Tableau de bord du Centre des services de paye de la fonction publique
en date du 28 juin 2017

De Services publics et Approvisionnement Canada

Les chiffres du tableau de bord expliqués

Mise à jour sur le Centre des services de paye de la fonction publique : juin 2017

Les chiffres du tableau de bord expliqués : Mouvements qui dépassent la charge de travail normale

Depuis la dernière mise à jour du 2 juin 2017, Services publics et Approvisionnement Canada a continué à réaliser des progrès quant à la résolution des problèmes de paye.

Le 2 juin dernier, il restait 265 000 mouvements à traiter qui dépassaient la charge de travail du Centre de services de paye. En juin, nous avons réduit ce chiffre de 19 000 mouvements. En date du 28 juin, il restait 246 000 mouvements en attente de traitement qui dépassaient la charge de travail normale.

Les chiffres du tableau de bord expliqués : Flux de travail du Centre de services de paye de la fonction publique

Nous nous rapprochons de notre objectif de traiter plus de mouvements que nous en recevons, ce qui permettra de réduire le nombre de mouvements qui dépasse la charge de travail normale. En juin, nous avons traité 19 000 mouvements de plus que nous en avons reçus.

Les chiffres du tableau de bord expliqués : Pourcentage de mouvements traités dans le respect des normes de service

En juin, le pourcentage de mouvements qui étaient traités dans le respect de nos normes de service a légèrement baissé. Cette baisse s’explique par l’importance que nous accordons au traitement des conventions collectives et par le fait que nous disposons encore de nombreux mouvements en attente de traitement. À mesure que le nombre de mouvements qui dépasse la charge de travail normale baissera, le pourcentage global des mouvements qui respectent les normes de service s’améliorera graduellement.

Mouvements en sus de la charge de travail normale

265 000 à partir de
1er juin 2017
246 000 à partir de
28 juin 2017
0est le
Objectif
Détails sur les mouvements en sus de la charge de travail normale

Détails sur les Mouvements en sus de la charge de travail normale

Ces chiffres indiquent le nombre total de mouvements pris en charge par le Centre des services de paye de la fonction publique qui s’ajoutent à la charge de travail estimative de 80 000 mouvements par mois. Le but que nous visons consiste à réduire éventuellement à zéro le nombre de mouvements en sus de notre charge de travail normale. Prenez note que ces chiffres ont été arrondis par souci de clarté et représentent les mouvements qui ont des répercussions financières.


Flux des mouvements au Centre des services de paye de la fonction publique

89 000
Nombre total de mouvements reçus du 1er au 28 juin
108 000
Nombre total de mouvements traités du 1er au 28 juin
Détails sur le flux des mouvements au Centre des services de paye de la fonction publique

Détails sur le Flux des mouvements au Centre des services de paye de la fonction publique

Ces chiffres indiquent le nombre de nouveaux mouvements que le Centre des services de paye de la fonction publique a reçus du 1er au 28 juin, ainsi que le nombre de mouvements traités au cours de la même période. Quand le nombre à gauche est inférieur au nombre à droite, le nombre de mouvements non traités en sus de la charge de travail normale diminue. Prenez note que les chiffres ont été arrondis par souci de clarté.


Pourcentage de mouvements traités selon les normes de service

40 % à partir de
1er juin 2017
36 % à partir de
28 juin 2017
95 % est le
Objectif
Détails sur le pourcentage de mouvements traités selon les normes de service

Détails sur le Pourcentage de mouvements traités selon les normes de service

Les délais prescrits par les normes de service varient de 20 à 45 jours, selon le type de mouvement qui est traité. Cette variation s’explique par le fait que certains mouvements sont plus complexes que d’autres. Les mouvements liés aux congés parentaux ou aux congés de maternité, ainsi qu’aux congés d’invalidité (20 jours chacun) continuent d’être traités dans un délai de 20 jours, 95 % pour cent du temps, comme le prescrivent les normes de service applicables.

Remarque : D’ici à ce que nous nous rapprochions d’un état stable, la norme de service globale que nous rapporterons variera. Cela s’explique par le fait que nous nous employons à traiter tous les mouvements dans le dossier de paye d’un employé d’un seul coup, afin de pouvoir apporter de façon plus harmonieuse les changements aux payes découlant des conventions collectives. Ces fluctuations dans les normes de service n'affectent pas nos progrès vers la réduction des mouvements en sus de notre charge de travail normale.

Date de modification :