Archivée – Paiements et pensions – Nos services, nos normes et nos résultats de 2019 à 2020

Informations archivées

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Navigation pour le document « Nos services, nos normes et nos résultats de 2019 à 2020 »

Les tableaux suivants sur les normes de service et les objectifs pour la catégorie de services « Paiements et pensions » présentent les objectifs pour 2018 à 2019 et pour 2019 à 2020 qui sont applicables aux services suivants : administration de la paye et des avantages sociaux fédéraux, administration des pensions fédérales et services du receveur général. Les tableaux présentent aussi les résultats pour l’exercice 2018 à 2019.

Administration de la paye et des avantages sociaux fédéraux
Norme de service Objectif 2018 à 2019 Résultats finaux  2018 à 2019 Objectif  2019 à 2020
Répondre en moins de 180 secondes aux appels au Centre des services de paye. – Reformulée 80 % 65,8 %Note * du tableau « Administration de la paye et des avantages sociaux fédéraux » 80 %
Pourcentage de mouvements de paye traités conformément aux normes de service. – Reformulée 95 % 55 %Note ** du tableau « Administration de la paye et des avantages sociaux fédéraux » 80 %
Pourcentage de nouveaux cas traités par les équipes mixtes de traitement de la paye selon les normes de service. – Nouveau Non applicable Non applicable 80 %

Notes du tableau « Administration de la paye et des avantages sociaux fédéraux »

Note * du tableau « Administration de la paye et des avantages sociaux fédéraux »

Dans le cadre des mesures prises pour régler les problèmes de paye, soutenir les employés et assurer l’excellence du service à la clientèle, le Centre de contact avec la clientèle (CCC) a apporté diverses améliorations à ses services. On a notamment instauré le premier point de contact (PPC), qui permet aux agents de résoudre les problèmes mineurs liés à la paye au premier point de contact. Cette mesure a augmenté le temps que les agents passent au téléphone à effectuer des opérations en plus de fournir des conseils et des orientations sur les dossiers de paye des employés. Grâce à ces améliorations, la satisfaction des clients à l’égard du CCC a augmenté. Le CCC a également adopté un nouvel outil de gestion des effectifs (« Wisdom »), qui permet de déterminer le nombre d’agents nécessaires pour une période donnée au moyen de prévisions. À l’heure actuelle, le CCC aurait besoin de 90 agents additionnels au téléphone pendant les heures de pointe.

Retour au renvoi * de la note du tableau « Administration de la paye et des avantages sociaux fédéraux »

Note ** du tableau « Administration de la paye et des avantages sociaux fédéraux »

En 2018-2019, le Centre des services de paye de la fonction publique (CSPFP) a concentré ses efforts sur la mise en œuvre des équipes mixtes de traitement de la paye, un modèle qui vise à traiter les nouveaux cas tout en travaillant continuellement à réduire l’arriéré. Or, bon nombre des cas qui composaient l’arriéré de travail avaient dépassé la norme de service avant d’être traités. Le CSPFP s’est aussi employé à assurer la mise en application des conventions collectives, des opérations complexes qui comprenaient des paiements rétroactifs répartis entre Phénix et le Système régional de paye, ce qui a nécessité un nombre considérable d’opérations manuelles. Le CSPFP a également mis l’accent sur des listes d’attente particulières, comme celles concernant les prestations d’invalidité et les congés de maternité ou parentaux, de manière à faire en sorte que ces types de cas soient traités dans le respect des normes de service. Il en a résulté que 95 % des demandes liées à des cas d’invalidité et 82 % des demandes ayant trait à un congé de maternité ou parental ont été traitées dans les délais prescrits par les normes de service. Enfin, le CSPFP a concentré ses efforts sur la liste d’attente des opérations ayant un impact financier élevé, plutôt que sur celles ayant peu ou pas d’impact financier, mais n’avait pas la capacité ou l’automatisation requises pour traiter tous ces cas selon les normes de service. Comme l’a démontré l’initiative des ressources humaines (RH) à la paye, la rapidité avec laquelle les ministères et les organismes saisissent les données relatives aux RH pour leurs employés a une incidence importante sur le versement d’une paye exacte dans les délais voulus, et inversement, la mauvaise qualité et la saisie tardive des données entraînent une augmentation du nombre d’opérations en attente ainsi qu’un risque d’erreurs critiques dans le système Phénix.

En 2018-2019, la rapidité d’exécution dans les ministères et les organismes ainsi que la qualité de leurs données de RH se sont améliorées, mais sont restées faibles, ce qui a donné lieu à une augmentation considérable du nombre et de la complexité des cas. Au cours de la dernière année, le CSPFP a augmenté le nombre d’employés chargés du traitement de la paye, et l’arrivée de ces nouveaux employés a eu des répercussions sur la capacité de traitement à court terme, les employés expérimentés étant appelés à appuyer les recrues en assurant leur formation, leur encadrement et leur surveillance. Le modèle des équipes mixtes de traitement de la paye exige par ailleurs des rôles de soutien opérationnel additionnels, comme des analystes de ressources, des agents de contact avec la clientèle et des encadreurs, ce qui a également eu un impact sur la capacité de traitement à court terme du CSPFP, puisque des employés plus expérimentés en traitement de la paye remplissent ces fonctions essentielles. Le CSPFP continue de collaborer avec tous les niveaux afin de résoudre ces problèmes le plus rapidement possible.

Retour au renvoi ** de la note du tableau « Administration de la paye et des avantages sociaux fédéraux »

Administration des pensions fédérales
Norme de service Objectif  2018 à 2019 Résultats finaux  2018 à 2019 Objectif  2019 à 2020
Pourcentage d’opérations liées aux pensions et de paiements relatifs aux pensions traités dans les délais établis. 95 % 98 % 95 %
Pourcentage de premiers paiements de pension versés dans les délais établis. 95 % 98 % 95 %
Répondre en moins de 180 secondes aux appels au Centre des pensions concernant l’administration des pensions. 80 % 83 % 80 %
Services du receveur général
Norme de service Objectif 2018 à 2019 Résultats finaux 2018 à 2019 Objectif 2019 à 2020
Répondre en moins de 180 secondes aux appels concernant les chèques du receveur général. 80 % 81,9 % 80 %
Pourcentage de paiements versés par le receveur général au nom du gouvernement du Canada conformément aux échéanciers prescrits par la loi. – Supprimer 99,9 % Non applicable Non applicable
Pourcentage de paiements traités par le receveur général au nom du gouvernement du Canada conformément aux calendriers établis. 99 % 99,99 % 99 %
Répondre dans les 24 heures à toute demande de renseignements concernant l’état de chèques du receveur général. 99,9 % 100 % 99,9 %
Fournir en 2 jours ouvrables toute copie d’un chèque du receveur général émis au cours des 6 dernières années. 98 % 100 % 98 %
Publier Comptes publics du Canada dans les 24 heures suivant le dépôt au Parlement. – Supprimer 100 % Non applicable Non applicable

Navigation pour le document « Nos services, nos normes et nos résultats de 2019 à 2020 »

Date de modification :