Réponse des Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada

De Services publics et Approvisionnement Canada

M. Michael Wernick
Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet
Bureau du Conseil privé
Ottawa (Ontario)  K1A 0A3

Monsieur,

Je vous remercie de votre lettre du 2 novembre 2017 dans laquelle vous demandez des renseignements au sujet des mesures prises par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) pour appuyer la stabilisation du système de paye de la fonction publique et veiller à ce que les employés reçoivent à temps la rémunération qui leur est due.

IRCC est allé de l’avant avec un certain nombre des pratiques exemplaires dont vous nous avez fait part, en mettant particulièrement l’accent sur la communication régulière avec les employés, sur la formation pertinente s’adressant aux employés et à leur gestionnaire ainsi que sur la gouvernance et la production de rapports claires. 

Je tiens à souligner quelques autres initiatives clés que nous avons lancées, ou que nous lancerons sous peu, en vue d’atténuer les problèmes liés à la paye :

  • Peu après la centralisation des services de paye, IRCC a participé à divers comités interministériels, s’est porté bénévole pour des projets pilotes, a proposé des solutions aux problèmes liés au système et a affecté nombre de conseillers en rémunération pour soutenir le Centre des services de paye. IRCC a également mis sur pied un bureau de liaison en matière de rémunération, lequel fournit aux employés des conseils et de l’orientation concernant leur rémunération et leurs avantages. Ce bureau s’est révélé un atout précieux en travaillant activement avec les employés et le Centre des services de paye pour aider à expliquer et à résoudre des problèmes en la matière.
  • IRCC a mis sur pied un réseau d’ambassadeurs de Phénix pour offrir aux employés et aux gestionnaires une approche plus personnalisée aux questions ministérielles liées à la paye. Ce réseau est composé d’employés de différentes sections d’IRCC qui cernent les tendances, qui offrent une orientation quant aux problèmes de paye, de congés et d’avantages et qui transmettent également l’information au niveau de travail.
  • Une équipe spéciale composée de ressources humaines, de représentants des finances et des communications ainsi que d’agents négociateurs du Ministère a été mise sur pied. Les membres de cette équipe se rencontrent régulièrement pour discuter des questions en suspens, proposer des solutions, élaborer des stratégies de communication et mettre à jour le tableau de bord ministériel.
  • IRCC a élaboré un tableau de bord ministériel pour assurer la production de rapports pertinents. Ce tableau de bord veille à ce que les cadres supérieurs obtiennent un aperçu d’ensemble des activités ministérielles liées à la stabilisation de la paye, et il permet de cerner les domaines nécessitant des mesures supplémentaires. Le tableau de bord continuera d’être transmis aux cadres supérieurs à chaque période de paye, en plus du tableau de bord préparé par Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC).
  • IRCC a réalisé un examen de sa gestion des opérations en matière de dotation, et les gestionnaires se sont vu encourager à réduire ou à éliminer certaines opérations qui pourraient contribuer à des problèmes de paye, dont des opérations de dotation « urgente » ou après-coup.

En allant de l’avant, en raison de la formation de base et de l’accès élargi au système de paye qui a récemment été accordé au Ministère, nos agents de liaison en rémunération seront en mesure de traiter un plus grand nombre d’opérations au sein du système, ce qui contribuera à réduire la charge de travail au Centre des services de paye et à régler plus rapidement les problèmes de paye des employés. J’ai également pris l’engagement d’envoyer des analystes des données à SPAC pour qu’ils puissent transmettre leur savoir et appuyer les activités de production de rapports à l’échelle de l’organisation. De plus, tous les employés d’IRCC devront suivre les nouveaux cours de formation offerts par le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada (SCT). Finalement, les rapports sur les problèmes en suspens et les progrès réalisés continuent d’être un point à l’ordre du jour des réunions de notre Comité de direction.

Je demeure résolue à collaborer avec SPAC et le SCT, entre autres, en vue de stabiliser le système de paye et de mettre en œuvre des stratégies pour atténuer les répercussions sur la paye et les avantages des employés. Voilà pourquoi je continuerai d’investir et d’offrir des ressources pour appuyer les activités du Ministère et des organismes centraux liées à la stabilisation de la paye.

Je vous prie d’agréer, Monsieur Wernick, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Marta Morgan

c.c. L’honorable Ahmed Hussen, C.P., député
Ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

Date de modification :