Le Canada entreprend des démarches pour chercher à recouvrer les paiements anticipés versés à Tango

Le 11 mai 2021

Le gouvernement du Canada a pris des mesures pour fournir de l’équipement de protection individuelle partout au Canada depuis le début de la pandémie. Afin d’obtenir cet équipement, le Canada a conclu, avec de multiples fournisseurs, des contrats qui prévoient le respect strict des normes énoncées par l’Agence de la santé publique du Canada.

À la suite d’inspections rigoureuses, le Canada est d’avis que la grande majorité des respirateurs testés ne répondent pas aux exigences énoncées dans les contrats, par exemple en ce qui concerne l’efficacité de la filtration. Cela constitue un manquement aux obligations du contrat de la part de l’entreprise. Le Canada entreprend donc des démarches pour chercher à recouvrer les paiements anticipés versés à Tango.

Plus précisément, le Canada a entamé une action en justice en déposant une déclaration de réclamation pour recouvrer les paiements anticipés versés, ainsi que des dommages-intérêts pour d’autres coûts encourus en raison du manquement allégué aux obligations contractuelles. Comme un litige est en cours, nous ne sommes pas en mesure de fournir d’autres commentaires pour le moment.

Date de modification :