Déclaration préliminaire : Comité permanent de la santé – 18 janvier 2022

Navigation pour document « Comité permanent de la santé : 18 janvier 2022 »

M. Paul Thompson, sous-ministre, Services publics et Approvisionnement Canada
Comité permanent de la santé
Réunion sur les récents développements concernant la COVID-19
Le 18 janvier 2022

Monsieur le Président, je remercie le Comité de m'avoir invité à la réunion d'aujourd'hui. J’en comprends parfaitement l'urgence.

M'étant joint au Ministère il y a une semaine, je tiens tout d'abord à dire que je suis fier de diriger un groupe de fonctionnaires talentueux qui a joué un rôle crucial dans la lutte contre la pandémie de COVID-19.

Dès le départ, Services publics et Approvisionnement Canada a travaillé sans relâche pour obtenir l'équipement et les fournitures nécessaires à la protection de la santé et de la sécurité de la population canadienne.

Nous nous employons à répondre aux besoins définis par l'Agence de la santé publique du Canada, qui collabore avec les provinces et les territoires pour soutenir la population et les professionnels de la santé en première ligne.

Au début, mon ministère s'est concentré sur l'achat de l'équipement de protection individuelle (EPI), devant alors composer avec un marché mondial hypercompétitif, dont les stocks limités, fabriqués en grande partie à l'étranger, étaient convoités par la planète entière.

Au fur et à mesure que la capacité de production d'équipement s’est développée au pays, nous avons fait appel à plusieurs fabricants canadiens.

À ce jour, Services publics et Approvisionnement Canada a acheté environ 2,7 milliards de pièces d'équipement, dont une grande partie est fabriquée ici même, au Canada.

Par exemple, nous avons passé un contrat de 10 ans avec l'entreprise montréalaise Medicom pour la fourniture de masques N95 et de masques chirurgicaux. Nous avons également passé un contrat avec 3M, une entreprise de Brockville, pour la fourniture de 25 millions de masques N95 par an jusqu'en 2026.

Les 2 fabricants canadiens fournissent maintenant des masques au Canada de manière soutenue.

Monsieur le Président, en ce qui concerne les vaccins, Services publics et Approvisionnement Canada a adopté une approche globale réfléchie.

Le Ministère a conduit les négociations qui ont mené à l'établissement d'un portefeuille de vaccins solides qui a placé le Canada dans une position privilégiée.

Qu'il s'agisse d'une première ou d'une deuxième dose, d'une dose pédiatrique ou d'un rappel, nous avons maintenant assez de doses pour toutes les personnes admissibles.

Grâce aux contrats que nous avons passés avec les fournisseurs de vaccins, le pays sera approvisionné en doses de façon soutenue pour les années à venir, en cas de besoin.

Nous savons également que d'autres outils, comme les tests rapides, sont essentiels plus que jamais alors que nous luttons contre le très contagieux variant Omicron.

Monsieur le Président, à l’heure actuelle, Services publics et Approvisionnement Canada a conclus 14 ententes avec des fournisseurs, et il a acquis plus de 433 millions de tests rapides.

Rien que ce mois-ci, ces ententes permettent à l'Agence de la santé publique du Canada de distribuer 140 millions de tests rapides aux provinces et aux territoires afin de répondre aux besoins pressants.

Nous prévoyons que le Canada continuera de recevoir des livraisons régulières au cours des prochains mois. Mais vu la demande mondiale, les contraintes nuisant à la chaîne d'approvisionnement et l'incidence de la COVID-19 sur la main‑d'œuvre, il y a fort à parier que des défis nous attendent. C'est pourquoi nous suivons la situation de près auprès de nos fournisseurs.

Pour ce qui est des tests exigés aux frontières, le Ministère a passé de nouveaux contrats afin d'augmenter la capacité de collecte et d'analyse des échantillons prélevés chez les voyageurs internationaux entrant au Canada.

Les nouveaux contrats sont structurés de manière à offrir une certaine souplesse, qui nous permettra de nous adapter aux exigences éventuelles concernant les tests aux frontières.

Monsieur le Président, nous veillons aussi à ce que le Canada ait accès à des traitements efficaces qui peuvent réduire la gravité de la COVID‑19.

Notre ministère a passé des ententes pour 7 types différents de traitements, et nous nous employons activement à en conclure d'autres.

Pas plus tard qu'hier, tout de suite après l'autorisation de Santé Canada, le gouvernement a annoncé que nous avions déjà reçu la première livraison de plus de 30 000 traitements antiviraux contre la COVID-19 de Pfizer, appelés Paxlovid. Nous en attendons 120 000 autres avant la fin mars.

Au total, nous avons passé par contrat une commande initiale de 1 million de traitements Paxlovid, et le calendrier de la livraison des traitements restants est fixé en ce moment même.

Monsieur le Président, ce ne sont là que quelques exemples des réalisations récentes du Ministère à l'appui de la réponse actuelle du Canada à la pandémie.

Je suis impatient de soutenir les efforts du gouvernement du Canada à cet égard. Le Comité peut être assuré que le Ministère continuera de mettre tout en œuvre pour lutter contre la COVID‑19.

Merci.

Navigation pour document « Comité permanent de la santé : 18 janvier 2022 »

Date de modification :