Tableau de bord du Centre des services de paye de la fonction publique en date du 22 janvier 2020

De : Services publics et Approvisionnement Canada

Mouvements à incidence financière excédant la charge de travail normale

202 000 à partir de

24 décembre 2019

197 000 à partir de

22 janvier 2020

0 est le

Objectif
Détails sur les mouvements à incidence financière excédant la charge de travail normale

Le nombre de mouvements ayant une incidence financière et dépassant la charge de travail normale est diminué de 5 000. Nous nous attendons à ce que continue la tendance générale à la baisse des deux dernières années. Cependant, le nombre de mouvements traités chaque mois varie selon divers facteurs, comme les tendances saisonnières, la complexité des cas et la mise en œuvre des conventions collectives. C’est particulièrement le cas durant les périodes charnières du calendrier d’embauche, comme la fin de l’année civile ou de l’exercice financier.

Bien que le nombre exact de mouvements change quotidiennement, on estime que près de la moitié des fonctionnaires sont aux prises avec un problème de paye quelconque, qu’ils soient ou non clients du Centre des services de paye. Au total, il y a actuellement environ 388 000 mouvements prêts à être traités au Centre des services de paye, notamment:

  • 277 000 mouvements ayant des répercussions financières, dont
    • 197 000 dépassent notre charge de travail normale, et
    • 80 000 font partie de notre charge de travail normale;
  • 52 000 mouvements n’ayant aucune répercussion financière, ou demandes de renseignements généraux;
  • 27 000 mouvements concernant les conventions collectives;
  • 32 000 mouvements pour lesquels les employés ont déjà reçu un paiement doivent être fermés.

De plus, le Bureau du dirigeant principal des ressources humaines (BDPRH) recueille les données sur les mouvements de paye auprès d’une partie des 53 ministères et organismes qui ne sont pas servis par le Centre des services de paye. Pour la période visée par le rapport en date du 22 janvier, le BDPRH a produit des données provenant de 27 ministères et organismes, qui représentent 141 419 personnes. Ces organisations ont déclaré 35 468 mouvements datant de plus de 30 jours. Ces mouvements ne représentent pas nécessairement des problèmes de paye, mais plutôt le nombre de mouvements de paye en attente d’intervention.

Flux des mouvements au Centre des services de paye de la fonction publique

58 000

Nombre total de mouvements reçus du 24 décembre au 22 janvier

63 000

Nombre total de mouvements traités du 24 décembre au 22 janvier

3 900

Mouvements liés aux conventions collectives traités manuellement du 24 décembre au 22 janvier
Détails sur le flux des mouvements au Centre des services de paye de la fonction publique

Entre le 24 décembre et le 22 janvier, le Centre des services de paye a reçu 58 000 mouvements et en a traité 63 000. De plus, il a traité 3 900 mouvements supplémentaires liés aux conventions collectives.

Pourcentage de mouvements traités selon les normes de service

64 % à partir de

24 décembre 2019

74 % à partir de

22 janvier 2020

95 % est le

Objectif
Détails sur le pourcentage de mouvements traités selon les normes de service

Entre le 24 décembre et le 22 janvier, le pourcentage de mouvements non liés aux conventions collectives qui ont été traités selon les normes de service a augmenté à 74%. Le pourcentage de mouvements traités selon les normes de service devrait continuer de varier au fur et à mesure que les conventions collectives sont mises en œuvre.

Version imprimée du tableau de bord du Centre des services de paye de la fonction publique

Date de modification :