Notes et profiles de compagnies : Comité permanent de l'industrie, des sciences et de la technologie – février 4 2021

Navigation pour document « Comité permanent de l'industrie, des sciences et de la technologie : février 4 20201»

Sur cette page

Masques N95 de Medicom : Renseignements sur les livraisons

Contexte

Le 26 avril 2020, Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) a conclu un contrat avec Medicom pour fournir au Canada 20 millions de masques N95 par année, qui seront fabriqués au Canada. Medicom a commencé la production de masques, mais la livraison était conditionnelle à 2 approbations : premièrement, l’approbation de la demande en vertu de l’arrêté d’urgence de Santé Canada, et deuxièmement, l’approbation des respirateurs suite aux essais d’évaluation de la qualité par l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC). Le 30 octobre 2020, Medicom a confirmé à SPAC que Santé Canada avait approuvé sa demande en vertu de l’arrêté d’urgence pour ses respirateurs N95. Le 13 novembre 2020, Medicom a reçu l’approbation de l’ASPC en ce qui concerne les essais d’évaluation de la qualité.

Réponse suggérée

Historique

SPAC a attribué un contrat de 10 ans à Medicom pour la production et la distribution à l’échelle nationale de masques chirurgicaux et de respirateurs N95 pour l’ASPC.

L’augmentation de la production des respirateurs N95 a commencé en août 2020. Medicom a présenté une demande de certification en vertu de l’arrêté d’urgence de Santé Canada. L’approbation de Santé Canada a été obtenue le 30 octobre.

L’ASPC a également approuvé les respirateurs N95 de Medicom à la suite des essais d’évaluation de la qualité.

Les essais d’évaluation de la qualité constituent une exigence normale pour confirmer que les masques respectent la norme obligatoire de filtration à 95 % des respirateurs N95. Ce processus d’évaluation de la qualité a été effectué par le Conseil national de recherches, au nom de l’ASPC.

Le Conseil national de recherches a réalisé les essais à l’aide de l’appareil d’essai de filtration TSI8130A, le même appareil que celui utilisé par le National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) des États-Unis. Il faut généralement compter de 7 à 10 jours ouvrables pour effectuer les essais d’évaluation de la qualité, selon le nombre d’échantillons de masques mis à l’essai.

Pendant que Medicom achevait les essais d’évaluation de la qualité, elle a fourni 700 000 masques FFP2 (équivalent du masque N95) de l’Europe. Medicom a transmis à SPAC un calendrier de livraison des respirateurs N95. Les livraisons ont commencé en novembre.

Fiche de renseignements de Deloitte Inc.

Deloitte Inc. offre des services d’audit et d’assurance, de consultation, de conseils financiers, de conseils en matière de risque, et de fiscalité ainsi que des services connexes à de nombreuses entreprises du secteur public et privé. Deloitte Inc. est aussi l’un des plus grands cabinets d’experts-conseils/d’expertscomptables au monde.

Deloitte s’est préqualifié dans le cadre de plusieurs mécanismes d’arrangement en matière d’approvisionnement (AMA) de Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC), y compris les AMA pour des services professionnels en informatique centrés sur les tâches (SPICT) et des services professionnels en informatique centrés sur les solutions (SPICS).

Dans le cadre de la réponse du gouvernement du Canada à la pandémie de COVID-19, 2 contrats de services professionnels ont été attribués à Deloitte Inc. : le premier visait à fournir aux ministères de l’expertise et des services de consultation liés à l’achat et à la fourniture de matériel, et le deuxième pour une plateforme informatique nationale de gestion des vaccins (PINGV). Le premier est achevé et le deuxième est en cours.

Contrat de services professionnels à l’appui de la réponse à la COVID-19

Le contrat a pris fin au début de janvier 2021. La valeur estimative totale du contrat était de 14 471 112,50 $.

Compte tenu des besoins urgents relativement à la réponse, SPAC a attribué un contrat à fournisseur unique centré sur les tâches à Deloitte en avril 2020 pour la fourniture de services professionnels liés à l’achat et à la fourniture de matériel à l’appui de la réponse du gouvernement du Canada à la COVID-19.

Les services professionnels fournis sur demande par le biais d’autorisations de tâches consistaient notamment à :

Quatre ministères ont émis des autorisations de tâches dans le cadre du contrat, comme suit :

Contrat pour une plateforme informatique nationale de gestion des vaccins

La valeur du contrat attribué à Deloitte en janvier 2021 est de 16 138 945, 90 $ (taxes comprises).

Le gouvernement du Canada fait tout son possible pour protéger les Canadiens de la COVID-19. Il s’agit notamment d’améliorer les systèmes de gestion de l’information actuels de l’ASPC pour permettre de gérer la distribution et l’administration des vaccins ainsi que l’établissement des rapports connexes.

Compte tenu de la nature urgente de ce besoin, SPAC a lancé des appels d’offres concurrentiels directement auprès de 7 fournisseurs figurant sur une liste élaborée dans le cadre de l’évaluation de la capacité de l’industrie menée par un expert tiers indépendant (Gartner) et la qualification dans le cadre de l’AMA de SPAC pour des SPICS. Trois entreprises ont présenté des soumissions et Deloitte a obtenu le contrat d’après sa proposition.

Le besoin, une nouvelle PINGV, est de développer la fonctionnalité des systèmes informatiques de surveillance et de couverture actuellement en service et biens conçus de l’ASPC.

Le processus d’approvisionnement relatif au PINGV souligne la capacité du gouvernement de favoriser un changement rapide. La plateforme servira de complément aux systèmes opérationnels actuels de l’ASPC pour permettre une gestion rapide et efficace des programmes d’administration des vaccins contre la COVID-19 partout au pays.

Même si la solution de la PINGV évoluera au fur et à mesure que le déploiement des vaccins passera par diverses phases, elle devrait commencer à fonctionner et à enrichir les données et systèmes informatiques actuels et exhaustifs de l’ASPC pendant la production.

À l’heure actuelle, l’ASPC met à profit et améliore ses systèmes de gestion de l’information à l’appui des exigences de déploiement des vaccins contre la COVID-19. Plus précisément, ces systèmes appuieront le besoin immédiat et urgent en ce qui concerne les commandes, le suivi et les capacités de livraison et offriront une fonction améliorée de suivi et d’établissement de rapports.

[Caviardé]

[Caviardé]

Acquisition de blouses médicales auprès de Proline Advantage Inc.

Contexte

Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) a travaillé ardemment avec des fournisseurs situés au Canada comme à l’étranger pour acquérir des blouses médicales. Un contrat portant sur des quantités élevées a été attribué à Proline Advantage Inc. pour la fourniture de blouses médicales en fonction de la capacité de l’entreprise à se procurer et à livrer des blouses dans un délai très serré à un prix raisonnable. En date de janvier 2021, toutes les blouses médicales ont été livrées.

Réponse suggérée

Si l’on insiste sur la sélection de Proline Advantage Inc. :

Si l’on insiste sur la quantité de blouses acquises auprès de Proline Advantage Inc. :

Si l’on insiste sur les prix du fournisseur :

Si l’on insiste sur le rendement du fournisseur :

Si l’on insiste sur le paiement anticipé versé à Proline Advantage Inc.

Si l’on insiste sur la pénurie de matériaux :

Si l’on insiste sur les fournisseurs nationaux :

Si l’on insiste sur le processus général de demande de propositions :

Historique

L’augmentation soudaine de la demande mondiale d’EPI et de fournitures médicales en raison de la pandémie a engendré un marché extrêmement concurrentiel et des chaînes d’approvisionnement volatiles. Dans de nombreux cas, un échéancier urgent et accéléré pour l’attribution des contrats s’est révélé nécessaire, et lorsque des documents d’invitation à soumissionner n’ont pas été publiés sur le site Web Achats et ventes du gouvernement du Canada, SPAC a consulté les communautés de fournisseurs nationaux et internationaux par d’autres moyens.

Notamment, un appel à l’action a été publié du 12 mars au 10 juillet 2020 sur le site Web Achats et ventes afin de recueillir des renseignements sur la capacité des fournisseurs à fournir des produits et des services d’urgence. Plus de 26 000 réponses différentes ont été reçues, dont près de 17 000 de la part de fournisseurs canadiens. SPAC a conclu près de 150 contrats avec des entreprises du monde entier à la suite de l’appel à l’action. La majorité de ces contrats ont été attribués à des fournisseurs canadiens.

La demande de blouses à l’échelle mondiale est très élevée. Les matériaux utilisés d’ordinaire pour la confection des blouses sont détournés pour la production de masques. Les fabricants proposent des matériaux de remplacement pour la confection des blouses au Canada. Sur le plan national, la concurrence est grande entre les fournisseurs de mêmes ressources, ce qui a une incidence sur le prix.

La conformité des produits est évaluée par rapport aux spécifications techniques émises par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Tous les modèles de blouses proposés sont évalués par l’équipe technique de l’ASPC. Cette dernière a mis en place un programme rigoureux d’assurance de la qualité. Dans le cas des fournisseurs nationaux, des échantillons sont évalués avant le début de la production, puis de nouveau lors de la livraison à l’ASPC et avant la distribution aux provinces et aux territoires.

Au moment où SPAC entre dans la phase suivante de la réponse en ce qui concerne les acquisitions liées à la COVID-19, la priorité consiste à revenir aux processus d’approvisionnement concurrentiels et à publier des documents d’invitation à soumissionner sur le site Web Achats et ventes, en particulier lorsque le délai pour obtenir un bien ou un service précis laisse plus de latitude ou lorsque la recherche de renseignements ou de sources d’approvisionnement doit être élargie. Par exemple, des processus concurrentiels récents pour l’achat de biens, comme des masques non médicaux et des écrans faciaux, ont donné lieu à des centaines de soumissions. Un nouveau contenu a été publié sur le site Web Achats et ventes pour aider les fournisseurs à trouver des possibilités d’approvisionnement concurrentielles liées à la COVID-19. Cela comprend de l’aide aux fournisseurs qui font leurs premiers pas dans le domaine de l’approvisionnement fédéral.

Palantir Technologies Canada Inc.

Palantir Technologies conçoit, développe et commercialise des produits logiciels qui optimisent l’interaction humaine avec des données à grande échelle, ce qui permet à des institutions essentielles de comprendre et analyser leurs données et d’agir en conséquence.

Liste des fournisseurs en intelligence artificielle

Palantir Technologies est qualifié comme fournisseur de catégorie 3 (travail jusqu’à 9 millions de dollars avant taxes) sur la liste des fournisseurs en intelligence artificielle (IA). La qualification de l’entreprise a été publiée sur le site Web achats et ventes de Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) le 15 janvier 2019.

La liste des fournisseurs en IA est une liste de fournisseurs préqualifiés qui répondent, comme le stipulait l’invitation à se qualifier, à tous les critères obligatoires pour fournir au Canada des services, des solutions et des produits en IA efficaces et responsables. Des demandes de proposition sont adressées aux fournisseurs préqualifiés figurant sur la liste.

À ce jour, Palantir Technologies n’a obtenu de contrat à aucune des demandes de proposition s’adressant à la liste des fournisseurs en IA.

Contrats attribués à Palantir Technologies

En mars 2019, SPAC a mis en place une entente contractuelle non concurrentielle d’une année au nom du ministère de la Défense nationale (MDN) pour la fourniture du logiciel de gestion de l’information de Palantir, au prix de 997 434 $ (canadiens). Un avis d'adjudication de contrat a été publié sur le site Web achats et ventes de SPAC. Le contrat a été attribué sur une base non concurrentielle, conformément à l’alinéa 6d) du Règlement sur les marchés de l’État qui permet de conclure des marchés sans passer par des appels d’offres lorsqu’un seul fournisseur est capable d’exécuter le travail. C’est le cas pour Palantir Technologies, qui détient la propriété intellectuelle et qui est le seul fournisseur du logiciel dont le MDN avait besoin. Ce contrat était en appui à un projet pilote.

Baylis Médicale

Contexte

Baylis Médicale est une société canadienne qui met au point et distribue des produits à la fine pointe de la technologie utilisés pour le traitement des patients en cardiologie et en radiologie, ainsi que les interventions à effraction minimale au niveau de la colonne vertébrale.

Remarque

Pour les messages concernant le contrat avec FTI pour l’approvisionnement en ventilateurs, veuillez consulter la note de la période de questions connexe.

Contrat avec le Programme d’innovation Construire au Canada

Le 29 novembre 2017, Baylis a obtenu le contrat de recherche et de développement pour sa trousse d’affrontement de tissus AnchorKnot. La trousse d’affrontement de tissus AnchorKnot est un ensemble de dispositifs de chirurgie de la colonne vertébrale qui permet aux orthopédistes et aux neurochirurgiens de réparer des hernies discales de la colonne lombaire. La valeur du contrat est de 374 288,29 $CAN.

Le contrat a été attribué à Baylis dans le cadre du Programme d’innovation Construire au Canada (PICC), le premier programme d’achat concurrentiel offert par SPAC visant à stimuler l’innovation canadienne et à favoriser la croissance économique grâce à l’achat et à la mise à l’essai d’innovations qui en sont à leurs dernières phases au sein d’organisations fédérales. Le PICC a été fusionné avec Solutions innovatrices Canada d’Innovations, Sciences et Développement économique Canada (ISDE) au printemps 2018.

La trousse d’affrontement de tissus AnchorKnot de Baylis a été présélectionnée pour le PICC dans le cadre de l’appel de propositions 007, qui a été publié le 11 janvier 2017 et en cours jusqu’au 28 mai 2018, avec une réception continue de propositions. Sur les 1 100 propositions soumises dans le cadre de l’appel 007 du PICC, 260 propositions ont été présélectionnées, et 195 contrats ont été attribués jusqu’à maintenant.

Toutes les propositions ont été évaluées en fonction des mêmes critères, lesquels portaient sur l’innovation, la maturité, la commercialisation et les mérites du plan d’essai proposé. L’équipe d’évaluation était composée d’experts en la matière du Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches, de SPAC et/ou d’autres ministères.

ISDE est responsable de la mise à l’essai de l’innovation en partenariat avec l’hôpital Sunnybrook de Toronto.

Le contrat devait prendre fin le 30 décembre 2020, mais en raison de la pandémie de COVID-19 qui limite l’accès aux hôpitaux, les dernières formations sur l’innovation ont été légèrement retardées. La date de fin du contrat a donc été reportée au 30 novembre 2021.

Fiche de renseignements sur la logistique

CargoJet

Le 2 avril 2020, Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) a conclu avec CargoJet un contrat de services d’urgence centré sur les tâches pour des vols affrétés. Le contrat prévoit le transport d’équipement de protection individuelle (EPI) et de fournitures connexes de l’Asie vers le Canada.

En date du 11 janvier 2021, CargoJet avait effectué un total de 95 vols affrétés transportant de l’EPI vers le Canada.

CargoJet propose des vols fiables et réguliers, à un prix avantageux par rapport à celui des transporteurs internationaux. Le contrat avec la CargoJet doit prendre fin le 30 avril 2021 et pourrait être utilisé pour environ 12 vols de plus dans ses limites de dépenses actuelles.

Air Canada

Le 2 avril 2020, SPAC a conclu avec Air Canada un contrat de service d’urgence centré sur les tâches pour des vols affrétés. Le contrat prévoit le transport d’EPI et de fournitures connexes de l’Asie vers le Canada.

En date du 11 janvier 2021, Air Canada avait effectué 23 vols affrétés transportant de l’EPI vers le Canada.

Air Canada continue d’offrir une source d’approvisionnement constante et fiable à un prix avantageux par rapport à celui des transporteurs internationaux. Le contrat d’Air Canada doit prendre fin le 30 avril 2021 et pourrait être utilisé pour environ 10 vols de plus dans ses limites de dépenses actuelles.

Bolloré

À la fin du mois de mars, SPAC a conclu un contrat avec Bolloré Logistics Canada Inc., en ayant recours au pouvoir de passation de marchés en cas d’urgence. Ce contrat vise la fourniture de services de logistique et de transports urgents pour l’approvisionnement d’équipement de protection individuelle et de fournitures médicales en provenance d’Asie.

L’entreprise Bolloré Logistics Canada Inc. a conclu une offre à commandes avec le gouvernement du Canada pour la prestation de services de fret et de cargaison. Elle a été retenue en raison de son expérience antérieure dans la prestation de services logistiques au Canada et de sa présence importante en Chine. Cette décision a été prise en fonction de la nécessité de réduire les risques au minimum et de l’urgence de la situation.

Le contrat avec Bolloré doit prendre fin le 30 avril 2021 et comporte une option de prolongation de 6 mois.

Pour plus de détails sur la capacité d’entreposage de Bolloré et sur le stockage actuel des produits, reportez-vous à la fiche de renseignements Espace d’entreposage supplémentaire au Canada pour l’Agence de la santé publique du Canada.

Overseas Express Consolidators

En juin 2020, SPAC a octroyé un contrat concurrentiel à Overseas Express Consolidators (OEC) Montréal Inc. en tant que notre deuxième fournisseur de services logistiques tiers. Le contrat prévoit une capacité supplémentaire et une réserve d’urgence, au besoin, pour la même gamme de services que ceux actuellement fournis par Bolloré Logistics Canada Inc.

La fin du contrat d’OEC est fixée au 31 mars 2022.

Pour plus de détails sur la capacité d’entreposage d’OEC et sur le stockage actuel des produits, reportez-vous à la fiche de renseignements Espace d’entreposage supplémentaire au Canada pour l’Agence de la santé publique du Canada .

Amazon

Le 1er avril 2020, SPAC a signé, au nom de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), un contrat d’un an avec Amazon pour utiliser sa technologie en ligne afin que les provinces puissent commander du matériel directement. Postes Canada et Purolator livraient l’équipement aux provinces et aux territoires en sous-traitance pour Amazon.

L’accord avait avant tout été mis en place pour accéder à l’interface en ligne conviviale d’Amazon qui permettait aux établissements de santé individuels de commander des fournitures directement auprès de l’ASPC. Comme les provinces et territoires ont demandé que l’ASPC livre les fournitures directement plutôt que d’attendre leurs commandes, le besoin de faire parvenir l’EPI aux provinces et territoires a évolué au-delà de ce que l’accord avec Amazon prévoyait.

Purolator

L’ASPC recourait auparavant aux services de Purolator pour transporter l’EPI des installations aéroportuaires de CargoJet ou d’Air Canada vers divers entrepôts qu’elle ou ses partenaires utilisaient, ainsi que pour livrer l’EPI aux provinces et territoires.

Groupe Robert inc.

Le 13 juin 2020, SPAC a attribué un contrat de 6 mois au Groupe Robert Inc. pour des services d’inventaire, de transport et d’entreposage dans la région du [Caviardé] et la région du [Caviardé]. Groupe Robert Inc. a été identifié comme étant la meilleure entreprise pour ce travail en fonction de sa réponse à la lettre d’intention/demande de renseignements pour offrir à l’ASPC une solution de logistique globale à long terme. L’espace d’entreposage disponible dans le cadre de ce contrat a atteint sa capacité à la fin du mois de juillet. En décembre 2020, le contrat a été prolongé jusqu’au 31 janvier 2021 afin d’accorder le temps supplémentaire requis pour transférer l’EPI hors de ces entrepôts vers les provinces et territoires ou d’autres installations de stockage de l’ASPC.

Le 31 juillet, SPAC a conclu un contrat de 2 ans avec le Groupe Robert inc. pour fournir à l’ASPC des services logistiques afin de gérer et d’équiper un entrepôt de 350 000 pieds carrés que l’ASPC a loué séparément.

Pour plus de détails sur la capacité d’entreposage du Groupe Robert inc., reportez-vous à la fiche de renseignements Espace d’entreposage supplémentaire au Canada pour l’Agence de la santé publique du Canada.

Urban Valley

Le 28 juillet 2020, SPAC a attribué un contrat de six mois à la société Urban Valley Transport Ltd. Pour l’entreposage à court terme en divers endroits du Canada. Le contrat comportait une option de prolongation d’une durée supplémentaire d’un an. En décembre 2020, le contrat a été prolongé jusqu’au 31 janvier 2022 afin d’accorder le temps supplémentaire requis pour transférer l’EPI des entrepôts de stockage temporaire vers les provinces et territoires ou d’autres installations de stockage de l’ASPC.

Pour plus de détails sur la capacité d’entreposage d’Urban Valley, reportez-vous à la fiche de renseignements Espace d’entreposage supplémentaire au Canada pour l’Agence de la santé publique du Canada.

Metro Logistics inc.

Le 11 septembre, SPAC a attribué un contrat concurrentiel de 2 ans à Metro Logistics Inc. de Montréal pour fournir une solution de logistique globale à long terme à l’ASPC afin de faire l’inventaire de l’EPI, de l’entreposer et de le distribuer aux provinces et territoires. Le contrat prévoit également en option une période supplémentaire d’un an.

Dans le cadre de ce contrat, Metro Logistics Inc. est responsable de la réception de l’EPI par tous les modes de transport, de l’inventaire et de l’entreposage dans la région du [Caviardé], dans la région du [Caviardé] et en [Caviardé], ainsi que de la préparation et de la livraison de l’EPI dans l’ensemble des provinces et territoires.

Pour plus de détails sur la capacité d’entreposage de Metro Logistics Inc., reportez-vous à la fiche de renseignements Espace d’entreposage supplémentaire au Canada pour l’Agence de la santé publique du Canada.

Espace d’entreposage supplémentaire au Canada pour l’Agence de la santé publique du Canada

Avant la pandémie de COVID-19, le réseau d’entrepôts de la Réserve nationale stratégique d’urgence (RNSU) de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) regroupait [Caviardé] entrepôts totalisant environ 167 000 pieds carrés, dont [Caviardé] entrepôts [Caviardé] (119 000 pieds carrés) et [Caviardé] entrepôts régionaux (48 000 pieds carrés). Si ces entrepôts étaient relativement pleins avant la pandémie, tout le matériel qu’ils contenaient n’était pas pertinent pour faire face à la situation actuelle.

Le volume d’équipement de protection individuelle (EPI) commandé en réponse à la pandémie dépassait largement la capacité de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) à recevoir et à entreposer ces fournitures. Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) a soutenu l’ASPC en concluant des baux et des contrats de service pour lui fournir une capacité d’entreposage supplémentaire.

Baux

SPAC a initialement conclu des baux à court terme pour l’ASPC pour 2 entrepôts supplémentaires situés à [Caviardé], totalisant environ 187 000 pieds carrés. Ces entrepôts devraient être libérés à l’expiration des baux en mars 2021. Ils sont actuellement relativement pleins, mais du matériel supplémentaire continue d’y être livré.

Afin de remplacer ces baux arrivant à expiration, un nouveau bail a été conclu pour une aire d’entreposage totale de 127 000 pieds carrés qui sera louée à compter du 1er janvier 2021, et ce, pour une période fixe de huit ans. Cet entrepôt n’a encore reçu aucun matériel.

Une installation de 350 000 pieds carrés située à [Caviardé] a également été louée pour 3 ans jusqu’en juillet 2023, avec une option supplémentaire d’un an jusqu’en juillet 2024. Cet entrepôt est actuellement occupé à 88 % de sa capacité de 20 000 palettes. Une fois le rayonnage achevé, fin février, en vue d’ajouter 15 000 emplacements de palette, les expéditions vers ce lieu vont augmenter.

Le Laboratoire national de microbiologie (LNM) utilise également un entrepôt à [Caviardé] pour entreposer l’équipement excédentaire et d’autres matériels d’intervention auxquels il n’a pas besoin d’accéder fréquemment. Ce site fournira un espace d’entreposage à long terme de 73 000 pieds carrés, qui est disponible immédiatement. Son taux de remplissage actuel est de 25 %.

Contrats de service

Lorsque l’ASPC a commencé à recevoir de grandes quantités d’EPI supplémentaire en avril 2020, elle a exploité un espace d’entreposage de 100 000 pieds carrés situé à [Caviardé] un sous-traitant clé de Postes Canada. Cet entrepôt a cependant rapidement manqué de place et n’était disponible qu’à court terme. Les opérations qui s’y déroulaient reposaient également sur le personnel des Forces armées canadiennes. Cet entrepôt n’est plus utilisé.

Le 4 mai 2020, une lettre d’intérêt/demande de renseignements a été publiée sur le site achatsetventes pour recueillir des renseignements à propos d’une solution d’entreposage, de gestion des stocks et de transport à plus long terme. Cet avis a pris fin le 7 mai 2020 et l’examen des déclarations d’intérêt a permis à l’ASPC d’attribuer directement un contrat à court terme à Groupe Robert Inc. le 22 mai 2020 pour répondre aux besoins immédiats en matière d’entreposage.

À la suite du processus de lettre d’intérêt/demande de renseignements, SPAC a octroyé un contrat de 6 mois à Groupe Robert Inc. le 13 juin 2020. Le contrat a depuis été prolongé jusqu’à fin janvier 2021. Il fournissait un espace d’entreposage de 215 000 pieds carrés dans la région [Caviardé] et de 150 000 pieds carrés dans la région [Caviardé] des capacités de transport et 1 système de gestion d’entrepôt. Ces entrepôts ont été rapidement remplis, car le volume d’EPI livré à ce moment était important. L’un de ces entrepôts situé à [Caviardé] est en train de se vider, par l’expédition de son contenu aux provinces. Un autre entrepôt adjacent de [Caviardé] et 2 autres situés dans la région métropolitaine de Montréal sont disponibles jusqu’à la fin janvier 2021. Le transfert des EPI contenus dans ces entrepôts vers les provinces ou d’autres installations de l’ASPC est en cours et devrait être terminé d’ici la fin du mois de janvier 2021, date à laquelle le contrat prendra fin.

De plus, le 31 juillet 2020, un contrat de service de 2 ans a été attribué à Groupe Robert inc. afin d’exploiter l’installation de 350 000 pieds carrés, louée par SPAC au nom de l’ASPC à [Caviardé].

Comme des capacités d’entreposage supplémentaires ont été nécessaires pendant l’été, des contrats existants et nouveaux ont été utilisés avec différents fournisseurs, notamment Overseas Express Consolidators, Bolloré Logistics Canada et Urban Valley Transport Ltd pour répondre à la capacité d’entreposage requise.

Overseas Express Consolidators (OEC) nous permet d’avoir accès à un entrepôt dédié de 100 000 pieds carrés à [Caviardé] jusqu’en juillet 2021. Cet entrepôt est actuellement rempli à 95,3 % avec 8,8 millions de blouses pour un total de 6 352 palettes. OEC fournit également un peu d’espace dans la région [Caviardé] où 32,6 millions de gants en nitrile sont actuellement entreposés à court terme avant d’être distribués dans tout le Canada.

Bolloré Logistics Canada nous permet actuellement d’entreposer 34 millions de blouses et 416 700 litres de désinfectant pour les mains, ce qui représente 32 623 palettes. Le transfert de ces produits à notre fournisseur de services à long terme, Metro Logistics Inc. a commencé et devrait prendre 3 à 4 mois. Le contrat avec Bolloré ne prévoit pas d’espace d’entreposage pour une période déterminée, mais plutôt un espace de transition selon les besoins et la disponibilité. Il offre la possibilité de fournir un espace supplémentaire si nécessaire.

Urban Valley Transport Ltd nous permet actuellement d’entreposer 8 millions de blouses, 9,1 millions d’écrans faciaux et 3,3 millions de litres de désinfectant pour les mains dans 5 entrepôts différents en [Caviardé] ce qui représente 21 431 palettes pour une utilisation d’espace d’environ 120 000 pieds carrés. Le contrat avec Urban Valley ne prévoit pas d’espace d’entreposage pour une période donnée, mais plutôt un espace de transition au fur et à mesure des besoins et de la disponibilité. Il offre la possibilité de fournir un espace supplémentaire si nécessaire.

Parallèlement aux travaux susmentionnés, le 16 juillet 2020, SPAC a lancé une demande de propositions relatives à des services de logistique et d’entreposage nationaux pour la prestation de services d’entreposage, de gestion des stocks et de distribution. À l’issue de ce processus concurrentiel, SPAC a attribué un contrat à Metro Logistics inc. le 11 septembre 2020. Le contrat est d’une durée de 2 ans jusqu’en août 2022, avec une option de prolongation d’un an jusqu’en août 2023.

Dans le cadre de ce contrat, l’ASPC dispose de 2 entrepôts dédiés dans la région [Caviardé] offrant une surface de 463 000 pieds carrés pour l’entreposage de 58 000 palettes, de 2 entrepôts dédiés dans la région [Caviardé] offrant une superficie de 174 000 pieds carrés pour l’entreposage de 15 000 palettes, et d’un entrepôt dédié à [Caviardé] offrant une surface de 154 000 pieds carrés pour l’entreposage de 13 000 palettes. Dans le cadre de ce contrat, du désinfectant pour les mains est également entreposé dans chaque région dans les installations des sous-traitants, car ce produit nécessite des procédures de manutention spéciales puisqu’il s’agit d’une marchandise dangereuse/d’un produit dangereux. Au total, une capacité d’entreposage d’environ 120 000 pieds carrés pour entreposer 10 000 palettes de désinfectant pour les mains sera mise à disposition dans les installations de ce sous-traitant. À ce jour, les différents entrepôts de Metro Logistics inc. sont remplis à environ 55 %, avec plus de 53 244 palettes sur une capacité totale de 96 000 palettes. Ce contrat prévoit également une distribution nationale dans l’ensemble des provinces et territoires, ainsi qu’un système de gestion d’entrepôt pour faciliter l’établissement des rapports et le contrôle du matériel.

En août 2020, le gouvernement du Canada a annoncé la création de la Réserve d’urgence pour les services essentiels (RUSE), qui est un filet de sécurité pour l’approvisionnement en EPI et en autres fournitures essentielles géré par SPAC. La RUSE comprend un certain nombre d’entrepôts au Canada, gérés dans le cadre d’un contrat distinct par SCI Logistics, une filiale de Postes Canada, et Purolator faisant office d’agent de distribution et de livraison.

Navigation pour document « Comité permanent de l'industrie, des sciences et de la technologie : février 4 2021 »

Date de modification :