Transfert hors du régime de pension de retraite – Facteurs à prendre en considération

Il ne faut pas présumer que le montant des fonds disponibles en vertu de la Loi sur la pension de la fonction publique (LPFP) sera suffisant pour racheter tous les crédits de service ouvrant droit à pension au titre du régime de retraite de l'employeur actuel. Il peut y avoir des différences dans les prestations de retraite prévues par chaque régime, ainsi que dans les hypothèses actuarielles utilisées par chacun des régimes pour effectuer le calcul aux fins du transfert.

Vous devez également tenir compte de la durée prévue de votre période d'emploi au service de votre employeur actuel ainsi que de la possibilité de retourner au service de la fonction publique dans l'avenir. Si vous devez reporter votre service au régime de pension de retraite, il se peut que le montant disponible de votre employeur actuel ne suffise pas pour racheter tout le service qui vous avait été crédité à l'origine au titre de la LPFP.

Lorsque vous étudiez les possibilités qui vous sont offertes, il est important de tenir compte des coûts engagés, des répercussions fiscales et des critères d'admissibilité. Il faut également examiner certains facteurs comme la protection contre l'inflation (indexation de la pension), les seuils d'âge et de service pour être admissible aux prestations, les dispositions relatives aux prestations de survivant, les régimes de soins de santé et de services dentaires, votre cheminement de carrière et la date prévue de votre départ à la retraite.

Remarque

Si, après avoir fait transférer vos droits à pension du Régime de pension de retraite de la fonction publique au régime de pension de votre nouvel employeur en vertu d’un accord de transfert de pensions, vous êtes réembauché à la fonction publique et redevenez participant au régime le 1er janvier 2013 ou après, les nouvelles règles du régime s’appliquent. Autrement dit, si vous retournez à la fonction publique, vous pourriez être admissible à une pension non réduite à 65 ans, si vous comptez au moins deux ans de service ouvrant droit à pension, ou à 60 ans, si vous comptez au moins 30 ans de service ouvrant droit à pension.

Compte tenu de la nature complexe des paramètres liés aux pensions de retraite, nous vous suggérons de consulter un conseiller financier afin de mieux vous renseigner avant de prendre une décision finale.

Date de modification :