Lettre à Jessica L. McDonald

Mme Jessica L. McDonald
Présidente du Conseil d’administration
Société canadienne des postes
N1200 – 2701, promenade Riverside
Ottawa (Ontario) K1A 0B1

 

Madame,

Je vous félicite pour votre nomination en tant que présidente du conseil de la Société canadienne des postes en cette période critique dans l’évolution de l’institution.

En tant que présidente, vous êtes la représentante de la Société canadienne des postes auprès des tierces parties, ainsi que la dirigeante et la facilitatrice du conseil d’administration pour l’exercice de ses fonctions. Étant donné que vous êtes également le lien clé entre le conseil et moi-même à titre de représentante du gouvernement, votre leadership est fondamental pour assurer le succès de Postes Canada à l’avenir.

C’est un moment important pour Postes Canada. Comme vous le savez, notre gouvernement a entrepris une vaste étude en deux phases ainsi qu’une consultation publique sur l’avenir de la Société, dirigées par un groupe de travail indépendant composé de quatre personnes et le Comité permanent des opérations gouvernementales et des prévisions budgétaires de la Chambre des communes. Sur la base de cet engagement, de cette analyse et de ce débat généralisés, il est maintenant temps d’agir sur le renouvellement.

Postes Canada offre des services appréciés par les Canadiens de toutes les régions et de tous les milieux, et ce, de façon autosuffisante. La Société et ses 63 000 employés ont travaillé fort pour s’adapter à un environnement commercial en évolution rapide. En conséquence, sa situation financière à court terme est positive : les résultats sont positifs. Cependant, compte tenu des tendances actuelles, la viabilité financière à long terme est remise en question.

Il est clair que des changements structurels motivés par des facteurs financiers imposés de manière descendante sans collaboration ne sont pas susceptibles d’améliorer durablement la situation. Le portrait financier à court terme de la Société fournit l’espace nécessaire pour obtenir un bon renouvellement à long terme.

Dans ce contexte, et grâce à de vastes consultations et à la participation du public, le gouvernement propose ce qui suit :

Une nouvelle vision pour Postes Canada axée sur le service aux Canadiens

Postes Canada offrira un service de grande qualité à prix raisonnable aux Canadiens, peu importe leur lieu de résidence. La direction de la Société et ses employés travailleront en partenariat pour s’adapter, relever les défis et profiter des occasions créées par les changements démographiques, les nouvelles technologies et les attentes changeantes de ses clients et des collectivités qu’elle dessert. À titre d’entreprise publique estimée qui continuera de servir notre pays pendant des décennies, Postes Canada doit être efficiente et viable financièrement à long terme, produire des revenus qui soutiennent les services actuels et futurs, et permettre des innovations permanentes.

Établissement des assises du renouvellement

Le gouvernement prendra des mesures concrètes dans cinq domaines pour appuyer la mise en œuvre de sa vision axée sur les services.

Élimination du programme de conversion du service de livraison à domicile aux boîtes postales communautaires

Tout d’abord, comme nous nous sommes engagés envers les Canadiens, le gouvernement met fin au programme visant à convertir la livraison à domicile aux boîtes postales communautaires. La livraison à domicile se poursuivra dans les ménages qui en bénéficient actuellement.

Renforcement du programme de livraison accessible

Dans le cadre du processus d’examen, tant le groupe de travail que le Comité ont entendu des critiques à l’égard de la stratégie de Postes Canada visant à installer des boîtes postales communautaires. La plainte la plus courante concernait la méconnaissance du programme de livraison accessible actuel et les coûts des exigences d’admissibilité. Bien que le programme de conversion ait été supprimé, certaines personnes peuvent encore avoir de la difficulté à accéder à leur courrier. Nous demandons à Postes Canada de mettre sur pied un panel national formé d’experts et d’organisations clés chargé d’examiner les problèmes propres aux personnes handicapées et aux personnes âgées et d’entendre les expériences vécues par certaines personnes à ce chapitre, dans l’optique de donner des conseils sur l’élaboration, la mise en œuvre et la promotion d’un programme de livraison accessible amélioré. Nous voulons nous assurer que tous ceux qui ont besoin du service puissent y avoir accès. Après la mise en œuvre du programme, le groupe pourrait continuer à fournir des commentaires annuels sur l’efficacité du programme.

Nouvel leadership et culture de collaboration

Votre nomination est une partie importante d’un changement plus large de leadership à Postes Canada. Comme vous le savez, un nouveau président-directeur général sera nommé bientôt et le gouvernement a lancé des processus de nomination au conseil d’administration.

Il ne s’agit pas simplement de pourvoir des postes vacants. Au contraire, c’est une occasion pour conduire un changement dans la culture. Le groupe de travail et le Comité ont relevé la nécessité d’entretenir de meilleures relations entre la direction et les syndicats. Le gouvernement convient que le renouvellement à long terme exige une relation constructive entre la Société, ses travailleurs et les collectivités dans lesquelles elle exerce ses activités. Cela prendra du temps et un profond engagement de renouvellement de la part de la direction et des syndicats.

Le gouvernement, grâce à son processus ouvert de nomination fondée sur le mérite, accordera une grande priorité à la diversité et à un plus large éventail de perspectives, y compris les travailleurs, dans ces importantes nominations à la direction de Postes Canada. Nous nous attendons à ce que vous et le conseil d’administration fassent de cette évolution vers une culture de collaboration votre priorité absolue.

Bénéfices réinvestis dans la Société

Le gouvernement s’attend à ce que les profits réalisés par la Société soient réinvestis dans des initiatives de service et des innovations et non versés sous forme de dividendes à la Couronne. Actuellement, en vertu de son inscription à la Loi sur la gestion des finances publiques, Postes Canada a l’obligation légale de verser un dividende au gouvernement fédéral. J’ai l’intention de demander l’approbation du gouverneur en conseil pour que la Société canadienne des postes soit régie par l’Annexe III de la partie II de la Loi sur la gestion des finances publiques à l’Annexe III de la partie I afin de supprimer cette obligation. De plus, ce changement signifie que Postes Canada est maintenant tenue légalement de présenter un budget d’exploitation aux fins d’approbation par le gouvernement, au même titre que son plan d’entreprise annuel et son budget de dépenses en immobilisations. Les sommaires du plan et des budgets approuvés seront déposés devant les deux chambres du Parlement. Il importe de noter que Postes Canada continuera d’être exploitée en vertu de l’alinéa 5(2)(b) de la Loi sur la Société canadienne des postes, qui stipule que, la Société doit tenir compte de la nécessité de mener ses opérations de manière autonome sur le plan financier dans l’exercice de son mandat.

Promotion des services de remises

Ce gouvernement s’est également engagé à offrir des services de remises plus abordables pour les travailleurs canadiens qui souhaitent envoyer de l’argent à l’étranger. Comme vous le savez, Postes Canada joue déjà un rôle important à ce chapitre par le truchement de son vaste réseau national de bureaux de poste, qui offrent des mandats-poste ou des services de remises sous forme numérique grâce à son partenariat avec MoneyGram. Cependant, le bureau de poste n’est pas nécessairement un endroit auquel les gens pensent pour effectuer des remises. Par conséquent, nous demandons à Postes Canada d’augmenter sa part de marché dans ce secteur en assurant une meilleure promotion de ses services abordables dans les collectivités qui utilisent habituellement ces services.

Priorités pour la mise en œuvre du renouvellement

La première étape pour Postes Canada dans la mise en œuvre du renouvellement consiste à négocier de nouvelles conventions collectives, et je suis heureuse de constater que cela est en cours et, dans certains cas, terminé. La direction et l’Association des officiers des postes du Canada devraient être félicités d’avoir déjà conclu une nouvelle convention avant l’expiration de celle qui est actuellement en vigueur. Il est également encourageant que la direction et le Syndicat des employés des postes et communications aient récemment conclu une entente de principe. Négocier la convention qui a expiré et les autres conventions qui expirent bientôt vous offre l’occasion, ainsi qu’au conseil d’administration, de faire preuve de leadership en donnant le ton à la direction et aux syndicats pour collaborer en vue de la mise en œuvre de la vision du gouvernement.

En tant que nouvelle présidente, vous et le reste du conseil d’administration avez un rôle essentiel à jouer dans l’amélioration des relations syndicales- patronales en supervisant la collaboration patronale-syndicale nécessaire pour concrétiser la vision du gouvernement en matière de renouvellement. La contribution du groupe de travail et du Comité offre une contribution importante à ce travail.

Innovations et meilleures pratiques pour la mise en œuvre du renouvellement

Malgré des perspectives financières à court terme positives, la durabilité à long terme de la Société est un défi. Le gouvernement s’attend à ce que Postes Canada continue, plus que jamais, d’innover, d’expérimenter et de mener des projets pilotes pour répondre aux besoins des entreprises, des particuliers et des collectivités canadiennes dans les années à venir, tout en assurant sa viabilité financière à long terme.

L’examen a déterminé divers domaines d’occasion pour Postes Canada. Dans ce contexte, le gouvernement demande à Postes Canada d’entreprendre ce qui suit dans le cadre de l’élaboration de son programme de mise en œuvre du renouvellement :

Bien que l’examen ne vise pas le Protocole du service postal canadien, les éléments du protocole ont été examinés et évalués. Aucune des mesures qui sont prises ne change les attentes énoncées dans le protocole. Dans la mise en œuvre de la vision, Postes Canada doit continuer à répondre aux attentes énoncées dans le protocole.

Aller de l’avant

À l’instar de tout organisme de services, l’effectif est essentiel pour assurer une expérience satisfaisante aux clients. Selon la recherche sur l’opinion publique, les Canadiens et les entreprises interrogés sont très satisfaits des services de Postes Canada. Ceci est un hommage aux employés dévoués de la Société canadienne des postes. Nous devons en tirer parti pour nous assurer qu’elle demeure une institution canadienne appréciée qui servira notre pays pendant les prochaines décennies.

En terminant, j’aimerais exprimer mon appréciation pour le soutien et la coopération dont la Société et ses employés ont fait preuve en travaillant avec le groupe de travail et le Comité permanent pendant l’examen. J’attends avec impatience vos progrès à mesure que la Société met en œuvre la vision axée sur le service du gouvernement pour le renouvellement de Postes Canada.

Veuillez agréer, Madame, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

 

Original signé par :
L’honorable Carla Qualtrough, C.P., députée

Date de modification :