Sélection de la langue

Recherche

Mise à jour du Centre des services de paye de la fonction publique

De : Services publics et Approvisionnement Canada

Les problèmes de paye auxquels font actuellement face les fonctionnaires membres de la fonction publique sont inacceptables, et nous travaillons sans relâche et à tous les niveaux afin de trouver des solutions. À cette fin, le tableau de bord du Centre des services de paye a été remanié pour mieux suivre les progrès réalisés pour veiller à ce que les fonctionnaires soient payés adéquatement et en temps opportun.

Consultez le tableau de bord de janvier 2023

Sur cette page

Mouvements financiers excédant la charge de travail habituelle du Centre des services de paye depuis 2018

Le graphique ci-dessous représente l'arriéré des mouvements financiers en attente de traitement par le Centre des services de paye. On peut y constater une tendance générale à la baisse, de 384 000 mouvements en janvier 2018 à 217 000 mouvements le 18 janvier 2023. Veuillez noter que ces chiffres excluent 80 000 mouvements qui sont considérés comme constituant la charge de travail habituelle du Centre.

Mouvements financiers excédant la charge de travail habituelle du Centre des services de paye depuis janvier 2018 – Tableau
Année et mois Nombre de mouvements
janvier 2018 384 000
février 2018 380 000
mars 2018 377 000
avril 2018 372 000
mai 2018 347 000
juin 2018 334 000
juillet 2018 316 000
août 2018 313 000
septembre 2018 311 000
octobre 2018 303 000
novembre 2018 289 000
decembre 2018 283 000
janvier 2019 275 000
février 2019 260 000
mars 2019 248 000
avril 2019 245 000
mai 2019 239 000
juin 2019 230 000
juillet 2019 230 000
août 2019 228 000
septembre 2019 228 000
octobre 2019 220 000
novembre 2019 214 000
decembre 2019 202 000
janvier 2020 197 000
février 2020 183 000
mars 2020 166 000
avril 2020 149 000
mai 2020 137 000
juin 2020 125 000
juillet 2020 121 000
août 2020 122 000
septembre 2020 124 000
octobre 2020 110 000
novembre 2020 103 000
decembre 2020 101 000
janvier 2021 112 000
février 2021 104 000
mars 2021 94 000
avril 2021 98 000
mai 2021 106 000
juin 2021 104 000
juillet 2021 104 000
août 2021 115 000
septembre 2021 126 000
octobre 2021 125 000
novembre 2021 120 000
décembre 2021 122 000
janvier 2022 141 000
février 2022 139 000
mars 2022 137 000
avril 2022 151 000
mai 2022 164 000
juin 2022 166 000
juillet 2022 174 000
août 2022 195 000
septembre 2022 208 000
octobre 2022 207 000
novembre 2022 200 000
décembre 2022 198 000
janvier 2023 217 000

Mouvements financiers reçus et traités mensuellement par le Centre des services de paye depuis 2018

Le graphique suivant montre le nombre de nouveaux mouvements financiers reçus ainsi que tous les mouvements financiers, nouveaux ou en retard, traités chaque mois par le Centre des services de paye.

Le nombre de mouvements financiers reçus des ministères et organismes desservis par le Centre des services de paye varie d’un mois à l’autre. Ces variations sont principalement dues à des tendances saisonnières. Par exemple, les mois qui précèdent le début de l’été et l’automne sont généralement marqués par un plus grand nombre d’embauches d’étudiants et d’employés à des postes occasionnels, de nominations intérimaires et de retours d’employés qui étaient en congé. Le nombre de mouvements traités mensuellement varie aussi en fonction d’autres facteurs, comme la complexité de chaque situation, les exigences de mise en application des conventions collectives et les tendances saisonnières. Ainsi, comme on peut l’observer dans le graphique précédent, d’importantes diminutions du nombre de mouvements financiers en attente de traitement au Centre des services de paye seront parfois suivies d’une diminution moins marquée ou même d’augmentations.

Mouvements financiers reçus et traités mensuellement par le Centre des services de paye depuis janvier 2018 – Tableau
Année et mois Mouvements financiers reçus Mouvements financiers traités
janvier 2018 80 000 63 000
février 2018 73 000 77 000
mars 2018 70 000 73 000
avril 2018 131 000 136 000
mai 2018 72 000 97 000
juin 2018 72 000 85 000
juillet 2018 64 000 82 000
août 2018 65 000 68 000
septembre 2018 84 500 86 500
octobre 2018 110 000 118 000
novembre 2018 66 000 80 000
decembre 2018 67 000 73 000
janvier 2019 70 500 78 500
février 2019 62 500 77 500
mars 2019 60 000 72 000
avril 2019 85 000 88 000
mai 2019 136 000 142 000
juin 2019 79 000 88 000
juillet 2019 72 000 72 000
août 2019 75 000 77 000
septembre 2019 93 000 93 000
octobre 2019 115 000 123 500
novembre 2019 78 000 84 000
decembre 2019 73 500 85 500
janvier 2020 58 000 63 000
février 2020 66 500 80 000
mars 2020 114 500 131 500
avril 2020 58 000 75 000
mai 2020 70 000 82 000
juin 2020 60 000 72 000
juillet 2020 60 000 64 000
août 2020 66 000 65 000
septembre 2020 107 000 105 000
octobre 2020 62 500 76 500
novembre 2020 69 000 76 000
decembre 2020 74 000 76 000
janvier 2021 76 000 65 000
février 2021 69 000 77 000
mars 2021 107 000 117 000
avril 2021 87 500 83 500
mai 2021 87 500 79 500
juin 2021 75 000 77 000
juillet 2021 77 000 77 000
août 2021 82 000 71 000
septembre 2021 141 000 129 000
octobre 2021 82 000 83 000
novembre 2021 76 000 81 000
décembre 2021 83 000 81 000
janvier 2022 83 000 64 000
février 2022 91 000 93 000
mars 2022 122 000 124 000
avril 2022 101 000 87 000
mai 2022 102 000 89 000
juin 2022 98 000 96 000
juillet 2022 98 000 90 000
août 2022 150 000 129 000
septembre 2022 113 000 100 000
octobre 2022 95 000 96 000
novembre 2022 90 000 97 000
décembre 2022 92 000 94 000
janvier 2023 102 000 83 000

Description des termes utilisés dans les tableaux de bord

Le tableau de bord présente de l’information sur 3 principales mesures.

Mouvements excédant la charge de travail normale

La première mesure constitue le nombre de mouvements qui dépasse la charge de travail normale. Le Centre des services de paye de la fonction publique peut traiter plus ou moins 80 000 mouvements au cours d’un seul mois. L’objectif est de n’avoir aucun mouvement de paye qui dépasse la charge de travail normale. Il est à noter que ces chiffres ont été arrondis par souci de clarté et représentent les mouvements qui ont des répercussions financières.

Flux des mouvements au Centre des services de paye de la fonction publique

La deuxième mesure est le flux de travail du Centre des services de paye de la fonction publique. Ces chiffres correspondent au nombre de mouvements reçus et traités chaque mois. L’objectif est de traiter plus de mouvements que nous en recevons, ce qui permettra de réduire le nombre de mouvements qui dépasse la charge de travail normale.

Pourcentage de mouvements traités selon les normes de service

La troisième mesure constitue le pourcentage de mouvements qui sont traités selon les normes de service. Les tableaux de bord produits auparavant affichaient les divers types de mouvements et la norme de service qui correspondait à chaque type. Une telle présentation de l’information était logique parce que nous accordions la priorité à des types de mouvements précis et nous visions le respect des normes de service. Toutefois, étant donné l’importance que nous accordons aux conventions collectives, nous nous tournons plutôt vers une approche plus globale et centrée sur l’employé. Autrement dit, nous traitons tous les mouvements dans le dossier d’un employé d’un seul coup. Ainsi, présenter une moyenne de toutes les normes de service donne un meilleur aperçu de nos progrès et fournit un indicateur plus précis.

Tableaux de bord précédents

Les jeux de données du Centre des services de paye de la fonction publique sont disponibles sur le Portail du gouvernement ouvert.

Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez?

Qu’est-ce qui n’allait pas?

Vous ne recevrez aucune réponse. Les numéros de téléphone et les adresses électroniques seront supprimés.
Maximum de 300 caractères

Merci de vos commentaires

Date de modification :