Vidéo : Le sculpteur du Dominion

Visionnez cette vidéo pour en savoir plus sur Phil White et son rôle de sculpteur du Dominion du Canada. Le sculpteur du Dominion est responsable de la sculpture et de la conservation des statues, des portraits et des pièces décoratives de l'édifice du Centre de la Colline du Parlement et d'autres édifices gouvernementaux.

Transcription du sculpteur du Dominion

(Texte à l'écran : Le sculpteur du Dominion est un employé du gouvernement qui a la responsabilité de créer des œuvres d'art afin de commémorer le patrimoine du pays. Il s'agit d'un poste unique au Canada.)

(Phil White, sculpteur du Dominion, parle tout en étant assis.)

La sculpture est une forme d'art souvent anonyme. Plus particulièrement les sculptures architecturales. On les installe sur le côté des bâtiments, et personne ne sait vraiment qui les a faites. Et c'est correct comme ça.

(La caméra montre la maison du sculpteur et celui-ci en train de travailler dans son atelier alors qu'il continue de parler; la caméra alterne ainsi entre l'atelier et le sculpteur assis en train de parler.)

J'ai vraiment aimé l'idée de prendre des outils aiguisés et de sculpter le bois. Il n'y a rien de tel que la combinaison du son, des sens et de l'odeur lorsqu'on sculpte dans ce matériau. Cela s'applique à tous les matériaux, mais c'est simplement une expérience différente avec chacun d'eux.

Je n'ai jamais fait d'études officielles dans la sculpture. Je suis allé… J'ai étudié l'art tout au long de mes études et lorsque j'étais enfant, j'ai pris des cours privés pendant 4 ou 5 ans. Je devais avoir environ de 8 à 12 ans. Cela m'a vraiment beaucoup aidé. Je crois que j'ai été fortement influencé par une amie de ma mère qui était artiste. Elle était sculptrice et travaillait dans un bon nombre de matériaux très différents. Elle utilisait même des combinaisons de matériaux. Elle a eu beaucoup d'influence sur moi dans mes premières années.

J'ai aussi étudié le dessin; le dessin d'architecture et le dessin mécanique. Mon père voulait que je sois dessinateur. Mais moi j'avais d'autres idées.

(Le sculpteur continue de parler pendant que la caméra le montre assis dans la forêt en train de regarder une feuille d'érable, puis un paysage rural.)

Vous savez, l'inspiration peut provenir d'une promenade que vous faites. Alors que vous regardez par terre, aux alentours, vous voyez des animaux ou des oiseaux ou quelque chose d'aussi simple qu'une fleur. Vous réfléchissez en regardant la fleur et vous vous demandez comment elle pourrait se transformer en un bloc de pierre ou une pièce de bois.

(La caméra montre le sculpteur en train de travailler sur une table à dessin dans son bureau.)

Je n'ai jamais vraiment pensé à ce que ce serait d'être le sculpteur du Dominion jusqu'à ce que je voie l'avis de concours. Ils recherchaient une personne ayant de l'expérience dans la conservation, la conservation des œuvres d'art et la sculpture dans différents matériaux. Le bois, la pierre, le bronze. Il me semblait que toute cette description et cet avis étaient rédigés précisément pour moi. C'est alors que j'ai commencé à penser : « Oh! Peut-être que cela pourrait vraiment fonctionner. » Je connais ce travail depuis des années et des années, mais je me suis souvenu de m'être dit : « Oh! Qui pourrait faire ce travail »?!

(La caméra montre le sculpteur qui marche vers l'édifice du Centre sur la Colline du Parlement, puis qui travaille à une sculpture à l'intérieur de l'édifice.)

Puisque je connaissais ce travail depuis si longtemps, c'était tout à fait le poste de mes rêves. J'y ai pensé pendant tant d'années, et c'est finalement devenu réalité. J'ai l'impression que je me suis préparé pour cela toute ma vie.

(La caméra montre le sculpteur qui entre dans la Chapelle du Souvenir et admire les lieux.)

Le projet que j'ai réalisé dans la Chapelle du Souvenir afin de remplacer les autels temporaires par de nouveaux autels permanents, c'est-à-dire les autels des Livres du Souvenir, est probablement le plus… jusqu'à maintenant le plus important pour moi en raison de mon histoire familiale. Mes parents ont été des vétérans. Des gens de ma famille ont leurs noms dans les Livres du Souvenir car ils ont péri lors de la Première Guerre mondiale. Alors… pour moi… c'était un projet vraiment très important pour se rappeler des Canadiens morts à la guerre. Se souvenir des sacrifices faits par ces gens. Dans mon esprit, si je réussis à ne faire que cela dans ma carrière, je serai parfaitement heureux.

(Le sculpteur est assis sur un canapé en cuivre, dans une pièce sombre d'un édifice du Parlement, et il écrit dans un cahier.)

C'est quelque fois un peu difficile à imaginer. Laisser cet héritage à la population canadienne dans un bâtiment aussi fantastique. C'est beaucoup de pression afin de s'assurer que tout est bien réalisé. Mais je crois que j'ai réussi à le faire jusqu'à maintenant. Du moins je l'espère…

(Texte à l'écran : Phil White est le sculpteur du Dominion du Canada depuis 2006.)

(Texte à l'écran : Produit et réalisé par Francis René, Ryan Jeddore, Faye Ouellette et Scott Butcher)

(Mot-symbole de Services publics et Approvisionnement Canada)

(Mot-symbole du gouvernement du Canada)

Date de modification :