De la part de la ministre : Plan ministériel 2021 à 2022

Navigation pour document « Plan ministériel 2021 à 2022 »

Je suis ravie de présenter le Plan ministériel 2021 à 2022 de Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC).

La crise de la COVID-19 au cours de l'année dernière a mis en évidence le rôle important des gouvernements pour protéger les citoyens et répondre à leurs besoins. Le gouvernement du Canada a travaillé tout au long de la pandémie pour aider les Canadiens à rester en sécurité et atténuer les effets les plus néfastes de la COVID-19 sur l'économie. En tant que fournisseur de services communs, SPAC a joué un rôle essentiel en aidant les ministères et organismes à fournir des services aux Canadiens ainsi qu'en fournissant aux provinces et aux territoires, par l'entremise de l'Agence de la santé publique du Canada, l'équipement de protection individuelle, les tests et les vaccins dont ils ont tant besoin. De plus, le ministère a entretenu nos bâtiments et nos biens pour qu'ils restent sûrs, a fourni des services linguistiques pour tenir les Canadiens informés et a traité les paiements de prestations sociales de millions de Canadiens en cette période où les besoins se font plus pressants que jamais. Notre travail en tant qu'agent d'approvisionnement, gestionnaire de biens immobiliers, administrateur des salaires et des pensions et autorité linguistique, entre autres, se poursuivra de 2021 à 2022 en contribution à la réponse à la pandémie et à d'autres priorités du gouvernement.

Le Plan ministériel de SPAC décrit ces priorités et d'autres pour l'exercice à venir. Conscient que l'incertitude continue de planer en raison de la pandémie, SPAC est prêt à s'adapter rapidement et à apporter des changements en fonction des circonstances, comme nous l'avons fait depuis le début de la crise.

Les travaux de SPAC permettront également de concrétiser les grands engagements du gouvernement en matière de diversité et d'inclusion, de développement durable et de reprise économique. Par exemple, SPAC mettra à profit son pouvoir d'achat pour augmenter la diversité parmi les fournisseurs, avec les avantages socio-économiques qui en découlent. Il s'agit notamment de donner aux entreprises détenues par des Autochtones et des Noirs la possibilité de participer aux appels d'offres pour des contrats, dont les contrats en sous‑traitance, du gouvernement.

Nous contribuerons aux objectifs du gouvernement en matière de climat, à savoir des émissions nettes nulles, en veillant à ce que les projets immobiliers et les rénovations continuent d'intégrer les principes du développement durable et de recourir à des énergies propres. Les travaux de la cité parlementaire, de Laboratoires Canada et de l'Édifice commémoratif de l'Ouest ne sont que quelques exemples des importants projets d'infrastructure en cours. Ces projets faciliteront également notre reprise économique en créant des emplois pour divers métiers et professions.

La pandémie nous a donné l'occasion de repenser notre stratégie en matière de locaux. En collaboration avec nos principaux partenaires, nous allons élaborer une approche globale du lieu de travail à l'appui d'un effectif plus flexible et mobile, tout en faisant une utilisation optimale de nos locaux à bureaux. En cours de route, nous viserons à dépasser les normes d'accessibilité actuelles afin d'éliminer les obstacles pour les occupants, peu importe leurs capacités.  

Une autre priorité pour le prochain exercice est la réalisation des activités d'approvisionnement pour répondre aux besoins en défense aérienne et terrestre. Des progrès seront réalisés dans le processus concurrentiel de remplacement de la flotte d'avions de combat ainsi que dans le renouvellement de la flotte fédérale canadienne de navires de combat et de navires non destinés au combat de même que notre secteur de la construction navale. Pour garantir une livraison dans les délais, SPAC travaille en étroite collaboration avec les intervenants du secteur pour atténuer les effets de la pandémie de COVID-19.

Nous continuerons également à contribuer à la transition vers un gouvernement numérique en augmentant la capacité et l'intégration des outils et des méthodologies modernes. Par exemple, nous continuerons à aller de l'avant avec notre solution d'approvisionnement électronique fondée sur l'infonuagique pour simplifier la façon dont les fournisseurs peuvent faire affaire avec le gouvernement. Nous expérimentons également avec l'intelligence artificielle pour fournir des services linguistiques tels que l'interprétation à distance pour les langues officielles, autochtones et étrangères et l'interprétation vidéo à distance pour les langues des signes.

Enfin, nous continuerons nos travaux pour éliminer l'arriéré des problèmes de paye non réglés dans la fonction publique et veillerons à ce que les employés reçoivent une rémunération exacte dans les délais.

Ce ne sont là que quelques-unes de nos priorités pour 2021 à 2022. Je me réjouis de travailler avec les employés dévoués de SPAC alors que nous continuons à lutter contre la COVID-19, à octroyer des fonds pour les Canadiens et leurs communautés, à créer de bons emplois pour la classe moyenne, à lutter contre les changements climatiques et à faire croître notre économie.

Anita Anand, C.P., députée

Ministre des Services publics et de l'Approvisionnement

Anita Anand

Anita Anand, C.P., députée

Ministre des Services publics et de l'Approvisionnement

Navigation pour document « Plan ministériel 2021 à 2022 »

Signaler un problème sur cette page
Date de modification :