Symbole d'accessibilité

L'édifice de l'Ouest remis en état sera plus éconergétique grâce à des systèmes d'éclairage à DEL, et les besoins en éclairage et en chauffage seront réduits grâce au nouveau toit de verre de la Chambre.

L'édifice de l'Ouest remis en état offrira un accès facile à tous les étages, y compris à la galerie publique de la Chambre, un ascenseur pouvant accueillir un fauteuil roulant électrique et des cabines à accès facile dans les toilettes. Des panneaux en braille et des escaliers avec des bandes de bordure contrastées pour aider les malvoyants seront également installés.

Symbole des
Possibilités pour les Canadiens et Canadiennes

Le projet de réfection de l'édifice de l'Ouest permettra de créer ou de maintenir environ 5 000 emplois.

Un nouveau toit de verre pour la Chambre des communes

Symbole de  durabilitéLe toit de verre recouvrant la cour de l'édifice de l'Ouest a été achevé à l'été 2017, ce qui a permis de créer un plafond impressionnant pour la Chambre des communes provisoire. Le toit est soutenu par vingt colonnes d'acier qui s'élèvent comme des arbres géants et entourent la pièce. La surface supérieure du toit est faite de verre et d'aluminium et comprend des paralumes mécaniques permettant de contrôler l'intensité de la lumière. La lumière naturelle est uniformément dispersée par l'intermédiaire de puits de lumière placés entre la base du toit en verre et les colonnes en acier. Ces puits de lumière aident à diffuser la lumière qui pénètre dans la chambre par le toit et réduisent les besoins d'éclairage dans cette zone. L'acier blanc qui forme les motifs en losange dans le toit en verre crée également un espace aérien dans lequel l'air est chauffé naturellement, puis remis en circulation pour chauffer d'autres parties du bâtiment, ce qui rend le bâtiment plus éconergétique.

Centre d'accueil des visiteurs

Conçue pour s'intégrer parfaitement aux structures historiques et à l'environnement naturel de la Colline du Parlement, la phase 1 du Centre d'accueil des visiteurs est le premier nouvel édifice à être construit sur la Colline depuis plus de 100 ans. Cette installation souterraine moderne à plusieurs niveaux aidera à maintenir un équilibre entre l'accueil et la sécurité en servant d'entrée principale au Parlement pendant la réhabilitation de l'édifice du Centre.

Devant l'entrée principale, une esplanade enjolivée d'arbres et munie de bancs offrira aux visiteurs une aire de rassemblement et d'attente. De là, ils accéderont aux édifices par une entrée principale à la fois subtile et élégante, construite dans le mur historique de Vaux, à l'ouest de l'édifice du Centre. Une fois à l'intérieur, les visiteurs seront accueillis dans un espace lumineux et ouvert des plus sophistiqués et agréables.

Le Centre d'accueil des visiteurs offrira non seulement un meilleur accès sécurisé aux parlementaires et au personnel ainsi qu'un contrôle des visiteurs à l'extérieur des principaux édifices du Parlement, mais il améliorera également l'expérience des visiteurs dans l'un des plus importants sites patrimoniaux et l'une des attractions touristiques les plus fréquentées du Canada.

Saviez-vous que

Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, a posé une pierre à l'entrée du nouveau Centre d'accueil des visiteurs? Cette pierre provient d'une carrière vieille de 200 ans à Queenston, en Ontario. Pour marquer cette occasion, la pierre a été gravée par l'un des plus grands tailleurs de pierre du monde et son apprenti. Tous deux sont d'anciens élèves d'un organisme de bienfaisance canadien et d'une académie du patrimoine qui a reçu le patronage royal de Son Altesse Royale Charles, prince de Galles.

2017 à 2018 avancées

En 2017 à 2018, la DGCP a mené ce projet à son stade final. Au 31 mars 2018, le projet était terminé à 93 %, dans le respect des délais et du budget. Cela comprend ce qui suit :

  • achèvement de l'installation des systèmes mécaniques et électriques;
  • installation très avancée de maçonnerie intérieure et de plafonds voûtés;
  • installation des escaliers principaux, des escaliers mécaniques et des ascenseurs;
  • installation d'un tout nouveau revêtement de sol en terrazzo;
  • mise en œuvre de nouveaux systèmes de chauffage et de refroidissement à la vapeur et à l'eau glacée ainsi que de systèmes d'alimentation primaire et d'urgence.

À venir

En 2018 à 2019, les efforts seront axés sur ce qui suit :

  • terminer les finitions intérieures, y compris l'installation des portes et de la pierre intérieure;
  • achèvement de l'aménagement paysager;
  • remise de l'édifice aux partenaires parlementaires afin qu'ils puissent se préparer à accueillir les visiteurs à l'hiver 2019.

Une fois la phase 1 terminée, les travaux du Centre d'accueil des visiteurs se poursuivront, mais cette fois dans le cadre de la portée des travaux du projet de réfection de l'édifice du Centre. Le plan pour les prochaines phases du Centre d'accueil des visiteurs consiste à relier la phase 1 à une nouvelle structure souterraine menant à l'édifice du Centre et à l'édifice de l'Est.

Symbole de  durabilité

Les mesures d'efficacité énergétique intégrées à la phase 1 du Centre d'accueil des visiteurs comprennent la sélection de matériaux durables pour l'aménagement intérieur et les systèmes de plomberie économes en eau. Comme ce projet est une construction neuve, la DGCP dispose d'une plus grande souplesse en matière de durabilité.

Symbole d'accessibilité

De nouvelles mesures d'accessibilité intégrées au Centre d'accueil des visiteurs contribuent à offrir une expérience accessible et égale à tous les visiteurs et à toutes les personnes. Cela comprend des voies de déplacement dépourvues d'obstacle sur tous les étages accessibles au public, des commodités sans obstacle, y compris des salles de bain, des comptoirs, des toilettes et des fontaines accessibles en fauteuil roulant, des panneaux en braille dans les ascenseurs ainsi que des systèmes d'annonce vocale des étages, et bien plus encore!

Symbole des Possibilités pour les Canadiens et Canadiennes

La phase 1 du projet du Centre d'accueil des visiteurs permettra de créer ou de maintenir environ 600 emplois.

Centre de conférences du gouvernement

Construit en 1912 comme gare centrale d'Ottawa, cet immeuble a été acquis par le gouvernement du Canada dans les années 1960 et transformé en Centre de conférences du gouvernement. Le Centre de conférences du gouvernement occupe un emplacement bien en vue au centre-ville d'Ottawa, au 2, rue Rideau, non loin de la Colline du Parlement et en face de l'historique Fairmont Château Laurier.

Une fois entièrement réhabilité, le Centre de conférences du gouvernement hébergera le Sénat du Canada pendant la réhabilitation de l'édifice du Centre. Cela comprend une salle du Sénat provisoire, trois salles de comités et des bureaux parlementaires pour les fonctions législatives et de direction.

Le style Beaux-Arts et la désignation patrimoniale du Centre de conférence du gouvernement en font un projet de réhabilitation fascinant puisque, à l'exception de quelques timides adaptations dans les années 1970, l'édifice demeure dans son état original. Ses finitions historiques et ses détails contemporains rappellent ainsi la riche et longue histoire du Sénat.

2017 à 2018 avancées

En 2017 à 2018, la DGCP a mené ce projet à sa phase finale. Au 31 mars 2018, le projet était terminé à 90 %, dans le respect des délais et du budget. Cela comprend ce qui suit :

  • les travaux de construction les plus complexes et les plus risqués, y compris la démolition, l'élimination des matières dangereuses, l'excavation et la construction de structures, ont été réalisés;
  • réparations de la maçonnerie extérieure terminées;
  • achèvement de l'installation des systèmes mécaniques et électriques ainsi que de toutes les principales cloisons murales.

À venir

En 2018 à 2019, les efforts seront axés sur ce qui suit :

  • achèvement de l'annexe à l'est de l'édifice;
  • achèvement de la salle du Sénat et des salles de comités;
  • achèvement de l'infrastructure de technologie de l'information;
  • achèvement des finitions intérieures comme les cloisons sèches, les moulures, les plafonds en plâtre, et plus encore;
  • achèvement de l'aménagement paysager et des travaux extérieurs et de l'éclairage;
  • collaboration avec le Sénat pour préparer l'occupation de l'immeuble.

En plus de répondre aux besoins en locaux provisoires du Sénat, le Centre de conférence réhabilité devrait également permettre de répondre aux besoins à long terme en matière de biens immobiliers de SPAC une fois que le Sénat aura réintégré l'édifice du Centre.

Symbole de  durabilité

Les mesures d'efficacité énergétique intégrées au Centre de conférence du gouvernement comprennent des systèmes de plomberie économes en eau, des fenêtres à rendement thermique amélioré, des sources d'éclairage éconergétiques, des détecteurs de présence dans les salles de comités qui aideront à réduire la consommation d'énergie, et beaucoup plus!

Symbole d'accessibilité

Une fois remis en état, le Centre de conférence du gouvernement offrira des voies de déplacement exemptes d'obstacle à tous les étages, y compris la galerie publique de la salle de conférence, et des ascenseurs pouvant accueillir des fauteuils roulants électriques ainsi que des cabines sans obstacle dans les salles de toilettes. Des mesures sont également mises en œuvre pour les malvoyants telles que des panneaux en braille et des escaliers à bandes de chant contrastantes.

Symbole des Possibilités pour les Canadiens et Canadiennes

Le projet de réhabilitation du Centre de conférence du gouvernement permettra de créer ou de maintenir environ 1 400 emplois.

Édifice du Centre

Construit entre 1916 et 1927, l'édifice du Centre est l'un des symboles nationaux les plus importants du Canada. Symbole de la démocratie canadienne, il héberge le Sénat du Canada, la Chambre des communes et la Bibliothèque du Parlement. L'édifice est également occupé par les Services de protection parlementaire, le Bureau du Conseil privé (pour le Cabinet du premier ministre et la salle du Cabinet) et Services publics et Approvisionnement Canada pour l'entretien des bâtiments.

La modernisation de l'édifice du Centre a été le principal moteur de la VPLT. La préservation de ce fragment majestueux de l'histoire de notre pays est le plus important projet de restauration du patrimoine jamais entrepris au Canada. Il compte de nombreux volets, comme la restauration de la maçonnerie, du bois, du plâtre, des fresques, des vitraux et des métaux, le remplacement des systèmes mécaniques, électriques et de sécurité incendie, l'installation de nouveaux systèmes de technologie de l'information, multimédia et de sécurité, l'amélioration de l'accessibilité pour offrir une expérience équitable à tous les visiteurs, et bien plus. Lorsque l'édifice du Centre rouvrira ses portes, il sera prêt à répondre aux besoins d'un parlement du XXIe siècle pour les années à venir.

2017 à 2018 avancées

En 2017 à 2018, le projet de réhabilitation de l'édifice du Centre prévoyait le déménagement des personnes et des fonctions à l'extérieur de l'édifice et la préparation des grands travaux de construction qui doivent commencer en 2019. En date du 31 mars 2018, nous avons, dans le cadre du projet :

  • lancé un programme global d'examen de l'état des bâtiments qui permettra de préciser les coûts, la portée et le calendrier du projet. Il s'agit du programme d'enquête;
  • lancé divers projets portant sur les travaux requis avant le début des travaux de réfection de l'édifice du Centre. Ces projets sont des projets habilitants;
  • élaboré le concept de chantier;
  • entamé l'élaboration d'un cadre de mesure du rendement et d'établissement de rapports sur le rendement.

À venir

Certains des travaux à réaliser à 2018 à 2019 dans le cadre du projet de réhabilitation de l'édifice du Centre comprennent :

  • collaborer avec les partenaires parlementaires pour vider l'édifice du Centre et transférer les opérations parlementaires à l'édifice de l'Ouest et au Centre de conférences du gouvernement;
  • poursuivre l'exécution des projets habilitants;
  • terminer le programme global d'enquête;
  • entamer la conception schématique;
  • faire progresser une stratégie d'innovation et commencer sa mise en œuvre;
  • poursuivre la mise en œuvre et l'amélioration de l'utilisation efficace de la méthode intégrée de prestation allégée de programme – un concept dans lequel tous les intervenants collaborent dans un environnement commun pour améliorer la transparence et la communication.
Symbole de  durabilité

Le projet de réhabilitation de l'édifice du Centre a mis en place un programme de développement durable qui vise à tirer parti des occasions d'utiliser des systèmes plus efficaces et durables, tout en préservant soigneusement le caractère patrimonial de l'édifice. Grâce à ces efforts ciblés, l'édifice du Centre deviendra un modèle de durabilité pour les édifices patrimoniaux.

La DGCP s'engage à appliquer des éléments de conception durables qui aideront à moderniser les activités quotidiennes, à simplifier les opérations et à améliorer le confort et le bien-être des occupants.

Édifice de l'Est

L'édifice de l'Est est le plus intact des édifices patrimoniaux d'origine de la Colline du Parlement et assure actuellement diverses fonctions pour le Sénat du Canada. Ce bâtiment a été construit en deux grandes périodes. La première partie, qui comprend les ailes principales ouest et sud, a été achevée en 1865, mais est appelée l'aile de 1867. Une deuxième aile a été ajoutée en 1910. Comme les derniers travaux majeurs de l'aile de 1867 ont été achevés à la fin des années 1970, l'édifice de l'Est a maintenant besoin d'être remis en état. Bien que l'intérieur soit en bon état, certaines parties de l'extérieur doivent être révisées depuis les fondations jusqu'au toit, car il montre des signes de détérioration comme des pierres fissurées, des sculptures usées, de la ferronnerie corrodée et des dommages causés par l'infiltration d'eau. La DGCP aborde la réhabilitation de ce bâtiment en deux phases.

La Phase 1 du projet est axée sur la réfection de l'extérieur de l'aile de 1867. Cela comprend des réparations urgentes dans quatre des secteurs les plus préoccupants de cette aile : la tour sud-ouest, la tour sud-est, l'entrée sud et l'entrée du gouverneur général. Ces réparations comprennent la réhabilitation de la maçonnerie patrimoniale, le renforcement parasismique de la maçonnerie, la restauration des vitraux, des fenêtres et des portes extérieures ainsi que le remplacement d'une partie du toit en cuivre et la conservation de la ferronnerie ornementale. La planification de la deuxième phase des travaux aura également lieu lors de la phase 1. Les travaux de construction de la phase 1 ont débuté en 2017.

La Phase 2 du projet se déroulera une fois le bâtiment libéré et portera sur les travaux restants après l'achèvement de la phase 1. La DGCP est en train d'évaluer les options pour ce projet, y compris la précision des coûts et du calendrier. La phase 2 portera sur des aspects tels que l'achèvement de tous les travaux extérieurs qui n'ont pas été couverts au cours de la première phase, y compris l'aile de 1910, l'amélioration des mesures de protection parasismiques de l'ensemble du bâtiment, la liaison entre le bâtiment et le Centre d'accueil des visiteurs ainsi que la modernisation du bâtiment pour le rendre conforme aux codes du bâtiment modernes et répondre aux besoins du Sénat.

Saviez-vous que

L'extérieur de l'édifice de l'Est est orné de quelques-uns des ouvrages de maçonnerie en pierre et de ferronnerie les plus remarquables au Canada. Il compte parmi les beaux exemples au monde d'architecture néogothique de la grande époque victorienne. Une grande partie des travaux de réhabilitation extérieurs exige une attention particulière et sera effectuée par des maçons spécialisés en édifices du patrimoine. Ces artisans utiliseront des techniques traditionnelles et des outils à main pour redonner à ce bâtiment son bel aspect d'antan.

2017 à 2018 avancées

Au 31 mars 2018, le projet était terminé à 39 %, dans le respect des délais et du budget. Au cours du présent exercice, la DGCP a :

  • mis en œuvre un programme continu de dépistage et d'enquêtes afin de cerner les problèmes qui doivent être réglés avant que la réhabilitation entière n'ait lieu et de prendre les mesures qui s'imposent;
  • terminé les documents de construction pour tous les secteurs clés de la phase 1;
  • entamé les travaux de réhabilitation de la phase 1, y compris la construction de la tour sud-est, l'un des quatre secteurs préoccupants;
  • poursuivi des travaux de recherche et d'évaluation pour déterminer la portée, le coût et le calendrier de la phase 2.
Symbole de  durabilité

Les mesures de durabilité intégrées à l'édifice de l'Est comprendront des systèmes de plomberie économes en eau, des systèmes et des sources éconergétiques, des solutions de gestion des déchets et des technologies d'immeubles intelligents.

Symbole d'accessibilité

La phase 1 du projet de réfection de l'édifice de l'Est assurera l'accessibilité universelle à l'entrée de l'édifice, tandis que la phase 2 assurera l'accessibilité universelle dans l'ensemble des installations.

Symbole des Possibilités pour les Canadiens et Canadiennes

La phase 1 du projet de réfection de l'édifice de l'Est permettra de créer ou de maintenir environ 500 emplois.

Programme de réfection

Le programme de réfection porte sur des projets réalisés dans des édifices qui sont occupés et opérationnels, mais qui n'ont pas encore été entièrement réhabilités. Les projets sont conçus pour préserver les bâtiments, arrêter ou réduire la détérioration en cours, répondre aux exigences de réparation urgente des bâtiments, traiter les problèmes de santé et de sécurité, et réduire le coût et la complexité des travaux futurs. La restauration et la réhabilitation des terrains patrimoniaux de la Colline du Parlement, éléments importants de la vision et des principes directeurs de la VPLT, relèvent aussi du programme de réfection.

  • Au cours de l'exercice financier 2017 à 2018, les dépenses liées au programme de réfection se sont élevées à 23,4 millions de dollars et sont donc en hausse importante par rapport aux dépenses de l'exercice précédent, comme le montre la figure 11.
  • Tous les projets du programme de réfection sont réalisés dans le respect du calendrier, de la portée et du budget établis.
  • Le total des dépenses annuelles du programme de réfection devrait demeurer stable au cours du prochain exercice, puis augmenter en 2019 à 2020 avec la mise en œuvre prévue du prochain programme de travaux.

Figure 11 : Dépenses cumulatives, prévisions et budget du programme de réfection de la vision et le plan à long terme – exercice 2017 à 2018

Figure 11 : Dépenses cumulatives, prévisions et budget du programme de réfection de la vision et le plan à long terme – exercice 2017 à 2018 - Description ci-dessous.
Tableau équivalent de la Figure 11 : Dépenses cumulatives, prévisions et budget du programme de réfection de la vision et le plan à long terme – exercice 2017 à 2018
Exercice Budget annuel Dépenses annuelles Prévisions des dépenses annuelles
Exercices précédents 11,0 $ 11,0 $ s/o
2002 à 2003 14,4 $ 14,4 $ s/o
2003 à 2004 25,6 $ 25,6 $ s/o
2004 à 2005 6,8 $ 6,8 $ s/o
2005 à 2006 3,7 $ 3,7 $ s/o
2006 à 2007 3,2 $ 3,2 $ s/o
2007 à 2008 5,4 $ 5,4 $ s/o
2008-2009 3,5 $ 3,5 $ s/o
2009 à 2010 2,4 $ 2,4 $ s/o
2010 à 2011 7,5 $ 7,3 $ s/o
2011 à 2012 14,5 $ 14,5 $ s/o
2012 à 2013 15,4 $ 13,5 $ s/o
2013 à 2014 15,2 $ 15,9 $ s/o
2014 à 2015 22,9 $ 18,8 $ s/o
2015 à 2016 23,8 $ 23,6 $ s/o
2016 à 2017 31,1 $ 21,5 $ s/o
2017 à 2018 24,7 $ 23,4 $ s/o
2018 à 2019 s/o s/o 15,5 $
2019 à 2020 s/o s/o 45,0 $
Remarque

Toutes les prévisions concernent les projets approuvés actuellement et peuvent faire l'objet de modifications.

2017 à 2018 avancées

En 2017 à 2018, le programme de réfection a terminé le projet d'alimentation électrique d'urgence de la Colline du Parlement de l'édifice du Centre, qui a permis d'augmenter la capacité électrique de la Colline et de répondre adéquatement aux besoins accrus en électricité.

Des progrès ont également été réalisés dans le cadre des projets en cours :

  • Terrains de la Colline du Parlement
    • Réalisation d'une étude visant à orienter la remise en état future du mur Wellington et des barrières en fer forgé.
    • Réalisation d'une étude qui a permis d'évaluer l'état du secteur ouest et de préciser les exigences futures en matière de sécurité.
  • Édifice de la Confédération
    • Achèvement partiel des réparations de fenêtres et de la réfection des châssis nécessaires.
    • Achèvement partiel des améliorations mécaniques et électriques requises.
  • Édifice Victoria
    • Ce projet en est encore à ses débuts. Une étude sur la réfection est en cours afin de trouver des moyens d'améliorer l'état général du bâtiment.
  • Nouveau projet Mur Wellington
    • Réalisation d'une étude visant à évaluer les possibilités pour un nouvel éclairage le long du mur Wellington.
  • Nouveau projet Amélioration de l'accessibilité de la promenade Sud
    • Ce projet en est encore à ses débuts. Une étude est actuellement en cours pour trouver des moyens d'améliorer l'accessibilité à la Cité parlementaire, de la rue Wellington à la promenade Sud.
À venir

En 2018 à 2019, le programme de réfection s'efforcera de terminer le projet d'amélioration mécanique et électrique de l'édifice de la Confédération et de poursuivre d'autres projets. De nombreux projets, comme celui du mur Wellington et des barrières en fer forgé et celui de remise en état du secteur ouest, commenceront à mettre en œuvre les résultats et les solutions déterminés par les études réalisées au cours des années précédentes. Le projet de verdissement du versant nord, qui vise à reboiser et à stabiliser le versant nord de la Colline du Parlement, débutera également en 2018 à 2019.

Symbole de  durabilité

Saviez-vous que
...la Colline du Parlement servira de « banc d'essai » pour de nouvelles technologies propres? Dans le cadre de son engagement envers le développement durable et des modes de transport plus écologiques, la DGCP a ajouté diverses stations de recharge de véhicules électriques sur les terrains de la Colline du Parlement et installé des supports à bicyclettes protégés pour les cyclistes dans la Cité parlementaire.

Programme de l'équipement et des éléments de connectivité des édifices

Le programme de l'équipement et des éléments de connectivité des édifices (PEECE) porte sur la modernisation des infrastructures de communications et de technologie de l'information (TI) à l'échelle du complexe. Les projets du PEECE du complexe comprennent des modifications majeures dans deux centres de données centralisés ainsi que des applications de services interreliés dans plus de 30 édifices du complexe de la Cité parlementaire. Ces projets sont coordonnés et intégrés à la construction de la VPLT.

D'autres grands projets de construction, comme ceux de l'édifice de l'Ouest, du Centre de conférences du gouvernement et du Centre d'accueil des visiteurs (phase 1), comportent également des éléments de construction et de connectivité. Cette année, il a fallu beaucoup de temps et d'efforts pour que ces immeubles soient suffisamment opérationnels pour amorcer un déménagement progressif à l'été 2018, y compris l'intégration des systèmes de TI, multimédias et de sécurité.

  • Au cours de l'exercice financier 2017 à 2018, les dépenses liées au PEECE se sont élevées à 14,7 millions de dollars, en légère baisse par rapport aux dépenses de l'exercice financier précédent, comme le montre la figure 12.
  • Tous les projets du PEECE respectaient les délais, le budget et la portée prévus.
  • Le total des dépenses annuelles du programme de réfection devrait demeurer stable au cours des prochaines années avec la mise en œuvre prévue du prochain programme de travaux.

Figure 12 : Dépenses cumulatives, prévisions et budget pour le programme de l'équipement et des éléments de connectivité des édifices de la vision et le plan à long terme – exercice 2017 à 2018

Figure 12 : Dépenses cumulatives, prévisions et budget pour le programme de l'équipement et des éléments de connectivité des édifices de la vision et le plan à long terme – exercice 2017 à 2018 - Description ci-dessous.
Table equivalent à Figure 12 : Dépenses cumulatives, prévisions et budget pour le programme de l'équipement et des éléments de connectivité des édifices de la vision et le plan à long terme – exercice 2017 à 2018
Exercice Budget annuel Dépenses annuelles Prévisions des dépenses annuelles
Exercices précédents 6,3 $ 6,3 $ s/o
2002 à 2003 5,2 $ 5,2 $ s/o
2003 à 2004 7,5 $ 7,5 $ s/o
2004 à 2005 7,0 $ 7,0 $ s/o
2005 à 2006 7,9 $ 7,9 $ s/o
2006 à 2007 12,0 $ 12,0 $ s/o
2007 à 2008 3,5 $ 3,5 $ s/o
2008 à 2009 2,2 $ 2,2 $ s/o
2009 à 2010 1,0 $ 1,0 $ s/o
2010 à 2011 5,7 $ 5,5 $ s/o
2011 à 2012 3,4 $ 3,4 $ s/o
2012 à 2013 5,2 $ 5,0 $ s/o
2013 à 2014 15,3 $ 14,9 $ s/o
2014 à 2015 21,2 $ 19,4 $ s/o
2015 à 2016 19,5 $ 23,1 $ s/o
2016 à 2017 17,6 $ 15,7 $ s/o
2017 à 2018 17,6 $ 14,7 $ s/o
2018 à 2019 s/o s/o 29,3 $
2019 à 2020 s/o s/o 26,1 $
Remarque

Les prévisions concernent les projets approuvés actuellement et peuvent faire l'objet de modifications.

2017 à 2018 avancées

Au cours de l'exercice financier 2017 à 2018, le PEECE a mené à bien les projets suivants :

  • projet de système radio à commutation automatique de canaux – Mise à niveau du système de radiocommunication existant utilisé par les forces de sécurité et les équipes d'entretien de plusieurs partenaires parlementaires;
  • projet de réseau informatique sans fil – Déploiement de la capacité Wi-Fi dans la Cité parlementaire, ce qui a permis la réception de services vocaux sur protocole Internet;
  • projet d'infrastructure du réseau central – Réseau informatique modernisé dans la Cité parlementaire, y compris plus de câbles à fibres optiques, plus de bande passante et un trafic plus rapide;
  • projet de mise à niveau du module de commande principal et de la diffusion – Modernisation du réseau de distribution de radiodiffusion audio et vidéo et des installations de commande dans les bâtiments pour prendre en charge les formats numériques et haute définition;
  • projet de mise à niveau du système de sécurité intégré – Mise à niveau et élargissement du principal système de sécurité intégré, comme les lecteurs de cartes, les caméras vidéo et les signaux de détection d'intrus.

Le programme a également permis de faire avancer considérablement les travaux dans d'autres projets, notamment les projets d'accès à la télévision communautaire, de connectivité au sud de la rue Wellington, d'infrastructure de réseau de prochaine génération – projets de téléphonie, de modernisation des bâtiments de base de l'infrastructure de TI et d'atténuation des risques des centres de données.

À venir

En 2018 à 2019, le PEECE s'efforcera de terminer la première phase du projet de connectivité au sud de la rue Wellington et de continuer à faire progresser les projets d'accès à la télévision communautaire, d'infrastructure de réseau de prochaine génération – projets de téléphonie, de modernisation des bâtiments de base de l'infrastructure de TI et d'atténuation des risques des centres de données. L'achèvement complet de ces projets est prévu pour 2021.

Programme de planification

Le programme de planification met l'accent sur l'élaboration de lignes directrices et de plans d'aménagement du secteur à l'échelle de la Cité parlementaire, et est fondé sur des études qui orientent les décisions d'investissement et l'ordre de priorité des projets à réaliser. Il s'agit de faire en sorte que tous les travaux à venir dans la Cité parlementaire s'harmonisent avec la vision globale et les principes directeurs de la VPLT. L'équipe chargée de la planification fournit des études, des lignes directrices et des conseils stratégiques en appui au lancement de nouveaux projets, et coordonne les projets en cours afin qu'ils soutiennent les objectifs généraux de la VPLT et y contribuent. Une fois que les projets ont été déterminés et que la planification préliminaire des travaux est terminée, les projets passent au programme des GPI et au programme de réfection. Cette année, le programme de planification a élargi sa portée pour s'associer à la Ville d'Ottawa et à la Commission de la capitale nationale pour entreprendre des travaux sur l'avenir des rues Sparks et Wellington.

  • Au cours de l'exercice financier 2017 à 2018, les dépenses liées au projet de planification se sont élevées à 9,8 millions de dollars et sont donc en hausse par rapport aux dépenses de l'exercice financier précédent, comme le montre la figure 13.
  • Tous les projets du programme de planification ont été réalisés dans le respect du calendrier, de la portée et du budget établis.
  • Le total des dépenses annuelles du programme d'infrastructure de la sécurité devrait augmenter au cours des prochaines années avec la mise en œuvre prévue du prochain programme de travaux.

Figure 13 : Dépenses cumulatives, prévisions et budget du programme de planification de la vision et le plan à long terme – exercice 2017 à 2018

Figure 13 : Dépenses cumulatives, prévisions et budget du programme de planification de la vision et le plan à long terme – exercice 2017 à 2018 - Description ci-dessous.
Table equivalent à Figure 13 : Dépenses cumulatives, prévisions et budget du programme de planification de la vision et le plan à long terme – exercice 2017 à 2018
Exercice Budget annuel Dépenses annuelles Prévisions des dépenses annuelles
Exercices précédents 5,8 $ 5,8 $ s/o
2002 à 2003 1,6 $ 1,6 $ s/o
2003 à 2004 2,4 $ 2,4 $ s/o
2004 à 2005 2,0 $ 2,0 $ s/o
2005 à 2006 2,6 $ 2,6 $ s/o
2006 à 2007 1,1 $ 1,1 $ s/o
2007 à 2008 0,4 $ 0,4 $ s/o
2008 à 2009 1,5 $ 1,5 $ s/o
2009 à 2010 1,8 $ 1,8 $ s/o
2010 à 2011 3,7 $ 3,7 $ s/o
2011 à 2012 4,0 $ 3,9 $ s/o
2012 à 2013 4,4 $ 3,9 $ s/o
2013 à 2014 5,5 $ 6,1 $ s/o
2014 à 2015 12,4 $ 10,7 $ s/o
2015 à 2016 18,1 $ 13,1 $ s/o
2016 à 2017 21,1 $ 21,4 $ s/o
2017 à 2018 9,8 $ 9,8 $ s/o
2018 à 2019 s/o s/o 10,7 $
2019 à 2020 s/o s/o 13,5 $
Remarque

Toutes les prévisions concernent les projets approuvés actuellement et peuvent faire l'objet de modifications.

2017 à 2018 avancées

Au cours de l'exercice financier 2017 à 2018, le programme de planification a lancé et mené à terme un certain nombre d'initiatives clés, notamment :

  • la réalisation d'une étude sur l'aménagement urbain et la sécurité du site pour appuyer les futurs projets de sécurité prévus le long des rues Wellington et Sparks, entre les rues Bank et Elgin;
  • l'élaboration de plusieurs rapports pour éclairer la prise de décisions sur les projets futurs et appuyer l'amélioration de la conservation sur les caractéristiques patrimoniales;
  • un partenariat avec la Ville d'Ottawa et la Commission de la capitale nationale pour appuyer une étude sur le transport pour de futures pistes cyclables le long de la rue Wellington;
  • une collaboration avec trois organisations autochtones nationales pour terminer la conception et l'installation de trois bannières à grande échelle sur la façade du 100, rue Wellington, un nouvel espace pour les peuples autochtones;
  • le lancement de la phase 2 de la mise à jour de la VPLT.

Programme d'infrastructure de la sécurité

  • Au cours de l'exercice financier 2017 à 2018, les dépenses du programme d'infrastructure de sécurité ont été de 91,4 millions de dollars, une forte augmentation par rapport aux dépenses de l'exercice précédent, comme le montre la figure 14. Cette augmentation s'explique par la mise en œuvre des éléments d'amélioration de composantes de l'infrastructure de la sécurité de certains grands projets récemment terminés, ou de grands projets en cours qui en sont à l'étape finale (p. ex. édifice de l'Ouest, phase 1 du Centre d'accueil des visiteurs et Centre de conférences du gouvernement).
  • Tous les projets du programme d'infrastructure de sécurité ont été réalisés dans le respect du calendrier, de la portée et du budget établis.
  • Les dépenses annuelles totales du programme d'infrastructure de sécurité devraient diminuer au cours des prochaines années en raison de l'achèvement des projets existants.

Figure 14 : Dépenses cumulatives, prévisions et budget du programme d'infrastructure pour la sécurité de la vision et le plan à long terme – exercice 2017 à 2018

Figure 14 : Dépenses cumulatives, prévisions et budget du programme d'infrastructure pour la sécurité de la vision et le plan à long terme – exercice 2017 à 2018 - Description ci-dessous.
Tableau équivalent de la Figure 14 : Dépenses cumulatives, prévisions et budget du programme d'infrastructure pour la sécurité de la vision et le plan à long terme – exercice 2017 à 2018
Exercice Budget annuel Dépenses annuelles Prévisions des dépenses annuelles
2015-2016 0,0 $ 0,0 $ s/o
2016 à 2017 22,5 $ 12,6 $ s/o
2017 à 2018 91,4 $ 91,4 $ s/o
2018 à 2019 s/o s/o 30,6 $
2019 à 2020 s/o s/o 2,0 $
Remarque

Toutes les prévisions concernent les projets approuvés actuellement et peuvent faire l'objet de modifications.

Résultats trimestriels et annuels dans le respect du calendrier, du budget et de la portée établis

Le Plan ministériel 2017 à 2018 de Services publics et Approvisionnement Canada établissait des objectifs prévoyant que tous les projets de réhabilitation et de construction de plus d'un million de dollars dans la Cité parlementaire devaient atteindre à 95 % leurs objectifs en matière de respect des délais, de la portée et du budget pour l'exercice. Comme l'illustre la figure 15, tous les projets des programmes des grands projets d'immobilisations, de réfection, du PEECE et d'infrastructure de sécurité ont atteint leurs objectifs pour l'exercice en cours, ce qui témoigne de la solide capacité de gestion de projets de la DGCP et de sa réussite continue dans la réalisation de projets d'immobilisations.

Figure 15 - Rendement en matière de respect des délais, de la portée et du budget de la vision et le plan à long terme pour l'exercice 2017 à 2018
Indicateur Cible Résultat
Pourcentage des projets de construction du programme des grands projets d'immobilisations d'une valeur supérieure à un million de dollars qui respectent les délais, la portée et le budget établis Supérieur ou égal à 95 % 100%
Pourcentage des projets du programme de réfection d'une valeur supérieure à un million de dollars qui respectent les délais, la portée et le budget établis Supérieur ou égal à 95 % 100%
Pourcentage des projets du programme de l'équipement et des éléments de connectivité des édifices d'une valeur supérieure à un million de dollars qui respectent les délais, la portée et le budget établis Supérieur ou égal à 95 % 100%
Pourcentage des projets du programme de réfection d'une valeur supérieure à un million de dollars qui respectent les délais, la portée et le budget établis Supérieur ou égal à 95 % 100%

Remarque

Le Programme de planification n'est pas compris dans cette évaluation, car il ne comporte aucun projet d'immobilisations.

Navigation pour le Document « La vision et le plan à long terme rapport annuel exercise 2017 à 2018 »

Date de modification :